Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Milos Forman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Milos Forman   Jeu 13 Sep 2012, 16:42

Luca a écrit:
Goya était-il en réalité aussi falot ?

je n'en sais rien, n'ayant jamais lu une biographie. Mais il serait étonnant qu'un homme à la peinture et au trait si vigoureux, ait été l'individu au sourire béat du début du film. Par la suite, à part un moment d'indignation contre le père d'Inès qui retient Lorenzo pour "la question", on ne le voit guère réagir. Il semble se résigner à la déchéance de son ancien modèle, sinon sa maîtresse.

Car c'est là qu'intervient le mélo, avec cette mère éplorée, à la limite de la folie, et dont on suit les errances, sans être trop ému, vu le maquillage qui lui est fait. On la regarde, mais c'est une image qu'on voit, non une expression ou une attitude.

Goya est donc, me semble-t-il, un témoin/regardeur, bien différent du Mozart impertinent et revendicatif qu'on a vu dans Amadeus. Pour ce dernier, Forman avait soin de montrer l'audace des sujets, ce qui n'est pas commenté ou mis en relief chez Goya.

Tout au moins voyons-nous, à travers ces deux figures, l'artiste traité avec beaucoup de désinvolture par les Puissants, peu pressés de les payer, et avares de témoignages de considération.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Luca
pilier


Nombre de messages : 2880
Age : 105
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: Milos Forman   Jeu 13 Sep 2012, 18:45

rotko a écrit:
il serait étonnant qu'un homme à la peinture et au trait si vigoureux, ait été l'individu au sourire béat du début du film.
Oui, c'est ce qui m'a déçue.
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Milos Forman   Ven 14 Sep 2012, 06:52

j'ai lu une biographie de Goya (en même temps qu'une autre du Caravage il y a quelques années. Mais je me souviens que Goya n'était pas présenté comme un personnage falot, il était plus acteur que spectateur passif. Assez tourmenté, très perturbé par sa surdité. La scène où il présente au roi et à la reine son tableau de cette dernière à cheval, m'a fait souvenir qu'il avait parfois des problèmes de ce genre... il peignait ses portraits avec justesse, sans complaisance ! Ce devait être parfois drôle !!!!! aie
Revenir en haut Aller en bas
Razorbill
Animation


Nombre de messages : 4361
Date d'inscription : 07/10/2011

MessageSujet: Re: Milos Forman   Mar 18 Sep 2012, 19:10

Bonsoir,
je ne m'attendais pas à ce que Goya soit le sujet central du film, mais plutot les evenements qui l'ont conduit à la folie. Pour cela le personnage de Bardem etait tres fort et se situe au premier plan daevant Goya, il m'a fait penser à ce premier ministre du nom de Godoy qui sevissait à cette epoque en naviguant entre deux eaux constamment, amant de la reine (laide comme un pou) et ami du roi, il courtisa napoleon lorsqu'il envahit l'espagne de même qu'il courtisa les anglais. C'etait une epoque tres troublée où un roi risquait sa tête alors qu'à côté de cela l'inquisition reprenait du poil de la bête...Cette periode de l'histoire de l'espagne est ma préférée pour l'histoire de ce pays. Donc, oui les fantômes, pourquoi, parcequ'a partir d'un certain moment l'oeuvre de Goya vacille et passe des dessins d'un peintre de cour à la representation de ses fantasmes, de ses peurs, tres significatifs en cela ses "Caprichos" ou se perd la raison, tout est mélé : sa surdité,ses hallucinations, la perte d'equilibre due à sa maladie, la guerre d'espagne contre les troupes de napoleon sont la resurgence de l'irrationnel qui le mènent vers une representation fantastique du monde. En ceci j'ai bien aimé ce film qui nous presenta un personnage de Goya au debut dans toute sa gloire et avec la succession des evenements un personnage englouti sous l'horreur de l'humanité (destruction de la beauté, rôle de la misère, hypocrisie de la religion, horreurs de la guerre etc..etc..)..Non, moi j'ai aimé... Happy
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Milos Forman   Mer 19 Sep 2012, 04:45

Eh bien tu as raison de le défendre !

Les critiques ont dit que Bardem en "faisait des tonnes", c'est peut-être vrai, mais il occupe l'écran et retient l'attention.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Milos Forman   

Revenir en haut Aller en bas
 
Milos Forman
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Une très belle action
» Aspi - Aspen Forman

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: SPECTACLES :: Ecrans: cinéma et télévision-
Sauter vers: