Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Fred Vargas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
besta
pilier
avatar

Nombre de messages : 2215
Age : 41
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: Fred Vargas   Sam 30 Avr 2011, 18:17

j'ai lu debout les morts de Fred Vargas il y a un moment et je ne crois pas que je relirai quelque chose d'elle, je n'ai pas été emballé plus que ça.
Revenir en haut Aller en bas
mona
pilier
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 58
Localisation : Morbihan
Date d'inscription : 18/08/2006

MessageSujet: Re: Fred Vargas   Dim 01 Mai 2011, 14:51

rotko a écrit:


En attendant ce grand jour, Mona, lis donc

- la mort lente de Luciana B de guillermo Martinez,

- Parfum de mort de Arriaga

- et les mortes de Jorge Ibargüengoitia,

et tu nous en donneras des nouvelles miam bonnes lectures !

j'ai lu La mort lente de Luciana B bof
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Fred Vargas   Dim 01 Mai 2011, 16:43

mona a écrit:


j'ai lu La mort lente de Luciana B bof

mets ton avis même réservé (l'unanimité n'est pas obligatoire et les dissidents comme les marginaux sont acceptés) sur ce fil.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Fred Vargas   Mer 11 Mai 2011, 05:11



L'Armée furieuse de Fred Vargas, Editions Viviane Hamy, 430 pages.

L’Armée furieuse puise à nouveau dans les superstitions, les peurs, les légendes ancestrales. L’auteur est archéologue de formation. Elle s’adresse à chaque fois à l’enfant écoutant terré sous ses draps, entre peur et plaisir, la célèbre comptine. "Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n’y est pas. Si le loup y était, il nous mangerait, mais comme il n’y est pas, il nous mangera pas". Sauf que là, bien sûr, le Mal rôde dans les bois.

L’Armée furieuse parle de rédemption. De coupables qui sont innocents, d’innocents qui sont coupables. On se demande si un semblant de justice va être rétabli à la fin. Fred Vargas y montre combien elle croit au pouvoir des mots.


présentation par le JDD.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Fred Vargas   Sam 04 Juin 2011, 03:55




«L'armée furieuse», par Fred Vargas, Viviane Hamy, 426p

le suspense délectable qui ne faiblit pas d'une page à l'autre, la brutalité des relations humaines sublimée par l'utilisation des contes et légendes, la finesse du dialogue entre Adamsberg et ses fidèles Veyrenc et Danglard, l'effet cathartique du dénouement et la sensation du lecteur de rentrer d'un long voyage peu banal. Un regret toutefois: que Camille, probablement en cavale pour fuir Adamsberg et l'amour, cette chimère fatale vouée à la souffrance ou à l'ennui, ne paraisse pas dans cette histoire-là.

in bibliobs.

« l’Armée furieuse » c’est une cohorte de morts vivants qui vient enlever les pires personnes des environs. Meurtriers, voleurs, tous ceux qui n’ont pas la conscience tranquille se sentent menacés.

Je le lirai car il fera certainement partie d'un défi lecteurs inter-biblothèques de l'an prochain, m'a confié une bibliothécaire qui apprécie beaucoup l'humour de Fred Vargas. On verra bien, 426 p. Faut-il craindre du bavardage ?

Un entretien sur l'Express.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
mona
pilier
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 58
Localisation : Morbihan
Date d'inscription : 18/08/2006

MessageSujet: Re: Fred Vargas   Mer 08 Juin 2011, 13:29

L'armée furieuse


Fred Vargas peaufine les personnages déjà présents dans ses romans précédents , ceux de la brigade criminelle de Paris, ceux-ci devant élucider deux affaires simultanées mais que tout oppose

avec cependant une nouveauté de taille : l'arrivée de Zerk, une vingtaine d'année, le (ou l'un des) fils d'Adamsberg qui "lui est tombé dessus" quelques mois avant le début de l'histoire ... c'est une relation père-fils touchante ... chacun marche sur des oeufs ...

Pas de Camille (à peine évoquée) Sad
Elle m'a manqué ou plutôt le fait qu'Adamsberg ne soit pas amoureux ou jaloux, juste "allumé" par Lina qui a vu passer l'armée furieuse ...

Sous une apparence loufoque, la beauté, la laideur de l'âme humaine, sa force, ses faiblesses, sont démontrées en douceur, l'air de rien ...

avec beaucoup d'humour, comme toujours !

cheers
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Fred Vargas   Mer 22 Juin 2011, 06:23

mona a écrit:

Sous une apparence loufoque, la beauté, la laideur de l'âme humaine, sa force, ses faiblesses, sont démontrées en douceur, l'air de rien ...
avec beaucoup d'humour, comme toujours ! cheers

certains reprochent en effet à Vargas de ne pas pousser l'analyse très loin, elle vise à distraire et à ne pas déplaire.

Donc on resterait à la surface des choses pour avoir l'assentiment de tous.

D'autres sont même plus sévères, et disent qu'avec l'humour en plus, Fred Vargas, pas très appréciée des amateurs de polars noirs, continuerait le club de cinq, pour les gamin(e)s
devenus grand(e)s ...
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Polac
pilier
avatar

Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Fred Vargas   Jeu 07 Juil 2011, 16:26

rotko a écrit:
mona a écrit:

Sous une apparence loufoque, la beauté, la laideur de l'âme humaine, sa force, ses faiblesses, sont démontrées en douceur, l'air de rien ...
avec beaucoup d'humour, comme toujours ! cheers

certains reprochent en effet à Vargas de ne pas pousser l'analyse très loin, elle vise à distraire et à ne pas déplaire.

Donc on resterait à la surface des choses pour avoir l'assentiment de tous.

D'autres sont même plus sévères, et disent qu'avec l'humour en plus, Fred Vargas, pas très appréciée des amateurs de polars noirs, continuerait le club de cinq, pour les gamin(e)s
devenus grand(e)s ...

Je ne suis pas d'accord du tout ! Fred Vargas évolue dans un univers poétique. Elle se fout complètement du "convenu" et du "logique", son univers est ailleurs, dans les nuages ? Ce roman est une pure merveille de sensibilité et d"émotion. Les personnages sont fabuleux et très attachants. Du grand, très grand Vargas ! Ce n'est pas du polar noir mais du polar poétique.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.polarsactuels.com
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Fred Vargas   Jeu 07 Juil 2011, 16:44

Citation :
Ce roman est une pure merveille de sensibilité et d"émotion. Les personnages sont fabuleux et très attachants. Du grand, très grand Vargas ! Ce n'est pas du polar noir mais du polar poétique.

C'est bien possible, mon cher Polac, je rapporte des échos.

Je lirai ce livre plus tard, versseptembre, puisqu'il fera partie (j'ai été mis au courant par des sources perso Razz ) d'un défi lecteurs auquel je compte participer.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Polac
pilier
avatar

Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Fred Vargas   Jeu 07 Juil 2011, 17:18

rotko a écrit:
Citation :
Ce roman est une pure merveille de sensibilité et d"émotion. Les personnages sont fabuleux et très attachants. Du grand, très grand Vargas ! Ce n'est pas du polar noir mais du polar poétique.

C'est bien possible, mon cher Polac, je rapporte des échos.

Je lirai ce livre plus tard, versseptembre, puisqu'il fera partie (j'ai été mis au courant par des sources perso Razz ) d'un défi lecteurs auquel je compte participer.

Bon, ce n'était que mon avis juste après lecture mais j'ai vraiment adoré.

Bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.polarsactuels.com
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Fred Vargas   Sam 09 Juil 2011, 06:13

Citation :
Fred Vargas, Pars vite et reviens tard, Viviane Hamy.

un crieur public débite des messages aussi sybillins que menaçants.

un crieur public, il y en a un à Lyon !

Sept ans durant, sur son pupitre à la Croix-Rousse, ce crieur public a extériorisé leurs coups de gueule. Portrait d'un héros ordinaire.
A 11 heures le dimanche, quand certains vont à la messe, d'autres écoutent religieusement Gérald, le crieur public de la Croix-Rousse. Depuis un septennat, il se déploie sur son pupitre et livre les messages déposés dans les boîtes aux lettres du quartier. Ce show fait hurler de rire les riverains, les fait rugir de colère aussi


rue 89 le décrit.

Serait-il né (ou re-né) de la fiction de Vargas ?
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
mona
pilier
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 58
Localisation : Morbihan
Date d'inscription : 18/08/2006

MessageSujet: Re: Fred Vargas   Mer 13 Juil 2011, 20:30

http://www.lemonde.fr/livres/article/2011/07/07/fred-vargas-je-pars-souvent-d-une-image_1545800_3260.html

il s'avère simplement que les écris de Fred Vargas plaisent ... que sa naïveté enchante les lecteurs.

Ses romans n'ont rien à voir avec les polars.

Avec eux pas de frissons pas d'horreur et surtout pas de dégoût.

Revenir en haut Aller en bas
Polac
pilier
avatar

Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Fred Vargas   Mer 13 Juil 2011, 20:46

mona a écrit:
http://www.lemonde.fr/livres/article/2011/07/07/fred-vargas-je-pars-souvent-d-une-image_1545800_3260.html

il s'avère simplement que les écris de Fred Vargas plaisent ... que sa naïveté enchante les lecteurs.

Ses romans n'ont rien à voir avec les polars.

Avec eux pas de frissons pas d'horreur et surtout pas de dégoût.


Tu as des opinions très personnelles, toi ! Mais peut être ne peux-tu pas comprendre ni même ressentir la finesse de ses écrits ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.polarsactuels.com
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Fred Vargas   Mer 13 Juil 2011, 21:01

je suis en train de lire, l'armée furieuse.

Le début est assez agréable, elle aurait pourtant tendance à répéter ses effets : "la mie de pain" est resservie plusieurs fois, l'armée curieuse au lieu de furieuse etc.

mais je n'en suis qu'au tout début.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
mona
pilier
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 58
Localisation : Morbihan
Date d'inscription : 18/08/2006

MessageSujet: Re: Fred Vargas   Jeu 14 Juil 2011, 09:10

Polac a écrit:

Tu as des opinions très personnelles, toi ! Mais peut être ne peux-tu pas comprendre ni même ressentir la finesse de ses écrits ?

oh la la je crois que tu ne m'a pas comprise !

au contraire, la finesse et la poésie des romans policiers de Fred Vargas sont pour moi un délice !

je voulais dire que ses romans ne sont pas des polars, ils n'ont rien de noir et même ils sont parfois lumineux.
Dans l'article du Monde que j'ai cité FV dit elle-même qu'être ne peut pas être autrement que naïve, je cite :
"Je voudrais faire une vraie histoire à suspense, qui fait peur. Et je ne la fais pas."

et c'est tant mieux !

Un peu de poésie dans ce monde de brutes
Revenir en haut Aller en bas
mona
pilier
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 58
Localisation : Morbihan
Date d'inscription : 18/08/2006

MessageSujet: Re: Fred Vargas   Jeu 14 Juil 2011, 09:20

rotko a écrit:
je suis en train de lire, l'armée furieuse.

Le début est assez agréable, elle aurait pourtant tendance à répéter ses effets : "la mie de pain" est resservie plusieurs fois, l'armée curieuse au lieu de furieuse etc.

mais je n'en suis qu'au tout début.

je ne sais pas si tu as lu Pars vite et reviens tard le meilleur à mon avis
et les suivants ...
certains personnages (je pense notamment à Violette Retancourt) me semblent avoir beaucoup plus d'épaisseur quand on connaît leurs "antécédents".
Revenir en haut Aller en bas
Polac
pilier
avatar

Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Fred Vargas   Jeu 14 Juil 2011, 09:56

mona a écrit:
Polac a écrit:

Tu as des opinions très personnelles, toi ! Mais peut être ne peux-tu pas comprendre ni même ressentir la finesse de ses écrits ?

oh la la je crois que tu ne m'a pas comprise !

au contraire, la finesse et la poésie des romans policiers de Fred Vargas sont pour moi un délice !

je voulais dire que ses romans ne sont pas des polars, ils n'ont rien de noir et même ils sont parfois lumineux.
Dans l'article du Monde que j'ai cité FV dit elle-même qu'être ne peut pas être autrement que naïve, je cite :
"Je voudrais faire une vraie histoire à suspense, qui fait peur. Et je ne la fais pas."

et c'est tant mieux !

Un peu de poésie dans ce monde de brutes

Ouf ! J'avais compris l'inverse. Désolé pour mon interprétation de ta réponse. "naïve" pris dans le sens "art naïf"... Oui ! Nous sommes d'accord en plus.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.polarsactuels.com
caroline
pilier
avatar

Nombre de messages : 432
Date d'inscription : 21/06/2008

MessageSujet: Re: Fred Vargas   Ven 22 Juil 2011, 11:19

mona a écrit:

je voulais dire que ses romans ne sont pas des polars, ils n'ont rien de noir et même ils sont parfois lumineux.
[/i]

Un roman appartient à un genre en fonction de certains critères précis, et pour ma part je suis assez à cheval sur les définitions.
Il me semble que ça a son importance. Sinon, la littérature devient quelque chose de différent selon l'humeur et les goûts de chaque personne.
Fred Vargas écrit des polars. Un polar n'est pas forcément noir, triste, sanglant... il y a des polars humoristiques, des polars poétiques...
Ça reste des polars. Et c'est important pour bien que les lecteurs comprennent toute la variété et la diversité du genre.
Revenir en haut Aller en bas
http://fonduaunoir44.blogspot.com/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Fred Vargas   Sam 23 Juil 2011, 07:31

Il n'en reste pas moins qu'on trouve très frequemment une intrigue à caractère policier dans des romans qui ne relèvent pas du polar, comme Egotango de Caroline de Mulder que j'ai entendue très récemment ou dans Une saison blanche et sèche de André Brink

A part ça, as-tu lu l'armée furieuse, et qu'en as-tu pensé ?
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
caroline
pilier
avatar

Nombre de messages : 432
Date d'inscription : 21/06/2008

MessageSujet: Re: Fred Vargas   Sam 23 Juil 2011, 13:13

rotko a écrit:
Il n'en reste pas moins qu'on trouve très frequemment une intrigue à caractère policier dans des romans qui ne relèvent pas du polar

Oui, mais ce n'était pas le sujet.
Si tu vas par là, quand un auteur classé habituellement en "blanche" écrit tout à coup un roman relevant du polar, ce roman n'en est pas moins un polar. Je n'ai pas lu les romans que tu cites, pas plus que le dernier Houellebecq qui semble-t-il est un polar. Certes, après les frontières sont difficiles à définir, ça revient à couper les cheveux en quatre.

rotko a écrit:

A part ça, as-tu lu l'armée furieuse, et qu'en as-tu pensé ?

Oui, je l'ai lu. Je n'en ai pas pensé grand-chose, il est plaisant, mais un peu répétitif. Ok la poésie, ok l'onirisme, ok l'humour et les personnages autour d'Adamsberg, mais tout ça était présent presque à l'identique dans Un lieu incertain, ça patine.
Revenir en haut Aller en bas
http://fonduaunoir44.blogspot.com/
cornichon
pilier


Nombre de messages : 857
Date d'inscription : 11/09/2011

MessageSujet: Re: Fred Vargas   Lun 12 Sep 2011, 16:27

J'ai eu le même sentiment que Caroline, un peu la désagréable impression de ne pas manger à sa faim... On ne peut pas dire que c'est mauvais, mais je n'ai pas retrouvé la verve de l'auteur et ce petit truc qui fait qu'on s'attache à Adamsberg, Danglard, Retancourt et cie... Certainement un petit coup mou en attendant qu'elle nous fasse jubiler de nouveau...
Revenir en haut Aller en bas
Julien Green
pilier
avatar

Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 23/05/2010

MessageSujet: Re: Fred Vargas   Ven 13 Juil 2012, 04:01

rotko a écrit:
Fred Vargas, Pars vite et reviens tard, Viviane Hamy.

Du tout cuit !

Vous aimez les polars ingénieux qui se lisent facilement, ne cherchez plus : Fred Vargas, comme le Crédit Agricole, mérite votre confiance près de chez vous. Prix des libraires 2002, grand prix littéraire des lectrices 2002, et de nombreux comités d'entreprises. Beau palmarès.

Dans un Paris aux allures de village, un crieur public débite des messages aussi sybillins que menaçants. On jurerait du Nostradamus ! Raté ! on voit aussi d'étranges signes cabalistiques sur les portes, comme si l'Ange Exterminateur préparait sa tournée.

Enquête et révélations, surprises et coups de théâtre, attendrissements finaux, on l'a échappé belle, et on est bien content de retrouver le soleil à sa place. Lisez ce livre, tout le monde l'encense, même Le Pèlerin et Rustica.
Et pourtant, certains marmonnent (rire).

Très bon, je viens de le finir, ce n'est pas sans me faire penser au style de Daniel Pennac dans la Saga Malaussène. Simenon a bien des enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Kurtyn
pilier
avatar

Nombre de messages : 134
Age : 25
Date d'inscription : 21/08/2012

MessageSujet: Re: Fred Vargas   Jeu 23 Aoû 2012, 15:34

J'ai lu tous les Fred Vargas, sans exception, même ses petits traités et autres bêtises. Je dois dire que j'adore ce qu'elle fait, même si cela vire parfois à des situations quelque peu stéréotypées...

Adamsberg et Danglard (enfin, et tous ceux qui entourent notre cher Jean-Baptiste) sont des personnages attachants.
Si j'accroche moins lorsque les enquêteurs diffèrent d'Adamsberg, je n'ai jamais fermé un "rompol" de Fred Vargas avec déception...

Même si je suis moins chaud sur les 2 ou 3 derniers romans de Vargas, ça reste un grand plaisir à mes yeux.

Mon coup de coeur : Sous les vents de Neptune. Action, intrigue, puzzle, atmosphère, souvenirs ; tout est là pour un excellent rompol. Dans les bois éternels est pas mal non plus.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.litte-ratures.fr
Kurtyn
pilier
avatar

Nombre de messages : 134
Age : 25
Date d'inscription : 21/08/2012

MessageSujet: Re: Fred Vargas   Lun 27 Aoû 2012, 11:42

A noter mercredi soir sur France 2 (en prime time !) le téléfilm "L'homme aux cercles bleus" tiré du roman du même nom de Vargas. Jean-Hugues Anglade est pas mal en Adamsberg (comparé à Garcia dans "Pars vite et reviens tard", où il est vraiment pas à sa place), Danglard et Retancourt sont exceptionnels. Ce n'est que mon avis, mais voilà. En plus, Charlotte Rampling tient le rôle de Mathilde, et j'adore cette actrice. Trop sexy. Enfin bref evil

Si vous aimez Anglade, y a plusieurs téléfilms "Vargas" avec lui en tant qu'Adamsberg, notamment L'homme à l'envers, etc.

bye
Revenir en haut Aller en bas
http://www.litte-ratures.fr
Natalia
pilier
avatar

Nombre de messages : 9409
Age : 52
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Fred Vargas   Lun 27 Aoû 2012, 11:50

c'est marrant que tu en parles Kurtin parce que je n'ai pas trouvé qu'Anglade ressemblait à mon image de d'Adamsberg que je me faisais mais c'est vrai que c'est pas mal fait Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fred Vargas   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fred Vargas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Nouveau roman de Fred Vargas en vente dès ce mercredi 18 mai
» Le dernier Fred Vargas ?
» Les "rompols" jubilatoires de Fred Vargas
» LA TROISIÈME REVOLUTION d'après Fred Vargas
» L'homme à l'envers, Fred Vargas.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: "Autres lectures" :: Polars-
Sauter vers: