Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'esclavage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: L'esclavage   Mar 13 Mai 2008, 14:42

Grande annonce officielle du 10 mai : l'esclavage sera enseigné à l'école.

mais c'est oublier qu'il est depuis 2002 au programme du primaire, qu'il figure dans les manuels, et qu'en classe de 4é la traite, l'esclavage et son abolition sont des sujets d'histoire à part entière.

Comme le dit Rue 89, on n'en finit plus, officiellement, de s'attribuer des évènements fondateurs.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: L'esclavage   Mar 13 Mai 2008, 15:08

Journal d'un négrier du XVIIIe siècle, le Capitaine William Snelgrave, publié chez Gallimard.


clic !


une information de première main sur la traite des Noirs entre la côte de Guinée et les Antilles.

L'auteur légitime ce trafic tout en se montrant sensible aux critiques formulées par les adversaires de la traite.

Pierre Gibert fournit les élements du contexte de ce journal de bord publié en Angleterre en 1734 et en France en 1735.


******

je rappelle aussi le récit de giuseppe Conte Le troisième officier edité chez treper : un jeune breton s'engage sur un navire negrier.
La frequentation de Nantes n'est pas étrangère au projet de cet écrivain italien contemporain.


clic !
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Sphynx
pilier
avatar

Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: L'esclavage   Mar 13 Mai 2008, 20:26

Sans oublier le livre d’Alex Haley (récompensé par le prix Pulitzer), Racines...
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: L'esclavage   Mer 25 Juin 2008, 05:07

Sphynx a écrit:
Sans oublier le livre d’Alex Haley (récompensé par le prix Pulitzer), Racines...

on parle de son adaptation en film à épisodes dans le forum cinéma.

Arte proposait dans son thema du mardi 24 juin deux films sur l'esclavage non européen :

Chasseurs d'esclaves de sophie Jeanneau, ou l'existence de l'esclavage actuellement en Mauritanie, malgré trois abolitions successives ( 1905, 1960, 1981) mais inopérantes sur le terrain.

les esclaves oubliés Documentaire d’Antoine Vitkine.

le trafic des noirs par les berbères vers le Sahel et la traite dite orientale, qui dure jusqu'au debut du XXe siècle.

Des universitaires, Trabelsi (lyon2) et Ennaji (Rabat), parlent des itinéraires empruntés, de l'utilisation de ces esclaves (dans les mines de sel notamment), des traitements infligés ( castration) et des marchés approvisionnés : Le Caire,, Tambouctou, Bagdad etc).

On a parlé aussi de l'esclavage à l'intérieur des sociétés africaines du Ghana et du Mali.

Nul doute : il faut faire le tour de la question, et ne rien laisser dans l'ombre.

Tous les trafics, toutes les traites doivent être étudiées, cela n'exonère en rien les pays occidentaux de leur implication massive et organisée dans ce crime contre l'humanité.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Sweety
pilier
avatar

Nombre de messages : 134
Age : 27
Localisation : Dans le monde que je me suis créé
Date d'inscription : 13/03/2008

MessageSujet: Re: L'esclavage   Mer 24 Sep 2008, 17:15

Merci pour toutes ces références. study


Le truc c'est qu'il n'y a pas une histoire sur l'esclavage mais des histoires.

Par exemple, la Martinique et la Guadeloupe sont dites "île soeur" mais la traite et la colonisation a été très différentes.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.guilde-marchombre.forums-actifs.com
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: L'esclavage   Mer 24 Sep 2008, 18:52

C'est vraiment un très grand plaisir de te retrouver Sweety ! I love you

Sur les traitements différents de la Guadeloupe et de la Martinique, n'hésite pas à donner les bons tuyaux.

je regrette d'avoir abandonné le récit de chamoiseau, un dimanche au cachot.
La démarche de Chamoiseau me paraissait très riche, mais j'ai été dérouté. Je n'ai peut être pas trouvé le bon rythme de lecture.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Sweety
pilier
avatar

Nombre de messages : 134
Age : 27
Localisation : Dans le monde que je me suis créé
Date d'inscription : 13/03/2008

MessageSujet: Re: L'esclavage   Mer 24 Sep 2008, 20:01

La colonisation en Martinique a été moins brutale que celle de la Guadeloupe. ( Et on s'étonne qu'il n'y ait pas eu de grande vague de violence contre les colons).

Qund les premiers colons sont arrivés (tous de pauvres bougres contrairement à ce que l'on pourrait penser), ils se sont liés aux aborigènes (fallait bien trouver le moyen de survivre dans ce monde hostile.)
Ils ont donc eu la bonne idée de se débarrasser des hommes (après avoir étanché leur soif de curiosité quant à la façon de survivre) et ont gardé les femmes.
Engendrant ainsi une première vague de métissage.

Puis, les premiers africains sont arrivés. Mais là encore, l'esclave (surtout la femme) est vu d'un oeil bienveillant, charnellement appréciateur ( le concept de supériorité n'existant pas encore) et voilà qu'arrive la deuxième vague de métissage.

Contrairement à ce que l'on pourrai penser, la colonisation en Martinique a été "douce".

La traite n'a vraiment commencé qu'à l'arrivée de Courbet (un homme frustré n'ayant sûrement pas eu toute l'attention qu'il aurait souhaité durant son enfance).
Donc Courbet s'amène avec le code noir.
Le métis se casse la gueule au pied de son trône et se retrouve sans identité, forcé de choisir entre être nègre et blanc (en fait, il n'aura pas trop le choix et finira nègre et esclave, se croyant néanmoins supérieur à son partenaire au nez plat)

C'est donc l'état, qui, se rendant compte de la richesse non exploitée des territoires d'Amérique, a instauré l'esclavage tel qu'on le connait.

Mais les africains ne sont pas arrivés comme un cheveu sur la soupe.
Contrairement à la Guadeloupe.
En effet, l'histoire de Gwada change à ce niveau.
Les esclaves ont été déportés sur l'île et mis en esclavage avec brutalité.
D'où leur coté plus révolutonnaire.
Vous comprendrez bien qu'il est difficile pour une population métissée de s'entre-tuer même au nom de la liberté.
Il ne s'agissait donc pas de lâcheté comme certains osent le nommer.


C'est d'ailleurs ce qui explique pourquoi la population Martiniquaise est plus métissée que la population Guadeloupéenne où l'on trouve de vrais "nègres" aux traits marqués.
1 Martiniquais sur 2 a du sang de colon. Même la population issue de l'inde s'est fondue dans la masse et s'est métissée (métissage noir/indien) contrairement à ceux de Guadeloupe rejetés par les noirs affranchis.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.guilde-marchombre.forums-actifs.com
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: L'esclavage   Lun 23 Fév 2009, 05:55

Deux livres de Nelly Schmidt, directrice de recherche au CNRS.

Ses travaux portent sur l'esclavage, les abolitions et les politiques coloniales aux Caraïbes-Amériques. elle a publié notamment une biographie remarquée de Victor Schoelcher.

Nelly SCHMIDT, L'abolition de l'esclavage. Cinq siècles de combats, XVIe-XXe siècles, Editions Fayard, 2005 ;


- Nelly SCHMIDT : La France a-t-elle aboli l'esclavage ? Guadeloupe, Martinique, Guyane, 1830-1935, Ed. Perrin, 2009.

Dans un entretien au bibliobs, elle donne son sentiment sur les troubles actuels dans les Antilles.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Nymphéa
pilier
avatar

Nombre de messages : 1480
Age : 64
Localisation : Nord
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: L'esclavage   Lun 23 Fév 2009, 09:53

J'avais lu un petit ouvrage que j'avais trouvé intéressant pour une première approche : de Christian Delacampage, Une histoire de l'esclavage.De l'Antiquité à nos jours., bien documenté et passionnant.
J'ai aussi pointé dernièrement: Olaudah Equiano, Ma véridique histoire, Africain, esclave en Amérique, homme libre.. Premier texte écrit par un esclave, XVIIIème siècle je crois; je vais me le procurer.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: L'esclavage   Mer 16 Déc 2009, 07:17

Deux videos sur Gorée,


- l'île aux esclaves

- la prison des esclaves.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: L'esclavage   Lun 09 Mai 2011, 15:15



La France célébrera le 10 mai 2011, à l'occasion de la Journée nationale des mémoires de la traite, de l'esclavage et de leurs abolitions, le dixième anniversaire de la loi du 21 mai 2001. Cette loi reconnaît que la traite négrière et l'esclavage constituent des crimes contre l'humanité. Elle permet de garantir la mémoire du crime de l'esclavage à travers les générations.

Instituée depuis 6 ans par le décret du 31 mars 2006, la Journée nationale des mémoires de la traite, de l'esclavage et de leurs abolitions contribue à la cohésion de la nation française autour d'une mémoire partagée.

Une commémoration nationale inscrite dans l'année des Outre-Mer

Dans le contexte de l'année des Outre-Mer, le président de la République dévoilera, le mardi 10 mai au jardin du Luxembourg à 11 heures, une stèle "rendant hommage à la fois aux abolitionnistes mais aussi aux victimes de l'esclavage qui, par leurs luttes, ont participé au fondement de notre République et à l'affirmation de la dignité humaine", souligne Marie-Luce Penchard.

Partout en France, cette journée nationale sera marquée par des commémorations et des manifestations, le 10 mai ou autour de cette date.


source : portail du gouvernement.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: L'esclavage   Sam 24 Mar 2012, 07:58



Le Mémorial de l'abolition de l'esclavage ouvre au public dimanche 25 mars à 15h suite à l’inauguration en présence du maire de Nantes Jean-Marc Ayrault, de Christiane Taubira, auteur de la loi française reconnaissant la traite négrière comme crime contre l'humanité (10 mai 2001), de l'ancienne défenseur des droits des enfants Claire Brisset et du footballeur Lilian Thuram qui préside une fondation de lutte contre le racisme.

Les lieux seront ensuite en accès libre, excepté le passage méditatif en sous-sol qui ne sera ouvert que dans la journée, calqué sur les heures des jardins publics.


En savoir plus.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Razorbill
Animation


Nombre de messages : 4361
Date d'inscription : 07/10/2011

MessageSujet: Re: L'esclavage   Sam 24 Mar 2012, 08:26

Sur l'esclavage lire l'ouvrage tres interessant du cubain Miguel Barnet : "Biografia de un cimarron" (biographie d'un sauvage)(1966) selon le témoignage d'un ancien esclave

Lire ici

ou ici

_________________
Illusion......Tout n'est qu'illusion.....Adios....
Revenir en haut Aller en bas
Razorbill
Animation


Nombre de messages : 4361
Date d'inscription : 07/10/2011

MessageSujet: Re: L'esclavage   Mer 28 Mar 2012, 10:41



Portraits d'esclaves nord américains avant la première guerre mondiale:
c'est ici

_________________
Illusion......Tout n'est qu'illusion.....Adios....
Revenir en haut Aller en bas
Razorbill
Animation


Nombre de messages : 4361
Date d'inscription : 07/10/2011

MessageSujet: Re: L'esclavage   Jeu 10 Mai 2012, 05:51

Panda Farnana, un Congolais qui dérange ( contre l'esclavage et la colonisation)...

Le portrait d’un personnage atypique, à cheval entre deux mondes, celui de la Belgique et celui du Congo.

Elevé par une femme belge célibataire et artiste, Paul Panda Farnana est le premier Congolais à avoir obtenu un diplôme de l’enseignement supérieur en Belgique en 1909.
Agronome, il retourne au Congo en tant que premier fonctionnaire belge à la peau noire. Il y subit un véritable apartheid et doit renoncer peu à peu à ses différents postes pour cause de harcèlement. Il rentre en Belgique en 1914 et, à l’annonce de la guerre, s’engage comme volontaire. Fait prisonnier, il est emmené en captivité en Allemagne jusqu’à la libération en 1918.

A son retour en Belgique, il consacre toute son énergie à réclamer l’égalité entre les blancs et les noirs par l’éducation et la responsabilisation des chefs, sous les attaques virulentes de la presse coloniale belge. En 1921, il collabore étroitement avec l’Afro-Américain W.E.B. DuBois à l’organisation du Congrès Pan-Africain de Bruxelles.

Panda Farnana meurt quelques mois après son retour au Congo, à l’âge de 42 ans, dans des conditions mystérieuses.

Le film retrace la vie et l’œuvre de Panda Farnana (1888-1930) grâce à des documents inédits et des scènes d’évocation tournées au Congo.
le DVD

_________________
Illusion......Tout n'est qu'illusion.....Adios....
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: L'esclavage   Jeu 10 Mai 2012, 06:01

portraits d'esclaves. J'ai regardé attentivement ces photos. Ce sont leurs regards qui font mal : quelque chose a été assassiné en eux. Au delà de leur posture empruntée, leurs yeux dénoncent le reniement, le déni des "autres".
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: L'esclavage   Mar 10 Juil 2012, 08:42

Nantes, premier port négrier français.

Entre le 15e siècle et le 19e siècle, de nombreux ports européens tels Liverpool, Londres, Bristol, Nantes, La Rochelle, Bordeaux, Amsterdam, Lisbonne, se livrent à la traite négrière.

Au 18e siècle, Nantes devient le premier port négrier français. Armateurs, banquiers, industriels, commerçants, constructeurs navals, marins : tous, à des degrés divers, tirent profit de ce commerce.


le site.

En surface, un simple cube,

en sous-sol (comme dans les bateaux, comme dans les coulisses de l'histoire dela ville) des panneaux qui expliquent le commerce triangulaire,


et des textes dénonçant l'esclavage : parmi eux, toni morrison avec Beloved, et redemption song que
Bob Marley chante ici.

En surface, des chiffres rappellent l'importance des expéditions, les noms des navires etc.

la traite négrière : 27.233 expeditions, 12,5 millions de déportés, 1, 5 millions de morts dans le transport

en France, 4220 expéditions.

a partir de Nantes : 1800 expéditions et 550.000 déportés (femmes et enfants).

chiffres actuels.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Luca
pilier


Nombre de messages : 2880
Age : 105
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: L'esclavage   Mar 10 Juil 2012, 08:55

rotko a écrit:
toni morrison avec Beloved
C'est à ce livre que je pensais spontanément en lisant ce fil !
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: L'esclavage   Dim 10 Fév 2013, 11:41

Au moment où Spielberg sort un film très apprécié sur Lincoln, on pense à un livre qui fait autorité


de Bernard Vincent, 420 p. chez Archipel

Abraham Lincoln (1809-1865) occupe une place à part dans l'Histoire des États-Unis. De la cabane en rondins de son enfance à son assassinat, l'ascension du « bûcheron devenu roi » est l'exemple même du rêve américain, au point d'être l'objet d'un véritable culte laïc.

Tenu à l'écart des études, promis à une existence sans relief, cet autodidacte, devenu avocat par son seul mérite, se lance en politique à 23 ans et sera élu à la Maison Blanche en 1860, à cinquante et un ans. Il y accomplira l'impensable : remporter la victoire militaire contre les États du Sud, sauver l'Union fédérale du naufrage et proclamer l'abolition de l'esclavage, pratique indigne d'une nation formée pour « éclairer le monde ».

Tant de courage vaudra à Abraham Lincoln d'être assassiné, le 14 avril 1865, quelques jours après la fin des hostilités. Deux siècles après sa naissance, il demeure dans la mémoire américaine une figure mythologique, un « père de la nation » au même titre que Washington.

Distinguant l'homme de sa légende, Bernard Vincent restitue cette épopée sans dissimuler les échecs politiques, les ambiguïtés philosophiques et les tourments personnels qui n'empêchèrent pas Lincoln d'aider son pays à surmonter la période la plus tragique de son Histoire.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Razorbill
Animation


Nombre de messages : 4361
Date d'inscription : 07/10/2011

MessageSujet: Re: L'esclavage   Ven 10 Mai 2013, 09:56



La mémoire de l'esclavage troublée par l'appel à des réparations financières

Depuis 2001, le 10 mai a été institué Journée nationale de commémoration de l'abolition de l'esclavage. Vendredi 10 mai, le chef de l'Etat devait donc s'exprimer sur le sujet. Une manière de réparer symboliquement, comme chaque année, les horreurs de la traite négrière à laquelle la France a activement participé du milieu du XVIIe à la fin du XIXe siècle, en déportant plus d'un million d'Africains.

L'occasion, aussi, de répondre par la négative aux demandes de réparation financière pour des descendants d'esclaves, formulées depuis plusieurs mois par le Conseil représentatif des associations noires (CRAN). "L'histoire ne s'efface pas. On ne la gomme pas. Elle ne peut faire l'objet de transactions au terme d'une comptabilité qui serait en tout point impossible à établir", devait déclarer François Hollande.

Peu importe au CRAN que son combat soit loin de faire l'unanimité. Il a ainsi fait savoir qu'il allait profiter de ce 10 mai pour déposer une plainte contre la Caisse des dépôts et consignations. Il estime que l'établissement bancaire public a indûment encaissé 90 millions de francs-or, que la France a fait payer à Haïti à partir de 1804 pour monnayer son indépendance.


Article du Monde :c'est ici

_________________
Illusion......Tout n'est qu'illusion.....Adios....
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: L'esclavage   Ven 10 Mai 2013, 10:36

pour ce qui concerne la demande de la CRAN... où allons nous ?!
Napoléon n'a-t-il pas "vendu" la Louisiane française aux américains ? Question
les barbaresques n'écumaient-il pas la méditerranée en faisant des prisonniers de toutes nationalités dont ils se servaient comme esclaves ? le Quatar est très riche .. miam
Revenir en haut Aller en bas
Razorbill
Animation


Nombre de messages : 4361
Date d'inscription : 07/10/2011

MessageSujet: Re: L'esclavage   Ven 10 Mai 2013, 12:48

la reponse du President de la Republique :" Citant Aimé Césaire, le président a parlé d'"impossible réparation", adressant une fin de non-recevoir aux revendications de réparations matérielles portées par quelques voix associatives, comme le Conseil représentatif des associations noires "
L'histoire "ne peut faire l'objet de transactions au terme d'une comptabilité qui serait en tous points impossible à établir", a déclaré le président.
propos recueillis dans le Monde.fr

_________________
Illusion......Tout n'est qu'illusion.....Adios....
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: L'esclavage   Ven 10 Mai 2013, 13:11

oui, Bill, j'ai lu aussi et j'ai trouvé sa réponse ferme et très bonne
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: L'esclavage   Ven 10 Mai 2013, 13:53

je ne connais pas le sujet sous cet angle.

On ne peut quand même pas mettre sur le même plan des raids "barbaresques" ponctuels, et une traite régulièrement organisée, et d'une autre envergure.

Si vous voulez, on pourrait regarder ensemble

Vendredi 10 Mai

21h50 Abolition de l'esclavage sur France O

Magazine

Durée : 56 mn

Depuis l'UNESCO, Ahmed El Keiy et Nadia Lacroix proposent un débat sur l'abolition de l'esclavage. Des invités répondent aux questions de lycéens autour des thèmes de la construction de la mémoire collective et des outils de la transmission.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Razorbill
Animation


Nombre de messages : 4361
Date d'inscription : 07/10/2011

MessageSujet: Re: L'esclavage   Ven 10 Mai 2013, 14:07

La revendication du CRAN:
Selon le CRAN, l'institution publique, qui n'est autre que le bras armé financier de l'Etat, aurait tiré un profit indu, au XIXe siècle, de l'abolition de l'esclavage en Haïti.

Les faits remontent à 1825, soit vingt et un ans après l'abolition de l'esclavage intervenue en 1804, en même temps que l'indépendance de l'île. D'anciens propriétaires d'esclaves et de terres persuadent alors Charles X de lancer une équipée militaire sur l'ancienne Saint-Domingue. Il s'agit d'obtenir dédommagement du préjudice subi, selon eux.

Menaçant de recoloniser la toute jeune République indépendante d'Haïti, ces anciens colons parviennent à obtenir d'Haïti le paiement de 90 millions de francs or (l'équivalent, selon le CRAN, de 21 milliards de dollars actuels). La somme est encaissée par la Caisse des dépôts qui la reverse ensuit aux anciens colons. Mais d'après Louis-Georges Tin, président du CRAN, "l'argent des Haïtiens n'a pas été totalement reversé, la Caisse des dépôts en a gardé une partie".

_________________
Illusion......Tout n'est qu'illusion.....Adios....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'esclavage   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'esclavage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: "Autres lectures" :: Sciences humaines et documents-
Sauter vers: