Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Claire Denis, White material

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Claire Denis, White material   Mer 24 Mar 2010, 08:43

White Material, de Claire denis, avec Isabelle Huppert



Dans un pays d’Afrique, une plantation de café possédée par des Blancs est dirigée avec beaucoup de fermeté par une femme prise dans les remous d’une guerre civile.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Claire Denis, White material   Jeu 25 Mar 2010, 06:43

Elle donne un long entretien à Télérama, avec photos et videos.

rappel d'une carrière bien remplie :

Quand elle réalise son premier film, Chocolat (1988), Claire Denis a d’autres vies derrière elle. Dans la France des années 70, elle a accompagné Jacques Rivette, Costa Gavras et Robert Enrico (sur Le Vieux Fusil) et elle revient, au mitan des années 80, de grands périples américains avec Wim Wenders (Paris, Texas) et Jim Jarmusch (Down by law).

Pour ses premiers pas de réalisatrice, elle se tourne vers un « territoire » qui est le sien, l’Afrique, où elle a grandi (au Cameroun, au Burkina Faso) et où va s’ébaucher son regard de femme libre et indépendante. Des banlieues de S’en fout la mort aux Caraïbes parisiennes de 35 Rhums, au fil d’une œuvre foisonnante, l’Afrique et les aventures déchirantes des enfants de la colonisation ne la quitteront jamais.

Elle y retourne aujourd’hui pour White Material, qu’elle a écrit avec Marie NDiaye, prix Goncourt 2009. Dans un café parisien, pendant deux longues matinées d’hiver, elle refait, avec émotion, le chemin d’une vie très singulière de cinéaste nomade.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Amarande
pilier
avatar

Nombre de messages : 601
Localisation : Roulettes ultra-performantes
Date d'inscription : 06/03/2007

MessageSujet: Re: Claire Denis, White material   Jeu 25 Mar 2010, 11:24

"Le film de Claire Denis, en salles ce mercredi 24 mars, a été écrit avec Marie NDiaye."

http://livreshebdo.fr/actualites/DetailsActuRub.aspx?id=4225


A noter aussi, la référence à Disgrace de JM Coetzee:

Citation :
C’était un peu comme si les héros de Doris Lessing avaient grandi et avaient gagné en force, même si dans White Material, ils restent, évidemment, très fragiles. Chez Lessing, Mary ressemblait à une Madame Bovary traversée par la folie. Claire lui a fait subir une mutation complète. Elle l’a entraînée vers de nouveaux rivages qui rappellent davantage Disgrâce de John Maxwell Coetzee.
dixit I Huppert


.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Claire Denis, White material   Jeu 25 Mar 2010, 11:50

Merci, Amarande, de souligner les sources littéraires du film, dont au départ Prisonnière de la brousse, de Doris Lessing. L'allusion à Disgrâce est aussi éclairante, comme le confirme le titre de l'article : Claire Denis filme l'éviction du corps blanc par le continent noir

Là on fait appel à l'héroïsme déliquescent des romans de Joseph Conrad, des références de qualité !

Citation :
L'obstination [de l'héroïne] lui sert de rempart : à la fuite des ouvriers apeurés, à la répression des forces légales qui s'apprêtent à faire main basse sur son bien, à l'exaltation vengeresse des enfants-soldats de la rébellion.
Mais aussi à sa propre déraison, et à la dégénérescence qui frappe sa maison, depuis l'interminable agonie d'Henri (Michel Subor), son beau-père, fondateur de la plantation, jusqu'à la vulnérabilité mentale de Manuel (Nicolas Duvauchelle), son fils, qu'on retrouvera dans les rangs de la rébellion. Seul André (Christophe Lambert), son ex-mari, tente d'éviter le pire en lui conseillant d'abandonner.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Claire Denis, White material   Dim 09 Mai 2010, 13:37

White matérial est un film impressionnant, plus réussi à mon avis que La route, film auquel on pouvait reprocher un côté parabole ou une petite complaisance pour l’horreur.

Dans White matérial, on voit un monde africain à feu et à sang, et on y croit !

Tout bascule dans la confusion, entre les troupes rebelles et les troupes régulières, les contre-milices, les bandes de pillards, les petits voleurs et les ombres menaçantes.

Dans un contexte de désordre, de sabotages, de jalousies, de rancunes et de règlements de compte, nul n’a plus de repères ; on se défie de ses amis (- qui se défilent), chacun présente un double, voire un triple visage, et la folie devient maîtresse des lieux et des personnes.

Les appétits de destruction envahissent la scène ; dans l’hystérie ambiante, la consommation débridée de médicaments provoque tous les abus.

Le pire est que la peur et les convoitises rendent les comportements irrationnels et excessifs compréhensibles : il fallait bien s’y attendre ! se dit-on.

Où se passe le film ? En Afrique du Sud ?

Mais ceux qui ont vécu des guerres civiles, ou des guerres d’indépendance, y reconnaîtront de mauvais souvenirs.

Quelques scènes m’ont fait penser à Apocalypse now : scènes crépusculaires où dans un silence horrifié s’installe durablement le chaos.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Claire Denis, White material   Mer 07 Aoû 2013, 07:04

les salauds

Film français de Claire Denis avec Chiara Mastroianni, Vincent Lindon, Julie Bataille.

Commandant, à bord d’un supertanker, Marco Silvestri doit rentrer d’urgence à Paris, abandonner le navire. Sa sœur Sandra est aux abois... son mari suicidé, une entreprise en faillite et sa fille unique à la dérive. Sandra désigne le coupable : l’homme d’affaires Edouard Laporte. Marco loue un appartement dans l’immeuble où Laporte a installé sa maitresse et leur fils. Mais Marco n’avait pas prévu les secrets de Sandra, qui brouillent la donne.

UN FILM CONFUS, TOUT EN STUPRE, EN SANG ET EN BRUTALITÉ,

selon le Monde pas conquis du tout, avec une video.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Claire Denis, White material   Mer 07 Aoû 2013, 09:02

ça ne donne vraiment pas envie de le voir !
Revenir en haut Aller en bas
Marie kiss la joue
Animation
avatar

Nombre de messages : 2576
Age : 30
Localisation : Rennes/Paris
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Claire Denis, White material   Ven 09 Aoû 2013, 10:52

Dommage, j'aime beaucoup Chiara Mastroianni...

_________________
Que voulez-vous que je vous dise de moi ? Je ne sais rien de moi ! Je ne sais même pas la date de ma mort.
(Borges)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Claire Denis, White material   

Revenir en haut Aller en bas
 
Claire Denis, White material
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Claire Sainte-Soline
» DESBIEZ Pierre Denis
» Henri Denis fait la grève de la messe!
» « Le Verbe était la vraie Lumière, qui éclaire tout homme en venant dans le monde »
» ABEL DE PUJOL, Alexandre-Denis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: SPECTACLES :: Ecrans: cinéma et télévision-
Sauter vers: