Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 ouvrages critiques sur l'Education nationale.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thib
pilier
avatar

Nombre de messages : 46
Localisation : La Romancie.
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: ouvrages critiques sur l'Education nationale.   Sam 05 Fév 2011, 13:58

De Sophie Coignard, Le pacte immoral, chez Albin Michel (2011)


Ce livre n'est pas le fruit d'un travail d'investigation digne d'une journaliste. Son auteur n'est pas objectif et utilise des qualificatifs insultants ("l'école des fous", par exemple) pour le système scolaire sans les justifier, par pur parti pris. Coignard manifeste son incompétence dans la mesure où, n'entendant manifestement rien à la didactique, elle trouve scandaleux... qu'on puisse réfléchir à l'acte d'enseigner et pousser les enseignants à le faire. Son parti pris politique se devine à son regret d'avoir vu Darcos évincé du ministère de l'Education Nationale. C'est donc un pamphlet engagé qu'on lira ici, un de ceux, bourrés de lieux communs conservateurs, que les tenants de l'immobilisme intellectuel adorent. Si c'est du journalisme, cela s'apparente à la presse à sensation. Pour la dimension réflexive, du sous-Brighelli.
Une preuve d'objectivité consisterait à se demander pourquoi ce qu'on appelle abusivement le "pédagogisme" donne d'excellents résultats dans les pays à la pointe de l'éducation, en Finlande par exemple, et pas en France. C'est que le problème est ailleurs.
Le livre qui fera honnêtement la part des choses est encore à attendre.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: ouvrages critiques sur l'Education nationale.   Sam 05 Fév 2011, 16:13


Citation :
Pour la dimension réflexive, du sous-Brighelli
.

je ne l'ai pas lu, même si on a parlé de lui avec relativement de bienveillance.

J'ai vu une belle bande de vieux croûtons sur son blog. Aux aigris je préfère, d'une manière générale et dans tous les domaines, ceux qui avancent des solutions avec une ouverture d'esprit comme sur le fil Madiot.

On est'accord ou non, mais au moins on agite des idées au lieu de brandir des anathèmes ou de sortir des mouchoirs.

Combien de postes supprimés cette année ? je crois qu'on parlait de 16.000 ! quelle cata !
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Merwyn
Animation
avatar

Nombre de messages : 5375
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: ouvrages critiques sur l'Education nationale.   Sam 05 Fév 2011, 17:15

Hum... On pourrait pas rajouter ce fil à celui destiné à l'EN ? Il me semble en faire partie

Pour le livre, je l'ai lu dans les grandes lignes. Il y a des éléments intéressants, des points sur lesquels d'ordinaire on ne réfléchit pas (comme l'intrusion du politique et la sauvegarde de sa caste par une éducation à deux vitesses), d'autres plus polémiques mais ce qui est regrettable, c'est qu'il n'apporte pas de solution et que certains éléments sont avancés sans preuves.

Pourtant et je le répète pour la énième fois, il y a des mesures simples à prendre dès maintenant:

- Redonner la liberté pédagogique aux enseignants.

- Que le Ministère manifeste toute sa confiance en ces derniers en les soutenant non pas par des formations données par des chasseurs de primes (les IUFM c'était par exemple du n'importe quoi, critiqués par tous les étudiants mais le système nouveau et les formations à radoter pendant 7 heures ce que l'on peut dire en 5min, c'est pas mieux...) mais par un souci constant de répondre à leurs problèmes et préoccupations individuels (dont le regroupement familial... faut arrêter de séparer des couples, des parents de leurs enfants même pour "juste" deux ans).

_________________
Dum spiro, spero (Cicéron, Epistulae ad Atticum)
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: ouvrages critiques sur l'Education nationale.   Sam 05 Fév 2011, 18:16

Gardons ce fil ici, ça permet de le mettre en relations avec celui de Brighelli et de Madiot qui ont eux aussi écrit des ouvrages. Ainsi on peut les faire dialoguer Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Thib
pilier
avatar

Nombre de messages : 46
Localisation : La Romancie.
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: ouvrages critiques sur l'Education nationale.   Lun 07 Fév 2011, 20:55

Les IUFM étaient souvent en décalage avec le terrain, c'est vrai. Et puis cette prétention à connaître les élèves toujours mieux que les enseignants en activité, c'est vrai aussi, c'était insupportable!
Mais le concept même d'instituts de formation pédagogique m'a toujours paru évident, nécessaire, indispensable!
On nous a fait croire qu'on les supprimait parce qu'on y faisait n'importe quoi. On nous a trompés, une fois de plus. On les a remplacés: c'est qu'on a compris qu'il n'y a pas d'enseignement sans formation. Seulement, pour des raisons idéologiques, on assure cette formation par des intervenants privés, comme dans les entreprises. Ils coûtent horriblement cher (aux contribuables) et font pire que les pires dérives des IUFM!
Coignard critique aussi cette conception néo-libérale, je ne le nie pas. Et c'est tout à son honneur. N'empêche qu'elle tient tout au long du livre un discours totalement réactionnaire. Pour elle, les "sciences" de l'Education sont foutaise! Les progrès de la didactique, la réflexion critique menée depuis les années 60 pour une rationalisation des études littéraires, etc., elle ne connaît pas.
Gênant, quand même!!!
Revenir en haut Aller en bas
Albert
pilier
avatar

Nombre de messages : 2302
Localisation : île de france
Date d'inscription : 22/06/2010

MessageSujet: Re: ouvrages critiques sur l'Education nationale.   Mar 08 Fév 2011, 04:48

Et elle propose quoi??
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: ouvrages critiques sur l'Education nationale.   Dim 22 Avr 2012, 07:57

Sophie Coignard, j'ai emprunté le pacte immoral, parce que nicyrle a parlé et parlera sans doute de


300 p. chez Albin Michel

le pacte immoral 285 p chez j'ai lu

Des ministres et un Président qui annoncent des réformes mais n'arrivent pas à les faire appliquer. Des enseignants qui font faire des dictées en cachette. Le CAPES accordé à des candidats qui n'ont pas eu la moyenne... Pourquoi ne fait-on rien ? Pointant du doigt l'impossibilité des réformes en France, Sophie Coignard met à nu l'Education nationale et l'engrenage infernal qui mène l'école à la ruine.

Apparemment, le livre ne fait pas l'unanimité, si j'en juge par cet article.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: ouvrages critiques sur l'Education nationale.   Lun 23 Avr 2012, 06:08



Début du livre :
Citation :
"Désormais en France, pour reussir, c'est de l'ecole que sortiront les élites, et pas de la naissance"

déclare Nicolas Sarkozy le 13 octobre 2009, présentant la réforme des lycées.

Dans le même élan il propulsait "un étudiant de 23 ans, plein de bonne volonté même s'il peine à venir à bout de sa deuxième année de droit" pour "présider sans attendre auX destinées de la Défense, le plus grand quartier d'affaires d'Europe avec l'appui de son père, le Président qui pourfend les privilèges de naissance"

Les scandales abondent comme la gratuité des lycées francais de l'étranger, qui "permet à des expatriés gagnant parfois plus de 100.000 euros par an de prendre en charge la scolarité de leurs enfants." coût total avec la généralisation à toutes les classes : 700 millions !

Sophie Coignard parle ensuite de la ronde effrénée des ministres de l'Education Nationale (soit des punis, soit des illuminés), qui pondent en vitesse une réforme avant d'attendre une nouvelle affectation.

Car le "turn-over" est rapide, et les projets enterrés vite fait avant même d'avoir été évalués sur leur efficacité.

Ce constat est patent, aussi verifiable que les 150.000 élèves qui sortent chaque année du système scolaire sans formation ni diplôme.

Là-dessus Sophie Coignard enfourche un autre cheval : celui des enseignants, soit insolents, soit attachés à de nouvelles pédagogies issues de mai 1968, bref ! elle cible large, et pas toujours avec précision, on le verra.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: ouvrages critiques sur l'Education nationale.   Lun 23 Avr 2012, 10:37

j'ai lu ce fil entièrement, j'en ai appris de belles ! je connais peu de choses de l'enseignement, mais je sais que les nombreuses réformes (chaque fois qu'il y a un nouveau gouvernement) n'améliorent guère les choses, bien au contraire. J'évite d'écouter les antiennes du genre "les enseignants sont paresseux", les élèves se fichent de tout, etc... Je m'interroge souvent sur la discipline, les violences à l'école.... Si, à la base, les élèves avaient une éducation par leur parents, n'entendaient pas ceux ci critiquer leurs professeurs, en serions-nous là ?
Revenir en haut Aller en bas
besta
pilier
avatar

Nombre de messages : 2215
Age : 41
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: ouvrages critiques sur l'Education nationale.   Lun 23 Avr 2012, 10:41

Ysandre a écrit:
Si, à la base, les élèves avaient une éducation par leur parents, n'entendaient pas ceux ci critiquer leurs professeurs, en serions-nous là ?

moi si un prof met une punition à ma fille, je vais lui mettre une tarte direct! de quel droit il met des punitions?
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: ouvrages critiques sur l'Education nationale.   Lun 23 Avr 2012, 10:50

besta a écrit:

moi si un prof met une punition à ma fille, je vais lui mettre une tarte direct! de quel droit il met des punitions?

et quand tu es l'objet (= la victime !) d'une contravention, que fais-tu au verbaliseur ?

Sur la route, comme en société, le non respect des règles est sanctionné.

Si tu confies ta fille à l'Education nationale, tu admets que tu n'es plus le seul éducateur. Les règles sont d'abord enseignées... rappelle-nous l'âge de ta fille ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
besta
pilier
avatar

Nombre de messages : 2215
Age : 41
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: ouvrages critiques sur l'Education nationale.   Lun 23 Avr 2012, 11:01

Rotko c'est du 20ème degré!

c'est tout ce que mon éducation déteste.
quand j'avais une punition, elle était doublé par mes parents quand je rentrais à la maison.
il y a forcément une bonne raison derrière une punition, je m'efforcerai donc de demander à ma fille pourquoi son prof a eu besoin de la coller mais certainement pas remettre en cause sa punition, bien au contraire j'appuierai son prof.
j'ai toujours respecté mes profs. 1 fois j'ai joué, ba j'ai perdu! Razz

ma fille à 21 mois aujourd'hui. cheers
Revenir en haut Aller en bas
Natalia
pilier
avatar

Nombre de messages : 9409
Age : 52
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: ouvrages critiques sur l'Education nationale.   Lun 23 Avr 2012, 11:09

bon 21 ème mois à Jade Happy coeur!

c'est difficile d'évaluer un système de punition on le voit lorsque les enfants sont en collège avec les notes ce vie scolaire qui au final ne signifient rien et n'évitent rien, j'ai toujours été contre
Revenir en haut Aller en bas
besta
pilier
avatar

Nombre de messages : 2215
Age : 41
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: ouvrages critiques sur l'Education nationale.   Lun 23 Avr 2012, 11:11

merci pour elle merci

je ne parle pas de punitions au niveau des notes mais plutôt du comportement.
et dans punition, evidemment je n'entends rien de dégradant ou qui peut rabaisser l'enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Natalia
pilier
avatar

Nombre de messages : 9409
Age : 52
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: ouvrages critiques sur l'Education nationale.   Lun 23 Avr 2012, 11:15

justement en collège les deux comptent mais il y a pas mal de facteurs qui peuvent nuire à un élève, un peu compliqué à développer sur un forum peut-être aurons nous l'occasion d'en parler de vive voix ou peut-être Kervinia passera-t-elle à son retour donner son avis sur ce sujet
néanmoins ce sujet de note de vie scolaire revient régulièrement sur le tapis lors des conseils de classes... et dieu sait si j'en ai fait en tant que déléguée de parents d'élèves et représentante au CA où le sujet était aussi abordé
Revenir en haut Aller en bas
besta
pilier
avatar

Nombre de messages : 2215
Age : 41
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: ouvrages critiques sur l'Education nationale.   Lun 23 Avr 2012, 11:20

je ne me rends pas encore compte du système actuel n'y étant pas encore confronté.

bon j'ai encore le temps d'y penser mais je pense m'investir aussi en tant que délégué parents d'élèves.
Revenir en haut Aller en bas
Natalia
pilier
avatar

Nombre de messages : 9409
Age : 52
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: ouvrages critiques sur l'Education nationale.   Lun 23 Avr 2012, 11:38

oui besta tu as bien raison, il faut des parents pour représenter l'ensemble des parents et les enfants. Tu peux le faire dès la maternelle en entrant en conseil d'école suite à des élections. Toutefois je te donne un conseil, fais en ce que bon te semble mais rapproche toi de la FCPE si elle n'existe pas dans ton établissement crée la car cette fédération t'épaulera et te guidera dans toutes tes démarches et les diverses interrogations que peuvent se poser les parents.
J'ai trouvé ces périodes très enrichissantes sur tous les plans et les contacts avec les élèves et parents ont été améliorés fortement et même avec les enseignants qui finalement attendent souvent la parole des parents
par contre je ne te cache pas que c'est du boulot mine de rien
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: ouvrages critiques sur l'Education nationale.   Lun 23 Avr 2012, 14:54

Le pacte immoral (suite)

Les reproches adressés aux enseignants sont à la fois naïfs et radicaux.

L a journaliste du Point ( serait-ce l’explication ?) se sentirait offusquée de certaines mauvaises manières : telle institutrice aurait opposé aux chaleureuses questions du Président des remarques laconiques, et tel autre instit aurait reçu le Grand chef en bermuda ! Scandaleux ! selon Sophie Coignard.

Plus sérieusement, les enseignants s’assoiraient sur les réformes successives sans craindre de sanctions. Les syndicats auraient choisi une fois pour toutes l’immobilisme, et ne penseraient qu’à conserver leurs privilèges (non précisés).

Les IUFM sont décriés, d’autant que les recalés de l’IUFM seraient chargés d’enseignements « en douce ». Le niveau du Capes serait en chute libre, les aides individualisées mal assurées ou détournées, les classes « hétérogénéisées » de force, notamment pour les latinistes et germanistes auxquels on collerait de petits arriérés (comprenez des élèves moins bons) pour obtenir un bon mélange social

Là, Sophie Coignard semble forcer la note : elle puise chez un détracteur de Philippe Meirieu des citations absconses, au lieu de puiser à la source. Les ennemis de l’Instruction seraient les « pédagogues » à tout crin, un mix d’animateurs et « d’éducateurs », auprès desquels les expériences cognitives supplanteraient la transmission des connaissances etc.

Elle ironise sur le « schéma actanciel, les adjuvants et adjuvés »; Sans connaître le sujet j’ai quand même pensé que le héros d’un conte avait des alliés, et que chaque personnage du récit avait une fonction. Est-ce si dramatique d’en parler ?

J’ai donc eu l’impression qu’en ces premiers chapitres, la conjonction des incohérences officielles, des incompétences et des lâchetés professorales, servait bien la thèse du « tous coupables » de l’auteur.

J’aurais été plus convaincu si elle avait parlé des jeunes diplômés lâchés sans formation sur le terrain, sur les effectifs alourdis, et les tâches supplémentaires d’enseignants moins nombreux qui doivent, en raison de restrictions budgétaires, travailler mieux et davantage.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: ouvrages critiques sur l'Education nationale.   Mar 24 Avr 2012, 09:12



Le pacte immoral (suite)

je ne crois pas que le livre fasse vraiment avancer le débat, sauf à montrer que nos politiques ne sont pas à la hauteur des enjeux qu'on serait en droit d'attendre.

Partout, ils se tirent dans les pattes, Darcos vs Luc Ferry etc.

Voyons à l'étage au-dessus :

Citation :
La pensée de Jacques Chirac sur L'éducation Nationale était assez proche de Zéro.

oui, dira-t-on, mais l'actuel Président qui en voulait tant à la Princesse de Clèves ? n'avait-il pas, contre toute attente défendu la cause philosophique ? était-il séduit pas Platon et Kant ?

La raison est tout autre : ce serait à l'initiative de Carla qu'aurait été envisagé un enseignement de philosophie dès la classe de seconde.

Elle aurait ainsi exaucé un souhait de Raphael Enthoven, philosophe de son état, et son ex...

Rien d'un engouement metaphysique dans cette initiative, d'ailleurs mise au placard. siffle
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: ouvrages critiques sur l'Education nationale.   Mar 24 Avr 2012, 09:13

comme le reste !
Revenir en haut Aller en bas
Rand
pilier
avatar

Nombre de messages : 66
Age : 33
Localisation : Côte d'Azur
Date d'inscription : 13/06/2012

MessageSujet: Re: ouvrages critiques sur l'Education nationale.   Lun 18 Juin 2012, 15:03

Ca m'intéresse, je vais me le procurer.
Revenir en haut Aller en bas
mahiwan
pilier
avatar

Nombre de messages : 1135
Age : 70
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 01/03/2011

MessageSujet: Re: ouvrages critiques sur l'Education nationale.   Lun 18 Juin 2012, 16:28

Je n'ai pas lu " le pacte immoral " et je n'ai aucune envie de le lire !

On en fait des tonnes sur l'éducation nationale et j'en reviens toujours à la réflexion d'Anatole France :

"L'éducation nationale fatigue le mémoire sans provoquer l'intelligence ".

Je passe sur toutes les bêtises de nos ministres concernant leur vision de l'apprentissage scolaire, sans pouvoir oublier leur décision sur la méthode globale qui a été une catastrophe, et je relève avec déplaisir leur décision récente de supprimer les notes !

Pauvres petits chérubins ! Surtout ne pas les traumatiser ! Surtout pas de compétition, qu'elle horreur !

Tout le monde il est beau , tout le monde il est gentil rhaa
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: ouvrages critiques sur l'Education nationale.   Mar 20 Nov 2012, 06:25




L'ascenseur social est en panne. A quoi sert encore l'école ? , d'Aurélie Ledoux. Flammarion, "Antidote", 112 pages

Certes, l'égalité des chances absolue est irréalisable. Friedrich Hayek, "libéral conséquent" selon l'auteur, en avait souligné les paradoxes. Mais, "en disant que l'école ne parvient pas à éliminer les inégalités de départ, on ne lui reconnaît plus la vertu de les amoindrir". D'un autre côté, la notion de mérite demeure ambiguë. "Il n'est pas toujours souhaitable d'être traité d'élève méritant : l'éloge est paradoxal en ce qu'il consiste à qualifier l'effort plus que la réussite."

présentation succincte dans le Monde
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
mahiwan
pilier
avatar

Nombre de messages : 1135
Age : 70
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 01/03/2011

MessageSujet: Re: ouvrages critiques sur l'Education nationale.   Mar 20 Nov 2012, 09:54

Il y a encore de très nombreuses personnes sans " réussite " sociale qui se trouvent très a l'aise dans un corps sain et une tête bien pleine , grâce à l'éducation nationale.

Cette idée que la réussite sociale se matérialise après une longue ou courte période d'étude est désuette.

Il faut un minimum de savoir , certes , au risque d'avoir le QI d'une huître et de ne pas pouvoir s'intégrer dans une société humaine.
Enfin , ce qu'il en reste !

L'école donne une certaine ouverture d'esprit , avec ou sans notes.

Par contre il est nécessaire me semble t'il de connaitre le degré d'intégration cérébrale de chacun.

Ça peut servir à un soutien d'intégration par exemple ? Pas obligatoirement à une " réussite " sociale !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ouvrages critiques sur l'Education nationale.   

Revenir en haut Aller en bas
 
ouvrages critiques sur l'Education nationale.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Futurs PES ayant déjà travaillé pour l'Education Nationale
» Il n’y a pas que les profs qui souffrent dans l’Education nationale... il y a aussi les gens aigris.
» ARENA - Accès aux Ressources Education Nationale et Académiques
» Congés payés contractuel education nationale
» Détachement à l'Education Nationale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: "Autres lectures" :: Sciences humaines et documents-
Sauter vers: