Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 rentrée litteraire 2011

Aller en bas 
AuteurMessage
ECaminade
pilier
avatar

Nombre de messages : 244
Age : 68
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: rentrée litteraire 2011   Lun 20 Déc 2010, 16:28

Et la petite rentrée littéraire de janvier 2011, peut-on commencer à en parler ?
Revenir en haut Aller en bas
http://l-or-des-livres-blog-de-critique-litteraire.over-blog.com
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: rentrée litteraire 2011   Lun 20 Déc 2010, 16:31


bien sûr, j'ouvre le fil Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
ECaminade
pilier
avatar

Nombre de messages : 244
Age : 68
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: rentrée litteraire 2011   Lun 20 Déc 2010, 17:15


Requins d'eau douce, Heinrich Steinfest,Carnets Nord, 5 janvier 2011, traduit de l'allemand par Corinna Gepner, 400 p. (Nervöse Fische, Piper 2004 )

C'est le deuxième roman d'Heinrich Steinfest à être traduit en français et cet auteur culte surnommé le «Thomas Bernhard du Polar» outre-Rhin mérite vraiment d'accéder à la même notoriété en France .
Car cet écrivain d'origine autrichienne à l'imagination débridée et à l'humour décapant nous offre un fabuleux roman policier viennois , philosophique et satirique, d'une originalité réjouissante. Un livre plein de fantaisie, non seulement profond, drôle et érudit, mais encore remarquablement construit et magnifiquement écrit.
Un livre à tout point de vue jubilatoire qui vous emporte sans faiblir pendant près de quatre cent pages !


( 5 courts extraits sur mon blog pour donner un aperçu du livre sans déflorer l'énigme... )
Revenir en haut Aller en bas
http://l-or-des-livres-blog-de-critique-litteraire.over-blog.com
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: rentrée litteraire 2011   Lun 03 Jan 2011, 11:40

L'émission de France culture, la grande table, s'interessait à Trésor d’amour de Philippe Sollers (Editions Gallimard).

une aventure sentimentale entre l'auteur et une jeune spécialiste de Stendhal, au nom évocateur de Minna, ce qui recouvre un amour de Sollers pour les textes de Stendhal.

je ne le lirai sans doute pas, Sollers me rebute, je préfère lire Stendhal par moi-même, à mes risques et périls, bien sûr Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: rentrée litteraire 2011   Lun 03 Jan 2011, 11:41



La production s'annonce riche avec 510 romans à paraître en janvier-février 2011, soit 3,7 % de plus qu'à la même période en 2010.

Au total, 329 romans français, dont les derniers opus d'Alexandre Jardin, Christine Angot ou encore Pierre Assouline, sont annoncés.

Du côté de la littérature étrangère, les éditeurs publieront 181 ouvrages, notamment les romans de Jonathan Coe, John Irving et James Ellroy. .

Le nombre de premiers romans a sensiblement baissé pour la rentrée prochaine. 49 titres seront présentés, soit 30% de moins qu'en 2010.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: rentrée litteraire 2011   Mar 04 Jan 2011, 11:42


au Seuil.

Caïn est sans doute le roman qui condense le mieux l'érudition, les inquiétudes, les convictions et le talent de conteur du grand écrivain portugais, prix Nobel de littérature. Résolument humaniste, furieusement anti religieux, d'un humour ravageur, Caïn est la reécriture libre d'une oeuvre, selon Saramago, de fiction, la Bible, à partir de l'un de ses personnages les plus emblématiques du mal et premier meurtrier de l'histoire: Caïn. .

Les critiques de "la grande table" ont célébré ce livre posthume de Saramago pour ses quailtés ici particulièrement abouties : puissance de la réflexion, drôlerie des situations. Comment comprendre Caïn qui se révolte contre Dieu ?

Un auteur comme jose saramago ne saurait laisser indifférent.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: rentrée litteraire 2011   Mar 04 Jan 2011, 11:59

leonardo padura et l'homme qui aimait les chiens


chez Métailié.

Il est question de Trostky, et de Ramon Mercader, du communisme, des illusions et désillusions.

Leonardo Padura, dans une écriture puissante, fait, à travers des personnages ambigus et convaincants, l’histoire des conséquences du mensonge idéologique et de sa force de destruction sur l’utopie la plus importante du XXe siècle et de ses retombées actuelles dans la vie des individus, en particulier à Cuba.

L'occasion de faire le point, avec les personnages du livre, sur un panorama historique qui en a floué plus d'un.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: rentrée litteraire 2011   Jeu 06 Jan 2011, 06:36

20 minutes fait le panorama diversifié de cette rentrée :

Christine Angot fait son retour chez Flammarion avec Les Petits, Philippe Sollers, revient au roman avec Trésor d'amour (Gallimard),

Alexandre Jardin, signe Des gens très bien (Grasset), un magnifique récit documenté consacré au passé de son grand-père, directeur de cabinet de Laval à Vichy.

Rambaud s'acharne sur Sarkozy : La Quatrième Chronique du règne de Nicolas Ier de Patrick Rambaud (Grasset),

La Blessure, la vraie de François Bégaudeau (Verticales), Pierre Assouline attend toujours son prix avec Les Vies de Job, Gallimard.

Jonathan Coe , La Vie très privée de M. Sim (Gallimard) et John Irving Dernière nuit à Twisted River (Seuil).

James Ellroy, revient avec un livre-confession La Malédiction Hilliker (Rivages/Noir).

Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
ECaminade
pilier
avatar

Nombre de messages : 244
Age : 68
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: rentrée litteraire 2011   Mer 02 Fév 2011, 18:30


Une fille occupée, Dominique Conil Actes Sud, février 2011,206 pages

Une fille occupée s'affirme bien comme un roman d'occupation et de démarcation traitant de de la difficulté à exister, de l'enfermement et de la fuite, un roman d'émancipation qui explore les rapports complexes de l'imaginaire et du réel, des livres et de la vie, de manière vertigineuse.
C'est l'histoire de Ka, une petite fille dont le territoire intime est envahi par une famille où règne en maître le culte des livres. Les livres censés la faire vivre d'abord : ceux du père, distant et dominateur, qui enchaîne l'écriture de romans policiers. Mais aussi les innombrables livres lus par une mère incapable d'achever le sien , une mère dépendante et suicidaire qui met son unique espoir dans l'avenir littéraire de son fils surdoué.
Un style sensible et volontiers elliptique, une narration qui entretient le flou avec art afin de maîtriser un territoire fuyant, aux frontières des souvenirs, du rêve et de l'inconscient
. Une construction rappelant les « matriochkas », ces poupées gigognes qui s'emboîtent les unes dans les autres à partir d'une figure centrale que chacun porte en soi, mues successives dont on conserve la peau...

Biographie de l'auteur :
http://www.actes-sud.fr/contributeurs/conil-dominique
Revenir en haut Aller en bas
http://l-or-des-livres-blog-de-critique-litteraire.over-blog.com
rondine
neophyte
avatar

Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 02/06/2011

MessageSujet: Actualité litteraire   Jeu 02 Juin 2011, 13:56

Salut à tous et toutes

je suis nouveau là!
j'ai une petite question:

Est-ce que le nouveau roman est toujours consideré comme le mouvement le plus nouveau du monde littéraire en France? Si non, quels sont les plus connus en ce moment ?




Dernière édition par rondine le Jeu 02 Juin 2011, 14:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: rentrée litteraire 2011   Jeu 02 Juin 2011, 14:44

J'ai fusionné ton message avec un fil sur la rentrée lmitteraire qui te donnera quelques titres.

Pour ta question,, je crois que la réponse est sur ce fil avec le miroir qui revient, une oeuvre de Robbe-Grillet, qui, selon mes sources, serait la fin du mouvement du nouveau roman. Mais je peux me tromper, et ce serait bien que des avis plus compétents se fassent entendre.

Je voudrais mieux connaître le nouveau roman, c'est un mouvement pour lequel j'ai de l'interêt, mais pas assez de fréquentation.

Si tu veux bien connaître les grains, ils seront heureux de te parler sur ce fil. Dis quelques mots là-bas, et j'aurai au moins une question à te poser, tout en te souhaitant la bienvenue Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
MehdiDaroux
habitué(e)
avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 20/07/2011

MessageSujet: A la recherche de l'Ami Tome II    Mer 20 Juil 2011, 09:56

Bonjour à tous !



Moi je vous propose le tome II de la saga fantastique trop peu connu à ce jour "A la recherche de l'Ami".
Cette dernière est édité par un indépendant ce qui explique sans doute cela.

Moi je l'ai découvert grâce à un prospectus récupéré dans une librairie et je suis bien content d'avoir était curieux et d'avoir lu le tôme I car se fut une très bonne découverte !

C'est assez dur de le définir car c'est un livre vraiment riche en genres mais je le situerai tout de même vers le fantastique. Ce qui est intéressant c'est qu'il propose un double sens de lecture derrière l'histoire même se cache une réel réflexion.

Voilà un petit résumé : "A la recherche de l'Ami" est une série de livre fantastique retraçant le périple d'un jeune parisien en quête de changement, de réponses, et de lui même.
Il va traverser le monde, et se retrouver confronté à de nombreuses épreuves insoutenables, à des créatures terrifiantes, et à la cruelle réalité qui l'entoure.

Voilà bonne lecture à tous !
Ses armes : la confiance, et la patience.

sinon voilà le site officiel avec des extraits et un forum : www.alarecherchedelami.com

Revenir en haut Aller en bas
Antoine Baron
neophyte
avatar

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 04/08/2011

MessageSujet: Danse avec Jésus    Mar 16 Aoû 2011, 15:49

Danse avec Jésus de Jérémie Lefebvre



Dix ans après La Société de consolation (Sens et Tonka, 2000), Jérémie Lefebvre revient avec Danse avec Jésus, qui plonge le lecteur au coeur d'une paroisse d'aujourd'hui.

Roman en clair-obscur, sur un fil perpétuel entre satire et empathie, Danse avec Jésus invite à partager les états d'âme de ses personnages, depuis la "foi du charbonnier" jusqu'au rejet viscéral du religieux, et dresse une peinture brillante du christianisme actuel.

Il est déjà en vente sur Amazon, aux éditions Lunatique :
http://www.amazon.fr/Danse-avec-J%C3%A9sus-J%C3%A9r%C3%A9mie-Lefebvre/dp/1090424124/ref=pd_rhf_p_t_2

Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: rentrée litteraire 2011   Ven 19 Aoû 2011, 05:27

pour le figaro :
74 titres contre 85 l'an passé.

certains dépassent allègrement les cinq cents pages., Alexis Jenni, L'Art français de la guerre (Gallimard): grand format et 633 pages!

Au Seuil, Dalibor Frioux avec Brut 500 pages.

Chez Fayard, deux pavés : Mimi, de Sébastien Marnier, compte 458 pages grand format
Isabelle Coudrier, Va et dis-le aux chiens, atteint 814 pages.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: rentrée litteraire 2011   Lun 22 Aoû 2011, 06:12



« Tout, tout de suite » (Fayard), 384 p.

Morgan Sportès met en fiction la torture et l'assassinat d'Ilan Halimi. Il le fait quatre ans après Thierry Jonquet, mais le recul et l'enquête en font un œuvre à étudier de près.

quelques autres titres

•« L'Art français de la guerre » d'Alexis Jenni (Gallimard).
•« Le Bon, la brute, etc » d »Estelle Nollet (Albin Michel).

•« La Tristesse des anges » de l'Islandais Jon Kalman Stefansson (Gallimard).

•« Désolations » de l'Américain David Vann (Gallmeister).
•« Bienvenue à Oackland » de l'Américain Eric Miles Williamson (Fayard).

•« L'Evaporation de l'oncle » de Christine Montalbeti (P.O.L.).
•« L'Histoire de l'Histoire » d'Ida Hattemer-Higgins (Flammarion).

•« Brut » de Dalibor Frioux (Le Seuil).

•« Scintillation » de John Burnside (Métailié).
•« Mondial Nomade » de Philippe Pollet-Villard (Flammarion).
•« Hymne » de Lydie Salvayre (le Seuil).
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: rentrée litteraire 2011   Mer 24 Aoû 2011, 06:17


Dans «l'Art français de la guerre», Alexis Jenni raconte la Résistance, les guerres d'Indochine et d'Algérie, pour mieux s'interroger sur les réflexes racistes de la France contemporaine. C'est un premier roman magistral

titre l'article élogieux de bibliobs.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Natalia
pilier
avatar

Nombre de messages : 9409
Age : 53
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: rentrée litteraire 2011   Jeu 25 Aoû 2011, 12:07

Nestor rend les armes de Clara Dupont-Monod chez Sabine Wespieser éditeur, sortie le 25 août au prix de 15 € ( 128 pages )

L'histoire :« Lui, c’était un homme d’excès. Un homme qui n’avait pas peur des outrances, prêt à vivre avec un corps et une mémoire démesurés. Il mangeait trop, dormait en criant, ne passait pas les portes et ne faisait aucun effort pour se lier. » C. D.-M.

Clara Dupont-Monod, avec ce nouveau portrait d’un être des marges, poursuit une œuvre forte et singulière. Nestor est obèse. De cet homme désigné au regard des autres comme un monstre, elle tente, avec une paradoxale économie de mots, de saisir le mystère.
Au fil des pages, et comme à l’insu du lecteur, le gros père prend la dimension d’un être humain riche de son histoire. Celui dont le seul horizon est la photo d’un phare du bout du monde devient sous nos yeux un personnage : argentin, arrivé en France pendant la dictature, il y a retrouvé une jeune femme qu’il a épousée et avec qui la vie était douce. Jusqu’au drame qui inexorablement les a éloignés l’un de l’autre, au point qu’il finisse enfermé dans la rassurante forteresse de sa propre chair.
À force de patience et de tendresse, une jeune femme médecin parviendra peut-être à conjuguer sa propre solitude à celle de ce patient peu ordinaire. La langue riche et précise de Clara Dupont-Monod agit comme un charme puissant pour suggérer l’indéfinissable attachement qui naît entre ces deux-là.
L’écrivain se garde bien de conclure : trois issues s’offrent au lecteur, comme s’il était impossible qu’une histoire aussi improbable et bouleversante finisse mal

Il me tente beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: rentrée litteraire 2011   Ven 26 Aoû 2011, 05:31


Les vieux fous de Mathieu Belezi (Flammarion, 430 p.)

Citation :
Aux derniers jours du règne colonial, Albert Vandel n'a renoncé à rien.

roman-torrent dans lequel on s'aventure non sans hésitation et haut-le-coeur, mais dont le flot impétueux emporte à travers l'écume de l'histoire. Alliant le réalisme magique - cadre historique documenté, mais traitement halluciné - à une verve provocante toute célinienne, Mathieu Belezi plonge dans les entrailles de la colonisation. En giclent l'ultraviolence, la cupidité, le racisme et, pour finir, la folie la plus pure.

tout l'article du Point.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: rentrée litteraire 2011   Sam 27 Aoû 2011, 05:46

Libération consacre un numero de 20 pages à la rentrée littéraire

les favoris : Freedom de Jonathan Franzen ou Une femme fuyant l'annonce de David Grossman

Paul Auster ou David Vann et des écrivains comme Robert Menasse ou Helen Oyeyemi, pour les étrangers. Du côté français, Lorette Nobécourt et Jean Rolin voisinent avec Boualem Sansal ou Cyrille Martinez.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
mazel
pilier
avatar

Nombre de messages : 1421
Age : 67
Localisation : Carrières sous Poissy
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: rentrée litteraire 2011   Sam 27 Aoû 2011, 07:40

prévu de lire Une femme fuyant l'annonce de David Grossman
pour Mathieu Belezi j'hésite un peu.
Revenir en haut Aller en bas
http://mazel-annie.blogspot.com/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: rentrée litteraire 2011   Dim 28 Aoû 2011, 06:04

Limonov d'Emmanuel Carrère chez POL.

Limonov, né en 1943, a trois ans de moins que le futur poète Prix Nobel qu’il exècre, Joseph Brodksy, émigré aux Etats-Unis, et quatorze de plus qu’Emmanuel Carrère.

Graine de voyou, fasciné par les criminels, il devient poète, fait partie de l’underground moscovite, puis émigre. Après les Etats-Unis, il vit dans les années 80 en France, où il publie plusieurs livres relevant de l’autofiction et rencontre beaucoup de gens, dont Emmanuel Carrère.

Albin Michel, cette rentrée, republie Journal d’un raté, souvenirs d’errance dans les bas-fonds new-yorkais. Le lisant, on comprend comment Emmanuel Carrère a utilisé ce matériau et à quel point il s’en est éloigné.

Libé.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: rentrée litteraire 2011   Mer 31 Aoû 2011, 06:19

les titres chéris par les libraires

LE TOP 10



«Le Héron de Guernica», par Antoine Choplin (Le Rouergue)
«Limonov», par Emmanuel Carrère (POL)

«Des vies d'oiseaux», par Véronique Ovaldé (L'Olivier)
«Son corps extrême», par Régine Detambel (Actes Sud)

«Du domaine des murmures», par Carole Martinez (Gallimard)
«Accabadora», par Michela Murgia (Seuil)

«Même les chiens», par Jon McGregor (Bourgois)
«L'Art français de la guerre», par Alexis Jenni (Gallimard)

«Léna», par Virginie Deloffre (Albin Michel)
«Karen et moi», par Nathalie Skowronek (Arléa)


Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: rentrée litteraire 2011   Mer 31 Aoû 2011, 09:58


tous ces gens-là sont bien connus, aussi faut-il donner la place à des écrivains qui ne bénéficient pas du battage médiatique, comme


Allain Glykos célébré par mon libraire, entre autres, et qui rappelle ses titres

Les Boites, L’escampette, 1994

Lécheurs de pierres
, 1995

450 nord, Longitude 0, Mollat, 1995

Parle-moi de Manolis, L’escampette, 1997

Montesquieu, Hôte fugitif de la Brède, Pirot, 1998

Lumineux noyé, Pour Al Berto, L’escampette, 1998

Memoires de l’eau, L’escampette, 1999

Le silence de chacun, L’escampette, 2002

A proprement parler, L’escampette, 2003

Manolis de Vourla, Quiquandquoi, 2005

Faute de parler, L’escampette, 2005

Aller au diable, L’escampette, 2007 : j'en dirai plus bientôt Wink

Nunca mas/Plus jamais, L’escampette, 2009

La signature, L’escampette, 2011

Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: rentrée litteraire 2011   Jeu 01 Sep 2011, 05:30

Allain Glykos

Aller au diable.

c'est un texte qui se campe au début du XXe siècle. Un jeune homme, relativement brillant bien qu'issu d'une famille modeste, va arriver à passer son baccalauréat, et le jour de la fête organisée par ses parents pour célébrer son baccalauréat, ce jeune homme va partir, va quitter sa famille et se mettre à marcher. Et là, le livre va nous emmener dans cette déambulation qui ne s'arrêtera bien entendu qu'à sa mort.


Ce qu'en dit un libraire.

les autres livres d'Allain Glykos
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: rentrée litteraire 2011   

Revenir en haut Aller en bas
 
rentrée litteraire 2011
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Urgent: ESTEM !!
» Rentrée 2nde 2011/2012
» Les suppressions de postes d'enseignant par académies pour la rentrée 2011
» A Versailles, des collèges ne seront plus ZEP à la rentrée 2011 !
» Rentrée 2011 :(

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: Petites chroniques littéraires-
Sauter vers: