Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 cathie barreau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: cathie barreau   Lun 21 Sep 2009, 11:26

Cette page des éditions laurence Teper donne une idée de sa production :

Ecoute s'il neige, 2009
Visites aux vivants, 2007
Journal secret de Natalia Gontcharova, 2006
Trois jardins, 2006



clic !


Ecoute s'il neige 154 pages chez Laurence Teper

Citation :
Entre Paul et Blanche se tisse une relation amoureuse rare, empreinte de musique, d'odeurs, de promenades dans les vignes. Lui qui se croyait déjà vieux renaît à la vie. Elle, elle écoute ce qu'il lui dit du monde qu'elle ne voit pas. Mais lequel des deux apprend à voir, à dire ? Dans le monde menaçant et menacé qui les entoure, ils n'osent pas vivre mais vont pourtant aller au fond de leurs désirs impossibles.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: cathie barreau   Lun 21 Sep 2009, 11:34

L'anthologie Triages aux editions tarabuste présente un de ses textes, très court , Cellule sur 25 pages, mais il faut savoir lire Wink

Sur la page de gauche, il y a deux phrases :

- l'une en italique

- l'autre en écriture normale.

on lit donc de gauche à droite la moitié supérieure, puis la partie inférieure.

car sur la page de droite, il y a deux phrases :

- l'une en italique

- l'autre en écriture normale.

Happy

deux récits juxtaposés et parallèles, horizontaux, dont on devine (à juste titre) qu'ils ont des points communs.

On pourra même penser que.... c'est plus simple et plus compliqué.

Mais là, ce sera à vous de jouer Razz
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: cathie barreau   Ven 25 Sep 2009, 07:14

J'ai ecouté des lectures par l'auteur de

Les premières choses mais les oiseaux : des souvenirs - ou des re-creations, les sensations d'un enfant d'un an malade, pensé mort, et qui renaît : des pages consacrées aux sensations premières, plus proches de la poésie que d'un récit organisé.

Ecoute s'il neige, beau titre, parle de "l'amitié tendre", susceptible d'évolution, entre un homme et une aveugle qui essaient de se traduire l'un à l'autre les mondes auxquels ils n'ont pas accès.

Pour Cathie Barreau, il y a en arrière-plan la relation auteur/lecteur. Le premier a vu et veut transmettre à son lecteur ce que celui-ci ne connaît pas, non un message, mais peut-être lui donner un nouveau regard.

Ce livre se penche aussi sur le monde des aveugles, interessés paradoxalement par les arts visuels.

Certains écrivains aveugles nourissent pour le lecteur un univers imaginaire foisonnant comme Rabah Belamri et Taha Hussein auquel on l'a souvent comparé.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Cathie Barreau, Écoute s’il neige   Sam 23 Oct 2010, 06:31

Cathie Barreau, Écoute s’il neige, éditions Laurence Teper.


Citation :
« A la voir, quand elle ouvrit sa fenêtre un matin d’avril, je ne me doutai de rien et je ne discernai que son buste blanc, ses seins ronds et son visage souriant tendu vers le soleil, ses cheveux courts déjà bien mis ou peut-être naturellement dociles même après la nuit. »
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: cathie barreau   Mar 26 Oct 2010, 07:21

Un livre interessant qui fait place aux attentes, au silence, aux sensations ténues de notre quotidien.

Le narrateur trouve auprès de la jeune voisine de son village un nouvel espoir, après un echec amoureux. Les deux personnages se complètent, lui devient les yeux de cette femme aveugle. Une des étapes de leur rencontre : le voyage à Nantes au musée des beaux-arts où il doit lui décrire les tableaux qu'il voit.

Un roman intimiste donc, qui porte l'accent sur l'analyse. Pas d'eau de rose car on trouve souvent chez le narrateur des moments de colère !

La fin m' a paru plus faible, un peu surprenante toutefois.

Je reviendrai sur ce fil, car je dois à nouveau rencontrer Cathie Barreau, en novembre. La dernière fois je n'avais pas lu son livre Wink

Le livre aurait besoin aussi d'une illustration musicale d'Avishai Cohen, bien dans la tonalité du récit.

.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: cathie barreau   Jeu 04 Nov 2010, 08:38


Écoute s’il neige

La dernière entrevue entre la jeune femme et son père.


« Mon mari et mon fils allèrent faire un tour en bord de mer et je restai seule avec mon père. Il ne fut pas plus bavard. Je lui demandai où était le piano que nous avions à Paris. Il l’avait vendu. Je me sentis déçue, atteinte, blessée, parce que c’était m’oublier, me nier me semblait-il ; et là, enfin, il prit ma main et me demanda non pas de parler des morceaux que je travaillais en musique mais de chantonner ce que je jouais en ce moment. J’allai chercher loin en moi au point qu’il y eut encore un moment de silence qui cette fois n’était pas vide et inquiet mais l’attente ensemble de mon murmure.

Et sortirent de ma gorge les premières notes un peu maladroites, presque rauques. Il pressa ma main et je pris courage pour avancer dans le morceau qui s’affermit dans ma voix et me ramenait à mon corps vivant et désireux. J’ai chanté pour lui mais aussi pour tous ceux que j’ai dans le cœur, j’ai chanté dans cette maison où il allait mourir mais, sur l’instant, je n’avais encore que le souci de retrouver précisément les notes et le rythme, j’entendais le piano, la basse et la batterie. »
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: cathie barreau   Lun 03 Fév 2014, 07:34

Comment fait-on l'amour pendant la guerre ?


160 pages, chez  BUCHET CHASTEL

Le roman se partage entre la France et le Liban, entre Nantes et Beyrouth, entre deux histoires d'amour.
À Nantes, Donatienne, qui est écrivain, vit une passion à distance avec Jad, journaliste à Beyrouth. On découvre leur histoire à travers les mails enflammés qu'il lui envoie, tandis qu'elle-même cherche à écrire l'histoire des guerres qui se mêlent en elle : celle du Liban, mais aussi les deux Guerres mondiales vécues par ses ancêtres, et dont Nantes porte encore les stigmates.
À Beyrouth, Kamila et Charbel s'aiment clandestinement alors que la guerre civile déchire la ville et les hommes.


j'aurais préféré comme titre comment vit-on l'amour en temps de guerre pour cette correspondance nourrie de souvenirs et d'attentes entre deux amants, l'une qui écrit un roman, et l'autre qui participe à l'action.

La femme se souvient des guerres de son père et de son grand père, ce qui complique la narration. On suit aussi le calendrier de mois en mois, partagé entre deux lieux et univers bien différents. Au risque de lasser un peu le lecteur.

Je poserai sans doute à l'auteur une question du genre : comment utiliser un écrit aussi intime qu'une correspondance amoureuse pour un intérêt public plus général ?
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: cathie barreau   Mer 05 Mar 2014, 06:18


Très belle écriture, toute en finesse, en délicatesse qui sans dire frontalement les horreurs de la guerre les laisse transparaître entre les lignes. Une écriture par petites touches qui peut gêner parfois la bonne compréhension des relations entre les personnages, qui peut faire perdre un peu le fil au lecteur, mais qui est douce et qui se lit très agréablement.

De très belles descriptions de Nantes, des rues, de l’Erdre, de la lumière d’hiver (c’est André Breton qui disait qu’il y avait une lumière particulière dans cette ville), de l’ambiance de calme et de sérénité qui règne dans la ville et des habitants toujours prompts à bouger dès lors que la proposition est là :

Citation :
« Le ciel gris est lumineux vers la Loire, l’air fait sautiller les feuilles sur l’avenue et les passants accrochent une main au col de leur veste pour se protéger de la bourrasque. Donatienne avance dans les rues, s’arrête place du Commerce et attend le bus pour l’aéroport. La foule de fin d’après-midi envahit les trottoirs, et il suffit qu’une éclaircie éblouisse juste avant la nuit pour que les visages se lèvent et s’apaisent. » (p.16)

Beyrouth qui porte en elle les stigmates et les destructions dues à la guerre est moins décrite, c’est alors plus une question d’atmosphère et de rencontres.


Toute la chronique.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: cathie barreau   

Revenir en haut Aller en bas
 
cathie barreau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'après mémoire en dr des affaires:la thèse ou le barreau?
» barreau(x) d'échelle en breton
» barreau 4
» Prépa ou pas prépa ?
» Choisir le bon parcours c'est pas facile, Help

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: FICTION :: Auteurs français et d'expression française-
Sauter vers: