Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Marcus Malte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
besta
pilier
avatar

Nombre de messages : 2215
Age : 41
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: Marcus Malte   Ven 15 Avr 2011, 15:13

un petit mot sur Christian Roux aussi après ta rencontre.

dire que je devais peut être aller à Nantes ce week end... j'avais déjà prévu mon samedi à aller au salon qui finalement ne se fait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Natalia
pilier
avatar

Nombre de messages : 9409
Age : 52
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Marcus Malte   Ven 15 Avr 2011, 15:35

Oui j'espère qu'il n'y aura pas trop de monde autour de Christian Roux quand je le verrai, sinon bien sur je vous ferai part de mes impressions Smile
Revenir en haut Aller en bas
Kervinia
pilier
avatar

Nombre de messages : 3822
Age : 29
Localisation : Seine-et-Marne
Date d'inscription : 04/04/2010

MessageSujet: Re: Marcus Malte   Ven 15 Avr 2011, 15:58

Natalia, enquêtrice en chef de GDS Cool
Revenir en haut Aller en bas
Dindon
pilier
avatar

Nombre de messages : 2737
Date d'inscription : 20/07/2008

MessageSujet: Re: Marcus Malte   Ven 15 Avr 2011, 16:10

Ah mince, j'aurais eu une autre question pour MM. Savoir justement s'il fréquentait beaucoup le web, les blogs, les forums... Comme sources d'inspiration, ça peut être utile.
En tout cas, merci de nous avoir représentés !

Happy
Revenir en haut Aller en bas
Albert
pilier
avatar

Nombre de messages : 2302
Localisation : île de france
Date d'inscription : 22/06/2010

MessageSujet: Re: Marcus Malte   Ven 15 Avr 2011, 16:30

je viens de parcourir le fil, et je crois que ça va être ma prochaine lecture. On pourrait peut être en prévoir un pour les lectures communes de mai??
Revenir en haut Aller en bas
Natalia
pilier
avatar

Nombre de messages : 9409
Age : 52
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Marcus Malte   Ven 15 Avr 2011, 17:03

Crevette a écrit:
Ah mince, j'aurais eu une autre question pour MM. Savoir justement s'il fréquentait beaucoup le web, les blogs, les forums... Comme sources d'inspiration, ça peut être utile.
En tout cas, merci de nous avoir représentés !

Happy

Il a parlé de certains blogs mais il ne fait que lire Smile

@Albert c'est une bonne idée je suis partante
Revenir en haut Aller en bas
Natalia
pilier
avatar

Nombre de messages : 9409
Age : 52
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Marcus Malte   Ven 15 Avr 2011, 17:08

besta a écrit:
un petit mot sur Christian Roux aussi après ta rencontre.

dire que je devais peut être aller à Nantes ce week end... j'avais déjà prévu mon samedi à aller au salon qui finalement ne se fait pas.

C'est dommage j'aurais été ravie de faire ta connaissance besta.

Mais oui si je peux discuter avec Christian Roux je vous raconterai tout en détail Smile
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Marcus Malte   Ven 15 Avr 2011, 17:09

ouvrez le fil lectures communes de mai, sinon on oublie ensuite...
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Marcus Malte   Lun 18 Avr 2011, 14:22

Citation :


clic !

Marcus Malte: Les harmoniques (Gallimard, Série noire). 370 p.

Dans le taxi de Bob l'intello, qui arpente Paris, il y a son pote Mister, grand black et pianiste au grand coeur. Mister est miné par la mort de Véra, retrouvée brûlée vive. Il veut savoir. Alors il met le doigt dans un foutu engrenage qui, des milieux de l'art contemporain, va les amener à la mafia serbe.

J’ai lu 43 pages des harmoniques, un livre qui, pour moi, débute sur un dialogue « à l’épate » pp 9 à 15, 6 pages !) où les deux protagonistes commentent un morceau de jazz en jouant les érudits

Reb/mib Do/ré Dob/reb Sib/do

Nos deux compères usent d’un ton désabusé/supérieur, avec formules dans le style Audiard (mais lui, il le fait pour des spectateurs de ciné !) et vaseuse sur l’écrivain Chateaubriand

Citation :
« c’est à cause de la viande, tu saisis ? Chateaubriand, steak tartare… »

Au passage, on a quelques formules de Descartes ou Nietzsche, car, malgré les apparences déglinguées, on a affaire à des cerveaux de première !

Citation :
A le voir assis au volant de son tacot, sa casquette à carreaux vissée sur le crâne, on avait du mal à imaginer qu’il maniait sans sourciller pas moins de dix-sept langues, dont certaines oubliées de Dieu lui-même. Dans une autre vie, il avait été également agrégé de philosophie. Une passion qu’il avait tenté, deux décennies durant, de faire partager à quantité de petits cons insolents et bornés. Au final, le dilemme avait été soit de passer tous ces merdeux au lance-flammes, soit d’aller couler le restant de ses jours dans un de ces nombreux pavillons psychiatriques, annexes de l’Éducation nationale.

La prétention passe encore, mais le mépris du commun affleure à chaque page, dans un style ronflant qui ne ménage pas le théâtre d’avant-garde : voici un specimen du public :

Un « hippie de pacotille.. continuait à tirer sa gueule de ténébreux et derrière les cercles dorés de ses lunettes son œil de serpent etc. » .
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
nicyrle
pilier
avatar

Nombre de messages : 5882
Age : 74
Localisation : Tout en bas, sous les orangers
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Marcus Malte   Mar 10 Mai 2011, 21:32

Impressions de lecture à propos de Garden of love, seul livre de Marcus Malte que je connaisse. Pour moi, c’est un curieux roman noir que j’ai lu avec intérêt, voire avec curiosité ; d’emblée il m’a intriguée avec son premier chapitre détaillé qui met en scène une prostituée recevant chez elle quatre hommes sur lesquels elle exerce un pouvoir de séduction et de domination, exactement ce qui se passe ensuite dans le roman de la part de l’auteur manipulant le lecteur !

Dès le chapitre suivant, on est dans un autre registre : surgit un narrateur qui s’exprime à la première personne, il se promène sur une plage avec ses deux petits garçons et rencontre un homme qu’il n’a pas revu depuis des années ; retrouvailles inquiétantes qui instaurent un climat trouble.

La suite du roman ne se raconte pas : on est embarqué dans des histoires croisées avec plusieurs personnages dont on se demande sans cesse s’ils existent ou non ; on passe d’un narrateur externe à un narrateur qui dit « je » avec d’incessantes alternances. L’auteur s’ingénie à multiplier les situations confuses, par exemple quand il s’agit des enfants du 2e chapitre dont on finit par se demander de qui ils sont les fils !.
Comme c’est un polar, il y a des morts, un tueur psychopathe, mais pas à proprement parler de suspens car on comprend très vite qui a tué. L’intérêt du livre est ailleurs dans un jeu de miroirs, dans la volonté de mystification de la part de personnages clés mais aussi de la part de l’auteur qui joue manifestement avec son lecteur et il suffit finalement de se laisser faire !

D'autre part, le roman développe une thématique du sentiment de culpabilité : le tueur se sent responsable de la mort accidentelle – ou peut-être pas – de sa petite sœur autrefois et le policier se sent coupable d’avoir négligé sa femme et ses enfants et responsable de leur mort pourtant accidentelle. Finalement c’est le tueur qui apprendra au policier qu’il faut savoir se pardonner à soi-même « pour que l’histoire se poursuive ».

L’écriture est assez agréable malgré quelques curiosités, à mon avis gratuites, comme « il (elle) dit »remplaçant systématiquement « dit-il » et « dit-elle ».

Bref l’auteur s’est livré à un périlleux exercice de corde raide dont il se tire bien mais je n’irai pas jusqu’à crier au chef-d’œuvre !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
nicyrle
pilier
avatar

Nombre de messages : 5882
Age : 74
Localisation : Tout en bas, sous les orangers
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Marcus Malte   Mar 10 Mai 2011, 21:40

Extraits d'interview de M. Malte qui me laissent perplexe :
Citation :
Je ne sais absolument rien de ce que je vais raconter. Je n'ai ni sujet, ni intrigue, ni personnages. Impro totale. J'espère juste qu'un début de mélodie va venir, que je saurai le saisir et qu'il me mènera loin. Et si, par chance, c'est le cas, je découvrirai tout ça au fur et à mesure. J'aime bien être le premier surpris par ce que j'écris. Voire consterné.
Citation :
Si [la]fin, dans mes propres textes, est souvent ouverte, c'est peut-être parce que ce qui est défiitif me fait peur. Ou alors, simplement parce que je ne connais pas toujours moi-même le fin mot de l'histoire.

Coquetterie d'auteur ? Provocation ? Mystification délibérée ? Je n'ai pas les réponses ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Natalia
pilier
avatar

Nombre de messages : 9409
Age : 52
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Marcus Malte   Mer 11 Mai 2011, 07:47

nicyrle a écrit:
Extraits d'interview de M. Malte qui me laissent perplexe :
Citation :
Je ne sais absolument rien de ce que je vais raconter. Je n'ai ni sujet, ni intrigue, ni personnages. Impro totale. J'espère juste qu'un début de mélodie va venir, que je saurai le saisir et qu'il me mènera loin. Et si, par chance, c'est le cas, je découvrirai tout ça au fur et à mesure. J'aime bien être le premier surpris par ce que j'écris. Voire consterné.
Citation :
Si [la]fin, dans mes propres textes, est souvent ouverte, c'est peut-être parce que ce qui est défiitif me fait peur. Ou alors, simplement parce que je ne connais pas toujours moi-même le fin mot de l'histoire.

Coquetterie d'auteur ? Provocation ? Mystification délibérée ? Je n'ai pas les réponses ! Wink

Je ne pense pas que ça soit une coquetterie parce que c'est exactement ce qu'il expliquait lorsque je l'ai rencontré chez ma libraire ( je crois que c'est en page précédente que tu pourras lire le petit compte-rendu ) Ces romans sont basés sur une musique même s'il n'en écoute pas en écrivant. Tout doit résonner, les mots les phrases et le titre. C'est vrai que c'est une façon particulière d'écrire quasiment à l'aveugle. IL ne s'autorise aucun interdit.
Revenir en haut Aller en bas
nicyrle
pilier
avatar

Nombre de messages : 5882
Age : 74
Localisation : Tout en bas, sous les orangers
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Marcus Malte   Mer 11 Mai 2011, 08:09

Natalia a écrit:
nicyrle a écrit:
Extraits d'interview de M. Malte qui me laissent perplexe :
Citation :
Je ne sais absolument rien de ce que je vais raconter. Je n'ai ni sujet, ni intrigue, ni personnages. Impro totale. J'espère juste qu'un début de mélodie va venir, que je saurai le saisir et qu'il me mènera loin. Et si, par chance, c'est le cas, je découvrirai tout ça au fur et à mesure. J'aime bien être le premier surpris par ce que j'écris. Voire consterné.
Citation :
Si [la]fin, dans mes propres textes, est souvent ouverte, c'est peut-être parce que ce qui est défiitif me fait peur. Ou alors, simplement parce que je ne connais pas toujours moi-même le fin mot de l'histoire.

Coquetterie d'auteur ? Provocation ? Mystification délibérée ? Je n'ai pas les réponses ! Wink

Je ne pense pas que ça soit une coquetterie parce que c'est exactement ce qu'il expliquait lorsque je l'ai rencontré chez ma libraire ( je crois que c'est en page précédente que tu pourras lire le petit compte-rendu ) Ces romans sont basés sur une musique même s'il n'en écoute pas en écrivant. Tout doit résonner, les mots les phrases et le titre. C'est vrai que c'est une façon particulière d'écrire quasiment à l'aveugle. IL ne s'autorise aucun interdit.

J'avais lu ton message, Natalia, mais je demeure dans l'expectative (d'où mon expression "coquetterie d'auteur") : je peux comprendre qu'un écrivain démarre de la sorte, "à l'aveugle" comme tu dis mais quand j'examine la construction de Garden in love pour parler du seul livre de Malte que j'aie lu, elle me paraît à la fois si habile et si complexe que j'ai tendance à penser que la "mélodie" va très rapidement de pair avec un projet élaboré même si la fin reste indéterminée dans l'esprit de l'auteur, voire ultérieurement pour le lecteur !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Natalia
pilier
avatar

Nombre de messages : 9409
Age : 52
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Marcus Malte   Mer 11 Mai 2011, 08:13

D'accord je comprends ce que tu veux dire. Il en a parlé aussi lors de cette rencontre-dédicace et il s'expliquait en disant qu'il s'adaptait toujours en fonction de ce qui venait à l'instinct sans jamais s'autoriser de retour en arrière.

Je dois dire qu'en lisant Le doigt d'Horace je serais encline à penser un peu comme toi...le monsieur cacherait il son jeu ? siffle Les auteurs aiment souvents'entourer d'une aura de mystère.

Néanmoins il a vraiment une belle plume comme dit Caroline.
Revenir en haut Aller en bas
nicyrle
pilier
avatar

Nombre de messages : 5882
Age : 74
Localisation : Tout en bas, sous les orangers
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Marcus Malte   Mer 11 Mai 2011, 08:18

Natalia a écrit:
D'accord je comprends ce que tu veux dire. Il en a parlé aussi lors de cette rencontre-dédicace et il s'expliquait en disant qu'il s'adaptait toujours en fonction de ce qui venait à l'instinct sans jamais s'autoriser de retour en arrière.Je dois dire qu'en lisant Le doigt d'Horace je serais encline à penser un peu comme toi...le monsieur cacherait il son jeu ? siffle Les auteurs aiment souvents'entourer d'une aura de mystère.

Néanmoins il a vraiment une belle plume comme dit Caroline.
Je n'en crois rien Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Albert
pilier
avatar

Nombre de messages : 2302
Localisation : île de france
Date d'inscription : 22/06/2010

MessageSujet: Re: Marcus Malte   Sam 21 Mai 2011, 06:02

Je viens de terminer à grand peine (les 50 dernières pages survolées en diagonale) La part des chiens de Marcus Malte

Si je ne m'étais pas engagé à le lire dans les lectures du mois, je me serais arrêté après 50 pages.

la seule chose positive que je peux dire sur ce livre, c'est une structure non-linéaire bien maîtrisée.

Pour le reste, c'est un livre qui se veut noir et qui est juste complaisant dans le sordide comme je l'ai dit plus haut. L'histoire de cette quête de la femme de l'un, de la sœur de l'autre, n'est qu'un prétexte pour un étalage de violence et de pornographie gratuite et sans talent.
Je peux aimer des auteurs comme Chester Himes, Toni Morrison, Jean Genêt, Céline, parce que derrière la noirceur, il y a une vraie langue, et une humanité.
Là, je n'ai rien vu, que du descriptif vulgaire.
Revenir en haut Aller en bas
Dindon
pilier
avatar

Nombre de messages : 2737
Date d'inscription : 20/07/2008

MessageSujet: Re: Marcus Malte   Sam 21 Mai 2011, 07:10

scratch
Revenir en haut Aller en bas
Natalia
pilier
avatar

Nombre de messages : 9409
Age : 52
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Marcus Malte   Mar 24 Mai 2011, 07:59

La part des chiens
Citation :
Hyper violent et si pur…

Je suis comme Albert concernant cette lecture, je n'y ai rien vu de pur si ce n'est peut-être l'amour que porte Zodiac à Sonia Question

Certes c'est un roman noir mais d'un sordide que je n'apprécie pas du tout. Comme Albert je me suis contrainte à le finir. Cette pseudo magie, ces scènes avec des enfants m'ont répugnés.

Citation :
n'est qu'un prétexte pour un étalage de violence et de pornographie gratuite et sans talent.
j'abonde dans ce sens

Bref je regrette cet achat ce qui m'arrive que très rarement et je me dis que heureusement j'avais commencé par Le doigt d'Horace qui lui m'a plu malgrè une fin qui après coup me semble improbable ( ou je n'ai pas tout pigé )
Revenir en haut Aller en bas
besta
pilier
avatar

Nombre de messages : 2215
Age : 41
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: Marcus Malte   Mar 24 Mai 2011, 08:19

Natalia a écrit:
Bref je regrette cet achat ce qui m'arrive que très rarement et je me dis que heureusement j'avais commencé par Le doigt d'Horace qui lui m'a plu malgrè une fin qui après coup me semble improbable ( ou je n'ai pas tout pigé )

j'en suis au 3/4 et deja des choses me semblent improbable.
je me prononcerai qu'à la fin de ma lecture pour avoir le fin mot de l'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Natalia
pilier
avatar

Nombre de messages : 9409
Age : 52
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Marcus Malte   Jeu 26 Mai 2011, 17:06

Nous attendons ton commentaire sur Le doigt d'Horace, besta Smile
Revenir en haut Aller en bas
besta
pilier
avatar

Nombre de messages : 2215
Age : 41
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: Marcus Malte   Jeu 26 Mai 2011, 17:54

Oups, c'est vrai.
je fais ça dès demain. Happy
Revenir en haut Aller en bas
besta
pilier
avatar

Nombre de messages : 2215
Age : 41
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: Marcus Malte   Ven 27 Mai 2011, 07:27

bon finalement rien de particulièrement improbable je trouve.
où as tu trouvé la fin étrange Natalia?
moi il y a juste cette dame qui se livre comme ça de but en blanc à Bob sur l'histoire de Derougerieux.

après, c'est dans l'histoire que j'ai des trous.

Spoiler:
 

voila pour mes manques dans ce livre. j'ai besoin de vos réponses!! Happy

le livre reste très intéressant et j'ai aimé tous les personnages (même Paulo Happy ) sans exception. ils ont tous leur place dans cette histoire et sont très bien placés au bon moment.

je trouve l'écriture de MM très efficace. il n'en fait pas de trop, enchaine vraiment bien et sait garder le lecteur dans son monde. il y a même un petit côté interactif dans sa façon de nous dévoiler l'énigme au fur et à mesure que l'on avance dans le livre.

bon livre pour moi, je ne regrette pas.
Revenir en haut Aller en bas
Natalia
pilier
avatar

Nombre de messages : 9409
Age : 52
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Marcus Malte   Mar 31 Mai 2011, 14:33

Le résumé du Doigt D'Horace
Résumé du Doigt d'Horace : A défaut de tuer les députés véreux, il arrive que les charges explosives ressuscitent leurs fantômes. C'est du moins ce qu'espère Franck, traqué par le Milieu et adopté par un drôle de duo : Mister et Bob. Le premier est pianiste de jazz, le second est chauffeur de taxi. Et pour eux, le passé de Franck est une partition inachevée qui mérite d'être rejouée.
Roman noir à dominante " blues ", qui donne à l'aube ses lettres de détresse - et d'humour.


Les personnages sont bien campés et l'histoire est intéressante malgré des " trous " et à mon avis une grosse improbabilité en effet besta tu pourras peut-être m'expliquer
Spoiler:
 

J'ai trouvé Bob et Mister super attachant avec une préférence pour Mister.

Je pense que la vieille dame se confie parce que déjà elle s'ennuie et en plus elle adore jouer les policiers d'où son intérêt pour Agatha Christie etc... ( d'ailleurs elle m'a fait penser à Miss Marple )
En gros je me pose les mêmes questions que toi besta sauf peut-être sur Paulo
Spoiler:
 

J'ai bien aimé, l'histoire coule toute seule, l'humour est bien placé, et c'est bien écrit.
Revenir en haut Aller en bas
besta
pilier
avatar

Nombre de messages : 2215
Age : 41
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: Marcus Malte   Mar 31 Mai 2011, 19:09

c'est vrai que les personnages sont excellents. j'ai rarement lu d'histoire où tous avaient leur place.

Spoiler:
 

j'ai aussi aimé Mister mais sans bob, pas sûr qu'il ait la même prestance. on voit qu'ils sont très lié par leurs façons de se charrier.


Spoiler:
 

le fait d'en reparler, je me dis que j'ai pris du plaisir à lire ce livre. je le conseil.
Revenir en haut Aller en bas
besta
pilier
avatar

Nombre de messages : 2215
Age : 41
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: Marcus Malte   Mar 31 Mai 2011, 19:14

il me reste la part des chiens mais je vais pas le lire tout de suite, il est descendu dans ma pal... et y a du monde dedans.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marcus Malte   

Revenir en haut Aller en bas
 
Marcus Malte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» TOP ten lectures cursives 4èmes
» [ORDRE DE MALTE] Chevaliers de l'Ordre de Saint Jean
» [ORDRE DE MALTE] Armoiries d'un chevalier - 1659
» Dame de Borg en Nadur (Malte)
» Avertissements de la Vierge Marie, à Borg in-Nadur (Malte)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: "Autres lectures" :: Polars-
Sauter vers: