Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Jean-Loup Trassard

Aller en bas 
AuteurMessage
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Jean-Loup Trassard   Ven 18 Juin 2010, 04:51

Special Fontelle ! avec jean loup Trassard célébré en Mayenne.


clic !

L'auteur du « Traquet motteux », par Jean-Loup Trassard,
Le Temps qu'il fait, et d'« Eschyle en Mayenne », même éditeur, fêté en Mayenne.

tout l'article de jérôme Garcin.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Amarande
pilier
avatar

Nombre de messages : 601
Localisation : Roulettes ultra-performantes
Date d'inscription : 06/03/2007

MessageSujet: Re: Jean-Loup Trassard   Ven 18 Juin 2010, 07:15

rotko a écrit:
Special Fontelle ! avec jean loup Trassard célébré en Mayenne.


Vous avez déjà parlé de lui sur GDS* ? C'est quelque part bien caché ? Cela m'intéresse, j'en ai deux de lui au programme incessamment sous peu (Dormance et L'Amitié des abeilles)

Vous l'avez lu ?
Revenir en haut Aller en bas
fontelle
pilier
avatar

Nombre de messages : 2068
Age : 72
Localisation : Anjou
Date d'inscription : 15/06/2006

MessageSujet: Re: Jean-Loup Trassard   Jeu 24 Juin 2010, 19:23


Citation :
Ven 18 Juin - 6:51
Special Fontelle ! avec jean loup Trassard célébré en Mayenne.

Merci Rotko!
Je vais en parler illico à la bibliothèque, et commander pour moi!

A moi les zabeilles, les zoiseaux et les grosses bêtes de labour! lol!
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Jean-Loup Trassard   Mer 07 Juil 2010, 15:39

un article pour le présenter.


clic !

l'Amitié des abeilles chez le temps qu'il fait.

Dans ce recueil de courtes nouvelles, on écoute la voix des silencieux, de ceux qui préfèrent aux masques de la société, l’amitié simple et franche : ils optent pour une solitude qui leur remplit l’âme, avec une vie souterraine que les autres ne savent pas goûter.

Ainsi Jean-Loup Trassard introduit dans la pensée du commis de ferme, du taupier, de l’homme qui sait se recueillir.

La langue est simple et belle, dense, avec des mots oubliés qu’il ressuscite en même temps que les qualités d’un monde rural oublié.

Citation :
« La maison d’enfance, c’est celle où tu reviens si tu perds la vue. Les marches du seuil, les pavés creux peuvent guider tes pas. La poignée des portes, en losange de fer, est taillée pour ta paume »

Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Jean-Loup Trassard   Mer 20 Juil 2011, 14:45

C'est par des extraits de jean-Loup Trassard que s'ouvre la rencontre 2011 des "écrivains en bord de mer".

voici de quoi écouter à votre tour :
extraits de Dormance et de l'espace intérieur.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Jean-Loup Trassard   Mer 04 Avr 2012, 05:37



L'Homme des haies, par Jean-Loup Trassard,
Gallimard, 250 p.,

Au seuil de ses 80 ans, Jean-Loup Trassard signe, avec l'admirable «Homme des haies», une manière de testament littéraire. Vincent Loiseau est vieux et veuf. A son fils, qui l'ignore, et à sa bru il a cédé la ferme mayennaise dont il avait lui-même hérité et ses vingt-deux hectares.

Entretenir les haies est désormais sa seule occupation. Elle l'empêche de mourir tout à fait. Plus il élague les noisetiers et les châtaigniers, taille le sureau et le genêt, barbeye les herbes et les ronces, mieux sa mémoire broussailleuse prolifère.

Il regrette moins le temps passé qu'il ne s'étonne qu'il ait passé. Car il n'en revient pas que l'eau soit courante, que le tracteur ait remplacé les chevaux de labour et qu'on achète le beurre au lieu de le faire soi-même.


l'article de bibliobs.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Jean-Loup Trassard   Ven 19 Avr 2013, 05:55


Ayant depuis plusieurs années cédé la ferme à son fils, Vincent Loiseau est vieux, de soixante-quinze ans ou plus. Il demeure quand même à La Hourdais, dans sa famille en somme, où il se contente des tâches dont il est encore capable et, surtout, que son fils lui laisse faire. Selon le désordre de la mémoire, mais avec minutie et un humour discret, il raconte sa vie de retiré sur place, les petits travaux qui l'occupent

son monologue permet d'entrer dans une ferme, d'écouter les voix paysannes tout au fond du bocage mayennais il y a quelques décennies, autant dire hier, c'est surtout l'occasion d'un jeu avec la langue pour restituer la façon singulière dont l'homme de la terre ressent ce qu'il fait, ce qu'il touche, et comment il le dit.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Jean-Loup Trassard   Mer 08 Jan 2014, 07:29

L'incipit de l'homme des haies donne le ton : le marchandage des bêtes, rapporté dans le langage d'origine -silences compris, opération en plusieurs temps, mysérieuse et savamment calculée.

Citation :
Des fois il vend une bête, je demande combien il a donné, le gars Cormier, il dit : "moins que j'aurais voulu" ou bien "c'est pas trop mal". Jamais d e prix. c'est pas tant qu'il touche, mais de savoir si jeme trompe. J'ai bien une idée des bêtes, j'ai fait mon commerce assez longtemps, mais de l'heure qu'il est, ça monte, ça descend.

Le marchand achète à la traverse, comme on dit, d'un regard il sait. si vous arrivez à lui faire mettre quelques francs de plus vous avez de la veine.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Jean-Loup Trassard   Mer 08 Jan 2014, 15:26

Cérémonies et évenements de la France profonde.

Troussard s'en fait le mémorialiste dans une langue savoureuse qui ne doit rien à l'actualité. Ainsi le jour où on "tue le cochon" existe encore selon mes sources dans le massif central, mais à titre privé.
Citation :

"le jour de tueu l'pourcia, comme on disait, c'était du boulot...

Quand je le sortais de la soue, le cochon gueulait déjà, on aurait dit qu'il se doutait, alors on le foutait à bas sur une poignée de paille, là, devant la soue. Je tenais la patte comme je viens de le dire et pendant que le cochon criait tout ce qu'il sait le Mabin lui mettait le couteau.
Suzanne tendait une grande poêle pour recevoir tout le sang, d'une main elle tenait la queue de la poêle posée par terre, l'autre main, elle  la mettait dans le sang chaud, elle tournait pour ne pas qu'il se prenne et puis elle emmenait ça bien vite à la maison pour le boudin"

D'autres épisodes seraient bien pour comparer avec le "Torche cul" de Gargantua.

Citation :
Quand on est au travail, ça peut arriver, dame, qu'une envie vous prenne, on ne va pas rentrer au village pour si peu, mais on a intérêt, si on veut être tranquille, à se trouver auprès d'un champ de maïs, ou encore d'un champ de choux !

le houx est déconseillé, le tilleul très pratique, mais rare, etc.

Alors qu'est ce qui reste ? le noisetier. C'est une feuille ronde, un p'tit qa duvetée on dirait, moins que le tilleul mais enfin elle n'est pas comme une feuille de chêne ou de châtaignier qui a le dessus verni"

de petits textes allègres, pleins de bon sens du terroir  Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jean-Loup Trassard   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean-Loup Trassard
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les livres écrits par Jean-Loup Chrétien (ou en collaboration avec)
» 24 au 26 août 2012 - Jean-Loup Chrétien et Philippe Perrin à Saint-Maximin (83)
» Capsule Soyouz T-6 - Jean-Loup Chrétien Mission PVH - 1982
» Stress au travail, un bouddhiste vous épaule!
» Soyouz T-6 JL Chretien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: FICTION :: Auteurs français et d'expression française-
Sauter vers: