Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 John Cage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Harelde
pilier
avatar

Nombre de messages : 7283
Age : 42
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 18/09/2008

MessageSujet: John Cage   Mer 02 Juin 2010, 09:47

John Cage est aux côtés de Vivaldi et de Dave Brubeck et sa bande pour une écoute commune qui promet d'être riche en découverte.
super


Citation :
John Milton Cage Jr était un compositeur, poète et plasticien américain, né le 5 septembre 1912 à Los Angeles et décédé le 12 août 1992 à New York.

Citation :
Elève de Schoenberg, John Cage s'est illustré comme compositeur de musique contemporaine expérimentale et comme philosophe. Il est également reconnu comme l'inspirateur du mouvement Fluxus, du groupe espagnol Zaj et des expérimentations musicales radicales qui accompagnaient les chorégraphies de la Merce Cunningham Dance Company. Il y a d'ailleurs occupé la fonction de directeur musical puis de conseiller musical jusqu'à sa mort en 1992.

En 1935, faute de place pour pouvoir utiliser des instruments de percussions pour les besoins d'une œuvre destinée à accompagner une chorégraphie de Syvilla Fort, Cage crée sa première pièce pour piano préparé. Cette idée lui a en fait été suggérée par Henry Cowell, dont il fut l'élève en 1934, et qui faisait déjà de nombreuses expériences dans ce sens depuis les années 1910 (The Banshee, 1917). Cage fut très influencé par le livre New Musical Resources écrit par Cowell avec l'aide d'un professeur de Stanford à partir des leçons du professeur Charles Seeger.

Cage composa de nombreuses pièces pour piano préparé dont les Sonates et interludes, où le pianiste doit insérer de manière précise entre certaines cordes du piano des objets divers comme des boulons ou des gommes servant à en transformer le son.

L'étrangeté de ses compositions laisse transparaître l'influence du compositeur Erik Satie, auteur en son temps incompris de compositions très originales, comme les ésotériques Gnossiennes ou les très sobres et célèbres Gymnopédies. Cherchant à épurer sa musique, il eut la particularité d'écrire ses œuvres sans ponctuation musicale, laissant au pianiste comme seules indications des descriptions d'atmosphère au lieu des traditionnelles nuances.

L'une des œuvres les plus célèbres de John Cage est probablement 4′33″, un morceau où un(e) interprète ne joue pas pendant quatre minutes et trente-trois secondes. Composée en trois mouvements devant cependant être indiqués en cours de jeu, l'œuvre a été crée par le pianiste David Tudor. L'objectif de cette pièce est de permettre l'écoute des bruits environnants dans une situation de concert. Cette expérimentation découle de l'importance qu'accordait John Cage à la pensée de Henry David Thoreau. Ce dernier relate dans son « Journal » qu'il est plus intéressant d'écouter les sons de la nature, le son des animaux et le glissement furtif des objets animés par les éléments naturels par le vent que la musique préméditée par l'intention d'un compositeur. 4′33″ découle aussi de l'expérience que Cage réalise dans une chambre anéchoïque dans laquelle il s'aperçut que "le silence n'existait pas car deux sons persistent" : les battements de son cœur et le son aigu de son système nerveux." Comme le dit Yōko Ono, John Cage « considérait que le silence devenait une véritable musique ». À partir de cette période, toutes les compositions de Cage seront conçues comme des musiques destinés à accueillir n'importe quel son qui arrive de manière imprévue dans la composition. Cage prétendait que l'une des composantes les plus intéressantes en art était en fait ce facteur d'imprévisibilité où des éléments extérieurs s'intégraient à l'œuvre de manière accidentelle. Il considérait la plupart des musiques de ses contemporains «trop bonnes car elles n'acceptent pas le chaos». À partir de cette époque, il compose des musiques uniquement fondées sur le principe d'indétermination en utilisant la différentes méthodes de tirage aléatoire dont le Yi-king. Le mot « aléatoire » doit s'entendre chez John Cage, en anglais, comme chance et non pas random.

Le travail de John Cage s'appuie sur la recherche et l'expérimentation. Il fut lauréat du Prix de Kyōto en 1989. Après son divorce en 1948, John Cage a partagé sa vie durant 50 ans avec le chorégraphe Merce Cunningham.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.corif.net/site/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: John Cage   Mer 02 Juin 2010, 14:25

j'ai reussi à animer ta photo ! j'ai mis le son, aussi.

Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Harelde
pilier
avatar

Nombre de messages : 7283
Age : 42
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 18/09/2008

MessageSujet: Re: John Cage   Mer 02 Juin 2010, 14:41

rotko a écrit:
j'ai reussi à animer ta photo ! j'ai mis le son, aussi.
Tu es trop fort ! Surprised
cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://www.corif.net/site/
soussou
pilier


Nombre de messages : 14224
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: John Cage   Mer 02 Juin 2010, 14:42

merci Rotko. merci
Revenir en haut Aller en bas
Harelde
pilier
avatar

Nombre de messages : 7283
Age : 42
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 18/09/2008

MessageSujet: Re: John Cage   Mer 02 Juin 2010, 14:45

Je ne connaissais pas.
Je suis en train de découvrir grace à la vidéo transmise par Rotko.
C'est absolument magnifique !
coeur!

Je vais creuser : album d'abord, puis l'auteur.

Merci Soussou !
biz
Revenir en haut Aller en bas
http://www.corif.net/site/
Harelde
pilier
avatar

Nombre de messages : 7283
Age : 42
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 18/09/2008

MessageSujet: Re: John Cage   Mer 02 Juin 2010, 15:04

Sur ce titre, présenté par Rotko, les rythmes sont très lents. Le pianiste est avare de notes qui sont distillées au compte-goutte. J'ai l'impression de sombrer dans un demi-sommeil, les tons sont ouatés et je perds peu à peu toute vitalité pour m'abîmer dans mon écoute.

Beaucoup d'émotion.
Beaucoup de rêve.

Je suis conquis !
I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://www.corif.net/site/
Harelde
pilier
avatar

Nombre de messages : 7283
Age : 42
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 18/09/2008

MessageSujet: Re: John Cage   Ven 04 Juin 2010, 14:34

Je poursuis ma découverte avec les autres titres de l'album In a Landscape. Et bien... Rolling Eyes
J'ai adoré le premier titre (éponyme), mais d'autres titres me laissent totalement froid (je n'ai pas encore tout écouté)
col

Ecoutez ça (je n'ai pas tenu les presque 7 minutes) :cho: :

Revenir en haut Aller en bas
http://www.corif.net/site/
soussou
pilier


Nombre de messages : 14224
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: John Cage   Ven 04 Juin 2010, 14:59

je suis de ton avis harelde, c'est un plasticien qui aime interferer dans la musique le bruit des sirènes, les bruits d'une scierie, avec des silences pleins.
Pour ce qui est du piano d'enfant, il y a comme un jeu sur le temps et les mêmes notes aigues, parfois ça ressemble au clavecin de Bach, je préfèfe aussi " in a landscape".
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: John Cage   

Revenir en haut Aller en bas
 
John Cage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Anarchisme bouddhique
» John Lenard Walson a filmer des objets énormes dans l'espace
» ELTON JOHN RISQUE LA MORT ÉTERNELLE ! ...
» CHERCHE CAGE A LAPIN
» Exemple de révélations du Seigneur a John Leary

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: MUSIQUE :: GDS* a sa Musique-
Sauter vers: