Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Michel Houellebecq

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
Nestor
Admin
avatar

Nombre de messages : 1576
Date d'inscription : 25/12/2005

MessageSujet: Re: Michel Houellebecq   Lun 22 Jan 2007, 12:13

Oxymoron, tu interprètes mal la pensée de Swallow : "ces gens" désignent les protagonistes de la pièce. Swallow s'exprimera elle-même sur le sujet. Il est bon de lever les ambiguités, le forum est fait pour cela.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net
bertrand-môgendre
pilier
avatar

Nombre de messages : 435
Age : 63
Localisation : ici et là
Date d'inscription : 30/07/2006

MessageSujet: Re: Michel Houellebecq   Lun 22 Jan 2007, 12:16

j'ai cru comprendre que swallow parle de la pièce
Citation :
Plataforma" au théâtre à Madrid, une adaptation du roman de Houellebecq.
le fameux Plateformes avec lequel j'ai malheureusement découvert cet auteur.
Revenir en haut Aller en bas
oxymoron44
pilier
avatar

Nombre de messages : 134
Age : 46
Date d'inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Michel Houellebecq   Lun 22 Jan 2007, 12:20

J'imagine que j'ai mal interprété oui mais la démarche est tout de même maladroite car il y a une superposition de 2 oeuvres différentes qui tendent à établir un jugement faussé. Mais bon c'est pas grave, c'est juste qu'il m'est apparu étrange de prendre un extrait de la possibilité et d'y trouver la justification à ce qu'on trouve dans plate-forme.
Revenir en haut Aller en bas
Nestor
Admin
avatar

Nombre de messages : 1576
Date d'inscription : 25/12/2005

MessageSujet: Re: Michel Houellebecq   Lun 22 Jan 2007, 12:28

On pourra aussi parler du film qui n'est pas le decalque du livre. Je l'ai guetté mais il n'est pas passé. Je lirai plateforme, mais pas tout de suite, car déja avec Onfray je passe du chaud au froid : chaud : oui, il a raison, froid : il caricature. Réjouissances en perspective Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net
queenieinlove
pilier
avatar

Nombre de messages : 682
Localisation : Black Hole
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: Michel Houellebecq   Lun 22 Jan 2007, 13:38

oxymoron44 a écrit:

Enfin le plus étonnant
Citation :
Le tourisme sexuel, il fallait bien en parler, çà existe, et puis réussir à en parler sans adopter un point de vue moral ( trop facile) Houellebecq y arrive très bien. Il dresse le tableau... à vous de juger.
Oui on peut en parler sans adopter de point de vue et je ne vois pas en quoi c'est trop facile comme tu dis.

M'est avis Oxy que Swallow voulait dire que ça aurait été "trop" facile d'écrire sur le tourisme sexuel de manière moralisatrice. Et que Houellebecq échappe à ça... en tout cas c'est ce que je comprends dans cette phrase
Revenir en haut Aller en bas
http://perso.orange.fr/sublimeacide/index.htm
Seuguh
pilier
avatar

Nombre de messages : 2575
Age : 41
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 17/05/2006

MessageSujet: Re: Michel Houellebecq   Lun 22 Jan 2007, 14:39

J'ai compris la même chose que toi, queenie.
Revenir en haut Aller en bas
coline
pilier


Nombre de messages : 3986
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Michel Houellebecq   Lun 22 Jan 2007, 14:52

Seuguh a écrit:
J'ai compris la même chose que toi, queenie.

Moi aussi, j'ai compris la même chose...
Revenir en haut Aller en bas
sousmarin
pilier


Nombre de messages : 367
Localisation : Pays de Loire
Date d'inscription : 10/11/2006

MessageSujet: Re: Michel Houellebecq   Lun 22 Jan 2007, 14:53

Voilà que les pro- Houellebecq s’étripent entre eux maintenant… Suspect

Vous qui entrez sur ce fil, abandonnez tout espoir… :bom:
Revenir en haut Aller en bas
coline
pilier


Nombre de messages : 3986
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Michel Houellebecq   Lun 22 Jan 2007, 15:27

sousmarin a écrit:
Vous qui entrez sur ce fil, abandonnez tout espoir… :bom:

Laughing Laughing Laughing
C'est le propre du nihilisme! Laughing Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
swallow
pilier
avatar

Nombre de messages : 820
Localisation : Espagne
Date d'inscription : 16/03/2006

MessageSujet: Re: Michel Houellebecq   Lun 22 Jan 2007, 16:14

EXACT Oxy, je n´ai RIEN lu de Houellebecq, juste quelques extraits, et j´en parle à partir de cette pièce de théâtre dont j´ai vu une representation à Madrid la semaine dernière.
Je n´ai jamais mélangé Plateforme et "La possibilité". Mais je pense que l´auteur doit avoir des idées qui se répètent d´un livre à l´autre, un peu sa philosophie su tu préfères. C´est ce que j´ai essayé de capter en voyant PLATAFORMA. D´où mon souvenir de la poésie que tu avais citée durant la representation afin de chercher où Houellebecq veut en venir. Je ne cloisonne rien, et il est facile d` interpreter mes errances comme confusions.
C´est vrai que j´admire votre prudence, quand vous dites par exemple " je n´ai lu qu´un seul livre de cet auteur, je ne me sens donc pas qualifié pour en parler".
Ceci n´est qu´un Forum, et même que le fait de n´avoir aucune idée de comment fonctionne mon cerveau, ne m´empêche nullement de m´en servir toute la journée.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Michel Houellebecq   Lun 22 Jan 2007, 16:37

sousmarin a écrit:
Voilà que les pro- Houellebecq s’étripent entre eux maintenant… Suspect

Vous qui entrez sur ce fil, abandonnez tout espoir… :bom:


Inutile de jeter à nouveau de l'huile sur le feu. A plusieurs reprises on trouve sur ce fil les mêmes idées répétées.

Chacun a le droit de parler de ce qu'il aime sans subir de moqueries.

Si vous postez, que ce soit pour apporter des éléments nouveaux.
On pourra en parler dans le fil communication. je n'ai pas le temps actuellement.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
mazel
pilier
avatar

Nombre de messages : 1421
Age : 67
Localisation : Carrières sous Poissy
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Michel Houellebecq   Lun 22 Jan 2007, 18:49

[b] study Lu ce livre au moment de sa sortie... après avoir beaucoup hésité, vu le batage médiatique et les critiques passablement négatives...

et puis... la curiosité... et le fait que j'avais aimé ses précédents livres... je n'ai pu résiter...

Impressionnant, formidable, je l'ai dévoré, et relu il y a peu, avec le même plaisir.... qu'une hate, qu'il en sorte un nouveau rapidement...

Très déçue qu'il ne reçoive pas le Goncourt, tout de même... et qu'il soit attribué à Weyergand, que j'ai trouvé fade, plat et sans intérêt... mais il est déjà arrivé aux Goncourt de récompenser d'autres oeuvres insipides; donc je ne me fie plus à leurs avis... c'est bien pourquoi j'ai lu "les bienveillantes" avant qu'il ne soit proposé...

amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
http://mazel-annie.blogspot.com/
oxymoron44
pilier
avatar

Nombre de messages : 134
Age : 46
Date d'inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Michel Houellebecq   Ven 26 Jan 2007, 10:20

Citation :
C´est vrai que j´admire votre prudence, quand vous dites par exemple " je n´ai lu qu´un seul livre de cet auteur, je ne me sens donc pas qualifié pour en parler".
Ceci n´est qu´un Forum, et même que le fait de n´avoir aucune idée de comment fonctionne mon cerveau, ne m´empêche nullement de m´en servir toute la journée.

Tout ça n'est pas bien grave mais avoue tout de même qu'il parait un peu dangereux d'établir des vérités supposées sur un auteur que tu avoues n'avoir pas lu. C'est donner beaucoup de crédit aux opinions lues et entendues ici et là et moi ça me fait flipper....Je pense que tu comprendrais aisément mon propos si tu avais lu Plate-forme et la possibilité car le parallèle est vraiment étrange dans ton post de départ.
Enfin voilà ce n'est pas plus grave que cela, je voulais juste défendre la parole de MH et en tout cas moi j'admire beaucoup la diversité de tes goûts comme ceux des membres en général; je me demande encore comment vous faites pour lire tout ça (lectures complètes? en diagonales ? piochages ? Les journées ne font que 24H Wink Votre travail vous laisse beaucoup de temps ? Moi, trop peu malheureusement et ce peu me berce de lectures)
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Michel Houellebecq   Ven 26 Jan 2007, 10:47

Swallow a bien precisé sur quelle expérience personnelle reposait son message. Elle a donc droit à un quitus Laughing

Mais.... la boutade qu'elle utilise ensuite :

Citation :
n´avoir aucune idée de comment fonctionne mon cerveau, ne m´empêche nullement de m´en servir toute la journée.

pour amusante qu'elle soit est un sophisme. Il ya une différence entre le cerveau et un auteur : Le cerveau est un outil, on ne se sert pas de Houellebecq. A moins de le confondre avec un champ de tirs !
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
schlass
pilier
avatar

Nombre de messages : 69
Age : 35
Date d'inscription : 20/11/2006

MessageSujet: Re: Michel Houellebecq   Ven 26 Jan 2007, 11:31

Juste une précision. Les mots ont un sens, et lorsqu'on les emploie pour discréditer une oeuvre, on devrait les peser soigneusement.

Le terme nihilisme n'est pas synonyme de pessimisme. On peut résumer le nihilisme (je ne parle pas du nihilisme tel que défini par Nietzche, mais celui que justement on lui reproche communément) en une formule, celle attribuée au Vieux de la Montagne : "rien n'est vrai, tt est permis". Schopenahuer ne dit pas du tt cela.

Certains des personnages de MH traversent des phases nihilistes, mais le sens du roman n'en est jamais affecté. Si MH traite de cette attitude et ne la néglige aucunement, c'est simplement qu'elle existe et paraît même dominante dans les cercles dirigeants de nos sociétés. Le pessimisme de la plupart des personnages principaux, dérive précisément du rejet de ce nihilisme ambiant.
Revenir en haut Aller en bas
sousmarin
pilier


Nombre de messages : 367
Localisation : Pays de Loire
Date d'inscription : 10/11/2006

MessageSujet: Re: Michel Houellebecq   Ven 26 Jan 2007, 13:31

Certains ne semblent pas comprendre la différence entre juger l’œuvre d’un écrivain qui vend des livres en tant que lecteur et juger un grain qui donne un avis ! Dommage…

Quand en plus, ils donnent des « bons points » ou se lancent dans des explications qui sont censées démontrer, aux pauvres petits grains qui n’ont rien compris, que l’auteur condamne ce qu’il a l’air de défendre, cela frise le ridicule…

Il ne me semble pas que l’on soit ici dans une école, pas besoin de « maître », mais seulement de lecteurs qui donnent leurs ressentis…
Revenir en haut Aller en bas
oxymoron44
pilier
avatar

Nombre de messages : 134
Age : 46
Date d'inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Michel Houellebecq   Ven 26 Jan 2007, 15:29

Citation :
juger l’œuvre d’un écrivain qui vend des livres en tant que lecteur

Question Question Pas compris.

Bon comme je l'avais dis ma réapparition sur ce post n'était que ponctuelle et ne voulant pas jouer le jeu du "c'est toi qui dis c'est toi qui y'es" je préfère de nouveau m'effacer de ce fil. J'aime bien m'expliquer avec des gens respectueux (comme swallow par exemple) même si ses opinions diffèrent des miennes; en revanche les attaques gratuites et cet espèce de snobisme pédant dont tu attribues la faveur à "certains" (schlass ? moi ? N'hésite pas à nommer je m'en remettrai)ne m'intéresse pas.
Que tu considères que je sois donneur de leçons, à la rigueur je veux bien et je m'en moque, mais que tu t'acharnes à poster pour critiquer une personne et ses opinions plutôt que d'apporter de l'eau à ton charmant moulin en donnant des argument allant dans ton sens, c'est assez pénible non? Enfin bon je te laisse en te souhaitant néanmoins bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
sousmarin
pilier


Nombre de messages : 367
Localisation : Pays de Loire
Date d'inscription : 10/11/2006

MessageSujet: Re: Michel Houellebecq   Sam 27 Jan 2007, 01:20

A voir la façon dont tu as répondu à swallow, je doute que tu l’aies trouvée respectueuse…

oxymoron44 a écrit:
Citation :
juger l’œuvre d’un écrivain qui vend des livres en tant que lecteur
Question Question Pas compris.
Mea culpa, j’ai oublié une virgule après livres pale pale affraid
Revenir en haut Aller en bas
Nestor
Admin
avatar

Nombre de messages : 1576
Date d'inscription : 25/12/2005

MessageSujet: Re: Michel Houellebecq   Sam 27 Jan 2007, 05:33

Sousmarin, tu as dit ce que tu voulais sur houellebecq, chacun sait ce que tu penses de lui, il est inutile de revenir sur ce fil. Parle-nous des auteurs que tu apprécies, tu y es plus convaincant.

Merci de ta comprehension.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net
Seuguh
pilier
avatar

Nombre de messages : 2575
Age : 41
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 17/05/2006

MessageSujet: Re: Michel Houellebecq   Mar 10 Juil 2007, 09:40

En cherchant des informations sur Beigbeder, je tombe sur cette critique de Pierre Jourde parue dans La littérature sans estomac (où il fustige Beigbeder, Despentes et autre Sollers) :

Citation :
Houellebecq utilise de vieilles recettes ? C'est vrai, il écrit des romans à message. Mais Proust et Balzac en ont écrit aussi. C'est vrai, on retrouve dans Les Particules élémentaires telle fonction traditionnelle de la description dans le roman moderne. Presque tous ses paysages sont là pour faire entendre la basse continue tragique, l'indifférence de la nature, belle mais dépourvue de signification, par rapport aux agitations des hommes. Le procédé est très malrucien. Il est efficace. C'est vrai, il ne renouvelle pas le genre romanesque. Dans l'ensemble, Houellebecq reste fidèle aux procédés du roman naturaliste avec spéculation scientifique, en appuyant un peu fort sur la pédale de l'utopie. Sur cette orchestration peu originale, il parvient à faire entendre sa voix : ses accords de mélancolie et de cynisme, de désolation et d'agressivité ne sonnent jamais faux. La platitude de Houellebecq constitue son arme stylistique, et il sait en faire un usage efficace. Elle est d'abord cohérente avec son projet global. Une œuvre qui stigmatise l'illusion du désir d'originalité se doit de s'exprimer de manière terne. Houellebecq parle d'individus moyens, indifférenciés, dans un langage moyen. Et lorsque ce langage décrit des situations extrêmes, ou des êtres convaincus de l'importance de ce qu'ils sont et de ce qu'ils font, le contraste est souvent irrésistible. La principale vertu de Houellebecq, quelle que soit par ailleurs l'opinion que l'on puisse avoir sur son idéologie, est d'être un grand satiriste, d'une espèce rare : un satiriste calme et effacé. Une espèce de Droopy du pamphlet sociologique.
Revenir en haut Aller en bas
maïa
pilier
avatar

Nombre de messages : 3761
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Michel Houellebecq   Mar 10 Juil 2007, 09:46

Oui, j'ai lu La littérature sans estomac !

Ça m'a beaucoup fait rire...
J'aime bien ceux qui osent être un peu iconoclastes Razz

Ceci dit, Jourde, par la suite, a fait une erreur lol!

Il a lui-même commis un gros roman, Festins secrets, que, personnellement (mais mon avis n'engage que moi Wink ) j'ai trouvé très mauvais lol!

J'ai pensé à une vieille histoire de paille et de poutre Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Michel Houellebecq   Mer 13 Fév 2008, 05:46

"Platform", une production du théâtre NTGent à Gand mise en scène par le Néerlandais Johan Simons a été jouée lundi soir à Bobigny dans le cadre du 5e festival Le Standard idéal.

Le spectacle sera présenté par le Théâtre national de Strasbourg du 30 mai au 3 juin.

Citation :
Le spectacle s'ouvre sur une image forte: un fatras indescriptible s'abat sur le plateau, faisant passer la salle de la lumière à l'obscurité.

Ce qui intervenait presque à la fin du roman -- un attentat perpétré par des terroristes musulmans sur une plage thaïlandaise -- semble servir de point de départ à Johan Simons.

Toute sa mise en scène va alors prendre vie dans ce décor de chaos (chaises et tables en plastique blanc, caisses de bouteilles de bières, polystyrène...) signé par l'Allemand Bert Neumann, qui organise opportunément un voyage incertain entre l'Occident (le plan de Gand est dessiné au sol) et l'Orient (ces visages de femmes éclairés de petites lumières rouges).

Il y a là les personnages du livre, comme Michel (Steven van Watermeulen, parfait en anti-héros), le fonctionnaire du ministère de la Culture blasé, et sa partenaire entreprenante Valérie, tous les protagonistes ne se relevant des décombres que pour porter le verbe clinique de Houellebecq.

Et il y a même un personnage inventé, Yassin, kamikaze errant sur le plateau avec un slip blanc comme seul vêtement, tel un mort-vivant.

AFP.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
elsa12
pilier
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 02/04/2008

MessageSujet: Re: Michel Houellebecq   Mer 02 Avr 2008, 17:48

Je viens juste me présenter, et vous dire que je suis en train de lire « la possibilité d’une île ». Et vraiment je trouve le livre un peu étrange, comment dire, un livre comme un collage d’idées, de personnages, je veux le lire sans idée préconçues, mais j’avoue que je trouve que c’est un livre dur de lire, très exigeant.

fleur
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Michel Houellebecq   Ven 15 Aoû 2008, 07:17

le film la possibilité d'une île réalisé par houellebecq a été vu à Locarno, il devrait donc venir bientôt sur nos écrans.

** Selon le guardian, c'est un film curieux, car certaines scènes comme un défilé de bikinis font penser à des séquences de benny Hill.

D'autres, en revanche, où un personnage suivi de son chien traverse un paysage désertique sur une musique de Mozart ou de beethoven, ont une étrange beauté. Ils feraient penser à l'odyssée de l'espace de Kubrick.

** Qu'en pensent les critiques ?

- Pour le Figaro, c'est ridicule et catastrophique.

- Pour le corriere della sera, c'est d'un ennui sans pareil

- Pour El Païs, Houllebecq a montré plus d'enthousiasme que d'efficacité.

Une expérience nouvelle pour le romancier, confronté à des dialogues à la direction d'acteurs, tâches nouvelles qu'il expose sur le site du film.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Sphynx
pilier
avatar

Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: Michel Houellebecq   Mar 23 Sep 2008, 09:35

Tiens, je regarderai aussi cet essai,[les ennemis publics de Houellebecq et Bernard-herni Levy] merci pour l'information, Arc.

J'ai lu le fil Houellebecq, intéressant. Les premiers participants ont passé leur chemin ?

J'ai lu les romans de Houellebecq et, franchement, je ne trouve pas qu'ils méritent autant d'éloges (ça n'arrive tout de même pas au niveau de Céline et Vialatte) ni tant de répulsion. (mais c'est une affaire privée et personnelle, le sentiment qu'on a de ses lectures).

Ne sait pas écrire, ce type ? Essayez "rester vivant", en folio bon marché, il me semble que si tout de même. Manque d'humour ? Pas d'accord. Cynique ? Désespéré ? et alors, ce sont des défauts? Qu'on n'aime pas, d'accord ( je n'aime pas beaucoup). Mais qu'est-ce que ses livres ont d'aussi risible? Et qui est idiot, Arc ? Houellebecq ? BHL ? Tu as lu quoi d'idiot, d'eux ? Je dis ça parce que j'aime beaucoup les textes courts de Beigbedder, ses chroniques, son talent de polémiste, et je ne le trouve pas idiot du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Michel Houellebecq   

Revenir en haut Aller en bas
 
Michel Houellebecq
Revenir en haut 
Page 6 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» Michel Houellebecq : "La carte et le territoire"
» Michel Houellebecq suspend la promotion de son livre et quitte Paris.
» Soumission de Michel Houellebecq
» Michel Houellebecq -La possibilité d'une île- (poésie)
» Appel aux Témoins du 5 Novembre 1990 par Michel (responsable de cette rubrique)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: FICTION :: Auteurs français et d'expression française-
Sauter vers: