Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 William Irish

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: William Irish   Lun 22 Mai 2006, 09:53

Avec William Irish, alias George Hopley, alias Cornell Woolrich, (son vrai nom), le lecteur entre dans un univers de cauchemar et de suspens. Personnages déprimés et au bord du suicide, situations angoissantes, attente d’une lueur au fond du tunnel, voila qui change, j’espère, de notre univers habituel.

Un exemple : dans une étude en noir, une jeune femme dont la vie est désespérément vide regarde pensivement le seul héritage que lui a laissé son père : un revolver ! A la suite d’une manipulation maladroite, le coup part et atteint mortellement une passante.
Elle s’intéresse à cette victime innocente dont la vie ressemble finalement assez à la sienne. Elle éprouve une fascination morbide pour la morte, lit ses courriers, met sa chemise de nuit…

On sent le mélodrame, mais il est difficile de se déprendre de William Iris : il fait entrer le lecteur dans la peau de ses personnages, il assène des répétitions obsédantes qui deviennent des idées fixes, et on se retrouve au fonds d’un puits, sous le regard d’une mauvaise étoile.
Il aime le noir : Rendez-vous en noir, Alibi noir, L'ange noir.

Irish été souvent adapté au cinéma : rappelez-vous La mariée était en noir, la Sirène du Mississipi, autant de romans dont s'est inspiré Francois Truffaut.

Quant à Hitchcock, il a puisé chez Irish Psychose et fenêtre sur cour.
http://www.polars.org/article29.html
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Bambi_Slaughter
pilier
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 28
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/05/2009

MessageSujet: Re: William Irish   Jeu 10 Juin 2010, 13:56

J'ai lu de lui La mariée était en noir, Fenêtre sur cour et Manhattan Love Song. Des romans qui m'ont bien plu, mais qui ne m'ont pas laissé un souvenir impérissable.
N'empêche Fenêtre sur cour est quand même très bon.
Revenir en haut Aller en bas
http://books2heaven.over-blog.com
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: William Irish   Jeu 10 Juin 2010, 14:38

Moi j'aime ce côté un peu mélo qu'on trouve dans plusieurs de ses romans. Les personnages regardent une horloge en ville, et se disent que leur vie va changer dans quelques heures. Parfois c'est vrai, d'autres fois non.

Mais la bouffée d'espoir par rapport à un passé malheureux les requinque. En fait, les personnages ne changent pas, et traînent leur vie. On attend avec eux la sortie du tunnel.

Irish a eu de la veine avec les cinéastes. La sirène du Mississipi, c'est du beau travail. La mariée était en noir, aussi. Le passé revient, le présent ne satisfait pas.
Chez Irish les humeurs sont lourdes et poissent les personnages. Il le rend bien par son écriture, on s'identifie souvent au naïf qui ne sait pas trop où il met les pieds Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: William Irish   

Revenir en haut Aller en bas
 
William Irish
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bible de William Bedell
» La « lunatic fringe » William Cooper le mythomane
» gaz d'éclairage William Murdock
» La théorie de William-Guy Carr
» Les tombes : Napoléone de Montholon et John William Miller

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: "Autres lectures" :: Polars-
Sauter vers: