Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Lecture commune de juillet 2010

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Harelde
pilier
avatar

Nombre de messages : 7283
Age : 42
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 18/09/2008

MessageSujet: Lecture commune de juillet 2010   Mar 15 Juin 2010, 11:39

On est le 15 du mois, l'heure de se projeter sur le mois prochain.

Aujourd'hui, le chef vous propose :

François Mauriac :
Thérèse Desqueyroux (189 pages)
Citation :
Falsifiant des ordonnances, Thérèse a tenté d'empoisonner Bernard, son mari, un homme respectable mais froid, buté. Pour préserver sa famille du scandale, ce dernier a déposé en faveur de sa femme; Thérèse a obtenu un non-lieu. Sur le chemin qui la ramène du tribunal vers son mari, la jeune femme fait défiler sa vie, les blessures qui l'ont poussée à commettre ce crime démoniaque. Peut-être la plus belle, la plus violente prière romanesque de Mauriac.

Alexandre Dumas :
Le Maître d'armes (270 pages)
Citation :
En quête de gloire et de fortune, un maître d'armes français part pour Saint-Pétersbourg. Nous sommes dans les années 1820. La France est ruinée par la Révolution et les campagnes napoléoniennes. La Russie apparaît par contre comme un pays de cocagne. Nombre d'Européens espèrent y réaliser leurs ambitions les plus folles. Notre maître d'armes découvre ainsi dans la capitale impériale une société bigarrée d'hommes et de femmes venus, comme lui, poursuivre un rêve. À la croisée de ces destinées, périls et prouesses, complots abjects et intrigues amoureuses se succèdent. Roman d'aventures dans la plus pure tradition, Le Maître d'armes est aussi une plongée dans les mystères de la Russie, dans la démesure souveraine de sa nature, dans les passions qui tourmentent sa vie politique et bouleversent son histoire. Alexandre Dumas met ici tout son amour pour une Russie qui le fascine et qu'il s'efforce de comprendre. Resté inédit depuis un siècle, Le Maître d'armes dévoile une facette surprenante et non moins délectable de son talent de conteur et d'écrivain-voyageur.

Henry James :
Les Papiers d'Aspern (287 pages)
Citation :
Venise à la fin du XIXe siècle. Un critique littéraire américain, prêt à tout pour mettre la main sur des papiers personnels inédits du grand poète romantique Jeffrey Aspern, son compatriote, s'introduit comme locataire chez Juliana Bordereau, qui fut soixante ans plus tôt la muse et l'amante de l'écrivain. La vieille dame, qui vit recluse avec sa nièce, Tita, résiste obstinément aux manoeuvres du narrateur: l'argent, la galanterie, l'effraction, tout échoue. Lorsqu'elle meurt enfin, c'est à Tita que reviennent les papiers tant désirés. Le héros acceptera-t-il le prix très particulier qu'elle lui en demande ?
La splendeur d'un été sur la lagune, le pittoresque d'un palais en ruine où refleurit un jardin oublié, la passion qu'on peut vouer à l'oeuvre d'un poète, la renaissance trop tardive d'une vieille petite fille devenue toute puissante, sa vengeance, telles sont les séductions visibles de ce classique de Henry James. Sous la brillante surface, les dialogues contenus, se dessine aussi une réflexion ambiguë sur l'écriture, se cache un piège où chaque lecteur découvrira son propre reflet.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.corif.net/site/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Lecture commune de juillet 2010   Mar 15 Juin 2010, 13:26

Pas de Mauriac pour moi Smile

Elfriede Jelinek, ça vous tenterait ? ou un auteur sud-americain un peu vigoureux ? siffle
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
soussou
pilier


Nombre de messages : 14224
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Lecture commune de juillet 2010   Mar 15 Juin 2010, 13:36

Bonjour! Happy
Oui, pour Elfriede Jelinek, je ne l'ai pas encore lue, quel titre proposez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
Harelde
pilier
avatar

Nombre de messages : 7283
Age : 42
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 18/09/2008

MessageSujet: Re: Lecture commune de juillet 2010   Mar 15 Juin 2010, 13:38

Suis pas emballé par Elfriede Jelinek...
Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
http://www.corif.net/site/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Lecture commune de juillet 2010   Mar 15 Juin 2010, 13:50

soussou a écrit:
Bonjour! Happy
Oui, pour Elfriede Jelinek, je n'ai pas encore lue, quel titre proposez-vous?

je me renseigne au préalable. Suggestions acceptées Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Harelde
pilier
avatar

Nombre de messages : 7283
Age : 42
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 18/09/2008

MessageSujet: Re: Lecture commune de juillet 2010   Mar 15 Juin 2010, 14:08

rotko a écrit:
soussou a écrit:
Bonjour! Happy
Oui, pour Elfriede Jelinek, je n'ai pas encore lue, quel titre proposez-vous?

je me renseigne au préalable. Suggestions acceptées Smile
Les quelques titres que j'ai regardé contenaient tous une bonne dose de sexe. Suis pas particulièrement coincé, mais là... j'ai pas envie.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.corif.net/site/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Lecture commune de juillet 2010   Mar 15 Juin 2010, 14:16

Voyez le "bien-pensant" rire

tu n'as pas lu Jelinek, alors Smile

Est-ce que je vais dire qu'avec Mauriac tu es déja dans le confessionnal à avouer ta "faute", hein ? Razz
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Harelde
pilier
avatar

Nombre de messages : 7283
Age : 42
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 18/09/2008

MessageSujet: Re: Lecture commune de juillet 2010   Mar 15 Juin 2010, 14:30

rotko a écrit:
Voyez le "bien-pensant" rire

tu n'as pas lu Jelinek, alors Smile

Est-ce que je vais dire qu'avec Mauriac tu es déja dans le confessionnal à avouer ta "faute", hein ? Razz
Non, jamais lu Jelinek. Et ce que j'en dis, c'est uniquement après 5 minutes de recherche sur Amazon.fr
col
Revenir en haut Aller en bas
http://www.corif.net/site/
Hope
pilier
avatar

Nombre de messages : 443
Age : 34
Date d'inscription : 24/08/2009

MessageSujet: Re: Lecture commune de juillet 2010   Mar 15 Juin 2010, 14:51

Harelde78 a écrit:
Les quelques titres que j'ai regardé contenaient tous une bonne dose de sexe. Suis pas particulièrement coincé, mais là... j'ai pas envie.
Ben alors, Choupinet ???... Tu files un mauvais coton, là... pluie2
Revenir en haut Aller en bas
Harelde
pilier
avatar

Nombre de messages : 7283
Age : 42
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 18/09/2008

MessageSujet: Re: Lecture commune de juillet 2010   Mar 15 Juin 2010, 14:58

Je n'ai jamais vraiment apprécié les lectures très axées sexe. On a suffisamment de films qui abordent ce thème. Dans mes lectures, je cherche autre chose.
Je vois toujours (peut-être à tort) l'auteur frustré en train de se masturber d'une main à écrire son bouquin de l'autre. Et je fais un blocage.

Bref : pas envie !

Mais choisissons. On a souvent deux lectures : j'opterai pour celle qui me convient !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.corif.net/site/
Hope
pilier
avatar

Nombre de messages : 443
Age : 34
Date d'inscription : 24/08/2009

MessageSujet: Re: Lecture commune de juillet 2010   Mar 15 Juin 2010, 15:02

Je comprends très bien... Je ne commenterai pas plus pour ne pas me faire traiter d'obsédée, mais je vois ce que tu veux dire, même si, personnellement, cela ne me dérange pas.
Revenir en haut Aller en bas
Harelde
pilier
avatar

Nombre de messages : 7283
Age : 42
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 18/09/2008

MessageSujet: Re: Lecture commune de juillet 2010   Mar 15 Juin 2010, 15:22

Au registre des Sud américains forts, on a Les Fourgon des Fous de Carlos Liscano. 159 pages.

Mais on va encore dire que je choisis que des bouquins tristes...
col

Citation :
Uruguay, 1973. Carlos Liscano a 23 ans quand les soldats viennent l'arrêter. Condamné pour raisons politiques par le régime militaire, il va passer treize ans à l'ombre des cachots. Treize ans d'enfer, d'humiliations et de torture avant d'être relâché avec d'autres compagnons de cellule par le "fourgon des fous". Des années après l'horreur, Carlos Liscano se raconte, sans cri, sans fureur: le retour jour après jour de la souffrance physique et du combat mental pour survivre, la solitude, la peur, la nécessité de comprendre l'inimaginable. Ni voyeurisme, ni sensationnalisme. Juste les souvenirs crus, épars, d'un homme en lutte pour conserver ce qu'il a de plus précieux: sa dignité.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.corif.net/site/
soussou
pilier


Nombre de messages : 14224
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Lecture commune de juillet 2010   Mar 15 Juin 2010, 16:16

N'ai pas envie d'aller en prison Cool , mais Zoé Valdès pourrait peut-être faire l'affaire?
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Lecture commune de juillet 2010   Mar 15 Juin 2010, 16:20

j'en ai lu plusieurs de Zoe Valdès.

Attendons un peu, le choix se fera en douceur.

On attend des idées de titres ! super
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
soussou
pilier


Nombre de messages : 14224
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Lecture commune de juillet 2010   Mar 15 Juin 2010, 16:23

d'accord rotko, l'éternité de l'instant, quelqu'un l'a lu?
Revenir en haut Aller en bas
Harelde
pilier
avatar

Nombre de messages : 7283
Age : 42
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 18/09/2008

MessageSujet: Re: Lecture commune de juillet 2010   Mer 16 Juin 2010, 07:17

soussou a écrit:
d'accord rotko, l'éternité de l'instant, quelqu'un l'a lu?
Dans la 4e de couverture, j'ai vu le mot philosophie. Pourquoi pas ? Mais par expérience, les bouquins empreint de philosophie me restent inaccessibles et je les fini rarement.
bof


Autre idée :
Le roi de Kahel de Tierno Monénembo (334 pages).
Citation :
En posant le pied en Afrique, Aimé Victor Olivier vient de réaliser un rêve d'enfant : conquérir la région hostile du Fouta-Djalon. L'ingénieur intrépide promet aux Peuls d'y construire une ligne de chemin de fer. C'est sans compter la méfiance de ce peuple fier et redoutable. Bravant tous les dangers, cet aventurier haut en couleur deviendra le favori du roi, et un héros de l'actuelle Guinée.
Ou un polar. Ca fait longtemps.
hesit
Revenir en haut Aller en bas
http://www.corif.net/site/
Cécile
pilier
avatar

Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 03/05/2007

MessageSujet: Re: Lecture commune de juillet 2010   Mer 16 Juin 2010, 07:43

j'ai lu "le roi de Kahel"
c'est très intéressant et cocasse
Revenir en haut Aller en bas
http://lechemindeparla.over-blog.com
Harelde
pilier
avatar

Nombre de messages : 7283
Age : 42
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 18/09/2008

MessageSujet: Re: Lecture commune de juillet 2010   Mer 16 Juin 2010, 12:13

Ou un bouquin qui m'en apprenne sur les guérillas au Nicaragua...
Mais je n'ai pas trouvé de référence...
Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://www.corif.net/site/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Lecture commune de juillet 2010   Mer 16 Juin 2010, 12:17

je parlerai bientôt de la saison des fous d'Agualusa,(Gallimard) ou les turbulences dans la lutte pour l'indépendance...
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Harelde
pilier
avatar

Nombre de messages : 7283
Age : 42
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 18/09/2008

MessageSujet: Re: Lecture commune de juillet 2010   Mer 16 Juin 2010, 13:03

rotko a écrit:
je parlerai bientôt de la saison des fous d'Agualusa,(Gallimard) ou les turbulences dans la lutte pour l'indépendance...
Tu t'es planté de fil ou tu souhaites le proposer à la lecture commune ?
scratch
Revenir en haut Aller en bas
http://www.corif.net/site/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Lecture commune de juillet 2010   Mer 16 Juin 2010, 13:12

pas de plantage, mais un livre qui parle de guerilla en Ouganda, pas au Nicaragua.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Harelde
pilier
avatar

Nombre de messages : 7283
Age : 42
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 18/09/2008

MessageSujet: Re: Lecture commune de juillet 2010   Mer 16 Juin 2010, 13:39

rotko a écrit:
pas de plantage, mais un livre qui parle de guerilla en Ouganda, pas au Nicaragua.
Ouganda ?
J'ai lu la 4e de couverture et j'avais cru comprendre que c'était en Angola ?

Bouquin qui me tente en tout cas !
On l'ajoute ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.corif.net/site/
Harelde
pilier
avatar

Nombre de messages : 7283
Age : 42
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 18/09/2008

MessageSujet: Re: Lecture commune de juillet 2010   Mer 16 Juin 2010, 13:47

Petite récapitulation des livres qui ont été proposés :

François Mauriac :
Thérèse Desqueyroux (189 pages)
Citation :
Falsifiant des ordonnances, Thérèse a tenté d'empoisonner Bernard, son mari, un homme respectable mais froid, buté. Pour préserver sa famille du scandale, ce dernier a déposé en faveur de sa femme; Thérèse a obtenu un non-lieu. Sur le chemin qui la ramène du tribunal vers son mari, la jeune femme fait défiler sa vie, les blessures qui l'ont poussée à commettre ce crime démoniaque. Peut-être la plus belle, la plus violente prière romanesque de Mauriac.

Alexandre Dumas :
Le Maître d'armes (270 pages)
Citation :
En quête de gloire et de fortune, un maître d'armes français part pour Saint-Pétersbourg. Nous sommes dans les années 1820. La France est ruinée par la Révolution et les campagnes napoléoniennes. La Russie apparaît par contre comme un pays de cocagne. Nombre d'Européens espèrent y réaliser leurs ambitions les plus folles. Notre maître d'armes découvre ainsi dans la capitale impériale une société bigarrée d'hommes et de femmes venus, comme lui, poursuivre un rêve. À la croisée de ces destinées, périls et prouesses, complots abjects et intrigues amoureuses se succèdent. Roman d'aventures dans la plus pure tradition, Le Maître d'armes est aussi une plongée dans les mystères de la Russie, dans la démesure souveraine de sa nature, dans les passions qui tourmentent sa vie politique et bouleversent son histoire. Alexandre Dumas met ici tout son amour pour une Russie qui le fascine et qu'il s'efforce de comprendre. Resté inédit depuis un siècle, Le Maître d'armes dévoile une facette surprenante et non moins délectable de son talent de conteur et d'écrivain-voyageur.

Henry James :
Les Papiers d'Aspern (287 pages)
Citation :
Venise à la fin du XIXe siècle. Un critique littéraire américain, prêt à tout pour mettre la main sur des papiers personnels inédits du grand poète romantique Jeffrey Aspern, son compatriote, s'introduit comme locataire chez Juliana Bordereau, qui fut soixante ans plus tôt la muse et l'amante de l'écrivain. La vieille dame, qui vit recluse avec sa nièce, Tita, résiste obstinément aux manoeuvres du narrateur: l'argent, la galanterie, l'effraction, tout échoue. Lorsqu'elle meurt enfin, c'est à Tita que reviennent les papiers tant désirés. Le héros acceptera-t-il le prix très particulier qu'elle lui en demande ?
La splendeur d'un été sur la lagune, le pittoresque d'un palais en ruine où refleurit un jardin oublié, la passion qu'on peut vouer à l'oeuvre d'un poète, la renaissance trop tardive d'une vieille petite fille devenue toute puissante, sa vengeance, telles sont les séductions visibles de ce classique de Henry James. Sous la brillante surface, les dialogues contenus, se dessine aussi une réflexion ambiguë sur l'écriture, se cache un piège où chaque lecteur découvrira son propre reflet.

Elfriede Jelinek
Titre à définir.

Carlos Liscano
Les Fourgon des Fous (159 pages).
Citation :
Uruguay, 1973. Carlos Liscano a 23 ans quand les soldats viennent l'arrêter. Condamné pour raisons politiques par le régime militaire, il va passer treize ans à l'ombre des cachots. Treize ans d'enfer, d'humiliations et de torture avant d'être relâché avec d'autres compagnons de cellule par le "fourgon des fous". Des années après l'horreur, Carlos Liscano se raconte, sans cri, sans fureur: le retour jour après jour de la souffrance physique et du combat mental pour survivre, la solitude, la peur, la nécessité de comprendre l'inimaginable. Ni voyeurisme, ni sensationnalisme. Juste les souvenirs crus, épars, d'un homme en lutte pour conserver ce qu'il a de plus précieux: sa dignité.

Zoé Valdès
L’éternité de l'instant (405 pages).
Citation :
Mo Ying est né de l'union très heureuse d'un célèbre chanteur d'opéra et d'une jeune calligraphe. Elevé dans le culte des arts, dans l'attention aux forces de la nature, il est doté d'une intelligence et d'une sensibilité rares. Mais la Chine s'apprête à vivre de profonds bouleversements, et la famille sera emportée dans la tourmente. Sans nouvelles de son père, Mo Ying s'exile à son tour, pour essayer de le retrouver. Après de picaresques péripéties, il débarque à Cuba... Prenant pour trame la charade sino-cubaine, jeu de hasard qui oscille entre sacré et sacrilège, et rattaché à la philosophie et à la poésie de la vie quotidienne, Zoé Valdés offre un conte oriental inspiré de l'histoire de son grand-père pour explorer ses racines chinoises. Dans une foisonnante mosaïque d'histoires et d'aventures, son pouvoir d'évocation est mis au service d'une émouvante quête d'identité et de sens.

Tierno Monénembo
Le roi de Kahel (334 pages).
Citation :
En posant le pied en Afrique, Aimé Victor Olivier vient de réaliser un rêve d'enfant : conquérir la région hostile du Fouta-Djalon. L'ingénieur intrépide promet aux Peuls d'y construire une ligne de chemin de fer. C'est sans compter la méfiance de ce peuple fier et redoutable. Bravant tous les dangers, cet aventurier haut en couleur deviendra le favori du roi, et un héros de l'actuelle Guinée.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.corif.net/site/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Lecture commune de juillet 2010   Mer 16 Juin 2010, 14:00

J'ai effacé ce qui concerne la saison des fous qui n epeut être envisagé comme une lecture commune.

j'en parlerai en lecture individuelle Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Harelde
pilier
avatar

Nombre de messages : 7283
Age : 42
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 18/09/2008

MessageSujet: Re: Lecture commune de juillet 2010   Mer 16 Juin 2010, 14:27

rotko a écrit:
J'ai effacé ce qui concerne la saison des fous qui n epeut être envisagé comme une lecture commune.

j'en parlerai en lecture individuelle Smile
chapeau
Revenir en haut Aller en bas
http://www.corif.net/site/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lecture commune de juillet 2010   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lecture commune de juillet 2010
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Lecture du jour- 11 juillet
» Soirée observation au Champ du Feu samedi 10 juillet 2010
» Lundi 29 Novembre 2010 : Textes de la messe de ce jour
» Jeudi 16 Décembre 2010 : Textes de la messe de ce jour
» VEZELAY Haut Lieu de la Chretiente - Pelerinage le 22 juillet 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: Petites chroniques littéraires :: Lectures communes-
Sauter vers: