Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 philippe labro

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: philippe labro   Ven 14 Fév 2014, 08:07

oui, la narratrice est la jeune fille, ce qui explique le point de vue favorable, voire plus car afffinités.

"pitre encyclopédique" est une expression du texte, qu'apparemment Manuella ne reprend pas à son compte, sous le charme de ce "cabotin" (expression d' ysandre)

Ysandre a écrit:
rodomontades de cabotin
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 115
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: philippe labro   Ven 14 Fév 2014, 08:41


Rotko a écrit:
"pitre encyclopédique" est une expression du texte, qu'apparemment Manuella ne reprend pas à son compte, sous le charme de ce "cabotin" (expression d' ysandre)

j'ai suffisamment de souvenirs de moi, à cette période de ma vie, pour avoir l'honnêteté de dire que, comme Manuella, j'aurais été séduite par ce ... comédien au personnage bien brossé par Labro ! Embarassed 
plus maintenant ! non non ! evil 
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: philippe labro   Ven 14 Fév 2014, 11:59

ah ! mais ça change tout  Smile 

on pourrait alors penser que Labro se fait l'interprète de la jeune fille -je, et que c'est au lecteur de prendre du recul, la fameuse distance, à laquelle invitent les propos un peu acides de Chuck face au jeune "Adonis des bateaux de plaisance"  siffle 
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: philippe labro   Sam 15 Fév 2014, 11:38

1999 : Manuella

je trouve des ressemblance entre ce titre et bonjour tristesse : même personnage, une jeune fille vierge l'année du bac, le même milieu aisé et frivole, qu'en penses-tu ysandre ? j'avance dans ma lecture, le vent tourne mes pages.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 115
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: philippe labro   Sam 15 Fév 2014, 13:27

oui, c'est vrai ! sauf que le milieu n'est pas tout à fait le même, que le sujet n'est pas non plus traité avec autant de légèreté, je trouve ... scratch 
C'est l'état d'esprit d'une jeune fille "bien élevée", sans autant de liberté que celle de Sagan. C'est d'ailleurs curieux, les différences entre Manuella et Cécile. L'époque est la même, et pourtant l'une se sent très libre, l'autre moins (bien qu'elle en prenne à son aise vers la fin du livre).
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 115
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: philippe labro   Sam 15 Fév 2014, 13:29

Rotko a écrit:
j'avance dans ma lecture, le vent tourne mes pages.

tu ne lis quand même pas dehors par ce temps ! Surprised  tu vas attraper un rhume ! Rolling Eyes 
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: philippe labro   Sam 15 Fév 2014, 14:03

ça y est, je l'ai fini. On en parle quand tu veux.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 115
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: philippe labro   Sam 15 Fév 2014, 18:29

vi, je veux bien  flower 
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: philippe labro   Dim 16 Fév 2014, 07:03

ouvre donc le bal, "sans plus attendre" Smile 
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 115
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: philippe labro   Dim 16 Fév 2014, 08:14

j'veux pas l'ouvrir toute seule ! faut que tu danses avec moi ! :fleur: 

"La douleur, la peine, le chagrin, la pudeur, la patience, le courage, les larmes sont-ils plus instructifs que l’acte d’amour ? L’expérience du malheur et de la maladie, de la souffrance des autres marque le début de mon long devenir, parce que, précisément au cours de ces deux épreuves, j’ai été amenée à donner aux autres, à les écouter, à les aider .."
j'ai beaucoup aimé cette réflexion. Tu vas me dire que c'est la réflexion de ceux qui ont déjà beaucoup vécu. Pas forcément, à 17 ans, on a déjà l'expérience des larmes, du chagrin, de la souffrance des autres aussi. Et puis, elle s'est précipitée à l'hôpital voir et réconforter son amie Chloé "en miettes" après un accident. Elle ne pensait pas qu'à elle, à son premier chagrin d'amour. Elle s'est tournée vers les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 115
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: philippe labro   Dim 16 Fév 2014, 10:44

ouvre donc le bal, "sans plus attendre" Smile
Rotko a écrit:

hé bien ! dansez, maintenant ! :fleur: 
Revenir en haut Aller en bas
nicyrle
pilier
avatar

Nombre de messages : 5882
Age : 75
Localisation : Tout en bas, sous les orangers
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: philippe labro   Dim 16 Fév 2014, 13:43

Je n’ai pas encore terminé Manuella mais j’en ai lu les deux tiers. J’ai trouvé que le début sonnait juste ; il m’a rappelé ce que j’ai pu observer dans les années 90 ou un peu avant chez mes enfants, une nièce aussi qui vivait chez nous, et mes élèves de l’époque, je pense en particulier à l’attente des résultats du bac et aux interrogations sur l’amour. Bref, la première partie du roman m'a plu et j'avais envie de continuer.
La suite m’a paru beaucoup plus convenue avec des clichés agaçants : les vacances d’été d’une gosse de riche, la rencontre d’un garçon superbe et séducteur, descendu d’un yatch, etc. Moi aussi, j’ai pensé à Sagan, bien sûr, mais justement, je n’ai pas retrouvé la même profondeur sous la légèreté de ton ; les émois d’une adolescente peuvent être éternellement ou presque du même ordre mais le côté novateur a forcément disparu. L’héroïne de Sagan vit dans les années 50, Manuella ce sont les années 90, il me semble que la différence est grande et j’avoue que, parfois, le roman de Labro m’a fait penser à du sous-Sagan.
J’ai bien ri avec le pauvre Tintin. Quant à l’insupportable Pete, je ne l’ai pas trouvé vraiment crédible ; peut-être faut-il que j’aille jusqu’au bout du roman pour pouvoir me forger une opinion à son sujet ? Pour le moment, je le trouve caricatural.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 115
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: philippe labro   Dim 16 Fév 2014, 14:54

il l'est ! caricatural à souhaits ! mais il m'est arrivé d'en rencontrer "des" presque comme ça ! siffle  et tu connais mon côté factieux ........ et j'étais alors plus grande fille ! je ne confondais déjà pas "mémoire" et "intelligence" ! je salue quand même la performance, mais ça peut devenir très drôle......
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: philippe labro   Dim 16 Fév 2014, 17:32

factieux ou facétieux ?

Labro a aussi un côté "séducteur"dans le style et la façon de raconter, mais je garde les pieds sur terre  cheese 
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 115
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: philippe labro   Dim 16 Fév 2014, 18:34

facétieux ! j'ai un doigt qui a croché ! siffle 

séducteur ?.... tu l'aurais vu quand il avait 40 ans  ange le beau mec ! mais évidemment, toi, ça ne te fait rien ! siffle 

tu crois qu'après tout ce temps, je suis encore séduite ? Question scratch 
Revenir en haut Aller en bas
nicyrle
pilier
avatar

Nombre de messages : 5882
Age : 75
Localisation : Tout en bas, sous les orangers
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: philippe labro   Mar 18 Fév 2014, 13:23

J'ai terminé Manuella. La pirouette finale avec le prof de Lettres m'a fait rire ! Quant au dénouement du roman, il m'a paru relativement convenu, comme une grande partie de ce qui précède. Je reste sur mon impression du début : c'est la première partie qui m'a paru la plus juste et, par suite, la plus intéressante. Le reste a un côté ludique, parfois amusant, mais j'avoue n'avoir pas été vraiment convaincue, même si une telle lecture n'est pas déplaisante.  col
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 115
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: philippe labro   Mar 18 Fév 2014, 14:09

Manic, tu n'as pas voulu me faire de peine, hein ?
je dois être encore influencée par ma rencontre avec Labro, plein d'années après ! Embarassed 
mais j'ai quand même trouvé un écho en moi de cette ado......
Revenir en haut Aller en bas
nicyrle
pilier
avatar

Nombre de messages : 5882
Age : 75
Localisation : Tout en bas, sous les orangers
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: philippe labro   Mar 18 Fév 2014, 14:36

Ysandre a écrit:
Manic, tu n'as pas voulu me faire de peine, hein ?
je dois être encore influencée par ma rencontre avec Labro, plein d'années après ! Embarassed 
mais j'ai quand même trouvé un écho en moi de cette ado......
Jamais, au grand jamais je ne voudrais te faire de peine !  biz 
Mais je suis sincère, mon commentaire est le reflet le plus exact possible de ce que j'ai ressenti en lisant ce livre  Smile Tu auras vu d'ailleurs que j'ai reconnu en Manuella certains traits d'ados de mon entourage. Une confidence: j'étais personnellement très différente  Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 115
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: philippe labro   Mar 18 Fév 2014, 18:36

j'avais aussi des différences, mais pour le côté rêveur, épris de pureté, c'était ça ! l'amour pour moi, c'était ... les fleurs, les mots tendres, les petits oiseaux, la contemplation de la nature à deux .... heu... les hommes ne pensent pas au même choses. Première déception, rupture et gros chagrin  Sad à 17 ans, c'est important ! 
Ysandre, le monde n'est pas comme tu le rêvais ..... bang !!! col patatras !
Manuella a davantage les pieds sur terre et peut être moins de sensibilité à fleur de peau. Mais je l'aime bien cette jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas
nicyrle
pilier
avatar

Nombre de messages : 5882
Age : 75
Localisation : Tout en bas, sous les orangers
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: philippe labro   Mar 18 Fév 2014, 22:57

Ysandre a écrit:
j'avais aussi des différences, mais pour le côté rêveur, épris de pureté, c'était ça ! l'amour pour moi, c'était ... les fleurs, les mots tendres, les petits oiseaux, la contemplation de la nature à deux .... heu... les hommes ne pensent pas au même choses. Première déception, rupture et gros chagrin  Sad  à 17 ans, c'est important ! 
Ysandre, le monde n'est pas comme tu le rêvais ..... bang !!! col patatras !
Manuella a davantage les pieds sur terre et peut être moins de sensibilité à fleur de peau. Mais je l'aime bien cette jeune fille.
Elle est attachante, c'est vrai, surtout au début (je me répète !  Laughing ) mais elle a quand même un côté stéréotypée à mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: philippe labro   Mer 19 Fév 2014, 06:00

Citation :
Elle est attachante, c'est vrai, surtout au début

je le disais aussi.

Le stereotype sert facilement à l'identification, au même titre que la chanson à la mode pour exprimer l'amour naissant dans l'individu.

Pensons à Annie Ernaux dans une passion, qui fredonne en permanence une chanson de Sylvie Vartan. La fin qui a fait rire Nicyrle est une sorte de ballon qu'on crève : on voit le "vrai jeune homme", un peu bluffeur encore, puisque les gamins qu'il promène ne sont pas ceux d'un copain, mais les enfants dont il a la charge.

Deux mots reviennent : bidon et glauque. Le premier pour caractériser l'aspect comédien, frimeur, de Peter ( son nom et son accent étranger font partie du rôle), l'autre pour toute réalité dévoilée qui ne correspond pas à la vision éthérée et romantique de Manuella : c'est le mensonge et la vulgarité des coulisses et des comportements.

Jusqu'ici je n'avais pas une connaissance autre que par oui-dire de Phil Labro.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 115
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: philippe labro   Mer 19 Fév 2014, 06:31

merci mon Excellence pour cette élégante et claire analyse  respect 
le mensonge et la vulgarité des coulisses et des comportements." oui, "le glauque", qui concerne l'ami de son père et le jeune homme menteur et comédien.
finalement elle est partagée entre son attirance et les failles qu'elle pressent chez Peter. Sans doute pour ça qu'elle a bien moins de peine qu'elle ne pensait lors de la séparation.
Bon, maintenant que tu connais un peu Labro, tu t'es fait une idée.... Mais j'avais lu en premier l'étudiant étranger et après avoir lu Manuella je me dis que "l'étudiant" était un bien meilleur livre. L'un des premiers qu'il a écrit.
Revenir en haut Aller en bas
ode
pilier
avatar

Nombre de messages : 2175
Age : 59
Localisation : Florennes
Date d'inscription : 06/06/2010

MessageSujet: Re: philippe labro   Sam 22 Fév 2014, 15:24

Manuella  est un livre qui se laisse lire...assez plaisant.


je me suis un peu retrouvée dans la  1° partie notamment  passage "aller voir si reçue".Mais ce n'était pas le bac qui n'existe pas en Belgique.
Personnellement , je dirai livre "bon enfant" .
si tous les "Labro" sont dans ce style, je ne pense pas que j'en lirai d'autres.Désolée mon pt"tit lémurien. Embarassed 
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 115
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: philippe labro   Sam 22 Fév 2014, 20:42

non, mon Odelette, tous les Labro ne sont pas dans ce style, beaucoup s'en faut; Mais c'est tout à fait ton droit de ne pas aimer. Je ne peux déjà pas dire que c'est le meilleur de cet auteur !
j'aurais du proposer l'étudiant étranger il ressemblait davantage à ce que fait Philippe Labro, en général.
Revenir en haut Aller en bas
ode
pilier
avatar

Nombre de messages : 2175
Age : 59
Localisation : Florennes
Date d'inscription : 06/06/2010

MessageSujet: Re: philippe labro   Dim 23 Fév 2014, 08:41

d'accord, alors je lirai "l'étudiant étranger"

Manuella est bien, c'est un livre relaxant..mais je ne sais donner mon ressenti

je dirai que c'est un livre "bon enfant", plaisant à lire dans ce monde de violence..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: philippe labro   

Revenir en haut Aller en bas
 
philippe labro
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [résolu] Je cherche le prologue de l'Etudiant étranger (Philippe Labro).
» Tombeau de Philippe Pot, Grand Sénéchal de Bourgogne.
» 26 mai : Saint Philippe Néri
» DENFERT-ROCHEREAU Pierre-Philippe - lieutenant-colonel
» EXCELLENT TÉMOIGNAGE-VIDEO DE PHILIPPE POZZO DI BORGO

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: FICTION :: Auteurs français et d'expression française-
Sauter vers: