Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Michel Houellebecq

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
HonorédB
pilier


Nombre de messages : 183
Date d'inscription : 02/12/2010

MessageSujet: Re: Michel Houellebecq   Mer 02 Fév 2011, 16:38

Schopenhauer, encore lui, permet de jeter un éclairage intéressant sur la signification des quatre premiers romans de Houellebecq – Houellebecq qui se réclame ouvertement du philosophe allemand. La notion schopenhauerienne de "Volonté" (avec un v majuscule, oui) permet sans doute d'y voir plus clair. Avis aux plus motivés.
Die Welt ist kein Panorama. Cette phrase semble avoir marqué Houellebecq. Je ne m'aventurerai pas à vous en faire la glose.
Revenir en haut Aller en bas
ignatius
pilier
avatar

Nombre de messages : 416
Localisation : Sud est
Date d'inscription : 18/12/2010

MessageSujet: Re: Michel Houellebecq   Mer 02 Fév 2011, 17:24

à ma grande honte (mensonge) je n'ai jamais pu finir "Le monde comme représentation et comme volonté"... Je l'ai là ce beau pavé, sous la main ou pas loin. Je ne pense pas avoir dépassé la page trois cents, voire deux cents... On a parfois envie de lui dire à Schopy: "va au but, tu nous perds là", avec sa manie de vouloir étudier l'entiereté des analogies et possibilités afférentes à ses démonstrations...
Revenir en haut Aller en bas
http://digitus-impudicus.over-blog.fr
HonorédB
pilier


Nombre de messages : 183
Date d'inscription : 02/12/2010

MessageSujet: Re: Michel Houellebecq   Mer 02 Fév 2011, 17:27

P.-S.

ignatius a écrit:

Bon alors déjà, pour Houellebecq, qui est un pessimiste avéré, nul salut pour l'homme sensible, nulle part!

Ce n'est peut-être pas tout à fait exact, puisqu'il "existe, au milieu du temps, la possibilité d'une île", comme chanté par une dame qui "ne se sent plus tout à fait socialiste" virgule sans blague:


Revenir en haut Aller en bas
Thib
pilier
avatar

Nombre de messages : 46
Localisation : La Romancie.
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: Michel Houellebecq   Sam 23 Avr 2011, 09:02

J'espère ne choquer personne, mais pour ma part...



...voilà le seul livre de Houellebecq que j'apprécie! lol!

Pastiche talentueux qui égratigne aussi JP Pernaut et F. Beigbeder. Un régal! Tordant! lol!
Il n'y a malheureusement que 46 pages! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Amadak
pilier
avatar

Nombre de messages : 3859
Localisation : Buenos-Aires
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: Houellebecq en Patagonie   Dim 28 Aoû 2011, 02:27

Houellebecq en Patagonie.

Je vais envoyer plus tard un article sur sa visite en Argentine.
Revenir en haut Aller en bas
Amadak
pilier
avatar

Nombre de messages : 3859
Localisation : Buenos-Aires
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: Michel Houellebecq   Dim 28 Aoû 2011, 06:09


En Patagonie avec Houellebecq


Apres s'être luí-même mis en scène dans La carte et le territoire, Houellebecq participe cette fois-ci à un livre jubilatoire se situant en Patagonie et dans lequel il est le héros d'un voyage en compagnie de son ami et traducteur brésílien.

C'est en septembre que sortira en Patagonie, avec Houellebecq (éditions CNRS) du Gaücho ) Juremir Machado da Silva. Le Récit de voyage, anti Tristes tropiques, est convainquant, mêlant interviews et mises en scène d'interviews de l'auteur du Goncourt 2010, essai sociologique et essai sur le roman français et son ínfluence, critique sociale, histoire de la Patagonie.
C'est aussí l'ceuvre d'un Brésílien amoureux de la langue française, de sa pensée et de ses auteurs, démontrant que le français est bel et bien encore influent.

Dans un monde que l'on veut croire trop souvent dominé par l'anglophonie, Juremir nous offre ici une épopée multiculturelle "Iaissant de cóté la rivalité traditionnelle entre le Brésil et l’ Argentine, pour la gloire de la littérature française".
Reprenant des scènes classiques de voyages touristiques de quadragénaíres, les longs mornents de voyages en avion sont aussi l'occasion de discussions sur l'histoire de l'Argentine, de ses rapports avec les Français, entre le célèbre écrivain et ['outsider brésilien tour a tour pamphlétaire, professeur et coordonnateur du prestigieux département de cornmunication de['Université Pontificale Catholique de Porto Alegre (PUC), commentateur sportíf et traducteur prolifique des meilleurs écrivains français actuels.

L'excursion, qui donne aussi lieu a des descriptions poétiques des paysages patagoniens,. des teintes bleues des cathédrales de glace, se relève curieusement "hergéenne" ; Jurernir en Tintin déluré ne lâche pas sa proie et aucun sujet ne lui sera épargné. Claudia, la femme de Juremír, telle fidèle Milou reste en appui et recadre à l'occasion les joyeux cornpères.
Quant à luj, le capitaine Haddock préférant à l’esclandre et au whisky se fendre de multiples "hummm", sera toutefois l’objet de toutes les attentions de notre trépignant reporter.
Si une fois « Michel se contentera d'une salade très frugale et d'une eau minérale gazeuse », c'est tout simplement qu'il "préfère dîner". Le reste du temps, nos vacanciers passionnés de Malbec ouvriront quelques bonnes bouteilles, mais les fins de soirées plongeront Houellebeeq généralement dans sa réserve et son rnutisme légendaires.

Machado da Silva aborde savoureusement tous les sujets. Des îles Malouines à l’Islam, du sexe et de la crise de la quarantaine, les conversations sont l’occasion pour son interlocuteur d'exprimer des points de vue affûtés sur le rnonde et même de surprenants bestiaires où l'on apprend que le "pivert et les lapins donnent de mauvais exemples à l’humanité ". En effet, le "pivert ne pense qu’à travailler. Les lapins n'ont pas la moindre idée de contrôle de natalité."

Si certains thèmes paraissent plus folkloriques et burlesques, d'autres par contre, abordent avec justesse la pensée française et sa perception dans le monde ; ainsi, .Juremir glisse malicieusement mais avec humour ; "Je pense que je suis trop français. ]'aime les digressions, les idées .. les théories, les personnages qui pensent beaucoup et qui expliquent tout. Je ne raconte même pas toujours une histoire."
Enfin, n'oublions pas le sujet principal ! La bíographie et la personnalité de Houellebecq sont passées au crible, toujours avec beaucoup d'humour et de sens du récit .C’est en rêve que Juremir revient sur la vie de Houellebecq, mais pris en flagrant délit par celui-ci qui rectifie et commente certains points ; "Tu ne sais toujours pas tout cela, Jourémir ? »
Ce livre n’aura peut-être pas le Goncourt, lui, toutefois, en Patagonie, avec Houellebecq, c’est un récit de voyage enlevé et astucieux, qui
nous fait passer un bon moment.
A lire absolument !!
Erwan Pottier.




Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Michel Houellebecq   Dim 28 Aoû 2011, 06:14



Editeur : CNRS, disponible le 22 septembre 2011
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Michel Houellebecq   Dim 28 Aoû 2011, 15:18


Vous savez certainement que la carte et le territoire a été mis sur le web, sans autorisation de l'editeur, que sa version numérisée fait 11 Mo, et que des lecteurs ont pu lire ainsi le livre dans sa totalité ou en sautant des pages, comme ils veulent.

D'ailleurs je peux fournir des précisions à qui m'enverra son adresse en message privé.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Amadak
pilier
avatar

Nombre de messages : 3859
Localisation : Buenos-Aires
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: Michel Houellebecq   Lun 29 Aoû 2011, 19:25

Je n'ai aucune sympathie pour cet auteur, Dans mon pays l'Argentine, il a un succès fou. Mais vu qu'il a été en Patagonie, une région incroyablement fascinante, je ne pouvais pas me soustraire à l'émotion de ce qu'il ait écrit un livre qui sûrement fera connaître notre pays dans le monde. C'est pour cela que j'ai posté l'article.
"noblesse oblige"
Revenir en haut Aller en bas
Quetschup
pilier
avatar

Nombre de messages : 1739
Localisation : Tachkent
Date d'inscription : 24/08/2011

MessageSujet: Re: Michel Houellebecq   Mer 07 Sep 2011, 09:46

La carte et le territoire :

J'aime Houellebecq , mais je reste honnête ...
Le prix Goncourt pour" la carte et le territoire" n'est pas mérité , à moins que le plagiat fasse maintenant partie des critères pour cette récompense honorifique...
Michel Houellebecq a beau être un auteur de talent , cela ne lui donne pas pour autant le droit de pomper du wikipédia à moins qu'encore une fois , l'intertextualité soit la défense de l'auteur ! Ah non pardon , c'est bien celle de Joseph Macé Scaron...Houellebecq n'a pas été jusqu'à montrer du doigt notre cher Montaigne et ses références à Plutarque dans "les essais" ,plus que ça , il a plagié très subtilement son compère Beigbeder que l'on retrouve également dans son livre en ressortant la carte du personnage russe de " Au secours pardon".
Mais comment ne pas sourire devant cette fusion si touchante entre eux à but publicitaire, clin d'oeil pourtant bien visible .
Alors je dis OUI à la plume acerbe de Houellebecq , mais quand on a son talent et la reconnaissance littéraire , on se doit de garder un certain code d'honneur ( clin d'oeil appuyé au rédacteur en chef du magazine littéraire) .

J'entends que c'est un travail de maturité...
Alors si le travail de maturité s'identifie à de tels recours par manque d'imagination ou tout simplement par condescendance , autant rester dans la littérature immature qui elle restera intègre (souhaitons le).

Je retrouve le personnage , parce que s'en est un Houellebecq., Une plume acerbe , un humour noir , le misanthrope avec toute la sensibilité qui va avec lorsqu'il regarde le monde.
J'ai aimé le parti pris de se mettre en scène via le personnage principal en nous immiscant dans son territoire , évoquant les difficultés qu'il a toujours eu avec on père...Ce qui fait par ailleurs la grande émotivité à fleur de peau de Houellebecq.
Je retrouve dans ce livre à travers les créations artistiques sa vision sur la condition humaine et son mal être , aussi , j'ai interprété son propre assassinat comme une façon d'en finir avec des pensées sombres après les avoir mises à l'écrit , comme la finalité de maux enfouis.

Comme je l'ai écrit d'entrée , j'aime Houellebecq , aussi la déception de ne pouvoir m'immerger complètement à cause des ressentis relatés me rend virulente , je lui en veux!








Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Michel Houellebecq   Ven 16 Sep 2011, 05:01

au moment où paraît en france en Patagonie avec Michel Houellebecq qu'Amadak nous présenté, les journaux s'inquiètent tous de sa "disparition". cette unanimité est étonnante. Quelle mouche les pique ?

un extrait de ce livre, écrit par son traducteur.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 115
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Michel Houellebecq   Ven 16 Sep 2011, 06:19

Michel Houellebecq a disparu ? les journaux disent cela ? je n'ai rien vu ! ce ne serait pas une forme de coup de pub, par hasard ?
Revenir en haut Aller en bas
Amadak
pilier
avatar

Nombre de messages : 3859
Localisation : Buenos-Aires
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: michel Houellebecq   Sam 17 Sep 2011, 19:13

Pour Cornichon:
Cher ami, ton commentaire m'a fait rire, j'ai le même espoir.
Revenir en haut Aller en bas
cornichon
pilier


Nombre de messages : 857
Date d'inscription : 11/09/2011

MessageSujet: Re: Michel Houellebecq   Sam 17 Sep 2011, 19:16

lol!
Revenir en haut Aller en bas
Amadak
pilier
avatar

Nombre de messages : 3859
Localisation : Buenos-Aires
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: michel Houellebecq   Sam 17 Sep 2011, 19:39

J'ai lu le petit extrait: vraiment un texte qui me semble d'une pauvreté insupportable. Il a changé de style, c'est lui qui a écrit ça? Il y a tant de choses à écrire sur la Patagonie, la beauté de ses montagnes de glace, les traversées sur les bateaux, admirant ce don de la nature, si appréciés des touristes du monde entier et il parle de phoques et de pingoins.J'ai tort peut-être, il faut lire le livre avant de juger. Mais s'il est disparu, ne serait-ce de honte?
Revenir en haut Aller en bas
cornichon
pilier


Nombre de messages : 857
Date d'inscription : 11/09/2011

MessageSujet: Re: Michel Houellebecq   Sam 17 Sep 2011, 19:43

Pour être honnête "extension du domaine de la lutte" m'a plu à l'époque, "plateforme" je me suis dit c'est pas le même qui a écrit ça quand même oO Et "la possibilité d'une île", là j'ai tenu dix pages à peine...
Revenir en haut Aller en bas
ignatius
pilier
avatar

Nombre de messages : 416
Localisation : Sud est
Date d'inscription : 18/12/2010

MessageSujet: Re: Michel Houellebecq   Lun 19 Sep 2011, 15:43

Cornichon a écrit:
Pour être honnête "extension du domaine de la lutte" m'a plu à l'époque, "plateforme" je me suis dit c'est pas le même qui a écrit ça quand même oO Et "la possibilité d'une île", là j'ai tenu dix pages à peine...

Amusant. "Extension..." reste pour moi son seul vrai bon roman, mais surtout ce qui m'amuse: tu as tenu dix pages de "La possibilité"? je suppose que tu as jeté le bouquin après la ligne où il compare son héros à Desproges parce que le monsieur fait des blagues graveleuses sur les femmes?
Revenir en haut Aller en bas
http://digitus-impudicus.over-blog.fr
cornichon
pilier


Nombre de messages : 857
Date d'inscription : 11/09/2011

MessageSujet: Re: Michel Houellebecq   Lun 19 Sep 2011, 16:48

Boarf, Houllebecq qui parle de Desproges c'est comme si Clayderman parlait de Mozart... MH est un phénomène littéraire à la mode (comprendre : s'il se tape la bite sur une table tout le monde crie au génie...) Nous verrons bien le temps que ça dure...
Revenir en haut Aller en bas
ignatius
pilier
avatar

Nombre de messages : 416
Localisation : Sud est
Date d'inscription : 18/12/2010

MessageSujet: Re: Michel Houellebecq   Lun 19 Sep 2011, 16:58

Disons que c'est du révisionnisme. Entre Desprofanatiques nous nous comprenons. Par contre je ne suis pas d'un avis si tranché et si péremptoire sur Houellebecq, comme je l'ai dit ici ses poèmes sont excellents. Si tu en doutes, je t'indiquerai où en trouver quelques uns.
Revenir en haut Aller en bas
http://digitus-impudicus.over-blog.fr
cornichon
pilier


Nombre de messages : 857
Date d'inscription : 11/09/2011

MessageSujet: Re: Michel Houellebecq   Lun 19 Sep 2011, 17:01

Rhaaaa vade retro, j'ai eu le malheur de lire son recueil... La décence et mon amour pour la poésie se refusent à en parler...
Revenir en haut Aller en bas
socca bende
neophyte
avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 11/09/2011

MessageSujet: Re: Michel Houellebecq   Lun 19 Sep 2011, 17:52

Cornichon a écrit:
Rhaaaa vade retro, j'ai eu le malheur de lire son recueil... La décence et mon amour pour la poésie se refusent à en parler...

En tout premier lieu, il est surprenant de parler de " son " recueil, il en a écrit plusieurs.

Ensuite, pour avoir lu celui paru en 96, " le sens du combat ", l'homme a du talent, indéniablement. Ce recueil est magnifique, difficile, loin des fleu-fleurs et des chants d'oiseaux, d'une sincérité incroyable, vraiment,

et,

je tiens à dire que le mot " décence " est étranger à la poésie, n'a rien à y voir et rien à y faire.
Revenir en haut Aller en bas
cornichon
pilier


Nombre de messages : 857
Date d'inscription : 11/09/2011

MessageSujet: Re: Michel Houellebecq   Lun 19 Sep 2011, 18:10

Chacun donne au mot "magnifique" un sens qui lui est cher^^ Quant à l'emploi de terme décence, donnez-moi donc des leçons de sémantique, je suis tout ouïe Smile
Revenir en haut Aller en bas
socca bende
neophyte
avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 11/09/2011

MessageSujet: Re: Michel Houellebecq   Lun 19 Sep 2011, 18:25

Cornichon a écrit:
Chacun donne au mot "magnifique" un sens qui lui est cher^^ Quant à l'emploi de terme décence, donnez-moi donc des leçons de sémantique, je suis tout ouïe Smile

Ha ha ! Laughing Il ne s'agit pas de sémantique, mais de liberté, vous me suivez ? Liberté dans la poésie, liberté dans la critique de la poésie, liberté liberté liberté, la poésie mérite mieux que le silence, à plus forte raison quand on prétend l'aimer Smile)
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Michel Houellebecq   Lun 19 Sep 2011, 18:28

il s'agit moins de la décence de houellebecq que des commentaires décents ou non de Cornichon Razz
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
cornichon
pilier


Nombre de messages : 857
Date d'inscription : 11/09/2011

MessageSujet: Re: Michel Houellebecq   Lun 19 Sep 2011, 18:28

Eh bien voilà, foutez moi la paix et laissez moi libre de ne pas aimer Houellebecq et ses vers de mirliton^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Michel Houellebecq   

Revenir en haut Aller en bas
 
Michel Houellebecq
Revenir en haut 
Page 10 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» Michel Houellebecq : "La carte et le territoire"
» Michel Houellebecq suspend la promotion de son livre et quitte Paris.
» Soumission de Michel Houellebecq
» Michel Houellebecq -La possibilité d'une île- (poésie)
» Appel aux Témoins du 5 Novembre 1990 par Michel (responsable de cette rubrique)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: FICTION :: Auteurs français et d'expression française-
Sauter vers: