Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Jerôme Charyn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Jerôme Charyn   Dim 28 Fév 2010, 17:15

mazel a écrit:
"Le geek de New York" de Jerome Charyn et Michel Martens, juste une quarantaire de pages... mais un livre très court qui ne me fera probablement pas la journée... et puis vraiment plaisant et ne manque pas d'humour... bref, j'adore l'histoire !

lire! Quatrième de couverture :

En 1979, Michel Martens, auteur de Série Noire (avec Jean-Pierre Bastid), rencontre Jerome Charyn, le créateur d'Isaac Sidel. Tous deux aiment passionnément le cinéma et ils décident d'écrire pour Libération un feuilleton placé sous l'égide du personnage joué par Tyrone Power dans Le charlatan. Ainsi est né Arnold, le Geek » de New York... Ce mot aux consonances étranges -il faut le prononcer « guik »- désigne un personnage mi-homme, mi-bête qui se repaît de chair crue et arrache de ses dents des têtes de poulets dans une attraction foraine.

Le personnage d'Arnold, dans l'histoire qui est ici publiée pour la première fois sous forme de roman, ne se nourrit pas de têtes de poulets. Il mange les restes d'un infâme restaurant pompeusement nommé Le Sultan; on le gave de glaces et de frites. Il faut dire que cet être extraordinaire, d'une laideur magnifique, est un sans domicile fixe qui partage son temps entre deux ports d'attache : les tunnels dont les ramifications s'étendent sous la ville de New York et le cinéma Dover.

Car Arnold le clodo, l'exclu, le marginal doit être le plus grand cinéphile de la ville. Il vit de fabuleux rêves de celluloïd dans la caverne noire du Dover. Il connaît toutes les vedettes des années trente et quarante et a une passion pour Victor Mature. Il ne manquerait pour rien au monde Mg Darling Clementine... [/b]

bonne idée de parler de jérôme Charyn ! Happy

j'avais assez aimé un livre où il parlait de New-York, mais je suis resté sur ma faim avec une nouvelle intitulée le diable était déjà là choisie par Cesare Battisti sur ce fil.

Rien lu d'autre !
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
mazel
pilier
avatar

Nombre de messages : 1421
Age : 66
Localisation : Carrières sous Poissy
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Jerôme Charyn   Mar 02 Mar 2010, 12:44

cafe "Le geek de New York" de Jerome Charyn et Michel Martens

Avant d'être un roman, ce fut un feuilleton parut dans "Libération".

Dans les bas-fond de New Yord, sous Manhattan, vit toute une faune qui tente de se protéger des gens du dessus... ce lieu improbable s'appelle la Birmanie...

Arnold y vit, entre un boulot dans un restaurant miteux et un cinéma projetant des films de série B...

Gamin des rues il a rencontré une bande qui lui a gravé une sorte de fermeture éclair sur le front, le transformant en freak, genre de Frankenstein... depuis il est rejeté par tous y compris par sa famille... puis un jour il sort de son trou et trouve l'amour, et là les ennuis vont vraiment commencer.

De joujou sexuel, il va se faire chasser par sa belle, et enchainer d'autres boulots minables, comme l'arnaque d'assistant médecin dans les rues, puis vendeur de glaces amoureux de sa charette... il rencontre ainsi d'autres familles qui l'adoptent, mais finit toujours par se retrouver seul...

Difficile de retourner dans "les collines de Birmanie" alors qu'il les a quittées pour vivre en renégat... il n'est plus des leurs, alors le retour va être difficile... et puis le restaurant a fermé et son cinéma est passé des films de série B aux films pornographie, la voie est coupée là aussi...

Smile Raconté ainsi, ce pourrait être un roman sur un looser... en fait, c'est une histoire pleine de tendresse et de poésie... dans le genre de la famille Malaussene de Pennac...

confused En ce qui concerne les auteurs : rien trouvé sur Michel Martens, et peux de chose sur Charyn.

Smile Je n'ai lu que 2 tomes de nouvelles (Le Nouveau Noir), mais c'est plus un groupe d'écrivains apportant sa touche au genre... On peut donc considérer que ce livre est le premier que je lit de l'auteur... et probablement pas le dernier. Vraiment enchantée par son écriture...

lov! A noter :

"Appelez-moi Malaussène" de Jérôme Charyn, qui rend la pareille à Pennac et son "Des chrétiens et des Maures".
Revenir en haut Aller en bas
http://mazel-annie.blogspot.com/
mazel
pilier
avatar

Nombre de messages : 1421
Age : 66
Localisation : Carrières sous Poissy
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Jerôme Charyn   Mar 02 Mar 2010, 12:46

voir également l'interwiew : http://www.lexpress.fr/informations/ecrire-c-est-mourir-un-peu_599708.html
Revenir en haut Aller en bas
http://mazel-annie.blogspot.com/
IRIS
pilier
avatar

Nombre de messages : 373
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 02/01/2011

MessageSujet: Re: Jerôme Charyn   Jeu 13 Jan 2011, 10:16

Je l'ai rencontré à Saint Nazaire lors de la semaine consacrée à la littérature étrangère (la Meet) et j'ai même eu le droit à une dédicace pour son polar "Z'yeux bleu".

Il m'a fait l'effet d'un parfait new yorkais, mais pas vraiment "bas fonds" ou alors il y a longtemps. Il paraissait fatigué, usé par l'âge et la vie. Pourtant, quand il a commencé à parler, cette impression a disparu pour faire place à l'écrivain expliquant l'origine de ses récits.

Il a parlé de son enfance dans le Bronx, décrivant la rue où il avait habité, l'ambiance de l'époque, couleur noir sépia. Mais ce que j'ai vu surtout, c'était un petit garçon qui n'en avait pas fini avec son enfance.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jerôme Charyn   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jerôme Charyn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saint Jerôme Emilien, Sainte Giuseppina Bakhita, commentaire du jour "Ce peuple m'honore des lèvres mais son coeur est loin de moi"
» à la recherche..
» ALF, le prochain film de Jérôme Lescure
» Prière d'aujourd'hui pour les âmes du purgatoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: "Autres lectures" :: Polars-
Sauter vers: