Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Raul Argemi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tchipette
Animation
avatar

Nombre de messages : 3927
Age : 55
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Raul Argemi   Mer 08 Juin 2011, 18:22

Citation :
Raúl Argemí
Né à La Plata (Argentine), dans le quartier « El Mondongo », il est supporter du club de foot « Gimnasia y esgrima de La Plata » et ses racines sont de type Pata Negra : un grand-père catalan, un navarrais, une grand-mère valencienne, et une basque.

Acteur, dramaturge et directeur de théâtre, il entre dans la lutte armée clandestine en 1969. Emprisonné en 1974, il passe une dizaine d’années dans les geôles de la dictature militaire. Libéré, il reste quinze ans dans une petite ville de Patagonie argentine, où il travaille comme journaliste dans la presse écrite, pour la radio et pour la télévision. Il collabore notamment avec Le Monde Diplomatique.

En Patagonie, il plante des arbres, devient père d'une petite fille (l’aînée, puisqu’il a aujourd’hui une petite Espagnole de quatre mois) et publie son premier roman en 1997, Le Gros, le Français et la Souris, qui lui vaut d’être renvoyé de son poste. Il décide deux ans plus tard de quitter l’Argentine pour s’installer en Espagne. Il vit actuellement à Barcelone.

Depuis qu’il est en Europe, il a publié 7 romans, qui ont reçu plusieurs prix – comme le prix Dashiell Hammett en 2005 pour Penúltimo nombre de guerra, et le prix de « L´H Confidencial » 2008. Ses ouvrages ont été traduits en français, italien et allemand.

Son dernier roman, qui mélange policier, aventure et grotesque sardonique, La última caravana, a été finaliste du prix Dashiell Hammett 2009 de la Semana Negra de Gijon.

Il participe en ce moment tous les mardis au programme « la buena tarde » de la Radio Principado de Asturias avec l’écrivain colombien Nahum Mont et le musicien chilien Américo Apiano sous la conduite de Cristina Natal.

(1) tiré de Toulouse, polars du sud
Revenir en haut Aller en bas
Tchipette
Animation
avatar

Nombre de messages : 3927
Age : 55
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Raul Argemi   Mer 08 Juin 2011, 18:23

Le portrait-flash de Raúl Argemí en 4 questions :

· Le dernier polar que vous avez lu et adoré ?

Así murió el poeta Guadalupe de Cristina Fallarás

· Le (ou les) héros de polar qui vous a (ont) le plus marqué ?

Parker, le personnage de Richard Stark alias Donald Westlake.

· Un lieu mythique (ville, pays, autre époque..) pour situer un polar ?

Buenos Aires 1905.

· Le plus beau sujet de polar selon vous? (peut-être celui que vous rêvez de traiter…)

L’assassinat de Salgari par Yañez de Gomara


Dernière édition par Tchipette le Mer 08 Juin 2011, 18:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tchipette
Animation
avatar

Nombre de messages : 3927
Age : 55
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Raul Argemi   Mer 08 Juin 2011, 18:42

Patagonia Tchou tchou
Haroldo et Genaro, deux argentins jusque là sans histoire, décident d'attaquer le train qui transfère Beto, le frère d'Haroldo devenu fou en prison.
Haroldo se dit le petit fils de Butch Cassidy et Genaro se renomme Bairoletto (1).

Le train c'est LA mythique "trochita": le train de Patagonie traversait des centaines de kilomètres de paysages désolés et magnifique dans le nord de la Patagonie (2).
Haroldo et Genaro vont vivre une épopée au cours de ce voyage initiatique et fabuleux où ils croisent : un commissaire au grand coeur, des allemands venus dénoncer un site de stockage sauvage de déchets radioactifs, un candidat à la présidentielle démagogue et populiste (non ce n'est pas un pléonasme).

Redresseurs de torts généreux, utopiques et désespérés, ils vont accoucher une jeune mapuche, donner une prime inattendue aux "bousiers" de la ligne et faire vivre à la Trochita des heures de gloire et de liberté.
un I love you assurément.

(1) Bairoletto est le robin des bois argentins qui vécût au début du XX° siècle.
(2) la ligne régulière s'est arrêtée il y a une quinzaine d'années, et dorénavant on peut le prendre sur une très courte distance, ses voies sont les plus étroites du monde pour des raisons de configuration (montagnes) et de coût.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Raul Argemi   

Revenir en haut Aller en bas
 
Raul Argemi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hélicos au Bourget
» Raoul Auclair : le poète de la Fin des Temps !
» 50 centilitres pour vivre
» les femmes cherchent des maris dans les temples, elle, elle sacrifie son mariage
» Raul Castro prêt à retourner à la messe grâce au pape François

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: "Autres lectures" :: Polars-
Sauter vers: