Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 John CONNOLLY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sophie
pilier
avatar

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 23/08/2009

MessageSujet: John CONNOLLY   Mar 25 Aoû 2009, 10:55

Bonjour !

J'ai découvert cet auteur avec L'ange noir

C'est un auteur irlandais, contemporain.


L'ANGE NOIR (2005)



Quatrième de couverture : « Obsédant, fascinant, impressionnant, à la croisée de Thomas Harris et de Stephen King. » Publischers Weekly

Hanté par l'assassinat de sa femme et de sa fille, Charlie Parker a quitté son métier de flic pour devenir détective privé. Quand disparaît Alice, jeune prostituée toxicomane, il se sent obligé d'enquêter, car elle est liée par le sang à Louis, son bras droit, et celui-ci remuerait ciel et terre pour retrouver celle qu'il s'était promis de protéger.

Bientôt leur enquête les mène sur les traces d'un mystérieux Mexicain, sculpteur sur os, et d'un obèse goitreux des plus inquiétants. Très vite, Parker est précipité dans un atroce cauchemar qui le conduira jusqu'en Europe. Pourtant, il avait juré de ne plus jamais s'approcher du Mal. Mais qui pouvait prévoir que le Mal s'approcherait de lui ?

Une intrigue forte dans une atmosphère très noire, un héros bouleversant qui nous mène jusqu'au bout de la nuit. Un grand John Connolly.



J'ai lu ce roman d'une traite.

Mêlant polar (très noir) et mystique (secte déjantée ou réalité fantastique ?) il est époustouflant.

Jusqu'à la fin, on se demande si c'est la cruauté humaine qui tire les ficelles, ou des démons qui nous dépassent.

Le cadre fait frissonner, la violence foisonne et les sentiments les meilleurs ne tiennent plus qu'à un fil, dans la réaction des chaînes : Amour, vengeance, défi personnel, lutte acharnée du personnage principal avec son passé, sa vie, son destin.

Des douleurs internes, enfouies, qui ressurgissent en même temps qu'un carnage sanglant se déroule.

Polar classique ou histoire de fantômes. Notons que l'auteur s'est inspiré d'un lieu réel, morbide (c'est un ossuaire), en République Tchèque, et qu'il a monté toute une histoire qui partait de là.


Je l'ai lu en version française, donc je ne jugerai pas de l'écriture de l'auteur ; rien de gênant dans la traduction.


Très bon souvenir de lecture !
Revenir en haut Aller en bas
Sophie
pilier
avatar

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 23/08/2009

MessageSujet: Re: John CONNOLLY   Mar 25 Aoû 2009, 11:14

THE BOOK OF LOST THINGS (2006)
(Je crois qu'il n'y a pas encore de traduction française)



Celui-ci est particulier dans la bibliographie de l'auteur. En fait, celui-ci a écrit de nombreux romans ayant pour personnage principal le détective privé Charlie Parker. Ici, on est très loin du genre de cette série.

Notons que l'auteur est très prolifique et vend des best sellers. Pour ma part, dès le deuxième roman entamé de la série Charlie Parker, je me suis lassée. L'ange noir m'avait tout à fait enthousiasmé, The Unquiet (traduit en français La proie des ombres)en revanche, m'a semblé plus banal et je ne l'ai pas terminé. Il m'a fatiguée !


Mais The book of lost things est une véritable plongée dans un monde féérique.

Un petit garçon (enfin bon, une douzaine d'années) perd sa mère, avec qui il partageait la passion de la lecture. Esseulé, et bientôt jaloux de l'enfant que son père aura avec sa nouvelle épouse, le garçon se réfugie ... à littéralement tomber dedans, dans l'univers imaginaire de ses chers livres.

Un traumatisme de l'enfance subtilement décrit, sur un personnage très attachant, et qui débouche, plutôt que sur des termes frigides de psychiatrie moderne, sur une échappatoire magique.

Un véritable roman initiatique du jeune garçon qui apprend, à travers son propre monde, à devenir adulte et à accepter ce qui lui arrive dans la vie.

Un roman d'aventures, aussi.

Un conte fabuleux, mais aussi des contes classiques revisités (et c'est un pur délice).

J'étais véritablement enchantée. Et après l'ange noir, je ne m'attendais vraiment pas à cela ! C'est un ouvrage unique dans la production de l'auteur, et il mérite qu'on s'y intéresse.
Revenir en haut Aller en bas
Sophie
pilier
avatar

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 23/08/2009

MessageSujet: Re: John CONNOLLY   Mar 25 Aoû 2009, 11:16

Bon, le deuxième ouvrage que j'ai évoqué n'est pas du tout un polar. J'aurais peut-être dû lancer ce sujet dans les auteurs anglophones ... Question
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: John CONNOLLY   Mar 25 Aoû 2009, 11:24

le premier est bien un polar, edité aux presses de la cité


clic !


à ne pas confondre avec Michael Connelly qui est le polardeux américain bien connu.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Sophie
pilier
avatar

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 23/08/2009

MessageSujet: Re: John CONNOLLY   Mar 25 Aoû 2009, 11:39

rotko a écrit:
le premier est bien un polar, edité aux presses de la cité

à ne pas confondre avec Michael Connelly qui est le polardeux américain bien connu.

Oui, en fait, la majorité sont des polars. C'est pour ça que je suis venue ici à la base.

Toute la série avec le P.I. en sont. The book of lost things est une exception.

Oui, Michael Connelly, que je n'ai pas lu mais oh combien de fois ne suis-je pas tombée sur lui en cherchant les livres de John Connolly !!

J'ai d'ailleurs trouvé The Book ... en rayon polar : quand une étiquette colle à la peau de l'auteur ..!
Revenir en haut Aller en bas
LeVoyageur
pilier
avatar

Nombre de messages : 103
Date d'inscription : 26/07/2009

MessageSujet: Re: John CONNOLLY   Mar 25 Aoû 2009, 15:20

J'avais beaucoup aimé les premiers ("Tout ce qui meurt", "Laissez toute espérance", "Le pouvoir des ténèbres" et "Le baiser de Caïn"), mais je n'ai vraiment pas accroché à "L'ange noir", surtout la fin, et ce revirement vers le fantastique m'a un peu déplu de la part d'un auteur qui taillait bien sa route avec un style très noir dans la grande tradition du polar à la Jim Thompson. Maintenant, c'est peut-être une question de goût... Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Sophie
pilier
avatar

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 23/08/2009

MessageSujet: Re: John CONNOLLY   Mar 25 Aoû 2009, 16:33

LeVoyageur a écrit:
c'est peut-être une question de goût... Suspect

Cela est certain !

Je trouve que le revirement fantastique est tout de même subtil. Il y a beaucoup de sombre réalisme et on dénote un grand talent de l'auteur pour le roman noir, indépendamment du contenu surnaturel.

Sinon, oui, bien sûr il faut apprécier un minimum le fantastique, ou du moins le mysticisme (je ne suis moi-même pas fan de "fantastique", à la base ; mais il s'agit ici d'un mysticisme religieux).

Après mon début de lecture de The unquiet, je ne suis pas tellement tentée de lire ses livres de pure enquête privée. Il manquerait sûrement quelque chose pour moi. En fait, c'est justement l'ambiguïté du style qui donnait à l'Ange noir toute son originalité je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
LeVoyageur
pilier
avatar

Nombre de messages : 103
Date d'inscription : 26/07/2009

MessageSujet: Re: John CONNOLLY   Mar 25 Aoû 2009, 20:37

Sophie a écrit:
Je trouve que le revirement fantastique est tout de même subtil.
En tout cas il semble maintenir le cap dans cette direction, il suffit de jeter un coup d'oeil à son site internet:
http://www.johnconnolly.co.uk
Revenir en haut Aller en bas
Sophie
pilier
avatar

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 23/08/2009

MessageSujet: Re: John CONNOLLY   Mer 26 Aoû 2009, 12:10

LeVoyageur a écrit:
Sophie a écrit:
Je trouve que le revirement fantastique est tout de même subtil.
En tout cas il semble maintenir le cap dans cette direction, il suffit de jeter un coup d'oeil à son site internet:
http://www.johnconnolly.co.uk

Oui, j'ai vu son site.

Je pense que c'est bien, c'est un revirement dans sa carrière. Je trouve toujours cela un peu simple de la part des auteurs de nous servir sur un plateau leurs recettes qui marchent, inlassablement.

Changer de style, c'est oser s'essayer à quelque chose de nouveau. Et montrer par là ses réels talents d'écriture, indépendamment du sujet.

Bon, je dis cela, mais il est vrai que je n'ai jamais reproché à Agatha Christi de nous pondre toujours des histoires similaires dans des contextes similaires !
Revenir en haut Aller en bas
polarjazz
habitué(e)
avatar

Nombre de messages : 25
Age : 45
Localisation : Vendée
Date d'inscription : 12/02/2011

MessageSujet: John CONNOLLY   Dim 06 Mar 2011, 09:54

Je souhaiterais vous présenter cet auteur irlandais. Il est né à Dublin en 1968. C'est un ancien journaliste de l'Irish Times.
Il a écrit 7 romans dont Le livre des choses perdus. C'est l'histoire d'un garçon de 12 ans qui vient de perdre sa mère. Quelques mois plus tard, son père rencontre une femme qui lui donne un second fils. David, le héros est jaloux de son jeune frère et éprouve du ressentiment contre son père qui a remplacé sa mère. La petite famille recomposée quitte Londres pour vivre dans une grande maison avec jardin à la campagne. Au fond de ce jardin, il y a un arbre creux qui communique avec un autre monde. Dans ce monde, les contes que nous connaissons ont été détournés. Blanches neige et les sept nains, le petit chaperon rouge et bien d'autres encore.
J'ai apprécié la manière dont l'auteur à détourner ces contes. study
Revenir en haut Aller en bas
nicyrle
pilier
avatar

Nombre de messages : 5882
Age : 74
Localisation : Tout en bas, sous les orangers
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: John CONNOLLY   Lun 30 Sep 2013, 21:21

Le Livre des Choses Perdues :
Un mélange d’horreur, de cruauté et de merveilleux, dans ce roman qui se présente finalement comme une somme de contes pour adultes.
D’un autre côté, un roman initiatique avec détournement de contes et mythes traditionnels. Celui de Blanche-Neige, acariâtre mégère avec ses nains-camarades luttant contre l’oppression née du capitalisme, m’a paru particulièrement réussi dans le genre, d’autant que la touche humoristique ne gâte rien !
On va d’une péripétie cauchemardesque à une autre. Étrangement cependant, certains passages ne manquent pas de poésie, ce qui contribue au charme de ce roman. Le personnage de David, le petit garçon, est attachant avec son immense chagrin, ses colères, ses peurs, ses doutes mais aussi sa volonté de s’en sortir, finalement récompensée, au moins en apparence.
Les grands thèmes du deuil, de la guerre, de la jalousie, des livres… sont traités avec finesse, sans insistance lourde. À la fin, continue de planer un certain mystère car on hésite entre monde fantastique et… au-delà, voire paradis.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: John CONNOLLY   

Revenir en haut Aller en bas
 
John CONNOLLY
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» John Lenard Walson a filmer des objets énormes dans l'espace
» Exemple de révélations du Seigneur a John Leary
» (1970) La vague d’OVNI en Iran Auteur : John Greenewald Jr.
» Illusion et/ou Réalité: Physical Use of Chi Energy, Demonstrated by John Chang, QiGong Master !
» john toland quand la philosophie des lumières se lève à l'ouest

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: "Autres lectures" :: Polars-
Sauter vers: