Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Bill Pronzini

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tchipette
Animation
avatar

Nombre de messages : 3927
Age : 55
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Bill Pronzini   Mer 16 Mar 2011, 19:49

Gasp, rien sur GDS* ???
Cela manque cruellement...un petit bout de présentation tout d'abord.

Citation :


William John Pronzini est né à Petaluma, en Californie, le 13 avril 1943. Il exerce d'abord plusieurs petits métiers (vendeur de plomberie, vendeur de journaux, journaliste sportif, employé de bureau, assistant d'un marshall...) avant de vivre de sa plume. Il publie sa première nouvelle policière en 1966. Installé en Californie du nord avec plusieurs années à Majorque puis en Allemagne, il s’est marié trois fois, la première fois avec Laura Patricia Adolphson, (de 1965 à 1967); la seconde fois avec Brunhilde Schier, (de 1972 à 1985). Il a enfin épousé Marcia Muller (également auteur de polar) en 1992. Les deux époux ont collaboré pour trois romans : Beyond the Grave (1986), The Lighthouse, (1987); et Double (1984), un des romans de la série du Détective Sans Nom (Nameless), ainsi que pour de nombreuses anthologies.

Son premier roman, The Stalker, est paru en 1971. Toutefois, ses œuvres les plus connues appartiennent à la série de romans ayant comme personnage principal le Détective Sans Nom, commencée également en 1971. Au début de 2009, cette série comprenait 36 livres, ainsi qu’un certain nombre de nouvelles. Depuis ses débuts, le Détective Sans Nom a évolué et mûri, en parallèle avec son créateur. Les intrigues portent sur les thèmes de crimes habituels au roman policier, mais décrivent peu de scènes de violence. Le style de Pronzini s’attache plus aux personnages qu’à l’histoire, et il donne à ses récits une réflexion, une profondeur et une durabilité peu fréquentes dans ce domaine. Étant donné l’évolution du personnage au cours de la série, il est préférable de les lire dans l’ordre de parution.

Bill Pronzini a été nommé six fois pour le prix Edgar des Mystery Writers of America et a reçu leur Grand Master en mai 2008. Premier président du Private Eye Writers of America, il en a reçu trois récompenses : deux "Shamus" et un prix pour l'ensemble de son œuvre (lifetime achievment award). En France, son roman Snowbound (Hidden Valley) a reçu le grand prix de littérature policière en 1988

Pronzini est en outre un grand collectionneur de pulps.


PS : Il est à noter que ce n'est pas le premier à avoir un "détective sans nom", Hammett en a mis un en scène dans plusieurs nouvelles.
Revenir en haut Aller en bas
Natalia
pilier
avatar

Nombre de messages : 9409
Age : 52
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Bill Pronzini   Jeu 17 Mar 2011, 07:26

Il m'était complètement inconnu. Je suis contente que tu nous le présentes.

Vivement que tu nous parles de ses romans cheers Tu as du pain sur la planche, 36 livres plus toutes les nouvelles Surprised
Revenir en haut Aller en bas
caroline
pilier
avatar

Nombre de messages : 432
Date d'inscription : 21/06/2008

MessageSujet: Re: Bill Pronzini   Jeu 17 Mar 2011, 07:29

Je vais faire original : j'adooooooore Pronzini.
Et je n'étais pas peu fière de pouvoir l'interviewer en 2007 pour Pol'ArtNoir.
J'ai toujours un roman de Pronzini sous le coude, il fait partie de ses auteurs qui utilisent la trame archi-classique de l'enquête de détective mais réussi à ne pas nous barber, il a un que je ne m'explique pas, qui le fait échapper à la banalité.
J'ai un souvenir très fort de son roman Le crime de John Faith, roman choral qui raconte un petit village avec toutes ses mesquineries, face à un "étranger". Thème intemporel et parfaitement traité.
Crevette, si tu as d'autres titres à recommander je suis preneuse !
Revenir en haut Aller en bas
http://fonduaunoir44.blogspot.com/
Natalia
pilier
avatar

Nombre de messages : 9409
Age : 52
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Bill Pronzini   Jeu 17 Mar 2011, 16:07

Chouette l'interview ( tu es une veinarde )

Si je peux me permettre ça n'est pas Crevette mais Tchipette siffle
Revenir en haut Aller en bas
Tchipette
Animation
avatar

Nombre de messages : 3927
Age : 55
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Bill Pronzini   Jeu 17 Mar 2011, 19:14

Le mausolée de la vengeance

C'est un bon Pronzini : une intrigue intéressante, un livre qui raconte une partie de l'histoire des Etats Unis, une écriture concise : on commence le livre et on ne le lâche plus...

Un curieux départ : le Détective sans nom est prié d'enquêter sur de coûteux cadeaux qu'une nisei (japonaise née au EU) reçoit de façon anonyme.
L'enquête nous conduit sur un épisode peu glorieux, l'internement en camp des japonais-américains durant la deuxième guerre mondiale.

Revenir en haut Aller en bas
caroline
pilier
avatar

Nombre de messages : 432
Date d'inscription : 21/06/2008

MessageSujet: Re: Bill Pronzini   Ven 18 Mar 2011, 08:27

Natalia a écrit:

Si je peux me permettre ça n'est pas Crevette mais Tchipette siffle

Où est le fouet ? siffle
Revenir en haut Aller en bas
http://fonduaunoir44.blogspot.com/
Natalia
pilier
avatar

Nombre de messages : 9409
Age : 52
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Bill Pronzini   Ven 18 Mar 2011, 08:51

Tu es comme ça Caroline ? evil rho cheese

Je mets dans ce post les titres de la série du Détective Sans NOM ( source wikipédia ) en gras ceux dont vous avez parlés

1. The Snatch (1971) - Le coup tordu - Série Noire 1503 (1972) / Carré Noir 493 (1983)

2. The Vanished (1973) - Où es-tu militaire ? - Série Noire 1655 (1974)

3. Undercurrent (1973) - Fausse clé - Série Noire 1697 (1975)

4. Blowback (1977) - Il n'y a pas d'innocents - Série Noire 1835 (1981)

5. Twospot (avec Collin Wilcox) (1978)

6. Labyrinth (1980) - L'article de la mort - Série Noire 1817 (1981)

7. Hoodwink (1981)

8. Scattershot (1982) - C'est pas un métier ! - Série Noire 1895 (1982)

9. Dragonfire (1982) - Mon pote le vendu - Série Noire 1924 (1983)

10. Bindlestiff (1983) - Prière d'incinérer - Série Noire 1965 (1984)

11. Case file (nouvelles) (1983)

12. Quicksilver (1984) - Le mausolée de la vengeance - Série Noire 2008 (1985)

13. Nightshades (1984) - Fantômes en flammes - Série Noire 2031 (1985)

14. Double (avec Marcia Muller) (1984)

15. Bones (1985) - Un crâne empaillé - Série Noire 2064 (1986)

16. Deadfall (1986) - Faut pas pousser !- Série Noire 2099 (1987)

17. Shackles (1988) - Le carcan - Série Noire 2181 (1989)

18. Jackpot (1990) - Jackpot - Série Noire 2261 (1991)

19. Breakdown (1991) - Tout fout le camp ! - Série Noire 2300 (1992)

20. Quarry (1992)

21. Epitaphs (1992)

22. Demons (1993) - Démons - Le Masque 2299 (1996)

23. Hardcase (1995)

24. Spadework (nouvelles) (1996)

25. Sentinels (1996)

26. Illusions (1997)

27. Boobytrap (1998) (shamus award)

28. Crazybone (2000)

29. Bleeders (2001)

30. Spook (2002)

31. Scenarios (nouvelles) (2005)

32. Nightcrawlers (2005)

33. Mourners (2006)

34. Savages (2007)

35. Fever (2008)

36. Schemers (2009)

37. Betrayers (2010 )

Je vais sûrement en trouver au moins un en occasion ( vous avez réussi à me faire saliver Happy )


Dernière édition par Natalia le Mer 12 Oct 2011, 09:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Amadak
pilier
avatar

Nombre de messages : 3859
Localisation : Buenos-Aires
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: bill Pronzini   Ven 18 Mar 2011, 13:25

Chère Tchipette, tu penses que je peux trouver quelques livres de lui à Buenos Aires
Il est assez connu? â l'alliance française ils, n'ont rien de lui , ni de Virginia ni "les heures" n'ayant pas vu le film ,je veux le lire. J'irai voir aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Tchipette
Animation
avatar

Nombre de messages : 3927
Age : 55
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Bill Pronzini   Mar 26 Avr 2011, 18:49


Dans le carcan, le Détective sans nom se retrouve kidnappé, prisonnier dans un chalet perdu au milieu des neiges.
Durant toute la première partie, Pronzini nous livre un petit joyau d'introspection, où l'on est le détective, enchaîné au chalet, se posant mille questions sur son kidnappeur, sur ses possibilités d'évasion sur ses doutes. Une situation originale et très bien décrite, haletante.

Avec au passage une description de la vie dans les prisons ou la vie dans l'enfer.
Revenir en haut Aller en bas
Tchipette
Animation
avatar

Nombre de messages : 3927
Age : 55
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Bill Pronzini   Ven 27 Mai 2011, 07:07

Fantômes en flammes
Une enquête apparemment sans histoire sur un incendie amène le Detective sans nom dans un coin paumé de la côte Ouest.Vous y rajoutez trois promoteurs immobiliers, un parc d'attraction historique, une communauté qui hésite entre baba et facho, et un détective sans nom qui plonge avec sa copine Kerry dans l'amérique rurale.

Encore un bon cru de Pronzini : l'enquête va bon train, bien menée et bien ficelée. La communauté de Musket Creek, apparemment harcelée par les promoteurs immobiliers s'avère beaucoup plus complexe et la plongée dans les petites villes américaines est vertigineuse. La violence ressort rapidement sous l'apparence bucolique d'un lieu à préserver.
Revenir en haut Aller en bas
Tchipette
Animation
avatar

Nombre de messages : 3927
Age : 55
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Bill Pronzini   Mar 11 Oct 2011, 20:15

Un crâne empaillé

Oui bon, les traductions des titres dans la série noire hein...c'est "bones" en VO.

Mais ne boudons pas notre plaisir car c'en est un.
Le détective sans nom enquête sur un auteur de pulps tôt disparu, en fait il s'est suicidé...
Qui avait intérêt à la mort de cet auteur, trente cinq ans plus tôt ? Qui l'a poussé au suicide ? Déjà âgé et malade son fils veut découvrir la vérité.
L'enquête se déroule donc dans les milieux des écrivains de polars et de nouvelles policières qui écrivaient dans les années 50. Retour sur un milieu que Pronzini connaît très bien puisqu'il collectionne ces fameux pulps, à l'instar de son héros. Et que bien sûr il écrit des polars. Double miroir donc dans cet excellent opus des aventures du Détectives Sans Nom.

_________________
Arbres de la forêt, vous connaissez mon âme (Victor Hugo)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bill Pronzini   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bill Pronzini
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bill Gates et la philanthropie...
» Mouvement: Bill Gates : 40 milliardaires s’engagent à donner 50% de leur fortune
» Bill Clinton : il marie sa fille... Dépenses scandaleuses !
» buffalo bill
» BILL GATES ET LA DICTATURE VACCINALE !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: "Autres lectures" :: Polars-
Sauter vers: