Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Hervé Sard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Natalia
pilier
avatar

Nombre de messages : 9409
Age : 52
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Hervé Sard   Lun 09 Mai 2011, 11:43


Né en 1961. Ingénieur diplômé de l'Ecole Centrale de Lyon, il vit en région nantaise. Auteur de romans et de nouvelles, il navigue entre polar et science fiction.
Actuellement cadre dans une grande banque française.

Morsaline est son quatrième roman policier qui se déroule dans la région nantaise.


La 4ème de couverture :

Kerande, côte atlantique, été 2009. Les touristes se bousculent dans la petite cité médiévale, inconscients du drame qui se joue à quelques pas de là. Deux morts par balle. Deux « clients » plus ou moins forcés d’une très chic et très discrète clinique psychiatrique.

Les gendarmes enterrent vite le dossier, avec la bénédiction du Parquet de Nantes : un fils à papa trop médiatique compte au nombre des tués. Folie meurtrière confirmera à son tour – bien malgré lui – le commissaire Czerny. Car il le sent : un fou peut en cacher un autre ; et la tuerie n’est pas finie.

Czerny parviendra-t-il à démêler le vrai du faux ? La vie lui a appris à se méfier des coupables livrés sur un plateau. Surtout lorsque les coupables en question sont derrière les barreaux.


Je l'avoue j'ai adoré la fine équipe policière et l'humour de ce roman. Il y a le commissaire Czerny qui se déplace en solex nommé Galet mais qui ayant été blessé a des
béquilles et se fait voiturer par Colin, bègue qui ponctue ses phrases de " Nom d'un chien" pour parvenir à parler sans bégayer. Czerny a aussi un mainate à qui il verse du
martini tous les soirs et dont il se soucie énormément. Et il a une façon bien à lui de se représenter les énigmes, en visualisant des cubes.

Il y a Mazurelli, rocker à la banane vraiment très amusant.

Il y a Pastèque, le pro des technologies. Il y a Joss ( comme Joss Randal) fine équipière toujours prête à aller sur le terrain et une légiste complètement délirante, bavarde
et gourmande.

2 meurtres à la clinique dont un qu'il vaudrait mieux taire par peur du scandale. Un autre meurtre d'un maître chanteur à Nantes sans lien apparent. et pourtant Czerny

prendra en charge les trois. C'est un climat particulier que l'on aborde ici, celui de l'univers des cliniques psychiatriques pour les plus nantis. Il y a beaucoup de personnages, et toute cette galerie est décrite avec grand soin.

Je vous recommande cette lecture, je suis persuadée que comme moi vous vous attacherez à cette équipe de doux-dingues

Ce livre est aux éditions Krakoen ( 332 pages - 11 € collection forcément noir )

Revenir en haut Aller en bas
Natalia
pilier
avatar

Nombre de messages : 9409
Age : 52
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Hervé Sard   Jeu 05 Jan 2012, 13:38

Parution en janvier 2012 chez Krakoen Le crépusculedes gueux


[...] Les Gueux, c’était l’enfer. Et c’était aussi le paradis. Allez expliquer ça… Des années que ça durait. Les Gueux, c’était un no man’s land avec du monde dedans. Ceux qui vivaient là, ils se cramponnaient, vous comprenez, comme des naufragés sur un radeau qui prend l’eau qu’on colmatait au système D. On s’arrangeait, fallait bien. Et puis ça a recommencé. Et puis ça s’est arrêté. C’est quand on a compris, quand tout était fini, que tout a commencé. Les trois mortes, c’est sûr, elles n’étaient pas inventées. Alors, enfer ou paradis, j’ai plus douté.
Préfacé par Joël Gastellier de la Librairie L'étoile polar à Nantes dont je vous parle très souvent cheers
Revenir en haut Aller en bas
Natalia
pilier
avatar

Nombre de messages : 9409
Age : 52
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Hervé Sard   Ven 06 Jan 2012, 10:08

C'est tous les jours Noêl Wink je viens de me le commander ! lire! super
Revenir en haut Aller en bas
Natalia
pilier
avatar

Nombre de messages : 9409
Age : 52
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Soirée Pinard Polar    Mer 08 Fév 2012, 09:25


clic

je vais peut-être y aller si j'arrive à décider mon compagnon..le pinard y sera pour quelque chose Happy
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Hervé Sard   Mer 08 Fév 2012, 10:24

les éditions krakoen, coopérative d’autoproduction éditoriale.

Les nouveautés :

Amères thunes, de Zolma,

Dans l’oeil du gabian, de Françoise Laurent,

Nuoc mâm Baby, de Jan Thirion,

Batignolles Rhapsody, de Maxime Gillio,

Le crépuscule des Gueux, de Hervé Sard.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Natalia
pilier
avatar

Nombre de messages : 9409
Age : 52
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Hervé Sard   Mer 08 Fév 2012, 10:28

oui j'aime bien Krakoen que j'ai seulement découvert en avril dernier lors de Mauves en Noir. Ce sont de beaux livres
Revenir en haut Aller en bas
Natalia
pilier
avatar

Nombre de messages : 9409
Age : 52
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Hervé Sard   Mer 08 Fév 2012, 10:41

bibliographie d'Hervé Sard
Graines de noir nouvelles, collectif Krakoen , 2005
Fenêtre sur courtnouvelles, collectif, MMS,2006
Vice repetitaroman, Krakoen 2007
Mat à mortroman Krakoen 2007
La mélodie des cendresroman, Krakoen,2008
morsalineroman, Krakoen 2010
Le crépuscule des gueuxroman, Krakoen
Revenir en haut Aller en bas
Natalia
pilier
avatar

Nombre de messages : 9409
Age : 52
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Hervé Sard   Ven 27 Avr 2012, 12:28

Natalia a écrit:
Parution en janvier 2012 chez Krakoen Le crépuscule des gueux


[...] Les Gueux, c’était l’enfer. Et c’était aussi le paradis. Allez expliquer ça… Des années que ça durait. Les Gueux, c’était un no man’s land avec du monde dedans. Ceux qui vivaient là, ils se cramponnaient, vous comprenez, comme des naufragés sur un radeau qui prend l’eau qu’on colmatait au système D. On s’arrangeait, fallait bien. Et puis ça a recommencé. Et puis ça s’est arrêté. C’est quand on a compris, quand tout était fini, que tout a commencé. Les trois mortes, c’est sûr, elles n’étaient pas inventées. Alors, enfer ou paradis, j’ai plus douté.
Préfacé par Joël Gastellier de la Librairie L'étoile polar à Nantes dont je vous parle très souvent cheers

Voilà un roman que vous ne devez pas louper, si si je vous le promets vous ne serez pas déçus.

Qui sont les gueux ? Ce sont ces hommes, ces femmes qui vivent en bordure des voies du RER , ceux qu'on ne voit pas ou qu'on ne veut pas voir et pourtant ils sont bien réels. Parmi ces gueux il y a Môme qui perd la mémoire suite à un accident il y a plusieurs années. Il y a Bocuse qui cuisine ce que ces comparses lui rapportent...vous savez le contenu de nos poubelles qui contient de si honteux gâchis, qui accommodent les quelques légumes cultivés. Il y a Krishna, le penseur qui regarde tout ça de sa petite planète. Il a Capo qui assume le rôle d'organisateur et puis Betty Boop, l'écervelée à la langue trop pendue. Et puis Luigi, qui sort de prison après avoir purgé une peine pour un meurtre qu'il a avoué.
Et puis voilà qu'il y a de nouveau des cadavres près des gueux, un premier suicide et deux femmes qui n'ont plus leur tête ...Luigi est bien vite soupçonné, qui s'enfuit en traînant son caddie, lui qui ne rêve que de retrouver sa Lula.

Evidemment " les bleus" s'intéressent de très près aux gueux et Blond le flic assisté d'une stagiaire au franc parler Christelle vont mener l'enquête.

Voilà brièvement pour l'histoire.

Ce nouveau roman d'Hervé Sard est un bijou de sensibilité et d'humanisme. Il nous fait regarder en face cette misère que nous côtoyons sans la voir. Il dépeint des Gueux bien plus dignes que beaucoup de " bons bourgeois " Ses personnages sont attachants, l'histoire prenante et surprenante même. Il nous ballade tout au long de ce livre avec un langage que j'admire, des pointes d'humour très appréciables, et vraiment vraiment je vous le conseille car l'histoire est superbe de tendresse.

J'espère que je pourrais dès demain lui exprimer ma gratitude pour la lecture de ce beau roman coeur!

A lire et faire lire absolument I love you lov!
Revenir en haut Aller en bas
nicyrle
pilier
avatar

Nombre de messages : 5882
Age : 75
Localisation : Tout en bas, sous les orangers
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Hervé Sard   Ven 27 Avr 2012, 18:06

merci Natalia, tu donnes envie de lire ce roman, je vais essayer de le trouver. Je suppose que tu nous parleras de ta rencontre avec l'auteur ? Passe un bon moment !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Natalia
pilier
avatar

Nombre de messages : 9409
Age : 52
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Hervé Sard   Ven 27 Avr 2012, 18:21

Il revient au prix d'un poche soit 10 € mais si tu veux il peut voyager avec grand plaisir Smile
je ne manquerai pas de vous parler de ma première expérience de jury et de mes rencontres, j'e suis impatiente cheers
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Hervé Sard   Ven 27 Avr 2012, 20:43

ce qui serait bien (proposition) : nous donner ton avis personnel sur leslivres dont vous débattez, et donner une idée des appréciations des autres.

bonne séance de deliberations... et de découvertes.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
nicyrle
pilier
avatar

Nombre de messages : 5882
Age : 75
Localisation : Tout en bas, sous les orangers
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Hervé Sard   Ven 27 Avr 2012, 22:14

Merci Natalia merci Je pense que je vais me l'offrir Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Natalia
pilier
avatar

Nombre de messages : 9409
Age : 52
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Hervé Sard   Sam 28 Avr 2012, 06:59

rotko a écrit:
ce qui serait bien (proposition) : nous donner ton avis personnel sur leslivres dont vous débattez, et donner une idée des appréciations des autres.

bonne séance de deliberations... et de découvertes.

j'ai déjà expliqué comment ce sont passées les délibérations dans ma ville. Je posterai mon avis sur les livres en compétition la semaine prochaine sachant que j'ai voté pour un premier roman très noir.
Je suis très impatiente d'aller au salon, Merci merci
Revenir en haut Aller en bas
Natalia
pilier
avatar

Nombre de messages : 9409
Age : 52
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Hervé Sard   Sam 28 Avr 2012, 07:00

nicyrle a écrit:
Merci Natalia merci Je pense que je vais me l'offrir Wink

Je pense que tu ne seras pas déçue par cet achat Smile
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Hervé Sard   Sam 28 Avr 2012, 09:14

je vais faire comme Nic, j'en ai marre d'attendre que soient achetées les suggestions (acceptées) à ma médiathèques !!! rhaa il faut dire que ma liste commence à être longue Embarassed
ce n'est quand même pas de ma faute s'ils n'ont rien !
Revenir en haut Aller en bas
Natalia
pilier
avatar

Nombre de messages : 9409
Age : 52
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Hervé Sard   Sam 28 Avr 2012, 09:29

Vous êtes super les filles de me faire autant confiance merci
Vous pouvez commander Le crépuscule des Gueux sur son site ( et vous pouvez même demander une dédicace) c'est ICI que ça se passe
Revenir en haut Aller en bas
nicyrle
pilier
avatar

Nombre de messages : 5882
Age : 75
Localisation : Tout en bas, sous les orangers
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Hervé Sard   Sam 28 Avr 2012, 10:06

C'est parti ! Commande passée ! Pour toi, Natalia merci
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Hervé Sard   Sam 28 Avr 2012, 10:45

commande passée également Happy
merci Nat
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Hervé Sard   Ven 04 Mai 2012, 20:28

J'ai reçu morsaline d'Hervé Sard, hier. Je l'ai commencé aujourd'hui; Il a l'air très bon ce bouquin, drôle, avec des personnages bien "croqués", un rythme correct (plus rapide que celui d'Arnaldur Indridason). Je reviendrai sur ce fil quand j'aurai terminé. bye
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Hervé Sard   Jeu 10 Mai 2012, 10:50

J'ai terminé Morsaline, mais je reviens sur mon impression première. S'il est vrai que les personnages sont bien croqués et tous originaux, que l'univers psychiatrique des nantis est brossé avec vérité et minutie, l'histoire par elle-même est un bel imbroglio !!! les digressions trop nombreuses (même quand elles sont drôles) deviennent pénibles. En lisant ce livre, on s'énerve, les détails pullulent, les contradictions pleuvent, je me demande même si Hervé Sard est bien fait pour construire une énigme policière ???
Désolée, mais j'ai eu du mal à le finir et du coup, je n'ai pas envie d'en lire un autre. scratch
Revenir en haut Aller en bas
Natalia
pilier
avatar

Nombre de messages : 9409
Age : 52
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Hervé Sard   Mar 15 Mai 2012, 21:47

je te trouve très dure Ysandre ceci dit je pensais que tu avais commandé Le crépuscule des Gueux qui n'a absolument rien à voir dans la narration et les personnages avec Morsaline que personnellement j'ai bien aimé car atypique. Je peux comprendre que tu aies été déçue mais pourquoi n'as-tu pas acheté le crépuscule des Gueux ? je me demande
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Hervé Sard   Mer 16 Mai 2012, 04:21

bonjour ma tite Nat, tu m'as manqué !
j'ai du me mélanger les pinceaux entre les deux titres ???!!! Embarassed
Tu sais, ce n'est pas grave, ce qui m'a beaucoup gêné dans ce bouquin, ce sont les trop nombreuses digressions dans les dialogues qui, à mon avis alourdissent le récit. Il m'est arrivé de rire, mais mon impression générale, je l'avoue, n'a pas été très positive. Ce qui ne m'empêchera pas de suivre tes avis en matière de polar. C'est le seul livre de tous ceux que j'ai lu sur ton conseil qui m'a déçu, alors, tu vois ! Happy
Revenir en haut Aller en bas
nicyrle
pilier
avatar

Nombre de messages : 5882
Age : 75
Localisation : Tout en bas, sous les orangers
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Hervé Sard   Ven 18 Mai 2012, 13:04

J'avais commandé Le crépuscule des gueux mais l'exemplaire est allé se promener loin de chez moi ! Je l'ai récupéré désormais et me suis plongée dedans lors d'un voyage en train hier : j'ai presque fini ! Je reviendrai donc sous peu mettre mon grain de sel. J'attends le dénouement mais j'ai aimé ce livre et il m'étonnerait que la fin me déçoive !
Encore merci, Natalia merci Ysandre, tu risques de regretter de t'être trompée de titre ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Natalia
pilier
avatar

Nombre de messages : 9409
Age : 52
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Hervé Sard   Mar 22 Mai 2012, 13:06

ah super nicyrle super la fin t'a fait quelle impression ?
Revenir en haut Aller en bas
nicyrle
pilier
avatar

Nombre de messages : 5882
Age : 75
Localisation : Tout en bas, sous les orangers
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Hervé Sard   Mer 23 Mai 2012, 09:10

Le crépuscule des gueux, un livre qui sort de l’ordinaire, attachant d’un bout à l’autre. Un livre « noir », sans hémoglobine, avec des morts, un tueur à trouver avant qu’il ne poursuive sa méthodique entreprise. L’histoire se passe dans le « sous-monde » des SDF, « les Sans Domicile Fiables » pour Boc’, les « Sans Doute Foutus » pour Capo, habitants sans illusions mais pleins d’humour :
Citation :
Le Quai des Gueux, c’était une sorte de kolkhose à la sauce va-nu-pieds. Jamais plus de cinq ou six citoyens, à chacun son rôle, à chacun son métier. Ça fonctionnait plus ou moins bien. Plutôt plus que moins. Untel faisait la cuisine, untel le ménage et chacun son linge. Un autre s’occupait du bois et des outils, faisait office de charpentier, de maçon, d’architecte et de tout ce qui pouvait servir à se loger à peu près décemment. Un quatrième se chargeait de la flotte et de la cueillette. C’est fou ce qu’on peut ramasser dans une forêt, même envahie chaque dimanche par des troupeaux de Parigots. Champignons, mûres, noisettes, châtaignes. Pas à moins d’un mètre de haut, les mûres, des fois qu’un promeneur ou son chien aient pissé dessus. Chacun s’occupait, à la demande, selon la saison et les motivations. Et tout le monde assurait le service d’ordre. La guerre des cloches, c’est pas celle des boutons. Elle peut faire des morts, des vrais.
Ce passage donne une idée du style et de l’atmosphère du livre. A tout prendre d’ailleurs, je dirais volontiers qu’il s’agit d’un roman d’atmosphère, avec sa noirceur mais aussi sa tendresse (celle de l’auteur pour ce monde-là semble évidente), son humanité. La performance est aussi d’avoir réussi, sur un tel sujet, à distraire le lecteur, avide de connaître l’issue de l’enquête et qui ne peut s’empêcher de rire ou de s’attendrir presque à chaque page. Les portraits des personnages sont simples, imagés et directs :
Citation :
Timothée est une sorte de gothique. Ça n’explique pas tout mais ça explique. Un survivant de l’époque dure, tendance radicale. Il parle avec les morts quand il a trop fumé, écoute exclusivement de la musique ultrasonique, économise pour s’offrir une hibernation plus tard et rêve d’interviewer Satan pour le mettre sur son mur Facebook. Quand il en aura un, et c’est pas gagné parce qu’il est fâché avec la modernité. Un barge de chez barge, quoi, un pur race. […] En vrai et si on ne regarde pas de trop près il est presque normal. Il vise le doctorat. Dit comme ça, ça jette, mais en réalité, plus tard, il sera prof de gribouillis dans un collège de banlieue. Au mieux, et s’ils veulent bien de lui.
Le roman se compose de 44 chapitres très courts avec des titres à l’emporte-pièce, aux effets faciles bien souvent mais qui accrochent ! Exemples : Quand on est mort on a la belle vie / Pari by night / Remuer la boue ça ne la fait pas disparaître / La méchanceté, décortiquée, ça peut être aimable / Dieu ? Qu’il aille au diable ! / Le Parquet, il n’en a rien à cirer !
Tout le livre est truffé de sortes d’aphorismes et certains dialogues sont vraiment savoureux comme celui de Timothée le Gothique, qui, en général, ne parle pas, et Krishna, riche autrefois, soi-disant professeur d’université, « un philosophe. Un raté. Un paumé aussi. »
Beaucoup de trouvailles dans ce roman, de tous ordres.
La fin, me demandes-tu, Natalia. Je l’ai beaucoup aimée. Mais je n’en dirai pas plus, pour ne pas déflorer la lecture d’autres Grains.
Merci, Natalia merci
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hervé Sard   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hervé Sard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Hervé de Léon
» Livre : Les choses comme elles sont. Une initiation au bouddhisme ordinaire d’Hervé Clerc
» Hervé-élie Bokobza
» Pour Hervé Morin, "On gave les élèves français avec le programme scolaire le plus lourd en Europe sur la période la plus courte"
» "La solitude du thésard de fond"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: "Autres lectures" :: Polars-
Sauter vers: