Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Olivier Descosse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dindon
pilier
avatar

Nombre de messages : 2737
Date d'inscription : 20/07/2008

MessageSujet: Olivier Descosse   Lun 22 Juin 2009, 11:31

Miroir de sang

De temps en temps, j'ai besoin d'un thriller. Que je consomme avec modération car les poncifs pullulent. Et si je peux, je trouve un Français.

Celui-là fait 500 pages et je l'ai dévoré samedi.

Je l'ai choisi car on parle pas mal de cet auteur, avocat de son état, et les critiques sont bonnes, pour qui aime ce genre particulier.

Je lui trouve une précision d'écriture qui retient d'emblée. Des phrases courtes mais imagées. Une sorte de style chirurgical, bien dosé. Une atmosphère nettement définie et cela fait plaisir.

Le thème : un serial-killer qui tue de façon horrible et évolue au long du livre.

2 flics : un Beur, appelé "Beur", dans le livre, dont on s'éprend car sa fille est victime du dingue et surtout, c'est un être déchiré entre sa culture d'adoption et sa culture d'origine. Une vraie réflexion sur l'immigration, très nuancée et vécue de l'intérieur. Un tableau des cités sans idéalisme ou surcharge. Chapeau sur ce point là.

Un Marseillais, héros de plusieurs de ses bouquins, au tempérament bien trempé et désabusé sur la réalité criminelle.

Total : un duo attachant, incarnant des tas de valeurs modernes, et crédible.

La toile de fond : l'univers des gitans et d'excellents parallèles entre les crimes humains et les pratiques sanglantes sur les animaux : corridas, boucherie.

L'auteur montre, sans pathos. Il faut souvent s'accrocher mais il n'est pas le démiurge de cette réalité livresque. C'est la réalité tout court.


Un seul bémol : il aurait pu / dû limiter le gore. En début de livre, et à la fin, il n'était pas nécessaire d'en rajouter. En cela, il y a bien un côté commercial à déplorer.

Ca ne remet pas en cause son talent.

J'en lirai d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
Dindon
pilier
avatar

Nombre de messages : 2737
Date d'inscription : 20/07/2008

MessageSujet: Re: Olivier Descosse   Mer 15 Juil 2009, 15:25

Les enfants du néant


C'est son dernier livre. En le lisant, je voulais confirmer la bonne impression que j'avais de cet auteur.
Il est beaucoup moins gore. Un peu quand même.

En gros, des adolescents sont retrouvés tués. Seul dénominateur commun : ils sont jeunes et à problèmes.

En d'autres termes, des proies fragiles, approchées par un ou des prédateurs à l'affût.

Ce que brosse l'écrivain, c'est le portrait d'une génération de jeunes complètement à la dérive, dont les medias reflètent chaque jour les errements et les douleurs. Reflètent ou occultent, c'est selon. Peu osent creuser les profondeurs...

Comme cet ado. de 17 ans, muselé par une famille catho. fondamentaliste, s'adonnant au satanisme pour se sentir "libre".

Ou cette autre jeune fille, anorexique, souhaitant mourir puisque rien n'en vaut la peine.

Etc...

A cette galerie de profils, Descosse excelle car il intègre également le nouveau mode de communication qu'est internet et démontre à quel point, en mal de repères et d'affection, la jeunesse se fourvoie dans des relations factices, virtuelles et peu recommandables.

Ce livre est une vraie réflexion sur ces nouveaux rapports maudits : les rapports électroniques, où le mensonge et le travestissement sont roi. Ou chacun peut également devenir superpuissant.

Façon de cacher les failles...

Le suspens est toujours au rendez-vous.

Les seuls éléments m'ayant gênée : les 100 premières pages plantent le décor et sont assez stéréotypées (la flicaille et ses habituels réflexes, des lieux communs, des dialogues pauvres...) et la fin, un peu tirée par les cheveux.

Mais sur le fond, une très bonne synthèse de notre contemporanéité et de son malaise.

A lire quand on aime les bons thrillers.
Revenir en haut Aller en bas
Loizo
neophyte
avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 10/01/2010

MessageSujet: Re: Olivier Descosse   Dim 10 Jan 2010, 11:02

L'été dernier, j'ai découvert Olivier Descosse avec son roman, les Enfants du néant.

C'est un coup de coeur. Je recommande vivement la lecture.
Revenir en haut Aller en bas
http://leshirondellessaventlire.blogspot.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Olivier Descosse   

Revenir en haut Aller en bas
 
Olivier Descosse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Olivier Reboul
» Les phobies - Dr F.Olivier
» L'Olivier
» Saint Jean Gualbert et Saint Olivier Plunket et commentaire du jour "Pour la première fois,..."
» Blog d'Olivier Sanguy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: "Autres lectures" :: Polars-
Sauter vers: