Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Jean Rolin

Aller en bas 
AuteurMessage
Quetschup
pilier
avatar

Nombre de messages : 1739
Localisation : Tachkent
Date d'inscription : 24/08/2011

MessageSujet: Jean Rolin   Sam 10 Sep 2011, 19:43

rentrée littéraire 2011: Jean Rolin avec le ravissement de Britney Spears.



Jean Rolin est un écrivain et journaliste français.
Il a reçu le prestigieux prix Albert Londres pour son récit de voyage en Afrique Ligne de front en 1988, et son roman L'Organisation a reçu le prix Médicis en 1996.

Jean Rolin, écrivain voyageur, est un grand mélancolique, il décrit souvent des mondes, des sociétés et des solidarités qui disparaissent, Terminal Frigo en est sans doute l'exemple le plus beau et le plus flagrant.


Ses oeuvres :

Chemins d'eau
1982 : Journal de Gand aux Aléoutiennes (prix Roger-Nimier)
1983 : L'Or du scaphandrier
1984 : L'Avis des bêtes
1986 : Vu sur la mer
1988 : La Ligne de Front (prix Albert-Londres)
1989 : La Frontière belge
1994 : Cyrille et Méthode
1994 : Joséphine
1995 : Zones
1996 : L'Organisation (prix Médicis)
1999 : Traverses
2000 : Campagnes
2002 : La Clôture
2003 : Chrétiens
2005 : Terminal Frigo
2006 : L'Homme qui a vu l'ours
2007 : L'Explosion de la durite
2009 : Un chien mort après lui


Source wikipédia.


Le ravissement de Britney Spears



Quatrième de couverture :
Faut-il prendre au sérieux les menaces d’enlèvement qu’un groupuscule islamiste fait peser sur Britney Spears ?
Les services français (les meilleurs du monde) pensent que oui.
Certes, l’agent qu’ils enverront à Los Angeles pour suivre cette affaire présente quelques handicaps – il ne sait pas conduire, fume dans les lieux publics, ignore presque tout du show-business et manifeste une tendance à la neurasthénie –, mais il fera de son mieux pour les surmonter, consultant sans se lasser les sites spécialisés, s’accointant avec des paparazzis, fréquentant les boutiques de Rodeo Drive ou les bars de Sunset Boulevard, jusqu’à devenir à son tour un spécialiste incontesté tant de Britney elle-même que des transports en commun de Los Angeles.
Il n’en échouera pas moins dans sa mission, et c’est de son exil au Tadjikistan, près de la frontière chinoise, qu’il nous adresse ce récit désabusé de ses mésaventures en Californie.


édition p.o.l :

Même si l’écriture de ce roman a été précédée d’un séjour de plusieurs semaines à Los Angeles qui lui a permis de nourrir son texte de l’atmosphère de la mégapole de la côte Ouest et, pas du tout accessoirement, de se lier d’amitié avec certains des paparazzis attachés à la traque de Britney Spears... ce nouveau livre de Jean Rolin, n’est pas un récit de voyage, ou une enquête : c’est un roman, un vrai roman... Le quatrième de son auteur : le fait est suffisamment rare pour être souligné. Et salué. Puisqu’un vrai plaisir romanesque est au rendez-vous avec, en plus, les qualités d’investigateur et de narrateur, le talent d’évocation et l’inimitable humour mélancolique que l’on connaît à l’auteur d’Un chien mort après lui.

Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Jean Rolin   Dim 11 Sep 2011, 04:42

Voila les deux Rolin sur GDS*.

Il y avait Olivier Rolin, mais je n'avais pas rendu compte de Terminal Frigo que j'avais entendu l'auteur présenter.

L'explosion de la durite doit figurer parmi leslivres sur les connaissez-vous ? du travail pour Nestor evil
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Jean Rolin   Dim 11 Sep 2011, 05:01


207 p. chez Folio.

L'idée, c'était de se procurer à Paris une vieille voiture en état de rouler, et de l'expédier au Congo où elle deviendrait un taxi. Celui-ci assurerait des ressources régulières à la famille du colonel, restée au pays. Tel que le colonel et le narrateur l'avaient conçu, le projet était simple et brillant. Chemin faisant, tant sur mer que par la route, selon un itinéraire qui recoupe parfois ceux de Joseph Conrad, de Patrice Lumumba

jean rolin et les chiens errants

il vient de publier Le ravissement de Britney Spears
284 p. chez POL

Faut-il prendre au sérieux les menaces d'enlèvement qu'un groupuscule islamiste fait peser sur Britney Spears ? Les services français (les meilleurs du monde) pensent que oui. Certes, l'agent qu'ils enverront à Los Angeles pour suivre cette affaire présente quelques handicaps - il ne sait pas conduire, fume dans les lieux publics, ignore presque tout du show-business et manifeste une tendance à la mélancolie -, mais il fera de son mieux
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Jean Rolin   Sam 01 Oct 2011, 05:54



un des meilleurs livres de la rentrée, c’est bien celui de l’excellent Jean Rolin, au titre durassique de Le Ravissement de Britney Spears. (POL). Aventures savoureuses d’un agent des services secrets français relégué dans un recoin du Tadjikistan, racontant ses errances à pied dans Los Angeles ( ! ), pour éviter un éventuel enlèvement de Britney par les islamistes.

Depuis ses débuts, Jean Rolin fait le portrait de notre civilisation délirante avec un humour pince-sans-rire d’une parfaite élégance.


pierre Jourde.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Quetschup
pilier
avatar

Nombre de messages : 1739
Localisation : Tachkent
Date d'inscription : 24/08/2011

MessageSujet: Re: Jean Rolin   Sam 01 Oct 2011, 05:59

oui Rotko , ce livre me fait de l'oeil depuis cet été...
Je pense le commander d'ici peu.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Jean Rolin   Mer 28 Mar 2012, 10:49

La lecture de jean Rolin, avec l'explosion de la durite joue avec l'inattendu, le cocasse et l'autodérision, quelques facettes de son talent qu'il rassemble parfois dans une même phrase, à la Proust !

Il faut dire que les circonstances s'y prêtent ! la folle équipée d'amener une voiture au Congo pour servir de taxi sert de base à l'histoire ;

En attendant il faut assurer le véhicule, bien qu'il soit à peine en état de rouler, ce qui nécessite des expédients et le système débrouille :

Celle [la succursale d'assurance] que le magasin d'accessoires automobiles nous avait désignée était minuscule, et le couple qui la tenait, d'origine indéfinissable, donnait une impression de malhonnêteté sympathique et presque humanitaire : on les sentait enclins à rouler les autorités encore plus volontiers que leurs clients, même si cela au fond revenait au même, les documents qu’ils établissaient étant vraisemblablement dépourvus de toute valeur légale, et ne procurant par conséquent qu’une couverture très fragile. Mais il y avait une réelle sollicitude, et une forme de respect, dans la manière dont-ils palpaient par exemple le permis d conduire de Foudron, orné comme un passeport d’un lion, probablement convaincus qu’il s’agissait d’un faux et admirant en connaisseurs la qualité du travail.

Et le bateau ? Pas mal non plus dans son genre ! Razz

Au fond de la salle, là où s’interrompaient les alignements de fauteuils rouges, se dressait une table monumentale vraisemblablement fabriquée par un artisan dans l’un des ports africains que le navire desservait, et dont le plateau de bois verni était supporté par deux lions sculptés dans le même matériau. Au dessus de cette table était accroché le portrait d’une femme rébarbative qui pouvait être le reine de Norvège. L’ensemble paraissait assez propice à la célébration de messes noires ou de rituels sadomasochistes.

Ces deux textes pour donner une idée du regard cocasse propre à Jean Rolin.

Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Jean Rolin   Jeu 29 Mar 2012, 17:34

En lisant l’explosion de la durite me reviennent en mémoire une tirade de figaro et l’aventure d’un ami.
La tirade : Le désespoir m'allait saisir ; on pense à moi pour une place, mais par malheur j'y étais propre : il fallait un calculateur, ce fut un danseur qui l'obtint. ...

L’anecdote : B* voulait faire son service militaire comme coopérant en Espagne, il avait bien précisé qu’il parlait couramment espagnol et portugais. Il fut sans difficultés envoyé en Autriche, à Vienne.

Car l’inattendu et l’incongru président au voyage de jean Rolin.

Dans ses souvenirs de la politique du Congo/Kinshasa/ république démocratique/Zaïre où le mot d’ordre serait : « un dictateur peut en cacher un autre » ou « la roche Tarpéienne est proche du Capitole », A chaque époque sévit un Mobutu ou un Laurent Désiré Kabila.

. Pendant le voyage en bateau, il mange à la table du capitaine, sans trop savoir quelle attitude adopter. A terre, le moindre policier le met à l’amende ou le suspecte d’espionnage.

Espionnage de quoi ? Mais de tout ! affraid

- d’avoir regardé dans une impasse après 5 heures du soir,
- d’accompagner une voiture délabrée,
- d’habiter à la pension protestante et non dans L’Hôtel Splendide où les putes frappent aux portes pour demander une cigarette.

Tout cela, Jean Rolin le raconte avec un sérieux de façade, humour en coulisses, dans un style cousin de celui de Proust ; quelle belle idée d’ailleurs de lire la Recherche pour aborder la terre africaine !

Jean Rolin est le Bossuet des cargos, des hôtels, et des petits meublés ! Il rappelle qu’en Afrique - et sans doute ailleurs : Vanitas vanitatum, et omnia vanitas.

Sous sa soutane, son bermuda s’alourdit d’une clé à molettes et de faux papiers, censés lui faciliter la vie... siffle
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Jean Rolin   Ven 31 Aoû 2012, 07:27

que faut-il entendre par le ravissement de Britney Spears ?

Est-ce une menace de rapt - ou d'enlèvement, par des islamistes radicaux auquel feint de croire un agent spécial, en fait peu au courant de sa mission ?

ou bien est-ce le plaisir que nous servent à longueur de journées des magazines qui nous entretiennent du boire et des déboires des stars commerciales ?

A moins que ce soit la joie d'écrire de jean Rolin qui nous prend à témoin de ses élucubrations sur une star fantasmatique, puritaine en diable (si on peut dire !) dans les entretiens de ses parents, et qui joue la pute en se déhanchant dans des poses lubriques ?

Rolin n'a pas peur des mots. Il ne fait pas des phrases mais des périodes, même le rythme en est soutenu, sauf qu'après de belles envolées sur la maternité, il accouche d'un gnard pour désigner le fruit des entrailles de la madone.

De même, un couplet sur les paparazzi se termine sur la métaphore de "mouches à merde".

Tel est Rolin, qui transforme le patronyme aristocratique de son interlocuteur

François Ursule de Curson-Karageorges

en l'abréviation brutale de FUCK !
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Jean Rolin   Ven 31 Aoû 2012, 07:37

un extrait ?

"la première fois que j'ai entendu parler de Britney Spears, c'était en 2003 [...]

j'étais l'hôte d'une famille chrétienne à Ramallah : les Israéliens, de nouveau, avaient imposé un couvre-feu, nous passions beaucoup de temps devant la télévision à commenter des nouvelles angoissantes en grignotant compulsivement des pistaches.

Le chef de famille possédait une petite entreprise de fabrication de crucifix en bois d'olivier et de mise en bouteille d'eau du Jourdain - celle-ci supposée avoir été puisée sur les lieux mêmes du baptême du Christ- et ses affaires, comme beaucoup d'autres, étaient en train de péricliter par suite du couvre-feu."


Pour Rolin, rien n'est sacré !

Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: jean rolin   Ven 30 Aoû 2013, 05:23

Ormuz P.O.L

le détroit d’Ormuz, chas d’aiguille par lequel transite l’essentiel du trafic pétrolier mondial.

Citation :
. La précision est restituée, comme toujours chez Olivier Rolin par de longues phrases vivant comme en apnée toutes en incises, retenant le souffle de l’écrivain sous le pas du voyageur.

Grâce à elles, le regard est minutieux, ironique et panoramique, les paysages et les hommes deviennent des farces ou des visions. on est dans une région où un paradis minéral et maritime semble rappeler à l’homme, par l’absurde, l’enfer qu’il a rejoint.
le Temps salue un styliste qui a le vent en poupe;
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Jean Rolin   Sam 21 Sep 2013, 06:17


Unissant le golfe Persique à la mer d'Arabie, le détroit d'Ormuz voit transiter une part importante du pétrole et du gaz irrigant l'économie mondiale. Wax, un personnage aux contours indécis, a formé le projet de le traverser à la nage...

le livre a bonne presse, citons télérama :

Paysagiste tout sauf impressionniste, adepte au contraire d'un hyperréalisme maniaque, rigoureux jusqu'à l'ascèse, Rolin fait du décor passablement disgracié qui s'offre ici à lui — zones portuaires, hôtels miteux, plages jonchées de bouteilles en plastique ramenées sur le sable par la marée haute..., le tout accablé de chaleur et d'aveuglante lumière — l'écrin de quelques-unes de ses obsessions majeures : la mer, le commerce maritime, l'Histoire, la géopolitique en général, la guerre asymétrique en particulier, l'ornithologie et les animaux en tous genres...
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Jean Rolin   Lun 06 Jan 2014, 16:03


télérama :

Citation :
Paysagiste tout sauf impressionniste, adepte au contraire d'un hyperréalisme maniaque, rigoureux jusqu'à l'ascèse, Rolin fait du décor passablement disgracié qui s'offre ici à lui — zones portuaires, hôtels miteux, plages jonchées de bouteilles en plastique ramenées sur le sable par la marée haute..., le tout accablé de chaleur et d'aveuglante lumière — l'écrin de quelques-unes de ses obsessions majeures : la mer, le commerce maritime, l'Histoire, la géopolitique en général, la guerre asymétrique en particulier, l'ornithologie et les animaux en tous genres...

Télérama oublie de noter une ironie constante, les mécanismes de la dérision qui s'exerce à l'échelle des officiels et des Etats. On a l'impression de manoeuvres mégalomaniaques dans cette région minuscule où tous se côtoient, y compris contrebandiers et douaniers.

Finalement on aurait tendance à oublier la ligne du récit (d'ailleurs ralenti par d'incessantes parenthèses pas nécessaires du tout !) au profit du regard moqueur promené sur le monde.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Jean Rolin   Lun 06 Jan 2014, 16:37

Wax décide de traverser à la nage le détroit d'Ormuz, infesté des bateaux en tout genre, et qui ne se veulent pas du bien !

Citation :
Wax croyait se souvenir d'avoir échangé avec le ministre des coups de manche de pioche ou de pied de chaise, jadis, lorsqu'ils étaient jeunes l'un et l'autre, et militant dans des groupes extrémistes d'obédience opposés, mais il ne semble pas qu' il fit allusion à cet épisode, un peu plus tard, lorsqu'il lui fut présenté.

 Razz  c'est en effet très plausible entre membres respectifs de la gauche prolétarienne et d'Occident...
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Jean Rolin   Mar 07 Jan 2014, 14:36


Je ne sais pas si les lecteurs liront consciencieusement ce qui concerne le sac inextricable de noeuds politiques et commerciaux dans le détroit d'Ormuz. Jean Rolin le présente de haut, non sans ironiser sur les représentants de certaines firmes en cause, notamment la firme américaine Lockheed-Martin. On regarde d'un oeil amusé...

Citation :
nos deux amis, Orville et Florent, remplir leurs carnets de commandes.
.

Le lecteur suit le guide Rolin, qui organise en termes choisis la visite des lieux, fussent-ils tenus dans l'ombre...

Citation :
Et maintenant, si vous voulez bien, nous allons nous rapprocher de la fenêtre, masquée jusqu'à présent par une double épaisseur de rideaux...

Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 115
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Jean Rolin   Mar 07 Jan 2014, 16:48

j'aime bien son humour ! et ça ...

De même, un couplet sur les paparazzi se termine sur la métaphore de "mouches à merde".

citation de Rotko a écrit:
Tel est Rolin, qui transforme le patronyme aristocratique de son interlocuteur

François Ursule de Curson-Karageorges

en l'abréviation brutale de FUCK !

 evil 
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Jean Rolin   Mar 07 Jan 2014, 18:58

je suis quand même resté sur ma faim avec Ormuz.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jean Rolin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean Rolin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La géographie culturelle selon Dominique Crozat et Jean-Paul Volle (Montpellier III)
» Pastiche de fables de Jean de La Fontaine.
» L`Apocalypse de Jean est un texte difficile a décoder!
» JUNOT Jean Andoche - Général d'Empire
» Jean-Jacques Vélasco s’exprime enfin !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: FICTION :: Auteurs français et d'expression française-
Sauter vers: