Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

  Raoul Ruiz, les mystères de lisbonne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Prince d'Aquitaine
Animation
avatar

Nombre de messages : 2948
Age : 28
Localisation : Maromme, Seine-Maritime
Date d'inscription : 29/05/2009

MessageSujet: Raoul Ruiz, les mystères de lisbonne   Sam 20 Fév 2010, 11:09

Réalisé par Raoul Ruiz et interprété par le grand Malkovitch.


Pour une bonne critique spécialisée, je renvoie ici.

Mon simple avis de cinéphile dit que c'est un objet d'art. Ruiz s'inspire des allégories de Klimt pour penser un "film-Klimt" qui serait l'équivalent d'un tableau de Klimt. Qui aime l'art ne peut pas passer à côté de cet OVNI qui se démarque par une réalisation géniale dont chaque plan et effet est pensé.

_________________
"Aujourd'hui, la réalité est absurde, aussi horrible, aussi impénétrable que nos rêves. Et face à elle, nous sommes sans défense, comme dans nos cauchemars...". Ingmar Bergman
Revenir en haut Aller en bas
Aède
pilier
avatar

Nombre de messages : 89
Age : 46
Date d'inscription : 27/09/2008

MessageSujet: Re: Raoul Ruiz, les mystères de lisbonne   Jeu 11 Mar 2010, 11:37

Je trouve que le réalisateur a échoué justement dans son projet. Ce qui aurait dû être un film grandiose en harmonie avec les oeuvres de Klimt est finalement ennuyeux, simpliste, caricatural et assez fade !
J'ai trouvé ce film très décevant !
Revenir en haut Aller en bas
http://cyril.carau.outremonde.fr/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Raoul Ruiz, les mystères de lisbonne   Jeu 21 Oct 2010, 05:27

"Mystères de Lisbonne" avec Adriano Luz, Maria Joo Bastos, Ricardo Pereira.

cette oeuvre de 4 h 26' destinée à la télévision sera diffusée, en 2011, sur Arte, découpée en tranches.

Au départ un roman de Camilo Castelo Branco, auteur portugais du XIXe siècle. Un livre traduit en français, un amour de perdition chez Babel.

le résumé selon le Monde :

Le jeune Joao, méprisé par ses condisciples parce qu'il serait sans parents, est obsédé par la recherche de sa généalogie. Il apprend un jour la vérité par la bouche d'une femme qui vient parfois lui rendre visite. C'est sa mère. Elle est mariée à un aristocrate brutal qui l'a obligée à éloigner l'enfant naturel qu'elle a eu avec un autre.

A partir de cette situation mélodramatique, un rayonnement de récits contés par différents protagonistes, surgissant au fil des narrations, plonge le spectateur dans le passé, revient au présent, s'enfonce dans le futur.


Citation :
Un mélange de romantisme feuilletonesque, disons à la Dumas, et de précision psychologique et réaliste digne de Balzac, subtilement perverti par une vision fantastique nourrie du surréalisme latin qui a toujours caractérisé l'oeuvre de Ruiz.

l'article avec une video
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Raoul Ruiz, les mystères de lisbonne   Sam 23 Oct 2010, 05:40

Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Prince d'Aquitaine
Animation
avatar

Nombre de messages : 2948
Age : 28
Localisation : Maromme, Seine-Maritime
Date d'inscription : 29/05/2009

MessageSujet: Re: Raoul Ruiz, les mystères de lisbonne   Sam 23 Oct 2010, 08:46

rotko a écrit:
"Mystères de Lisbonne" avec Adriano Luz, Maria Joo Bastos, Ricardo Pereira.

cette œuvre de 4 h 26' destinée à la télévision sera diffusée, en 2011, sur Arte, découpée en tranches.
Tant mieux!! Un cinéma le passe à Rouen, mais 4h26, pour moi, c'est rédhibitoire!

_________________
"Aujourd'hui, la réalité est absurde, aussi horrible, aussi impénétrable que nos rêves. Et face à elle, nous sommes sans défense, comme dans nos cauchemars...". Ingmar Bergman
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Raoul Ruiz, les mystères de lisbonne   Sam 11 Déc 2010, 19:09






je vais le voir à la mi-janvier avec un repas entre les deux parties miam
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Raoul Ruiz, les mystères de lisbonne   Dim 19 Déc 2010, 09:43

le film de Raul Ruiz les mystères de Lisbonne que je vais voir cet apm, est tiré de Mysteres de Lisbonne (1854) de Camilo Castelo Branco qui paraîtra chez Michel lafon le 31 mars 2011.


Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Raoul Ruiz, les mystères de lisbonne   Lun 20 Déc 2010, 06:13

les mystères de Lisbonne 1/2

je l'ai vu cheers il est en deux parties, ce qui donne le temps de respirer avant de se replonger dans l'histoire passionnante de ce feuilleton.

L'art de raconter est au rendez-vous : les personnages ont une vitalité débordante, une vie à tiroirs, et ces tiroirs sont à double-fond, au moins ! déguisements, péripéties, rebondissements, épisodes dramatiques, faut les voir pour y croire !

et il y a des supports : dès le départ, le décor du théâtre populaire sur toile peinte qu'on retrouve dans le mobilier de Joao, avec foule (c'est nous !) suspendue aux lèvres du bonimenteur, livres, narateurs divers qui promettent que c'est la première fois qu'ils racontent cette histoire exclusive !

On s'interroge - quand on le temps ! les turbulences du siècle conduiraient-elles à se retirer du monde pour aller au couvent ou au monastère. Mais on repart aussitôt : rebondir, c'est le mot d'ordre !


Dernière édition par rotko le Lun 20 Déc 2010, 06:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Raoul Ruiz, les mystères de lisbonne   Lun 20 Déc 2010, 06:21

les mystères de Lisbonne 2/2

et c'est filmé ! de beaux paysages, des interieurs comme on en rêve dans les temps passés, on passe d'un univers à l'autre, sous le charme et au galop !

on voit aussi le réalisateur jouer avec les codes : les scènes de rencontres avec l'inévitable question : qui est cette jolie dame ? les scènes de révélation, "il faut que je te dise"...pas d'aventurier sans perroquet, pas de scène intime sans des regards aux portes et aux fenêtres.

Complicité, humour, aventures diverses, et rétablissments successifs de la vraie histoire : même les religieux ont eu une "vie dissipée", un père inconnu mais célèbre, une mère victime et coupable.

allez voir ce film, et croyez-moi, vous ne serez pas au bout de vos surprises I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Raoul Ruiz, les mystères de lisbonne   Lun 20 Déc 2010, 08:06



Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Prince d'Aquitaine
Animation
avatar

Nombre de messages : 2948
Age : 28
Localisation : Maromme, Seine-Maritime
Date d'inscription : 29/05/2009

MessageSujet: Re: Raoul Ruiz, les mystères de lisbonne   Ven 19 Aoû 2011, 16:34

Raoul Ruiz est mort, à l'âge de 70 ans.

Le Nouvel Obs a écrit:
Le cinéaste franco-chilien Raoul Ruiz est décédé ce vendredi matin à l’âge de 70 ans, à Paris, des suites d’une infection pulmonaire, a annoncé son producteur François Margolin.

“C’était non seulement un ami mais un des plus grands cinéastes vivants, qui avait une œuvre considérable, qui restera avec évidence dans l’histoire du cinéma”, a-t-il déclaré.

L’an dernier, le réalisateur avait reçu le prix Louis-Delluc, souvent présenté comme le “Goncourt du cinéma”, pour son film fleuve (4h26) “Mystères de Lisbonne”, centré sur la vie de l’aristocratie lusitanienne.

Né le 25 juillet 1941 au Chili, le réalisateur, qui s’était exilé en France à l’avènement de la dictature dans son pays en 1973, avait tourné plusieurs dizaines de films lors d’une carrière où l’artiste était toujours resté engagé.

“Il était en train de finir le montage d’un film qu’il avait tourné sur son enfance au Chili. Et par ailleurs, il préparait un autre film au Portugal sur une bataille napoléonienne célèbre. Il devait y avoir Melvil Poupaud”, a précisé son François Margolin. “C’était une personne venue d’une autre époque, qui connaissait tout sur tout, d’une culture immense à tous points de vue, et qui était à cheval entre deux pays, le Chili et la France. Il aimait le mélange de ces diverses cultures. Il a fait des films dans différents pays du monde. C’était sans doute un des plus grands esprits, même au-delà du cinéma, de l’époque actuelle”, a-t-il ajouté.

Raul Ruiz sera inhumé au Chili, a annoncé le ministre chilien de l’Éducation Luciano Cruz-Coke, sur son compte Twitter.

_________________
"Aujourd'hui, la réalité est absurde, aussi horrible, aussi impénétrable que nos rêves. Et face à elle, nous sommes sans défense, comme dans nos cauchemars...". Ingmar Bergman
Revenir en haut Aller en bas
Maya
pilier
avatar

Nombre de messages : 4596
Age : 64
Localisation : Thrace
Date d'inscription : 16/07/2009

MessageSujet: Re: Raoul Ruiz, les mystères de lisbonne   Ven 19 Aoû 2011, 17:51

Prince d'Aquitaine a écrit:
Réalisé par Raoul Ruiz et interprété par le grand Malkovitch.

Pour une bonne critique spécialisée, je renvoie ici.
Mon simple avis de cinéphile dit que c'est un objet d'art. Ruiz s'inspire des allégories de Klimt pour penser un "film-Klimt" qui serait l'équivalent d'un tableau de Klimt. Qui aime l'art ne peut pas passer à côté de cet OVNI qui se démarque par une réalisation géniale dont chaque plan et effet est pensé.

Je ne connais pas "Les mysteres de Lisbonne", mais le film sur Klimt, c'est l'univers de Klimt, virtuosement saisi et presente. Tout y est impregne de l'art de Klimt, ce film est le peintre et son oeuvre en images et son. Un film grandiose!
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Raoul Ruiz, les mystères de lisbonne   Sam 20 Aoû 2011, 06:37

une retrospective sur la carrière de Raoul Ruiz :

l'article de bibliobs.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Maya
pilier
avatar

Nombre de messages : 4596
Age : 64
Localisation : Thrace
Date d'inscription : 16/07/2009

MessageSujet: Re: Raoul Ruiz, les mystères de lisbonne   Sam 20 Aoû 2011, 07:01


Il a adapté Proust, Giono, Stevenson, Kafka ou Balzac.



Dommage qu'il ait ete tres peu connu chez moi...
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Raoul Ruiz, les mystères de lisbonne   Ven 02 Déc 2011, 12:36

oui, j'ai vu avec plaisir son film sur Klimt : il a emprunté au peintre son grand souci de l'esthétique sensuelle, tout en rendant bien le cadre artistique de Vienne et de Paris avant la guerre.

Malkovitch joue avec retenue, opposant ainsi un klimt relativement maître de lui (sauf au niveau du langage ! ) face à un Egon schiele un peu agité.

l'intrigue peut dérouter, mais finit par s'éclaircir à la fin du film. Une belle oeuvre que je regarderai sans doute une 2e fois parce que j'ai été dérangé pendant la projection.

Décidement, il y en avait des problèmes de santé mentale - et de santé tout court, chez les Klimt !
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Raoul Ruiz, les mystères de lisbonne   Ven 02 Déc 2011, 18:33

Dans ce film, Klimt, Raul Ruiz joue beaucoup sur l'esthétique des miroirs, à la fois générateurs d'illusions, reflets fidèles de l'apparence, et glaces sans tain qui permettent de voir ce qu'on veut cacher ou garder secret.

Meliès intervient à plusieurs reprises, et on voit tout l'intérêt de klimt pour ces débuts du cinéma. Avec Méliès et un petit film sur Klimt, surgit laproblématique de la vraie ou de la fausse Léa, comprenez la fausse qui serait une comédienne jouant le rôle de Lea la vraie, mais se substituant parfois à elle. Quant à savoir qui est la vraie Lea, on reste un peu dans le brouillard, encore que la fin du film donne une clé possible.

Le cine-club de Caen propose, comme d'hab, une notice détaillée et illustrée, sur le film Klimt
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Raoul Ruiz, les mystères de lisbonne   Lun 05 Déc 2011, 16:32


Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Aurélia Flintstone
pilier
avatar

Nombre de messages : 82
Localisation : cherchant Thulé, les rêveries de l'extrême-nord...
Date d'inscription : 09/10/2011

MessageSujet: Re: Raoul Ruiz, les mystères de lisbonne   Mar 20 Déc 2011, 20:02

Bonsoir !

Je fais une petite halte éclair ici ce soir et je tombe sur ce topic, qui me rappelle que je dois et veux absolument voir ce film à défaut, pour l'instant, de lire le roman, dont je n'avais aucune idée avant d'entendre parler du film, à sa sortie.

Je vais voir s'il est sorti en DVD. Je n'aurais de toute façon pas eu la force de le voir au cinéma : 4h26, OK, mais à condition d'être chez soi, pour avoir pleine liberté d'interrompre et de faire des pauses nécessaires...
Et puis je n'ai pas la télé pour l'instant pour en voir des diffusions sur Arte ou autres chaînes...

Le livre de C. Branco a été écrit à une période riche en "romans initiatiques", et la recherche de filiation et d'identité du jeune héros n'est pas sans nous rappeler les grandes lignes dickensiennes ou du Bildungsroman en général, si je ne m'abuse.

Je vois le film dès que possible dès achat en DVD. Pour l'instant, "não posso", comme elle dit la madame dans la bande-annonce Sad .

Bonne Fêtes à tous les Grains et les Graines !
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Raoul Ruiz, les mystères de lisbonne   Mer 21 Déc 2011, 06:47

Quand je l'ai vu, un entracte séparait les deux séances, avec un petit "en-cas" et ainsi on reste dans le bain. A la maison, les tentations plus grandes de différer, à moins d'en faire un menu de reveillon.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Raoul Ruiz, les mystères de lisbonne   Mer 11 Juil 2012, 05:53



"La Nuit d'en face", film franco-chilien de Raoul Ruiz


La Nuit d'en face, dont une seule vision n'épuisera pas la richesse, est une douce transe médiumnique, le testament d'un artiste qui aura marqué le cinéma contemporain d'une modernité radicale et étrange, quoique très éloignée de la signification habituellement accolée à ce mot passe-partout.



Cela commence avec un jeune professeur de français (Christian Vadim), enseignant dans la ville d'Antofagasta. Ce professeur, c'est Jean Giono lui-même, du moins cela aurait pu être lui s'il avait réalisé le voeu de se rendre au Chili, bercé par la sonorité du nom de cette petite ville où Ruiz situe son film. La nature du temps y est évoquée dès les premières minutes au cours d'un dialogue entre le professeur et un vieillard, un de ses élèves.

Les deux hommes comparent le temps à des billes de pierre ou de cristal. Dès ces premières images, le coeur du film est abordé, celui d'un retour sur une vie passée où s'imposerait la perception désormais confuse des notions de passé et de présent. Il y a ensuite un enfant, un pirate directement sorti de L'Ile au trésor de Stevenson et puis aussi Beethoven.


article et video.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Raoul Ruiz, les mystères de lisbonne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Raoul Ruiz, les mystères de lisbonne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mystères Douloureux avec Ste Thérèse
» Les 4 accords tolteques "la voie de la liberte personnelle" de Don Miguel Ruiz
» Raoul Héméry de Keririen
» Chapelet : Les mystères (vidéos)
» Chapelet : Les mystères (vidéos)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: SPECTACLES :: Ecrans: cinéma et télévision-
Sauter vers: