Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le cerveau n'a pas de sexe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le cerveau n'a pas de sexe   Dim 11 Déc 2011, 11:38

Luca a écrit:
Ce n'est pas de la lassitude Aglaé, rassure-toi. Mais comme c'est un domaine qui touche directement à mes études, je n'ai pas le temps - ni l'envie - de feuilleter tout ce qui se dit dans les médias. Car je sais que ceux-ci s'emparent de ces sujets de manière très peu sérieuse. Je préfère donc me référer à des documents étant passés par le filtre des comités de lecture scientifiques. Même s'ils n'évitent pas les publications hasardeuses (et de moins en moins d'ailleurs, signe des temps : précipitations, pressions commerciales, etc.), ils assurent au moins à la communauté scientifique un droit de réponse qui se fait rarement attendre. Je suis donc intéressée par des documents sur ce sujet, mais pas ceux qui peuvent être publiés dans les grands médias généralistes ou à titre personnel sur internet.

Je comprends. Cela dit, Kolb, Balthazart, Kimura ou Ramachandran ne sont pas les épiciers du quartier. Ils ont tous fait des études très poussées dans le domaine qui est le leur et aucun d'eux n'est médiatique. Là, pour le coup Catherine Vidal l'est beaucoup plus;j'ai l'impression que tu as l'air de trouver cela discréditant mais on peut trouver des articles de vulgarisation à foison la concernant. Elle a même fait une interview pour Madame Figaro, the Big Reference Laughing !

Par ailleurs, les scientifiques que j'évoque sont tout à fait ''neutres'' si je puis dire. Vidal, elle, est beaucoup plus orientée; elle a collaboré, par exemple, avec le collectif ''osez le féminisme" et a préfacé leur ouvrage Vie de Meuf: le sexisme ordinaire illustré
On pourrait penser, (j'insiste sur le conditionnel) que ses recherches servent aussi à appuyer les grandes idées d'un engagement.
Revenir en haut Aller en bas
Luca
pilier


Nombre de messages : 2880
Age : 105
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: Le cerveau n'a pas de sexe   Dim 11 Déc 2011, 11:52

Aglaé a écrit:
j'ai l'impression que tu as l'air de trouver cela discréditant mais on peut trouver des articles de vulgarisation à foison la concernant.
Non, je me base simplement, concrètement, sur les passages du livre que j'ai feuilleté, dont les lignes que j'ai citées plus haut. Ce sont elles qui les discréditent totalement à mes yeux. On peut vulgariser tout en gardant une objectivité et une rigueur, ce qui n'était pas le cas. Tu ne m'as d'ailleurs pas dit ce que toi tu pensais de la légèreté (irresponsabilité ?) de leurs propos, alors que c'est toi qui m'avait cité ce bouquin.

Aglaé a écrit:
On pourrait penser, (j'insiste sur le conditionnel) que ses recherches servent aussi à appuyer les grandes idées d'un engagement.
On pourrait aussi penser que ce sont ses recherches qui l'ont conduite à son engagement. Ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le cerveau n'a pas de sexe   Dim 11 Déc 2011, 12:02

Luca a écrit:

Non, je me base simplement, concrètement, sur les passages du livre que j'ai feuilleté, dont les lignes que j'ai citées plus haut. Ce sont elles qui les discréditent totalement à mes yeux. On peut vulgariser tout en gardant une objectivité et une rigueur, ce qui n'était pas le cas. Tu ne m'as d'ailleurs pas dit ce que toi tu pensais de la légèreté (irresponsabilité ?) de leurs propos, alors que c'est toi qui m'avait cité ce bouquin.

Moi, ce n'est pas un domaine que je maîtrise, je l'ai dit dès le départ. Par contre, comme je le ferais sur n'importe quel sujet, je cherche systématiquement des thèses contraires afin de pour avoir deux sons de cloche et voir où se situe la majorité (le consensus). C'est une démarche de recherche classique. Là, en l'occurence, je trouve des ouvrages et des articles de personnes tout aussi qualifiées que Vidal (docteur pour la plupart), je ne récuse donc pas d'un revers de main leurs idées parce qu'elles ne vont pas dans le sens de mes idées à moi, qui n'ont, cela dit, aucun intérêt. Dans un débat, j'essaie au maximun de dépersonnaliser les propos.
Si on part d'emblée avec une idéologie en tête, tout est biaisé selon moi.

Luca a écrit:

On pourrait aussi penser que ce sont ses recherches qui l'ont conduite à son engagement. Ou pas.

Les deux sens sont tout à fait possibles.
Revenir en haut Aller en bas
Luca
pilier


Nombre de messages : 2880
Age : 105
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: Le cerveau n'a pas de sexe   Dim 11 Déc 2011, 12:12

Aglaé a écrit:
Moi, ce n'est pas un domaine que je maîtrise, je l'ai dit dès le départ. Par contre, comme je le ferais sur n'importe quel sujet, je cherche systématiquement des thèses contraires afin de pour avoir deux sons de cloche et voir où se situe la majorité (le consensus). C'est une démarche de recherche classique. Là, en l'occurence, je trouve des ouvrages et des articles de personnes tout aussi qualifiées que Vidal (docteur pour la plupart), je ne récuse donc pas d'un revers de main leurs idées parce qu'elles ne vont pas dans le sens de mes idées à moi, qui n'ont, cela dit, aucun intérêt. Dans un débat, j'essaie au maximun de personnaliser les propos.
C'est une démarche tout à fait honorable, sauf qu'on ne peut pas comparer ce qui n'est pas comparable.
Comme, par exemple, la conférence de Catherine Vidal ou le document de Serge Wunsch, qui démontrent des démarches argumentées et construites sur de nombreuses études (on est d'accord ou pas mais, au moins, la méthode n'est pas sujette à critique) et le livre de B&W, qu'il ne me semble pas avoir "balayé d'un revers de la main" mais qui peut être très facilement contredit sur des aspects terriblement grossiers.
Revenir en haut Aller en bas
Natalia
pilier
avatar

Nombre de messages : 9409
Age : 52
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Le cerveau n'a pas de sexe   Dim 11 Déc 2011, 12:50

si je peux me permettre Aglaé arrête de t'adresser à Luca en l'appelant Gramina et que cette discussion reste courtoise serait un plus appréciable
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le cerveau n'a pas de sexe   Dim 11 Déc 2011, 22:28

Natalia a écrit:
si je peux me permettre Aglaé arrête de t'adresser à Luca en l'appelant Gramina et que cette discussion reste courtoise serait un plus appréciable

Il ne semble vraiment pas que l'une ou l'autre ait fait preuve de discourtoisie.
Quant à l'utilisation de sobriquets, (en lieu et place de pseudonymes, ce n'est pas comme si j'écorchais volontairement des noms), je trouve que cela contribue précisément à instaurer un climat sympathique de taquinerie avec des intervenants qu'on apprécie.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Le cerveau n'a pas de sexe   Lun 12 Déc 2011, 07:55

j'attends un moment libre pour vous lire sur ce sujet que je ne connais pas. Faut que je m'instruise ! merci à vous.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Le cerveau n'a pas de sexe   Ven 02 Aoû 2013, 05:25

Bonne nouvelle : notre cerveau enregistre bien plus vite les images.

•les patients comprennent à 90% la notice d’un médicament si elle comprend texte et image, alors qu’ils n’en comprennent que 70% avec du texte seul ;

•lors d’une conférence organisée pour une étude, seule la moitié de l’assemblée a été convaincue par les arguments développés durant la présentation exclusivement orale, quand 67% ont été conquis par la thèse développée lors de la présentation orale accompagnée de visuels (il n’est cependant pas précisé combien de visuels ont été utilisés...) ;

Bref, les images – qui accompagnent des textes – sont plus convaincantes et plus faciles à comprendre.


tout l'article
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Le cerveau n'a pas de sexe   Ven 02 Aoû 2013, 09:08

le cerveau n'a pas de sexe
et le sexe n'a pas de cerveau !cheese 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le cerveau n'a pas de sexe   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le cerveau n'a pas de sexe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Pour Dan: notre cerveau est-il programmé pour croire?
» au coeur du cerveau de l'autisme TSR
» Danger du tabac sur le cerveau
» cerveau de girafe
» Liberté et électrodes dans le cerveau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: "Autres lectures" :: Sciences humaines et documents-
Sauter vers: