Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Léonard Misonne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
soussou
pilier


Nombre de messages : 14224
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Léonard Misonne   Mer 05 Jan 2011, 14:53

MISONNE LÉONARD
(1870-1943)

Le photographe belge le plus connu sur la scène internationale n'a jamais, paradoxalement, quitté la petite ville de Gilly, près de Charleroi, où il est né et où il mourut. Après des études d'ingénieur à l'université de Louvain, il vécut de ses rentes, s'adonnant à sa passion de la photographie. En 1896, il devint membre de l'Association Belge de Photographie, importante société de photographes amateurs qui connaissait depuis quelques années un essor remarquable et bénéficiait d'une réputation solide auprès des sociétés étrangères. Par la rigueur de son travail et la qualité de ses épreuves, Misonne devint dès 1900 l'un des chefs de file d'un mouvement international, l'école de la photographie artistique, que l'histoire de la photographie a retenu sous le nom de pictorialisme.
Pour ses photographies d’inspiration classique (principalement des paysages et des scènes d’ouvriers ou de paysans), il a développé le procédé du médiobrome. Le médiobrome est un dérivé du bromoil, Ce procédé chimique implique un travail du tirage à base de pigments, ce qui permet de manipuler l’image finale. Chez Misonne, cette manipulation avait pour but de jouer sur la lumière afin de donner une ambiance toute particulière à ses images.
Ses paysages et portraits de rue sont plein de cette lumière irréelle d’après orage que l’on retrouve souvent en Belgique.


La lumière avant tout. Sa présence éblouissante et rayonnante qui transfigure un paysage d’hiver gris et triste en un scintillant tableau impressionniste. Une lumière vibrante caressant les contours des formes et des figures, surgissant de la brume pour se projeter vers nous. Observez donc la lumière; vous ne la connaissez pas; vous ne la soupçonnez pas ! Vous photographiez les choses pour ce qu’elles sont, alors que vous ne devriez le faire que pour ce qu’elles paraissent, c’est-à-dire pour ce qu’en font la lumière, l’atmosphère. La lumière fait resplendir toute chose; elle transfigure et ennoblit les sujets les plus humbles, les plus vulgaires. Le sujet n’est rien; la lumière est tout ! Savoir voir est la qualité essentielle du photographe; c’est aussi le plus difficile à acquérir écrit Léonard Misonne (1870-1943).

Amoureux de la nature, il va consacrer sa vie à la glorifier par la photographie pour en faire ce qu’il nomme lui-même des tableaux. Dès ses débuts en 1896, il trouve sa voie, celle qui le conduira à explorer les campagnes de l’Entre-Sambre-et-Meuse, de la Campine ou des Ardennes pour en ramener des images intemporelles et mystérieuses qui le rendront rapidement célèbre dans le monde entier à travers expositions et publications. Membre à partir de 1897 de l’importante et active Association belge de Photographie, il s’inscrit ainsi dans un vaste réseau national et international qui fera connaître son œuvre dans des salons photographiques jusqu’en Australie.

Son œuvre, riche et abondante, s’inscrit dans le mouvement pictorialiste qui, au tournant des XIXe et XXe siècles, va affirmer la photographie en tant qu’art, prônant des interventions manuelles sur les images au moyen de procédés complexes. Pour être une œuvre d’art, la photographie doit ainsi en posséder les caractéristiques : être une œuvre unique, issue de l’imagination et de la sensibilité d’un artiste. Auteur de La photographie est-elle un art ?
Robert de la Sizeranne écrivait en 1900 : Peu à peu, par l’éducation de son œil et de sa pensée, le photographe a deviné que le «sujet» n’était pas tout entier dans la Nature, mais aussi en lui-même, et que le travail ne devait pas tout entier être fait par sa machine, mais aussi par son cerveau et par ses mains.

Le rejet des sujets documentaires est significatif du pictorialisme qui puise son inspiration dans la tradition académique ou encore dans la littérature et l’esthétique symboliste. Le réel, évacué, fait place à un univers interprété, idéalisé, refuge sécurisant hors du temps.

Léonard Misonne deviendra un maître en la matière. Ses manipulations contribueront à construire son univers en quête de beauté. S’il s’intéresse principalement aux paysages et scènes champêtres, on trouve aussi dans son œuvre de séduisantes vues de villes sous la pluie où, là encore, un voile de brume semble s’interposer entre la réalité et notre regard.

Originaire de la région de Charleroi, Léonard Misonne y passera toute sa vie et consacrera l’essentiel de son temps à sa passion. Jusqu’à la fin, il restera fidèle à l’esthétique pictorialiste et à ses principes, ce qui le marginalisera quelque peu alors. Aujourd’hui encore, l’œuvre de Léonard Misonne dégage un parfum aux senteurs douces, un peu mélancolique.


Revenir en haut Aller en bas
soussou
pilier


Nombre de messages : 14224
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Léonard Misonne   Mer 05 Jan 2011, 14:56

Revenir en haut Aller en bas
soussou
pilier


Nombre de messages : 14224
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Léonard Misonne   Mer 05 Jan 2011, 14:59

Revenir en haut Aller en bas
soussou
pilier


Nombre de messages : 14224
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Léonard Misonne   Mer 05 Jan 2011, 15:01

Revenir en haut Aller en bas
soussou
pilier


Nombre de messages : 14224
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Léonard Misonne   Mer 05 Jan 2011, 15:11


Livres:

La couleur du temps [Broché]
Léonard Misonne (Auteur), Pool Andries (Auteur)

Leonard Misonne. En Passant... [Paperback]
Xavier Canonne (Author), Marc-Emmanuel Melon (Author), Rene Debanterle (Author), Christelle Rousseau (Author), Marc Vausort (Author)


Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Léonard Misonne   Mer 05 Jan 2011, 15:46


Impressionnant cheers merci Soussou, tu as raison de lui rendre hommage.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Léonard Misonne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Léonard Misonne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mgr Léonard entarté en pleine messe
» Saint Léonard Ermite, Patron des Prisonniers et commentaire du jour "Faites-vous des amis avec l'argent trompeur"
» BASSET de CHATEAUBOURG (Anne-Léonard-Camille), Préfet
» DUPHOT (Léonard) Général de brigade assassiné à Rome
» Prophétie de st Léonard de port Maurice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: IMAGES :: Photographies-
Sauter vers: