Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Lecture commune d'avril 2010

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Harelde
pilier
avatar

Nombre de messages : 7283
Age : 42
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 18/09/2008

MessageSujet: Lecture commune d'avril 2010   Mar 16 Mar 2010, 15:17

Nous entrons dans la seconde partie du mois de mars.
Il va donc falloir nous pencher sur les lectures du mois prochain.

Pas beaucoup d'idées (ou trop Laughing)...
Je me lirais bien un petit Edith Wharton pour découvrir cette amie de James que j'affectionne tant.

Le Temps de l'Innocence (312 pages).
Citation :
Newland Archer, symbole de toute une société imbue d'elle-même, devient, sous la plume d'Edith Wharton, l'incarnation d'un espoir avorté. A la veille de ses fiançailles avec la chaste May Welland, appartenant comme lui à la plus haute caste new-yorkaise des années 1870, il rencontre Ellen Olenska, comtesse désargentée, sensuelle et éprise de liberté. Mais il ne trahira jamais ses principes ; sa passion le condamne donc à une vie d'amertume. Dans ce conflit entre l'individu et le groupe, Wharton maîtrise à merveille l'art de la suggestion. Sans frasques, subtilement, sur un ton qui mêle ironie et observation clinique, la romancière invite le lecteur à relire le thème de l'innocence sous un jour nouveau et le surprend sans cesse, jusque dans l'ultime ressort dramatique par lequel elle ramène au premier plan le souvenir de May, signifiant ainsi que Le Temps de l'innocence est révolu et qu'une ère de liberté est désormais envisageable. Cette satire de l'hypocrisie et de la recherche du bon ton, prix Pulitzer en 1920, est donc l'illustration de ce à quoi la romancière a échappé en menant sa vie à l'inverse de son héros.

Les New-Yorkaises (318 pages).
Citation :
Avec l'intelligence et l'humour féroce dont elle est coutumière, Edith Wharton brocarde dans ce roman, publié en 1927, l'inaction et l'insouciance aveugle de l'aristocratie new-yorkaise des Années folles. En moraliste sévère, elle étudie les mœurs de cette classe sociale privilégiée – dont elle est elle-même issue – et montre que, sous la surface policée et rassurante des conventions, bouillonnent les passions, les mensonges et les trahisons ; nul n'échappe à sa plume acerbe : oisifs, dilettantes, forcenés du travail, tous sont condamnés par un sentiment d'autosatisfaction qui va insensiblement provoquer des ravages irréversibles. Le sentiment du tragique apporte donc une note discordante dans cet univers feutré. Ce thème pourra paraître quelque peu désuet aux yeux d'un lecteur contemporain, mais la description exacte du New York du début du XXe siècle, ainsi que le style élégant, proche de celui de Paul Bourget et d'Henry James, parvient en partie à masquer cette faiblesse.

Eté (195 pages).
Citation :
La jeune Charity, recueillie enfant par un avocat du petit
village de North Dormer, en Nouvelle-Angleterre, s'est résignée à une vie étriquée, au pied des montagnes, rythmée par les heures qu'elle passe à dépoussiérer et ordonner la minuscule bibliothèque municipale. Un jour de début d'été, elle voit apparaître dans ce bout du monde un jeune architecte, Lucius Harney, venu dessiner des croquis d'habitats traditionnels de la région. Très vite, elle s'éprend de lui... Admirablement construit, ce court roman des espoirs et des cruautés de l'amour est également une description impitoyable de l'oppression exercée parla "normalité" sociale contre les aspirations de l'individu. Été, quoique fort chaste, traite avec franchise de la sexualité féminine, vue comme force
vitale puissante. Un roman très en avance sur son temps qui, lorsqu'il fut publié en 1917, créa un véritable scandale. On alla jusqu'à le comparer à Madame Bovary, qui était précisément le livre préféré d'Edith Wharton.

Ou un autre titre.
Ou un autre auteur...
La discussion est lancée.
chapeau
Revenir en haut Aller en bas
http://www.corif.net/site/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Lecture commune d'avril 2010   Mer 17 Mar 2010, 12:21

moi, ça m'irait, sauf que je n'ai pas l'été à ma mediathèque

je note aussi Fièvre romaine : nouvelles -- Edith Wharton ; trad. de l'anglais par Claire Malroux, Diane de Margerie, Anne Rolland et François Xavier Jaujard ; préf. de Diane de Margerie chez Garnier Flammarion.

Atrophie ; Autres temps ; Le Dernier atout ; L'Ange près de la tombe ; D'après Holbein ; Graine de grenade ; Fièvre romaine . Trad. de : Atrophy ; Autres temps... ;

d'autres propositions ? n'hésitez pas, rien n'est fait !
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Lecture commune d'avril 2010   Sam 20 Mar 2010, 06:45

Un auteur haïtien comme il en avait été question le mois précédent, ça irait bien avec la semaine de la francophonie et notre interêt pour Haiti...
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
nicyrle
pilier
avatar

Nombre de messages : 5882
Age : 74
Localisation : Tout en bas, sous les orangers
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Lecture commune d'avril 2010   Lun 22 Mar 2010, 08:32

rotko a écrit:
Un auteur haïtien comme il en avait été question le mois précédent, ça irait bien avec la semaine de la francophonie et notre interêt pour Haiti...

Voilà qui m'attirerait car je ne connais pas la littérature haïtienne. Je me rappelle avoir lu un commentaire élogieux (où ?) sur La récolte douce des larmes , publié chez Grasset, d'Edwige Danticat ; je me rappelais le titre, j'ai dû chercher pour retrouver le nom de l'auteur !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Harelde
pilier
avatar

Nombre de messages : 7283
Age : 42
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 18/09/2008

MessageSujet: Re: Lecture commune d'avril 2010   Lun 22 Mar 2010, 13:23

nicyrle a écrit:
rotko a écrit:
Un auteur haïtien comme il en avait été question le mois précédent, ça irait bien avec la semaine de la francophonie et notre interêt pour Haiti...

Voilà qui m'attirerait car je ne connais pas la littérature haïtienne. Je me rappelle avoir lu un commentaire élogieux (où ?) sur La récolte douce des larmes , publié chez Grasset, d'Edwige Danticat ; je me rappelais le titre, j'ai dû chercher pour retrouver le nom de l'auteur !
Citation :
Un texte qui s'engage à dénoncer l'injustice doit-il être lu et apprécié selon des critères littéraires ? Si oui, La Récolte douce des larmes – conventionnel, sentimental, faussement poétique – est un roman à oublier. En revanche, si l'on considère ce qu'il dénonce, gardons-le précieusement.
1937. Saint-Domingue n'a plus besoin de ses immigrés haïtiens et décide de s'en débarrasser. Les massacres s'enchaînent alors, tous plus véridiques les uns que les autres puisque l'auteur a travaillé à partir de documents historiques. Résignés, les Haïtiens humiliés acceptent d'être tués ou chassés : "Quand tu restes trop longtemps chez ton voisin, il est naturel qu'il se fatigue de toi et qu'il te haïsse."

Tout, dans ce roman, est propre à faire hurler tant les scènes et les dialogues représentent bien des politiques actuelles d'immigration. Il fallait et il faudra continuer de l'écrire : l'injustice n'a ni couleur ni territoire ni époque privilégiés. "La ruine des pauvres, c'est leur pauvreté."
Dispo dans ma médiathèque.
Mais je suis moyennement chaud !
Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
http://www.corif.net/site/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Lecture commune d'avril 2010   Lun 22 Mar 2010, 16:24

Si litterairement parlant il est "à oublier", autant se tourner vers un bon auteur comme rené depestre, un titre au hasard

Alléluia pour une femme-jardin 215 pages chez Folio

La tante Zaza, à la beauté légendaire, emmène son jeune neveu en vacances à la campagne. Il a seize ans et, ingénument, elle lui fait partager son lit. L'inévitable se produit. [...] souvenir adorable...
On retrouve dans ces dix nouvelles la même vervé caraïbe, le même érotisme heureux qui appartiennent à l'auteur du Mât de cocagne.


Simple proposition, on peut envisager d'autres auteurs et d'autres titres.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
nicyrle
pilier
avatar

Nombre de messages : 5882
Age : 74
Localisation : Tout en bas, sous les orangers
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Lecture commune d'avril 2010   Lun 22 Mar 2010, 21:24

rotko a écrit:
Si litterairement parlant il est "à oublier", autant se tourner vers un bon auteur comme rené depestre, un titre au hasard

Alléluia pour une femme-jardin 215 pages chez Folio

La tante Zaza, à la beauté légendaire, emmène son jeune neveu en vacances à la campagne. Il a seize ans et, ingénument, elle lui fait partager son lit. L'inévitable se produit. [...] souvenir adorable...
On retrouve dans ces dix nouvelles la même vervé caraïbe, le même érotisme heureux qui appartiennent à l'auteur du Mât de cocagne.


Simple proposition, on peut envisager d'autres auteurs et d'autres titres.

Oublions, oublions ! Cela paraît judicieux Wink Pourquoi pas les nouvelles, en effet...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Harelde
pilier
avatar

Nombre de messages : 7283
Age : 42
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 18/09/2008

MessageSujet: Re: Lecture commune d'avril 2010   Mar 23 Mar 2010, 08:54

C'est tentant.
Les livres de René Depestre semblent croustillants miam

J'ai trouvé aussi (beaucoup de belles choses) :

René Depestre - Hadriana dans tous mes rêves (213 pages) :

Citation :
Hadriana dans tous mes rêves est un livre inspiré par les souvenirs d'enfance de l'auteur à Jacmel.

Jacmel, en Haiti. En 1938, au moment du Carnaval. C'est la fin de Germaine Villaret-Joyeuse, la chère marraine du narrateur et, en même temp, les noces de l'ébloissante Hadriana Siloé. Conduite à l'église, Hadriana pousse un oui hallucinant de détresse et s'écroule, morte, au pieds de l'officiant. Mais nous sommes au pays vaudou et il n'y a pas de mort qui tienne. A peine enterrée dans sa belle robe blanche, Hadriana se prête au rituel de la métamorphose et renaît sous l'espèce mythique d'une zombie. Dès lors, le jeune narrateur laisse se débrider son humour et son imagination, dévoilant la scène haïtienne dans toute sa fantaisie, sa sensualité, sa magie démontée et son désordre. Comme si la joie de vivre et la terreur de passer à trépas relevaient d'une seule et même energie.

René Depestre - Eros dans un train chinois (210 pages).

Citation :
Ce divertissement pourrait s'appeler "neuf histoires d'amour". Le narrateur de ces fictions libertines a assez d'esprit et de malice pour commencer par le récit non d'un fiasco mais d'un échec : la jolie guide qui lui fait parcourir la Chine ne veut rien savoir. Toutes les autres rencontres se terminent à la joie contagieuse des deux participants. Il y a aussi la Haute-Savoie et les sports d'hiver, l'express Paris-Prague, la Yougoslavie, un Japon de rêve, et Cristina, ardente Brésilienne infidèle. La fête de l'érotisme solaire se termine à perte de vie en Haïti, comme il se doit, par le "conte de sorcier", feu d'artifice final.
Ces textes débordants d'ivresse de vivre, de rires et de conquêtes sont parallèlement nourris par les problèmes qui secouent notre pauvre univers : racisme, guerres, captivités, terrorismes et autres infamies d'État.

Dany Laferrière - Le goût des jeunes filles (392 pages).

Citation :
Haïti, 1968. Un jeune adolescent regarde par la fenêtre de la maison familiale. De l'autre côté de la rue, c'est la maison de Miki, toujours pleine de filles, paresseuses, moqueuses, prostituées à l'occasion, des " fraîcheurs ", comme il dit. Elles éclatent de vie dans la misère ambiante. Le tyran Duvalier est au pouvoir, les tontons macoutes rôdent comme des requins dans les rues de Port-au-Prince. Un week-end dangereux attend notre héros. En compagnie d'un ami impliqué dans un incident tragique, il se réfugie en face. Histoire de la conquête de la sensualité par un adolescent, Le goût des jeunes filles est aussi une chronique haïtienne. Ces jeunes filles insolentes, qui n'ont peur de rien et vivent selon leurs propres lois, montrent ainsi, en creux, l'horreur de la dictature. Et c'est elles qui, pour finir, donneront à Fanfan le goût de l'amour, de la poésie et de la révolte. Plus encore qu'un roman d'initiation, Le goût des jeunes filles est un roman de libération.

Dany Laferrière - Le Cri des oiseaux fous (346 pages).

Citation :
Dixième roman de Dany Laferrière, Le Cri des oiseaux fous est aussi l'ultime récit de sa vaste Autobiographie américaine.
Le narrateur apprend que les tontons macoutes ont tué son ami, que lui-même est sur la liste, que cette nuit sera sa dernière nuit en Haïti, celle du départ. Tout le récit coule des yeux et des pensées, des peurs et des méditations de ce jeune homme de vingt-trois ans confronté au crime et forcé à l'exil. Ses paroles sont parfois naïves, parfois lucides à l'extrême. Tendres aussi, comme celles du petit garçon du Charme des après-midi sans fin.
Enfin les silences du livre laissent place aux dieux vaudous, venus s'incarner dans la pénombre dangereuse d'un bordel de Port-au-Prince.

Dany Laferrière - L'énigme du retour (Prix Médicis 2009) (301 pages).

Citation :
A la suite de cette annonce tragique, le narrateur décide de revenir dans son pays natal. Il en avait été exilé, comme son père des années avant lui, par le dictateur du moment. Et le voilà qui revient sur les traces de son passé, de ses origines, accompagné d'un neveu qui porte le même nom que lui. Un périple doux et grave, rêveur et plein de charme, qui lui fera voir la misère, la faim, la violence mais aussi les artistes, les jeunes filles, l'espoir, peut-être. Le grand roman du retour d'exil.

Dany Laferrière - L'Odeur du café (226 pages).

Citation :
Au coeur de ce récit, il y a l'enfance. Celle d'un petit garçon passant ses vacances chez Da, sa grand-mère, et accompagné de la chaleureuse vigilance de ses tantes. Un peu de fièvre, et le voici privé de jeux avec ses camarades. Alors il reste sur la terrasse de bois, à côté de Da qui se balance dans le rocking-chair, avec toujours une tasse de café à portée de la main pour les passants et les voisins.
Le long des lattes de bois, l'enfant regarde les fourmis, les gouttes de pluie marquant le sol, regarde et écoute les adultes s'occuper et parler, respire les odeurs de la vie.

Chronique des sensations enfantines, L'Odeur du café est un livre envoûtant, le récit d'un voyage au temps si fragile et si merveilleux de l'enfance.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.corif.net/site/
Amarande
pilier
avatar

Nombre de messages : 601
Localisation : Roulettes ultra-performantes
Date d'inscription : 06/03/2007

MessageSujet: Re: Lecture commune d'avril 2010   Mar 23 Mar 2010, 23:45

Harelde78 a écrit:

Je me lirais bien un petit Edith Wharton

Moi aussi

Pour ma part, je n'avais pas aimé Hadriana dans tous mes rêves de Depestre lorsqu'on avait choisi les écrivains des îles en lecture commune (je vous parle d'un temps que les moins de vingt ans ....)- je crois bien que c'était la première lecture commune de GDS* (janvier 2006)
Revenir en haut Aller en bas
Amadak
pilier
avatar

Nombre de messages : 3859
Localisation : Buenos-Aires
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: lecture commune d'avril   Mer 24 Mar 2010, 02:12

bonsoir ou bonjour: pour le moment ceux que je peux obtenir sont plusieurs de Dany Laferrière: L'odeur du café, Le gôut des jeunes filles, Comment faire l'amour avec un nègre sans se fatiguer ( si on me l'apporte de Paris) et un autre peut-être de cet auteur.
Les autres ,dommage, introuvables
Je vais chercher de Edith Wharton en espagnol, mais je doute d'en trouver.
Revenir en haut Aller en bas
Harelde
pilier
avatar

Nombre de messages : 7283
Age : 42
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 18/09/2008

MessageSujet: Re: Lecture commune d'avril 2010   Mer 24 Mar 2010, 08:05

Moi, je suis ouvert.
Tous les titres cités me vont.
Choisissez en fonction de vos goûts et des disponibilités.

Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.corif.net/site/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Lecture commune d'avril 2010   Mer 24 Mar 2010, 16:43

Si dany Laferrière est retenu, je suivrai Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Harelde
pilier
avatar

Nombre de messages : 7283
Age : 42
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 18/09/2008

MessageSujet: Re: Lecture commune d'avril 2010   Jeu 25 Mar 2010, 08:20

On résume un peu tout ça ?
Wink

Quatre auteurs ont été proposés :
  • Edith Wharton séduit Amarande, Rotko et bibi.
  • Edwige Dandicat qui n'a affolé personne.
  • René Depestre : Nicyrle, Rotko et bibi.
  • Dany Lafferrière : Amadak, Rotko et bibi.

Il est clair que Rotko et moi ne savons pas ce que nous voulons ! rire
Trois auteurs en balance avec chaque fois trois grains pour les soutenir. J'oserais néanmoins donner l'avantage à Dany Laferrière car plusieurs de ses livres sont accessibles à Amadak (et c'est elle qui a le plus de mal à s'approvisionner).

On est le 25... On a encore un peu de temps devant nous.
Quel auteur ? Un de ceux là ? Un autre ?
Quand on sera d'accord sur l'écrivain, on réfléchira au titre.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.corif.net/site/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Lecture commune d'avril 2010   Jeu 25 Mar 2010, 08:22

Citation :
J'oserais néanmoins donner l'avantage à Dany Laferrière car plusieurs de ses livres sont accessibles à Amadak

moi aussi.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Harelde
pilier
avatar

Nombre de messages : 7283
Age : 42
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 18/09/2008

MessageSujet: Re: Lecture commune d'avril 2010   Jeu 25 Mar 2010, 08:32

On attend donc ton avis d'Amadak.
Tu nous parlais de L'odeur du café, Le gôut des jeunes filles, Comment faire l'amour avec un nègre sans se fatiguer et un autre peut-être...
Les deux premiers me tentaient...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.corif.net/site/
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: dany Laferrière   Jeu 25 Mar 2010, 10:26

Bonjour
je ne connais pas cet auteur, et je prendrai ce qui sera choisi.
Revenir en haut Aller en bas
Harelde
pilier
avatar

Nombre de messages : 7283
Age : 42
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 18/09/2008

MessageSujet: Re: Lecture commune d'avril 2010   Jeu 25 Mar 2010, 10:51

Pour contenter tout le monde, on peut aisément choisir deux livres, comme souvent.
Dany Laferrière en lecture principale, épaulé par Edith Wharton.

Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.corif.net/site/
nicyrle
pilier
avatar

Nombre de messages : 5882
Age : 74
Localisation : Tout en bas, sous les orangers
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Lecture commune d'avril 2010   Jeu 25 Mar 2010, 12:16

Bonne idée, Harelde chapeau
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Amadak
pilier
avatar

Nombre de messages : 3859
Localisation : Buenos-Aires
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: lecture commune d'avril   Jeu 25 Mar 2010, 20:22

Chers amis .Harelde, Rotko, que vous êtes gentils de vous soucier de moi!! Il est très difficile que je puisse trouver des livres,Et en Francais encore plus. Mais quelques fois on gagne un "loto" et ceux que j'ai nommés de Laferrière je peux les avoir. C'est à vous de décider,
un grand merci
NB
Harelde dis moi où est-ce que tu trouves ces beaux résumés.
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: bar de mars 2010   Jeu 25 Mar 2010, 21:19

mes civilités à tous.
bonne nuit
Revenir en haut Aller en bas
Harelde
pilier
avatar

Nombre de messages : 7283
Age : 42
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 18/09/2008

MessageSujet: Re: Lecture commune d'avril 2010   Ven 26 Mar 2010, 07:39

Amadak a écrit:
Harelde dis moi où est-ce que tu trouves ces beaux résumés.
Sur www.amazon.fr
Ces résumés sont les 4e de couverture que je recopie sur GDS*.
Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.corif.net/site/
Harelde
pilier
avatar

Nombre de messages : 7283
Age : 42
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 18/09/2008

MessageSujet: Re: Lecture commune d'avril 2010   Ven 26 Mar 2010, 07:47

Ce que je soumets donc à votre suffrage :

En lecture principale :
L'odeur du café de Dany Laferrière [226 pages].

En seconde lecture :
Le Temps de l'Innocence d'Edith Wharton [312 pages].
Revenir en haut Aller en bas
http://www.corif.net/site/
Rosie
pilier


Nombre de messages : 316
Date d'inscription : 19/01/2010

MessageSujet: Re: Lecture commune d'avril 2010   Ven 26 Mar 2010, 17:17

Hélas, dans la petite bibliothèque de ma toute petite ville, il n'y avait pas ces titres...

Alors j'ai emprunté un recueil de trois nouvelles inédites en français : Le Pélican, les Lettres et le Fils d'Édith Wharton.


Dernière édition par Rosie le Ven 26 Mar 2010, 18:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
nicyrle
pilier
avatar

Nombre de messages : 5882
Age : 74
Localisation : Tout en bas, sous les orangers
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Lecture commune d'avril 2010   Ven 26 Mar 2010, 17:23

Rosie a écrit:
Hélas, dans la petite bibliothèque de ma toute petite ville, il n'y avait pas ses titres...

Alors j'ai emprunté un recueil de trois nouvelles inédites en français : Le Pélican, les Lettres et le Fils d'Édith Wharton.
Mais c'est parfait ! De la sorte, si d'autres Grains lisent le roman, tu pourras de ton côté nous éclairer sur ces nouvelles inédites. C'est toujours intéressant de "croiser" des lectures d'un même auteur sur plusieurs oeuvres.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Lecture commune d'avril 2010   Sam 27 Mar 2010, 05:54

Et pour la poésie ?
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lecture commune d'avril 2010   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lecture commune d'avril 2010
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vassula message important du 24 avril 2010
» Observations du Vendredi 2 Avril 2010
» Observations du Jeudi 15 Avril 2010
» Mystérieux objet tombé du ciel en Avril 2010
» Lecture de la messe du jeudi 17 avril 2008

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: Petites chroniques littéraires :: Lectures communes-
Sauter vers: