Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 fondation Cartier, Ron Mueck et autres.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: fondation Cartier, Ron Mueck et autres.   Sam 07 Jan 2006, 09:17

A la fondation Cartier, Ron Mueck expose ses sculptures en fibre de verre et silicone. On y trouve un géant, Wild Man, une femme dans son lit, In Bed, et de petites figurines de vieilles en conversation, Two Women.

De ces vieilles, on jurerait qu'elles sortent du musée Grévin : même peau fripée, même attitude figée. S'il s'agit de capter l'illusion du vivant, l'effet n'est pas réussi, à mon sens.

En revanche pour les grandes sculptures, Wild Man et In Bed, le souci du détail, les poils, les veines, les chairs lisses produisent un sentiment de malaise. Cette femme dans son lit, on dirait une mère sur son lit de mort. Depuis que le Grec Zeuxis se vantait d'avoir abusé des oiseaux venus picorer ses raisins sculptés, le recherche de l'illusion du vrai n'était plus au premier plan des préoccupations artistiques - même chez les hyper-réalistes de tous poils, c'est le cas de le dire.

Or les sculptures de Mueck, mis à part les dimensions, tendent à créer une impression de réel. On jurerait que Mueck a voulu refaire la Création. Merci bien, trop funèbre pour moi ! je me suis enfui au sous-sol.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: John Maeda chez Cartier   Sam 07 Jan 2006, 09:19

John Maeda, "Nature + eye'm hungry" propose des "motion paintings" : sur des écrans se développent des visions stylisées pleine de formes et de couleurs. Des fleurs explosent comme un feu d'artifice, le vert répand ses teintes diverses. Dans une petite salle attenante, le spectateur actif joue avec la souris pour tracer des lignes de couleur, pour modifier des rangées d'arbres. C'est aussi amusant que le mouton qui envahissait l'écran de votre ordinateur.

Oui, Maeda compose avec son ordinateur. Les visions de la première salle réjouissent l'oeil, les jeux de la seconde transforment les gens sérieux en enfants joueurs et créatifs.

Vive Maeda, je m'installe au sous-sol.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
queenieinlove
pilier
avatar

Nombre de messages : 682
Localisation : Black Hole
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: fondation Cartier, Ron Mueck et autres.   Mer 06 Déc 2006, 08:40

Alors là MERCI BÔÔôôôôÔÔÔcoup Rotko ! j'ai découvert cet artiste il y a très peu de temps, grâce à un reportage sur arte il me semble - sûrement dans le journal de la culture.

J'ai trouvé son travail fascinant, et je trouve que déjà en photos et en images télés ça donne beaucoup de sensations étranges. Je vais essayer d'aller voir ça. Mais là sur le site je vois qu'il n'est pas dans les expo du moment... est-ce terminé ?

Par contre, l'artiste Tabaimo me plairait sûrement aussi.
Revenir en haut Aller en bas
http://perso.orange.fr/sublimeacide/index.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: fondation Cartier, Ron Mueck et autres.   Mer 06 Déc 2006, 10:26

oui, c'est terminé ! A vrai dire je n'étais pas enthousiaste, comme tu as pu le voir, et c'est surtout la mère sur son lit de mort qui m'a rebuté, entre autres. Mais faut tout voir, je suis bien d'accord flower
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: fondation Cartier, Ron Mueck et autres.   Ven 05 Déc 2008, 15:53

Exposition Depardon Virilio

Pour Depardon, c'est terre natale, où des Indiens, mais aussi des Africains, des occitans, et même des Bretons ('Ile de Sein) parlent (de) leur langue natale, menacée de disparaître.

De Virilio, au sous-sol, une animation très réussie mais inquiétante sur les populations déplacées. de 1994 à nos jours.

On voit ces impressionnants courants migratoires, dus aux guerres, à la misère, et surtout à des problèmes environnementaux.

Virilio met en garde : 1cm de plus de montée des eaux et 9 millions de personnes doivent partir.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: fondation Cartier, Ron Mueck et autres.   Mar 16 Déc 2008, 06:43

rotko a écrit:
Exposition Depardon Virilio

Pour Depardon, c'est terre natale, où des Indiens, mais aussi des Africains, des occitans, et même des Bretons ('Ile de Sein) parlent (de) leur langue natale, menacée de disparaître.

De Virilio, au sous-sol, une animation très réussie mais inquiétante sur les populations déplacées. de 1994 à nos jours.

l'article du monde rappelle tout l'intérêt de cette exposition.

Pour les migrations
Citation :
un grand écran circulaire sur lequel défilent cartes, graphiques, chiffres, pixels, courbes. La prouesse technique laisse baba, c'est beau comme dans un film de George Lucas, y compris quand s'affichent les villes qui vont disparaître sous l'effet de la montée des mers

certes c'est beau, mais très inquiétant, et bien loin de l'image d'un monde stable ! fondée sur des données, la réalisation stupéfie et donne un corps aux cris d'alarme sur les importants mouvements de populations dûs aux phénomènes environnementaux.

pour le film de Depardon

Citation :
Des personnes attachées à leur terre, mais dont la langue est menacée, se racontent face à la caméra. On entend le chipaya de Bolivie (langue parlée par 1 200 personnes), puis le kawésqar au Chili (une centaine de personnes dans le Sud). Ou le mapuche toujours au Chili, le yanomami au Brésil, l'occitan en France...

Comme cette femme mapuche qui, l'espace de deux minutes, entourée de ses filles, dans un décor de bout du monde au sud du Chili, sourit à la caméra, raconte, rit, pleure.

c'est en même temps le réquisitoire des victimes contre la société occidentale qui, Levi Strauss le disait dans tristes tropiques, , nivelle tout sur son passage, comme un bull-dozer.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: fondation Cartier, Ron Mueck et autres.   Sam 17 Jan 2009, 06:04

Jusqu'au 19 avril.


clic !


Citation :
A la Fondation Henri Cartier-Bresson, à Paris, le photographe sud-africain Guy Tillim, 46 ans, expose deux séries marquantes : "Jo'burg" (2004) montre la décrépitude du centre de Johannesburg, abandonné par les Blancs.

"Avenue Patrice-Lumumba" (2007) est consacrée aux traces qu'a laissées le colonialisme dans plusieurs pays africains, à travers les bâtiments modernistes hérités de cette période.

Le Monde

Johannesburg, vu par Tillim.

Citation :
Je me suis concentré sur le centre, que les lois réservaient autrefois aux Blancs. Avec la fin de l'apartheid, les Noirs sont arrivés pour chercher du travail, commencer une nouvelle vie. La ville est devenue africaine, avec des marchés dans la rue, richesse et pauvreté qui se côtoient, la violence...

Les Blancs apeurés sont partis recréer des ghettos en banlieue. Les tours ont été confiées à des agents véreux qui ont encaissé les loyers et laissé les bâtiments se dégrader
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: fondation Cartier, Ron Mueck et autres.   Lun 01 Juin 2009, 05:29

OPEN SEE du photographe Jim Goldberg reprend comme Virilio, voir ci-dessus, le thème des migrants :

Citation :
La Grèce, certes parce que « berceau de l'Europe » mais plus objectivement parce que le nombre d'immigrés est estimé entre 1,5 et 2 millions d'immigrés, pour la plupart clandestins. En 2007, sur 20 692 demandes d'asiles déposées, 140 furent acceptées. On imagine sans peine les conditions de vie des refusés.

dit Rue 89 qui ajoute

« Les problèmes d'immigration sont récurrents en Grèce, pays confronté à des arrivées quotidiennes de migrants venus d'Asie via la Turquie, qui veulent rejoindre l'Europe de l'ouest. Les ONG grecques dénoncent régulièrement des brutalités policières à l'encontre des migrants » .

"Une partie d'immigrants viennent de pays musulmans, Afghanistan, Bangladesh, du Pakistan, de Syrie et de Somalie, d'autres de pays ex-URSS, dont l'Ukraine, du Libéria, de la République démocratique du Congo, de Sénégal, de Mauritanie,

On le sait, cette massive fuite en Europe a de multiples raisons traditionnelles (économiques, politiques), et de nouvelles, d'ordres sanitaire, alimentaire, d'esclavage sexuel et de violence en tout genres ; en attendant les réfugiés climatiques."
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: fondation Cartier, Ron Mueck et autres.   Ven 10 Juil 2009, 05:29

"Né dans la rue. Graffiti". Fondation Cartier,Jusqu'au 29 novembre.

le site de l'exposition

la video sur le site montre les risques pris par les graffiteurs pour mettre leur signature aux endroits les plus inaccessibles.

New York des années 1970 : Ils graffitent Pour rappeler qu'ils existent, dans la misère et tout près de la criminalité, et qu'ils sont là chez eux.

Citation :
Des quartiers entiers se paupérisent et tournent aux taudis. Les plus jeunes de ceux qui y vivent, Afro-Américains, Portoricains ou immigrés récents, se savent extérieurs à une société qui les fuit, les ignore ou les enferme.

Pour rappeler qu'ils existent, dans la misère et tout près de la criminalité, et qu'ils sont là chez eux, quelques-uns, à la fin des années 1970, commencent à déposer leur signature dans leur quartier. Washington Heights ou le Bronx sont des pseudos abrégés, souvent suivis de chiffres, comme Taki 183, Joe 182 : des écritures. Aussi sont-ils des writers et non des painters. Leurs tags sont des runes, des autographes codés qui n'ont rien à voir avec les dessins sexuels ou grotesques que Brassaï a photographiés à partir des années 1930.
Le Monde
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: fondation Cartier, Ron Mueck et autres.   Ven 10 Juil 2009, 06:08


clic !
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: fondation Cartier, Ron Mueck et autres.   Ven 10 Juil 2009, 07:00

Le film Pixo de Joao Wainer et Roberto T. Oliveira, donne le point de vue des graffeurs de l'intérieur.

Le film suit les pixadores (graffeurs brésiliens) de Sao Paulo. Ils font entendre dans les années 60 leurs protestations contre la dictature, et affrontant tous les dangers incarnent la voix du peuple.

Projection de deux autres films : Art Less Pollution, du graffeur Alexandre Orion et un autre film sur des fresques murales de Stephan Doitschinoff.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: fondation Cartier, Ron Mueck et autres.   Lun 15 Avr 2013, 05:56

Ron mueck à nouveau à la fondation Cartier

Fondation Cartier pour l'art contemporain
Du 16 avril au 29 septembre


. Ici, une femme rentre de courses avec son bébé contre sa poitrine, protégé du froid par le manteau épais de sa mère, au regard fatigué et mélancolique. Là, deux adolescents semblent se disputer, le garçon serre fort le poignet de la fille, l'air dépité. Ou encore cet homme en train de bronzer sur un matelas gonflable, étrangement amaigri et qui ne sourit pas. Ron Mueck saisit des tranches de vie, des petits drames du quotidien, pénètre dans l'intimité des gens qu'il a croisés dans la rue.

"Il s'inspire aussi d'images vues dans la presse, souligne Grazia Quaroni, la commissaire. En réponse à la grippe aviaire, il façonne un poulet mort, pendu par les pattes." Il s'imprègne beaucoup de l'histoire de l'art, notamment de tableaux du Caravage, et immortalise un jeune Noir, probablement victime de violences racistes, qui se découvre une blessure au flanc comme celle du Christ.


d'autres images,... pour les amateurs.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: fondation Cartier, Ron Mueck et autres.   Lun 09 Sep 2013, 05:33

3 raisons pour aller voir son exposition

Citation :
1.Parce que Ron Mueck est un grand illusionniste

2.Pour la grâce de « Couple Under An Umbrella »

3.Pour son éloge de la lenteur
tout l'article

A vrai dire il en faudra plus pour me décider. Je lui trouve, en dehors de son indéniable habileté une touche prononcée de morbide à la musée Grévin.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: fondation Cartier, Ron Mueck et autres.   

Revenir en haut Aller en bas
 
fondation Cartier, Ron Mueck et autres.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [C2i2e] Projet autour d'une visite à la Fondation Cartier "Mathématiques un dépaysement soudain"
» Prière pour nous édifier les un les autres.
» le site de la Fondation Brigitte Bardot
» Contrairement à ce que tu crois, ton bonheur ne dépend pas de l'attitude des autres.
» Se libérer du regard des autres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: SPECTACLES :: Scènes et tréteaux-
Sauter vers: