Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Salim Bachi [Algérie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
AuteurMessage
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Salim Bachi [Algérie]   Dim 04 Nov 2012, 09:16

je pense qu'il les a tuées. Il ne pouvait pas laisser de témoins puisqu'il a opéré à visage découvert.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Salim Bachi [Algérie]   Dim 04 Nov 2012, 16:22

je suis d'accord pour interprèter dans ce sens il s’occupa de la vieille femme.

mais je n'en suis pas sûr pour la jeune fille, vu le contexte. Attendons un peu Smile

Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Salim Bachi [Algérie]   Lun 05 Nov 2012, 16:03

Citation :
dormirait-elle jusqu’au bout de sa propre nuit, une nuit sans fin, une nuit sans gloire.
lis, mais lis donc ! "une nuit sans fin ...." ça veut bien dire ce que ça veut dire, quand même ! rhaa
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Salim Bachi [Algérie]   Lun 05 Nov 2012, 16:09

c'est possible, mais est-ce la seule solution ? je ne sais pas...

pourquoi insister sur sa beauté, sur le regard que le benêt avait sur les étudiantes ? les allusions de la grand mère à "une putain" sont des invitations explicites ?

elle est à la merci des deux malfrats, or le grand frère n'est pas interessé par les femmes, c'est dit dès le début...
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Salim Bachi [Algérie]   Lun 05 Nov 2012, 16:20

alors pourquoi est-il écrit "une nuit sans fin..." quand une nuit n'a pas de fin, c'est qu'on est mort ! scratch
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Salim Bachi [Algérie]   Lun 05 Nov 2012, 16:26

une nuit sans fin peut aussi être un cauchemar au sens d'une existence misérable, ou d'une mort comme tu l'indiques. Au choix.

l'affaire est si bien goupillée par le grand Frère que j'ai tendance à opter pour une solution compliquée.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Salim Bachi [Algérie]   Lun 05 Nov 2012, 16:47

ouaip .... je ne suis pas convaincue.
Qu'il s'extasie sur la beauté de la jeune femme, c'est une chose, mais le terme nuit sans fin me fait mal augurer du reste !
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Salim Bachi [Algérie]   Lun 05 Nov 2012, 16:50

nuit sans fin me fait mal augurer du reste !


bien sûr ! on est d'accord la-dessus. d'après toi, ce grand frère est-il un professionnel ?
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Salim Bachi [Algérie]   Lun 05 Nov 2012, 18:02

ah ça, oui ! tu peux me croire, je fréquente tous les jours des tueurs professionnels, alors, j'ai l'habitude, je connais leur façon de procéder !
Mais sérieusement, c'est un pro ! doublé d'un amateur d'art, en plusss.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Salim Bachi [Algérie]   Lun 05 Nov 2012, 18:04

ne crois-tu pas qu'il a pensé que le crime ou le vol allait être découvert ?
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
besta
pilier
avatar

Nombre de messages : 2215
Age : 41
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: Salim Bachi [Algérie]   Jeu 08 Nov 2012, 08:53

Citation :
Peut-être même dormirait-elle jusqu’au bout de sa propre nuit

je crois qu'il ne sait pas lui même.
et en disant qu'il s'y connait en humanité, est ce que justement il prévoit de la tuer? pas sûr. surtout qu'il dit à la grand mère qu'elle mérite de vivre et qu'elle à beaucoup de bonnes choses à apporter à l'humanité.

Citation :
d'après toi, ce grand frère est-il un professionnel ?

sa culture, sa connaissance de l'art, sa métamorphose de banlieusard à "homme du monde" et sa façon de faire parler la grand mère me fait dire que oui.

Citation :
Et elle dormait comme une princesse de contes de fée...une nuit sans fin

peut être un rapport. la grand mère est-elle la sorcière?

Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Salim Bachi [Algérie]   Jeu 08 Nov 2012, 13:12

je reprends les interprétations de Besta, elles sont certainement aussi valables que les autres hypothèses, rien n'est dit explicitement, on ne peut que supposer

Citation:
Peut-être même dormirait-elle jusqu’au bout de sa propre nuit

Citation :

je crois que [le grand frère] ne sait pas lui même.
et en disant qu'il s'y connait en humanité, est ce que justement il prévoit de la tuer? pas sûr. surtout qu'il dit à la grand mère qu'elle mérite de vivre et qu'elle à beaucoup de bonnes choses à apporter à l'humanité.

Ysandre pense qu'elles sont tuées toutes les deux, grand mère et petite fille

apparemment on est d'accord sur la grand mère : s'occuper d'elle est un euphémisme, elle est tuée.

et la petite fille ?

je suggère sans aucune certitude qu'elle pourrait être emmenée en prostitution :

la grand mère la donne en disant que c'est une putain -ce qui est faux evidemment.

Le grand frère
Besta a écrit:
]dit à la grand mère qu'elle mérite de vivre et qu'elle à beaucoup de bonnes choses à apporter à l'humanité

ces derniers mots exclueraient la mort, mais de façon ironique, sous-entendraient son "utilité", ce qui justifierait l'expression "sans gloire" : on voit mal autrement ce que signifierait cette expressionpour désigner le sommeil ou la mort.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Salim Bachi [Algérie]   Jeu 08 Nov 2012, 13:19

Autre hypothèse (sans aucune certitude, là non plus)

le professionnel qu'est le grand frère, un malfrat, sait bien que le crime sera découvert et qu'il faut un coupable.

Lui qui est si différent des "jeunes de banlieue qui brûlent des voitures" selon l'expression de la grand mère, peut maquiller son crime lucratif en affaire de moeurs : Rachid serait le coupable tout trouvé, la police ne chercherait pas plus loin.

Rachid serait trouvé sur les lieux du crime, vif ou mort lui aussi.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Salim Bachi [Algérie]   Jeu 08 Nov 2012, 13:31

Citation :

Rachid serait trouvé sur les lieux du crime, vif ou mort lui aussi.
dixit Rotko
ho ! mais c'est machiavélique, ça !!! affraid
je pencherai plutôt, eu égard aux éléments apportés par Besta et Rotko, qu'elle serait amenée à se prostituer .... par le grand frère .... scratch
Revenir en haut Aller en bas
besta
pilier
avatar

Nombre de messages : 2215
Age : 41
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: Salim Bachi [Algérie]   Jeu 08 Nov 2012, 13:45

pas impossible. et c'est peut être pour ça qu'il dit qu'elle pourrait être utile à l'humanité.
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Salim Bachi [Algérie]   Jeu 08 Nov 2012, 13:55

j'y ai pensé aussi Besta !!! Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
nicyrle
pilier
avatar

Nombre de messages : 5882
Age : 75
Localisation : Tout en bas, sous les orangers
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Salim Bachi [Algérie]   Sam 10 Nov 2012, 19:13

Je viens de lire Le grand frère, merci besta merci Je précise que je n'ai pas encore lu de roman de Salim Bachi et je pense que je le ferai.

Pour en revenir à cette nouvelle, j'ai d'abord pensé que le personnage du grand frère était caricatural à l'excès, que les digressions culturelles étaient trop longues et les clichés nombreux. Mais après réflexion et relecture, je crois qu'il faut lire cette histoire très noire au second degré et y voir une satire féroce, autant du monde terroriste que de celui de la société française, dans laquelle tout est outrageusement et volontairement accentué : la bêtise de Rachid,évidemment sorti de La Courneuve, la vaste culture du grand frère et sa façon de « jouer les guides touristiques » - qui plus est pour « un benêt » -, la grand-mère sorcière et la jeune fille endormie comme la Belle au bois dormant, le doigt coupé, etc…
A propos de la fin, et en droite ligne de l’interprétation d’ensemble qui est la mienne, je ne doute pas une minute que la malheureuse princesse soit destinée à la prostitution !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Salim Bachi [Algérie]   Lun 12 Nov 2012, 11:56

nicyrle a écrit:
les digressions culturelles étaient trop longues

On demandera donc à Besta si les autres auteurs de Paris noir tombent dans ce travers, auquel cas on concluerait que ces ingrédients faisaient partie d'une commande de l'éditeur pour cet ouvrage.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Salim Bachi [Algérie]   Ven 13 Sep 2013, 06:39




Le romancier se glisse, en effet, dans la peau de Camus pour raconter, à la première personne, les souvenirs de sa jeunesse. Son amour pour la terre algérienne, la rencontre avec son professeur Jean Grenier, le mariage avec Simone alors qu'il sort à peine de l'adolescence, les premiers engagements politiques. Et la tuberculose, qui plane sur son existence en même temps qu'elles la façonnent. On fête cette année les cent ans de sa naissance ; ici, Camus est vivant.

écrit le point qui propose un EXTRAIT.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Salim Bachi [Algérie]   Mar 04 Mar 2014, 06:01

Citation :
Le roman, je crois, situe l'action en 1949 et le narrateur qui s'exprime à la première personne, c'est Camus lui-même

c'est exact  et par des chapitres courts, "Camus narrateur" revient sur différentes époques de sa vie, bien marquées par des repères temporels précis (dates ou âge etc.) En ce domaine, Bachi est un as du montage, et la récente lecture du premier homme me prouve qu'il  a bien assimilé son sujet. On trouve aussi des formules-clés tirées d'autres oeuvres, sans avoir l'impression d'un "pompage", ou pire, d'un plagiat.

Bachi insiste plus que Camus sur la sévérité et la rigueur de la grand mère, les prétentions de l'oncle Gustave chez qui Camus avait trouvé refuge, avant que leurs rapports ne se détériorent.

Pour moi c'est l'occasion de faire un ensemble de connaissances diverses et partielles, sur les idées politiques de Camus, ses craintes devant le radicalisme progressif de Messali Hadj, qui est expliqué, les infléchissements tactiques du  parti communiste, les liens avec Jean Grenier, des lectures  marquantes comme Epictète, ou Richaud (la douleur) et Gide.

La tuberculose et ses séquelles situent aussi face à la mort un auteur avide de vivre et qui croit ses instants comptés. Sans insister sur le donjuanisme de Camus, Bachi parle avec précision de l'épisode Simone. Pourquoi Camus s'est-il marié si jeune ? sans doute  à cause de cette avidité d'étudiant qui le caractérise, vivre pleinement, dans ses divers engagements et au théâtre.

La première partie du dernier été me plaît donc bien, par  sa netteté d'analyse, son style concis,  et une vue globale des activités de l'auteur.

Il faut avouer que de prime abord la tentative d'une fausse autobiographie parait surprenante et périlleuse. A mon niveau, je trouve que Bachi s'en sort bien.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
nicyrle
pilier
avatar

Nombre de messages : 5882
Age : 75
Localisation : Tout en bas, sous les orangers
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Salim Bachi [Algérie]   Mar 04 Mar 2014, 09:35

Merci, Rotko, pour cette intéressante analyse du Dernier été d'un jeune homme J'attends avec curiosité ton point de vue sur la suite du roman.  Smile Il se pourrait bien que tu parviennes à vaincre ma résistance devant ce livre d'autant que j'avais, depuis un certain temps déjà, envie de lire cet auteur.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Salim Bachi [Algérie]   Mer 05 Mar 2014, 09:10



En fin de livre, Bachi précise  sa bibliographie, tout en revendiquant certaines libertés pour un usage romanesque.

Parmi celles-ci sans doute des prémonitions sur la fin tragique d'Albert Camus, avec des noms mythiques ( Charon etc.) et des personnages (une assureur contre les accidents d'automobile !).

Il fait de Camus un homme hanté par la mort, présente essentiellement dans sa crainte d'une rechute de la tuberculose, mais aussi par une obsession personnelle.

Les épisodes algériens témoignent de la prise de conscience de l'injustice, devenue une institution dans une Algérie aux prises avec une paranoia, annonciatrice des événements de 1945, qui changent fondamentalement la donne et radicalisent les clivages.

Le journal inventé par Bachi, ou du moins réinterprété, met en scène un Camus mal à l'aise, car pris à partie pour des positions idéologiques  mal comprises, et qui déconcertent le public.

c'est aussi vrai pour son travail journalistique, avec des compromissions, dues aux circonstances, que pour certaines pièces de théâtre (l'Etat de siège).

On découvre un auteur/comédien avec les femmes, sans  croire entièrement à une posture de solitude souffrante, montrée dans le "journal" avec une certaine sobriété. C'est le moment de se rappeler  l'analyse que le vrai Camus proposait du mensonge dans le premier homme, le mensonge par plaisir, et celui par nécessité, les deux fruits d'une sincérité ponctuelle.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Salim Bachi [Algérie]   Mer 05 Mar 2014, 17:14




l’écrivain, sa mère et son enfance, son maître d’école, ses études, le théâtre, les lieux qui l’ont marqué à jamais, ses amis et compagnons de route

Un coffret de 2 Cd intéressants à écouter, qui va à la rencontre de Camus à Alger, dans le quartier Belcourt, puis dans différents lieux, dont Oran, près de la famille Faure et de sa 2e femme Francine.

ce "voyage organisé" s'appuie sur le témoignage de Jules Roy, de 7 ans son aîné mais avec lequel il avait de nombreux points communs, dont les idées libérales sur l'Algérie.

des textes viennent illustrer les commentaires, allant de l'envers et l'endroit, Noceset La Chute, mais aussi le minotaure etc.


« C'est l'histoire d'un homme déchiré entre le ciel et la terre. » Ce résumé par Jules Roy de l'un de ses récits* semble désigner sa propre vie, qui fut marquée par l'écartèlement entre des appartenances, des passions et des exigences contraires. Né en Algérie en octobre 1907, dans une famille de paysans implantés dans la Mitidja depuis 1854, il fut bouleversé par la révélation tardive de sa bâtardise.

« Enfant du péché et du scandale » selon ses propres termes, l'adolescence le trouve partagé entre deux aspirations antagonistes, entre l'action et la contemplation. Tenté d'abord par le séminaire où il étudie jusqu'à l'âge de vingt ans, il choisit l'armée, qui conjugue sa mystique de l'héroïsme et son sens de la rigueur morale. Il sera aviateur. La déroute de 1940, la destruction de la flotte française à Mers-el-Kebir l'accablent.
.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
nicyrle
pilier
avatar

Nombre de messages : 5882
Age : 75
Localisation : Tout en bas, sous les orangers
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Salim Bachi [Algérie]   Mer 05 Mar 2014, 19:05

Intéressant, merci Rotko  merci 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Salim Bachi [Algérie]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Salim Bachi [Algérie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
 Sujets similaires
-
» Force et honneur
» Toute la vérité dans les événements d'Algérie - Egypte
» Algésiras, juillet 1801
» Facebook compte 1,2 million d’utilisateurs en Algérie
» info: Étudiants étrangers chrétiens en Algérie sommés de qui

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: FICTION :: Afrique et Moyen Orient-
Sauter vers: