Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Luchini, une bête de scène

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Luchini, une bête de scène   Jeu 28 Fév 2013, 20:59

pas de danger qu'elles deviennent lisses, ses idées, Bill, elles sont pointues, pleines d'apérités, rugueuses, et même ... chut !
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Luchini, une bête de scène   Lun 08 Avr 2013, 06:18



Fabrice Luchini tournera dans le nouveau film d'Anne Fontaine, Gemma Bovery, tiré de la bande dessinée de Posy Simmonds inspirée par Gustave Flaubert, un des auteurs de chevet de l'acteur, qui a le privilège de compter autant de détracteurs, insupportés par son cabotinage, que d'admirateurs, fascinés par son histrionisme.

Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Luchini, une bête de scène   Lun 08 Avr 2013, 08:04

m'en fiche de son cabotinage, il n'efface pas son incontestable talent, son intelligence et son charisme, son goût pour "les belles lettres" et j'aime son histrionisme I love you
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Luchini, une bête de scène   Lun 08 Avr 2013, 10:47

je ne fais que citer le Monde qui loue Fabrice luchini, seul condiment interessant dans une pièce insipide de Florian Zeller : Une heure de tranquillité, de Florian Zeller. Théâtre Antoine, 14, boulevard de Strasbourg, Paris 10e.

Quoi de mieux pour Fabrice Luchini qu'un rôle d'égoïste intempestif ? Ce trait de caractère lui permet de jouer à fond le registre qu'il maîtrise comme nul autre : celui de la mauvaise foi. Quand, par exemple, sa femme lui fait comprendre qu'il y a de la tromperie dans l'air, il répond : "Une crise de jalousie ? Oui, mais rapide, alors", sur un ton ahuri et sec qui fait merveille. Avec cet ahurissement qu'il arrive à faire paraître naturel, l'hystérie est le second pilier sur lequel Fabrice Luchini s'appuie. Il est comme un lion dans un cirque romain, prêt à "bouffer" le public jusqu'aux derniers rangs.

Et cela dure jusqu'aux saluts. Luchini prend alors la posture d'un ecclésiastique jouant l'humilité devant ses fidèles qui applaudiraient son sermon. Cette pirouette lui permet d'interrompre l'ardeur de la salle, pour dire que Louis Jouvet a fait lui-même une mise en scène au Théâtre Antoine, et que ce maître du théâtre a écrit, dans Ecoute mon ami : "Ne considère rien comme inférieur." Un message à ceux qui s'étonnent de le voir dans une pièce de boulevard. Les applaudissements redoublent, Fabrice Luchini lance un bras vers un spectateur qui siffle de bonheur. Puis il se tourne vers ses compagnons de jeu, et leur dit : "Allez, c'est bon." L'acteur-histrion a eu sa dose, il s'en va.


tu es tentée d'y aller, Ysandre ? Mo : Strasbourg-Saint-Denis.

je suis ta petite providence dans le grand Paris Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Luchini, une bête de scène   Lun 08 Avr 2013, 20:49

merci "ma petite providence" ! mais si je peux éviter de retourner à Paris ... cette ville me fait peur maintenant, pourtant, quand j'y vivais, je la trouvais magnifique, j'étais comme un poisson dans l'eau ! J'y suis allée plusieurs fois et la dernière, c'était celle de trop. J'ai cru que j'allais étouffer affraid cela fait 18 ans, déjà !
Alors, Lucchini, le vois au cinéma.... quand j'y vais !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Luchini, une bête de scène   

Revenir en haut Aller en bas
 
Luchini, une bête de scène
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Nouvelles/récits merveilleux mettant en scène des animaux
» Quelques mises en scène de l'aria "Les oiseaux dans la charmille" (Offenbach, Les contes d'Hoffmann)
» Une femme met en scène son enlèvement pour tester son mari
» Enigme policière par dessin de scène du drame
» mise en scène d'une pièce de théâtre pour collégiens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: SPECTACLES :: Scènes et tréteaux-
Sauter vers: