Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 William Shakespeare

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Natalia
pilier
avatar

Nombre de messages : 9409
Age : 51
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: William Shakespeare   Lun 27 Aoû 2012, 17:07

Merci pour vos réponses cheers
Revenir en haut Aller en bas
Eliza Bennet
habitué(e)
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 29
Date d'inscription : 27/01/2013

MessageSujet: Re: William Shakespeare   Sam 09 Fév 2013, 19:48

Cet après-midi j'ai été voir Le songe d'une nuit d'été au Théâtre de la porte St Martin avec Lorànt Deutsch, mis en scène par Nicolas Briançon :



Citation :
Lysandre veut épouser Hermia. Hermia veut épouser Lysandre... Donc tout va bien... Hé bien non... Car Egée, père d'Hermia, la destine à Démétrius, dont Héléna est amoureuse.

Pour échapper à Egée, Lysandre et Hermia s'enfuient alors dans la forêt, poursuivis par Démétrius, lui-même poursuivi par Héléna.

Cette pièce célébrant l'amour, le désir et le théâtre est la
 plus divertissante, passionnelle et charnelle de l'auteur.

Des princesses, un lion, des fées, la lune, un roi, des mariages, des comédiens, des danseuses, féérie et fantaisie : tous les ingrédients sont réunis pour faire de cette comédie un spectacle festif pour tous les publics...


Nicolas Briançon, avec une équipe 20 comédiens et danseurs, vous offre un spectacle haut en couleurs qui fera assurément aimer Shakespeare 
à toute la famille !

C'est la première fois que je voyais une mise en scène de cette pièce que je n'ai pas lue. Moi qui au lycée n'aimait pas le théâtre, je suis dorénavant réconciliée avec les planches !!!!

En dehors de l'histoire qui ne casse pas trois pattes à un canard, la mise en scène est très drôle. Il est impossible de s'ennuyer lors de cette représentation, c'est visuellement très joli et agréable. Les décors, les costumes sont à la fois modernes et adaptés au texte, à l'esprit de la pièce. Je vous conseille vivement d'y aller !

Ps. : c'est très amusant de voir que dans la pièce même ils jouent Pyrame et Thisbé quand on sait que ce roman est l'origine de l'histoire de Roméo et Juliette
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: William Shakespeare   Sam 12 Oct 2013, 15:34

La nuit des rois

La nuit des rois émerveille par son
Henri Fluchère a écrit:
"atmosphère de rêverie amoureuse et de bamboche irréelle dans laquelle la chanson à boire côtoie l'élégie, le hoquet fait contraste avec le sourire langoureux, la niaiserie excite l'hilarité et la mélancolie s'évanouit dans le sourire (...) En somme, du Musset supérieur."
argument :

Illyrie, XVIe siècle. Sœur jumelle de Sebastien dont elle a été séparée après un naufrage - c'est-à-dire une "tempête" -, VIOLA s'est travestie en homme pour mieux se défendre des pièges de la vie (mais non des pièges de l'identité). Elle rentre sous le nom de Cesario au service du duc Orsino dont elle tombe immédiatement amoureuse.

Mais ce dernier est épris de la comtesse Olivia, elle-même inconsolable depuis la mort de son propre frère, et à qui son oncle, le grotesque sir Tobie Rotegras, veut faire épouser le non moins grotesque sir André Grisemine - tous deux, ennemis farouches du puritain Malvolio, l'intendant d'Olivia, qu'ils vont, avec l'aide de la commère Maria, du compère Fabien et du fou, tourner en bourrique.

Tout se compliquera lorsque Olivia tombera amoureuse de Viola-Césario venu(e) lui présenter les compliments du duc. Il faudra le retour de Sébastien pour qu'identité et sexe se remettent en adéquation et que tout rentre dans l'ordre... amoureux.

Amour entre les hommes et les femmes, mais aussi amour entre les frères et les sœurs - l'un dépendant de l'autre comme les uns dépendant des autres.


toute la notice

Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: William Shakespeare   Dim 13 Oct 2013, 04:52

j'ai vu la nuit des rois, une pièce transformée en pur spectacle, ce qui est bien pour les décors, mais mauvais pour les personnages, car les acteurs en rajoutaient sur les pitreries, aux dépens d'un texte qu'ils rendaient incomprehensible.

bien mauvaise expérience pour Shakespeare et le spectateur.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: William Shakespeare   Lun 14 Oct 2013, 15:44



La Nuit des Rois. Twelfth night, ou ce que vous voulez

Adaptation de André Markowicz, Bérangère Jannelle

d'après Twelfth Night de William Shakespeare

mise en scène Bérangère Jannelle


j'ai vu "la nuit des rois" de shakespeare, et bien que connaissant l'argument, j'ai eu le plus grand mal à suivre l'histoire. A cela plusieurs raisons : les travestissements qui existaient dans la pièce de W.S ne sont pas clairs à la représentation. de même des interprètes qui assument plusieurs rôles...
L'intervention de textes en anglais n'apportait rien, sinon plus d'obscurité. Je reconnais un effort de spectacle, mais la base du théâtre reste un scénario et un texte : celui-ci était peu audible, avec des acteurs qui parlaient trop vite, ou peu distinctement, voire tournaient le dos à la salle :. "les fondamentaux, les fondamentaux," vous dis-je !. L'ennui est que je n'exprime pas un point de vue isolé...
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: William Shakespeare   Jeu 21 Nov 2013, 07:16

Hamlet à la comedie française

Citation :
on ne fait pas d'«Hamlet» sans casser les oeufs
La pièce n'est pas jouée, elle est hurlée, comme si le vent soufflait

je me demande pourquoi dans ces conditions se réclamer de Shakespeare, si on veut faire un spectacle personnel.

la cour du Danemark est déplacée dans un club d'escrime des seventies encadré par deux WC de restoroute.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: William Shakespeare   Jeu 21 Nov 2013, 07:50

SACRILEGE !Shocked 
Shakespeare, pardonnez-leur, ils ne savent pas ce qu'ils font .......
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: William Shakespeare   

Revenir en haut Aller en bas
 
William Shakespeare
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Shakespeare est passé à côté
» Le pardon en citation
» Homère et Shakespeare en banlieue
» Shakespeare...
» La « lunatic fringe » William Cooper le mythomane

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: SPECTACLES :: Scènes et tréteaux-
Sauter vers: