Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Cecily von Ziegesar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kervinia
pilier
avatar

Nombre de messages : 3822
Age : 29
Localisation : Seine-et-Marne
Date d'inscription : 04/04/2010

MessageSujet: Cecily von Ziegesar   Dim 23 Mai 2010, 18:37

Bonsoir les gens ! Je viens apporter mon grain de superficialité de la journée evil

J'ai nommé... la série Gossip girl, signée par Cecily von Ziegesar. Elle aborde le style de vie des gosses de riches de New York : drogues, alcool, sexualité, superficialité, amitiés difficiles, etc. Je la classe ici, puisqu'elle est avant tout destinée aux adolescents.

J'ai dernièrement lu les trois premiers tomes, ce qui donne, dans l'ordre :







Et en ce moment, je lis le tome 4 :



Personnellement, j'aime bien. Certains tics de langage m'énervent. Pour certains, je ne sais pas s'ils viennent de l'auteur elle-même ou du traducteur... Par exemple : utiliser sans cesse le terme "baiser", alors que "faire l'amour" serait bien souvent plus approprié. Il y a tout de même une nuance de sens.

Mais dans l'ensemble, je m'en accommode. J'aime cette façon de peindre des personnages monstrueux - d'un monstrueux banal, que l'on peut quotidiennement rencontré - sans leur faire de cadeaux. A ce niveau-là, d'après ce que j'ai compris, les personnages de la série télé, que je n'ai jamais vue, sont pour beaucoup très édulcorés. Prenons Nate pour exemple : dans la série télé, c'est le prototype même du gentil garçon. Eh bien, dans le roman, c'est le prototype même du looser, qui passe son temps à fuir dans la drogue. Ou encore Vanessa : dans la série, elle n'a rien de particulier. Dans le roman, elle est tout simplement hors normes. Elle joue beaucoup dans la provocation et fait tout pour se distinguer de ces pauvres fifilles de bourges, qu'elle méprise au possible (à ce titre, elle me fait penser à moi durant mes années de prépa xD mais je n'étais pas aussi extrême ; je suis trop féminine pour ça), alors que dans la série télé, elle ne sort pas du lot, elle se fond dans le décor.
Revenir en haut Aller en bas
 
Cecily von Ziegesar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: "Autres lectures" :: Littérature jeunesse-
Sauter vers: