Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Xavier Beauvois, "Des hommes et des dieux"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Xavier Beauvois, "Des hommes et des dieux"   Mar 07 Sep 2010, 05:22

Des Hommes et des Dieux

clic !

C’était la nuit du 26 au 27 mars 1996. Puis, tous furent lâchement décapités à peine deux mois plus tard, pour montrer la détermination de leurs meurtriers, ces prosélytes insensés du Groupe Islamique Armé qui confondirent leur Dieu de miséricorde et l’inacceptable brutalité d’un extrémisme aveugle et abêti.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Xavier Beauvois, "Des hommes et des dieux"   Sam 25 Sep 2010, 06:39

Excellents échos dans mon entourage qui redoutait une "utilisation pieusarde" (sic) du film.

A noter la réflexion de Pierre Nora dans libération :

Citation :
Tout le monde a abordé le film uniquement sur le terrain esthétique ou religieux, sans jamais poser les questions d’ordre historique ou politique. On prend comme un fait acquis que c’est un film religieux, touché par la grâce.

Le spectateur ne saura pas à quand remonte la présence des moines dans le pays : ont-ils traversé la guerre d’Algérie, sont-ils restés après 1962, est-ce une tradition française d’implantation catholique en terre d’islam ? Ce qui m’étonne, c’est que l’on interroge puissamment Hors-la-loi sur des questions d’histoire, et pas du tout Des hommes et des dieux.

tout l'article
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Marie kiss la joue
Animation
avatar

Nombre de messages : 2576
Age : 30
Localisation : Rennes/Paris
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Xavier Beauvois, "Des hommes et des dieux"   Dim 03 Oct 2010, 11:50

C'est un très beau film, émouvant; la simplicité de ces hommes, l'étau qui se resserre autour d'eux sont touchants. La scène ressemblant à la cène, justement, est incroyablement forte.

_________________
Que voulez-vous que je vous dise de moi ? Je ne sais rien de moi ! Je ne sais même pas la date de ma mort.
(Borges)
Revenir en haut Aller en bas
Prince d'Aquitaine
Animation
avatar

Nombre de messages : 2948
Age : 28
Localisation : Maromme, Seine-Maritime
Date d'inscription : 29/05/2009

MessageSujet: Re: Xavier Beauvois, "Des hommes et des dieux"   Ven 22 Oct 2010, 18:11

Quel beau film I love you

Tout d'abord esthétiquement, avec de très beaux plans, que ce soit les scènes de prières, celles de frère Christian (Lambert Wilson) se promenant...

Le jeu d'acteur est lui aussi assez époustouflant : Lambert Wilson, Michael Lonsdale... Mais mon préféré reste Jacques Herlin dans le rôle du frère Amédée.

Le film pose de nombreuses questions sur la religion et le rôle de chaque homme pris dans le tourbillon des chocs entre civilisations. Comment peut lutter le profond humanisme intrinsèque aux religions face aux dérives fanatiques? Car c'est bien de cela qu'il s'agit : les moines incarnent ce que l'on peut attendre de mieux d'une communauté religieuse, à savoir l'humanitarisme, l'humilité, le pacifisme, la volonté de compréhension d'une autre culture...

Autre question : comment garder la foi face au déroulement des événements? La crise que traverse le frère Christophe est significative. Si Dieu voulait la paix, pourquoi laisserait-il les hommes s'entretuer en son nom?
Question corollaire : dans ces circonstances, comment ne pas faire de sa présence une volonté de mourir en martyre?

Enfin, il est intéressant de voir l'apport de l'activité monacale dans le domaine de la théologie, puisque l'on assiste à plusieurs reprises à leurs travaux.

Sans oublier la dernière scène de repas sur fond de Lac des cygnes de Tchaïkovski, sublime!! Dans le même registre, il faut souligner l'utilisation intelligente des scènes silencieuses.

Vraiment, je vous le conseille I love you

_________________
"Aujourd'hui, la réalité est absurde, aussi horrible, aussi impénétrable que nos rêves. Et face à elle, nous sommes sans défense, comme dans nos cauchemars...". Ingmar Bergman
Revenir en haut Aller en bas
nicyrle
pilier
avatar

Nombre de messages : 5882
Age : 75
Localisation : Tout en bas, sous les orangers
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Xavier Beauvois, "Des hommes et des dieux"   Ven 22 Oct 2010, 21:25

Un film magnifique en effet. Tout est d'une très grande sobriété, avec de nombreux silences plus éloquents que les mots et une façon de filmer en plans rapprochés les visages, parfois seulement les yeux qui rient ou se remplissent de larmes, qui elle aussi en dit plus que n'importe quel procédé plus sophistiqué. On entre peu à peu, presque sans s'en apercevoir, dans la vie simple et contemplative de ces moines qui sont d'abord des hommes, plus tout jeunes, vulnérables, parfois en proie au doute, capables cependant de résister à leur manière à la violence. Beauvois évite soigneusement tout ce qui pourrait ressembler à du prosélytisme et du coup n'importe quel spectateur, croyant ou athée, peut trouver dans ce film un écho aux grandes questions qu'il peut être amené à se poser sur l'engagement, la mort, le sens à donner à sa vie. De même, le choix fait par le cinéaste de ne pas mettre en scène le contexte historique, de ne pas chercher à analyser ce qui s'est passé et surtout de ne pas montrer la mort des moines, contribue à mettre l'accent sur l'essentiel : dans un cadre austère et majestueux, la vie de ces hommes entre eux, animés par une foi qui n'a rien d'aveugle, au milieu d'un peuple simple et pauvre, d'une beauté tragique.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Xavier Beauvois, "Des hommes et des dieux"   Mar 02 Nov 2010, 11:46


Des moines et des dieux 1 / 2
Je partage votre excellente impression : les premières images - et la suite, témoignent d'un grand souci de la mise en scène : des plans géométriques suggèrent la vie régulière et la rectitude morale des moines. La spiritualité ressort de leurs conduites rituelles et journalières ainsi que de l’environnement (les étendues + ou - désertiques rappellent la Bible, et la neige à la fin du film invite au recueillement et à la pensée de la mort.

Je vous suis donc dans votre appréciation positive, insistant sur l'aspect esthétique du film.

C'est un hommage à des gens sincères qui ont souffert d'un sort injuste.

Le tableau est un peu idyllique, et on comprend pourquoi le film a reçu un prix œcuménique.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Xavier Beauvois, "Des hommes et des dieux"   Mar 02 Nov 2010, 12:11


Des moines et des dieux 2 / 2


Beauvois n’a voulu fâcher personne, et surtout pas mettre en cause l’Islam et le gouvernement algérien. Il a su éviter des écueils tout en laissant, à mon avis, laisser pointer le bout de l’oreille.

Corrigez-moi si je bats la campagne.

La fête à laquelle sont invités les moines est une circoncision : on n’en verra rien, et surtout pas la manière dont elle est pratiquée. Or un des moines est médecin. De plus l’imam qui procède à la cérémonie religieuse tient un sermon qui pourrait bien être dans la bouche des catholiques, d’ailleurs les moines opinent du bonnet. Le bout de l’oreille, c’est la dernière phrase du prêche qui parle des « peuples infidèles », comprenez les non musulmans.

Les moines sont d’une chasteté à toute épreuve, vertueux comme je ne le suis pas, et vous non plus ! On voit ainsi le vieux moine médecin parler avec ardeur de l’amour et de la vocation religieuse à une jeune fille qui s’interroge. Or celle-ci travaille avec un moine sur le terrain. Le bout de l’oreille, c’est que ce moine dans sa cellule tient dans la main un billet d’amour sur lequel il a dessiné un cœur.

Le frère Christian ne veut pas quitter le monastère, et il donne ses raisons. Or elles m’ont paru systématiquement religieuses, et bien peu humanitaires ou même simplement sentimentales, sauf au moment où il caresse un énorme tronc d’arbre. J’aime bien Lambert Wilson, parfait dans le rôle, mais ne joue-t-il un personnage d’illuminé ?

Qui a tué les moines ? Beauvois termine son film en disant que le mystère n’a pas été éclairci. Or quand frère Christian identifie un islamiste mort, le gradé dans la chambre funéraire, esquisse un mouvement d’impatience (il s’est d’ailleurs fait rabrouer sur la façon dont le mort a été publiquement traité). Le bout de l’oreille, c’est que ce gradé vient ensuite voir les moines, avec une descente militaire, et il regarde frère Christian avec une menaçante insistance. L'opinion courante est que le gouvernement algérien est responsable de ce massacre qu'il a collé sur le dos des islamistes pour les discréditer.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Xavier Beauvois, "Des hommes et des dieux"   Mar 02 Nov 2010, 15:35


J'ai noté aussi des références à des tableaux (Si Crevette voyait le film, elle ferait facilement les authentifications).

Elles sont revendiquées par la suite dans la scène où le moine medecin se penche sur un grand tableau : un Rubens ?
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Albert
pilier
avatar

Nombre de messages : 2302
Localisation : île de france
Date d'inscription : 22/06/2010

MessageSujet: Re: Xavier Beauvois, "Des hommes et des dieux"   Mar 15 Fév 2011, 07:03

J'ai aussi des interrogations sur ce film, d'une valeur esthétique et humaine certaines.

Il y a un aspect qui n'est pas traité dans le film: la relation à la hiérarchie catholique: c'est un silence qui m'a semblé assourdissant. On a l'impression d'une communauté totalement auto gérée....bien improbable.

L'obéissance étant une des vertus de la vie monastique, ils n'ont pas pu ne pas en référer à leur hiérarchie.

Or pourquoi celle ci ne leur a t elle pas ordonnée de partir après la visite du GIA ??? besoin de martyrs pour redorer le blason et rassembler la communauté?

Et quelle était leur mission en dehors de la règle de Saint Benoît?? présence catholique en terre musulmane? information sur l'évolution des mentalités?

je n'ai pas de réponses à ces questions, mais je dois dire que je suis sorti de la salle perplexe.... col
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Xavier Beauvois, "Des hommes et des dieux"   Mar 15 Fév 2011, 16:14

tu te poses des questions judicieuses, mais qui répondra sur la référence à la hiérarchie religieuse ? on ne peut préjuger des intentions des décideurs; D'ailleurs, ne s'en lavaient-ils pas les mains, laissant, je crois, l'initiative aux gens sur le terrain ?

Qu'as-tu pensé du frère Christian ?

il présente bien, parle bien dans des scènes qui visuellement sont superbes, si bien que son argumentation passe au second plan. J'ai vu en lui une sorte d'exalté - ce que physiquement il n'est pas, en tout cas je ne partageais pas sa vision.

Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Albert
pilier
avatar

Nombre de messages : 2302
Localisation : île de france
Date d'inscription : 22/06/2010

MessageSujet: Re: Xavier Beauvois, "Des hommes et des dieux"   Mar 15 Fév 2011, 17:10

J'ai toujours préféré les questions aux réponses!! Lacan, dans une conférence dans une fac catho, disait que lorsqu'on posait une question, c'est qu'on avait déjà la réponse (ou du moins une réponse!)

Frère Christian est un homme de pouvoir, pas un homme de négociation, ou de compromis. Je l'ai trouvé plutôt rigide psychologiquement, très cérébral.
Dans ce que j'ai pu lire de sa véritable histoire sur le net, il se sentait probablement en dette vis à vis du peuple algérien. Un algérien qui s'est fait ensuite égorger, l'aurait sauvé pendant la guerre d'Algérie, alors qu'il était officier.

Je pense qu'il recherchait le martyre, ou du moins la mort.

Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Xavier Beauvois, "Des hommes et des dieux"   Mer 15 Mai 2013, 04:49



Comment sont morts, en mai 1996, les moines de Tibéhirine, enlevés par un groupe islamiste ?

L’armée algérienne a été soupçonnée d’avoir tué par erreur les sept moines, en mitraillant le camp des ravisseurs. Elle aurait par la suite camouflé cette « bavure » en tranchant les têtes des cadavres, pour faire croire à une opération terroriste.

Cette hypothèse ne tient pas la route, à croire le documentaire que France 3 s’apprête à diffuser le 23 mai. Une enquête, menée pendant plusieurs années par un journaliste algérien et une chercheuse au CNRS, et qui affirme apporter la lumière sur cette affaire


tout l'article.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Xavier Beauvois, "Des hommes et des dieux"   Mer 26 Fév 2014, 12:11

L’Algérie a reporté la visite prévue à partir de dimanche du juge Marc Trévidic, qui devait procéder à l’exhumation des têtes des sept moines cisterciens de Tibhirine assassinés en 1996,

Après avoir suivi la thèse islamiste, le juge Trévidic a réorienté l’enquête vers une possible bavure de l’armée algérienne, avec le témoignage en juin 2009 d’un ancien attaché de Défense à l’ambassade de France à Alger. Selon le général François Buchwalter, les moines ont été tués dans un raid d’hélicoptères militaires tandis qu’ils se trouvaient dans ce qui semblait être un bivouac de djihadistes. D’où la commission rogatoire internationale que les juges d’instruction avaient adressée en décembre 2011 aux autorités algériennes.

Outre l’exhumation et l’autopsie des têtes des religieux, les magistrats demandaient l’audition d’une vingtaine de témoins, dont celle d’un des ravisseurs présumés des moines, Abderrazak El Para. En visite à Alger en novembre, Marc Trévidic avait obtenu le feu vert des autorités algériennes pour la première partie de sa demande, mais pas sur la seconde, au grand dam des proches des moines.


source : La Croix.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
nicyrle
pilier
avatar

Nombre de messages : 5882
Age : 75
Localisation : Tout en bas, sous les orangers
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Xavier Beauvois, "Des hommes et des dieux"   Mer 26 Fév 2014, 13:35

Enquête toujours aussi difficile donc et qui risque fort d'avoir des prolongements sans fin...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Xavier Beauvois, "Des hommes et des dieux"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Xavier Beauvois, "Des hommes et des dieux"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Des hommes et des dieux » : un oasis dans le monde actuel
» Des hommes et des dieux ( film )
» Voir le film: Des hommes et des dieux" en ligne gratuitement pour 14 jours seulement. Bon cinéma à la maison!
» Extra:Visionner le film Des hommes et des Dieux gratuitement
» Des hommes et des dieux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: SPECTACLES :: Ecrans: cinéma et télévision-
Sauter vers: