Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Toledano et Nakache : Intouchables.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Intouchables   Ven 02 Déc 2011, 06:50

Bien qu'ayant décortiqué ce film avec l'aide d'Albert, je suis encore sous le charme et très heureuse qu'il remplisse autant les salles ! François Cluzet est très connu, mais Omar Sy a bien du talent et il mérite cette reconnaissance du public et j'espère qu'il choisira bien ses prochains films.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Toledano et Nakache : Intouchables.    Ven 09 Déc 2011, 07:22

décidement ! Shocked

Aux Etats-Unis, le film "Intouchables" est jugé "raciste et choquant"

Il met en avant un racisme digne de l'Oncle Tom qui a, on l'espère, définitivement disparu des écrans américains [...]

Driss n'est traité que comme le singe d'un spectacle de cirque, avec toutes les associations racistes de ce terme, expliquant au blanc coincé comment s'amuser en remplaçant Vivaldi par "Boogie Wonderland" et lui montrant comment bouger sur le dancefloor"


On est mal à l'aise de voir Omar Sy, un acteur charismatique et joyeux, dans un rôle qui n'est pas bien loin du cliché de l'esclave d'antan, qui amuse son maître tout en représentant tous les stéréotypes de classe et de race"

sur cette page.

Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Clertie
pilier
avatar

Nombre de messages : 404
Age : 26
Date d'inscription : 11/08/2011

MessageSujet: Re: Toledano et Nakache : Intouchables.    Ven 09 Déc 2011, 08:04

Shocked ba dis donc ils y vont pas de main morte les Américains...

Enfin pour moi c'est assez capillotracté quand même... Parce que clairement, personne n'a obligé Driss dans l'histoire à jouer le "fou du roi", comme c'est ce que semble entendre Variety.

Je crois qu'il y a un peu de psychose là-dedans (le mot est un peu mal choisi mais tant pis) : la ségrégation et le racisme les a tellement marqués que maintenant ils en voient partout. Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Albert
pilier
avatar

Nombre de messages : 2302
Localisation : île de france
Date d'inscription : 22/06/2010

MessageSujet: Re: Toledano et Nakache : Intouchables.    Ven 09 Déc 2011, 17:34

C'est un aspect auquel je n'avais pas prêté attention, d'une part parce que je ne suis pas concerné directement, d'autre part parce que des noirs marginaux qui aiment faire la fête, c'est tellement mon quotidien, que ça ne me surprend pas.

Je pense que les américains n'ont pas tort, eux qui laissent plus facilement les noirs accéder à des postes importants, et pas seulement leur président!!

On peut voir dans des séries américaines un noir être le supérieur hiérarchique de blancs, je n'ai jamais vu cela dans un film français. Pas non plus dans la société française, pour ma part.
Il me semble que ce rôle d'Omar Sy serait moins choquant s'il y avait des histoires montrant le rapport inverse dans d'autres films.
Je ne vois pas d'exemples dans le cinéma français.
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Intouchables   Sam 10 Déc 2011, 08:52

je ne crois pas que la plupart des gens qui ont vu ce film aient ressenti une quelconque ségrégation ! je pense plutôt qu'ils sont jaloux ! le succès d'Intouchable doit les défriser !!!!
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Toledano et Nakache : Intouchables.    Sam 10 Déc 2011, 10:39

les Américains voudraient refaire le film à leur guise ? possible. C'est vrai qu'on a tendance à donner à chacun, selon son sexe ou son origine ethnique, une place plus ou moins importante dans la société et surtout dans la hiérarchie !

De là à dire que le film est raciste... ? mais on peut réflechir sur nos clichés.

Dans l'art de la guerre, Jenni parle d'un "couple" parfait dans l'action, un chirurgien et un infirmier qui opéraient ensemble les blessés pendant la deuxième guerre mondiale, avec un grand dévouement, et une parfaite harmonie.

Par la suite, ils sont toujours ensemble en Algérie, et l'infirmier quitte le patron sans rien dire. Celui-ci - qui aurait pu s'attendre à pire, en est très offusqué, et s'estime trahi, "semblable à un bon maître que son chien aurait abandonné et même voulu mordre", dit en substance le personnage de Jenni.

A quoi, l'interlocuteur du chirurgien répond : "effectivement, tu en parles comme d'un chien".

Ces rapports entre patron européen et subalterne indigène, sont bien décrits par frantz Fanon dans "les damnés de la terre". Il n'utilise pas une langue de bois, et dit que le colonisé, en même temps qu'il se révolte contre l'état social institué, refuse aussi les valeurs occidentales, telles que l'amitié, la reconnaissance, l'égalité ou les droits de l'homme" (c'est moi qui cite).

Je donnerai plus tard ces passages, c'est l'année frantz Fanon pour le 50e anniversaire de sa disparition.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: intouchables   Sam 10 Déc 2011, 15:40

Si, Albert, nous avons eu deux femmes arabes dans le gouvernement.
Revenir en haut Aller en bas
Albert
pilier
avatar

Nombre de messages : 2302
Localisation : île de france
Date d'inscription : 22/06/2010

MessageSujet: Re: Toledano et Nakache : Intouchables.    Sam 10 Déc 2011, 19:12

Ysandre a écrit:
Si, Albert, nous avons eu deux femmes arabes dans le gouvernement.
Il y a eu effectivement des femmes d'origine étrangères dans le gouvernement, un ministre noir également, mais quel était leur pouvoir réél???
Est ce qu'ils n'étaient pas là juste en tant qu'alibi?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Toledano et Nakache : Intouchables.    Sam 10 Déc 2011, 20:12

Edit: j'ai fait un doublon


Dernière édition par Aglaé le Sam 10 Déc 2011, 20:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Toledano et Nakache : Intouchables.    Sam 10 Déc 2011, 20:13

rotko a écrit:
décidement ! Shocked

Aux Etats-Unis, le film "Intouchables" est jugé "raciste et choquant"

Il met en avant un racisme digne de l'Oncle Tom qui a, on l'espère, définitivement disparu des écrans américains [...]

Driss n'est traité que comme le singe d'un spectacle de cirque, avec toutes les associations racistes de ce terme, expliquant au blanc coincé comment s'amuser en remplaçant Vivaldi par "Boogie Wonderland" et lui montrant comment bouger sur le dancefloor"


On est mal à l'aise de voir Omar Sy, un acteur charismatique et joyeux, dans un rôle qui n'est pas bien loin du cliché de l'esclave d'antan, qui amuse son maître tout en représentant tous les stéréotypes de classe et de race"






Il y'a des différences culturelles qui font qu'on interprète pas une oeuvre de la même manière.

Ca me rapelle une affiche de Benetton:




Chez nous cette image évoque le métissage, l'harmonie, l'ouverture.
Aux états-unis, elle a provoqué un tollé et a du être retirée car cela les renvoyait à l'esclavagisme où les noires américaines étaient violées par leur maître blanc et où elles servaient aussi de vaches laitières aux enfants de leur maîtresse.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Toledano et Nakache : Intouchables.    Mer 14 Déc 2011, 19:49


Toute l'équipe du film «Intouchables» est reçue à l'Elysée ce mercredi, pour un déjeuner auquel les avait conviés Nicolas Sarkozy. Le président a beaucoup apprécié, comme 13 millions de Français, cet énorme carton de cette fin d'année, d'ores et déjà 5ème film français le plus vu de tous les temps.

Omar Sy, qui partage l'affiche du film d'Olivier Nakache et Eric Toledano, avec François Cluzet, a décliné l'invitation.

Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Toledano et Nakache : Intouchables.    Jeu 15 Déc 2011, 13:25

Si j'étais à la place de M. Sy, j'aurais accepté l'invitation et j'en aurais profité pour avoir avec une loooongue conversation avec mon hôte Wink
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Toledano et Nakache : Intouchables.    Jeu 15 Déc 2011, 15:17

Aglaé, tu es comme moi (mieux que moi certainement, excuse la comparaison) : optimiste avec une dose de généreuse naïveté.

je viens d'avoir des nouvelles du Noel de matignon ; Les enfants étaient pratiquement tous en costume, personne mouftait, et tout le monde écoutait bien sagement un chanteur togolais.

A la fin était prévue une séance d'autographes, tous sont allés vers Fillion qui avait taillé un petit discours, et le Togolais, lui, était passé aux oubliettes. Je ne sais pas si ce sera rapporté dans la presse, mais ça ne m'a pas trop étonné.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Toledano et Nakache : Intouchables.    Jeu 15 Déc 2011, 19:41

Tu es gentil Mister P.
Heureusement qu'on ne peut pas faire partie des invités, je crois qu'on aurait sérieusement plombé l'ambiance Wink .

Pour ce qui est du Noël à Matignon, hélas, rien d'étonnant. Le racisme latent est une plaie difficile à désinfecter. Dire qu'on est bientôt en 2012 et si peu de changements de ce côté là Sad
Revenir en haut Aller en bas
Marie kiss la joue
Animation
avatar

Nombre de messages : 2576
Age : 30
Localisation : Rennes/Paris
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Toledano et Nakache : Intouchables.    Mer 21 Déc 2011, 18:53

Ysandre a écrit:
je ne crois pas que la plupart des gens qui ont vu ce film aient ressenti une quelconque ségrégation ! je pense plutôt qu'ils sont jaloux ! le succès d'Intouchable doit les défriser !!!!
Je suis assez d'accord...et ce succès est tellement plus mérité que celui des Chtis ! (j'ai bien ri en voyant ce film, cela dit).

_________________
Que voulez-vous que je vous dise de moi ? Je ne sais rien de moi ! Je ne sais même pas la date de ma mort.
(Borges)
Revenir en haut Aller en bas
Luca
pilier


Nombre de messages : 2880
Age : 105
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: Toledano et Nakache : Intouchables.    Dim 22 Jan 2012, 09:03

J'ai vu Intouchables avant-hier (dans les derniers jours de Megavideo, oui oui, j'avoue).

Je partage complètement ce qu'en écrit Albert. Et même, je ne trouve pas l'article de Libé aussi sévère que cela.

Franchement, j'ai passé un bon moment, j'ai souri (plus que ri) tout du long, Cluzet et Sy sont au poil. D'accord, mais de là à en faire tout un plat, bof.

Il ne se passe effectivement pas grand chose de bouleversant, si on y regarde bien. Tout est trop caricatural, grossièrement superficiel. Il y a un début de réflexion sur l'attitude du quidam face à une personne handicapée : les pincettes, la condescendance... En même temps, est-ce vraiment par rapport au handicap ou à l'imposante demeure et au pouvoir ? Philippe est richissime, ce qui gomme totalement les difficultés du handicap, y compris relationnelles. Elles sont abordées pour être aussitôt mises à l'écart : il suffit de lui "branler" les oreilles ou de mettre des gants.

Bref. Je suis contente de l'avoir vu, et contente de ne pas avoir payé pour le voir.
Revenir en haut Aller en bas
Rem
pilier
avatar

Nombre de messages : 791
Age : 27
Localisation : Vosges
Date d'inscription : 30/07/2011

MessageSujet: Re: Toledano et Nakache : Intouchables.    Dim 22 Jan 2012, 11:18

Aglaé a écrit:
Pour ce qui est du Noël à Matignon, hélas, rien d'étonnant. Le racisme latent est une plaie difficile à désinfecter. Dire qu'on est bientôt en 2012 et si peu de changements de ce côté là Sad

Je vois mal où se situe l'attitude raciste dans ce qu'a décrit Rotko.

Pour ce qui est du film, j'étais allé le voir pendant les vacances de Noël, et je l'ai beaucoup apprécié.

Enfin il faut respecter la volonté de Mr SY dans le fait d'avoir décliné l'invitation.
Revenir en haut Aller en bas
http://blogactualite.org
Albert
pilier
avatar

Nombre de messages : 2302
Localisation : île de france
Date d'inscription : 22/06/2010

MessageSujet: Re: Toledano et Nakache : Intouchables.    Dim 22 Jan 2012, 11:21

Il y a du racisme dans le fait d'ignorer la personne noire (en l'occurrence le chanteur togolais) qui vient de chanter pour vous, au profit du blanc qui a le pouvoir.
Revenir en haut Aller en bas
Guimauve
habitué(e)
avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 03/01/2012

MessageSujet: Re: Toledano et Nakache : Intouchables.    Dim 22 Jan 2012, 15:31

Intouchables, C'est tout le cinéma que je déteste, filmé comme un Angélique Ange Gardien, une succession de sketchs où l'on nous fait rire parce que le personnage principal rit à ses propres vannes éculées (le pas de bras, pas de chocolat traîne dans les cours de récré depuis 20 ans, piqué aux Nuls...). Sous couvert de tolérance, comme dans les Ch'tis on rit (?) mais au final, le black est toujours déclassé comme le ch'ti était alcoolique et consanguin. De quelles comédies américaines parlez-vous ? car la encore, c'est très réducteur... cela va de The Party de Blake Edwards à Chaplin, de la poésie drolatique de Wes Anderson, de l'humour noir des frères Coen avec Fargo par exemple, on pourrait citer To be or not to be de Lubitch ou Arsenic et vieilles dentelles de Capra ou plus récemment les comédies douces amères de James L. Brooks avec Nicholson dans Pour le pire et pour le meilleur ou plus récemment Comment savoir. Il y en a tant... Je laisse de côté Allen qui me déçoit de films en films. Bref, intouchables m'emmerde car ici, cela tourne au phénomène totalitaire. Si l'on a pas vu et qui plus est apprécié, on devient un paria. Je l'ai vu en trois fois tellement j'ai trouvé ça lourdingue, ah l'opéra, l'art contemporain... et la leçon de morale finale avec Dali... et à réfléchir, j'ai du mal à trouver une comédie française de qualité qui ne viennent pas de pseudo humoristes télévisuels... Faites défiler la liste ICI, c'est assez terrifiant... peut être le précédent des réalisateurs d'Intouchables (il faut bien être deux pour faire un tel étron ;-)), ou Fais moi plaisir ou L'Art d'aimer d'E.Mouret ? Les femmes du 6ème étage ? Musée haut, musée bas de Ribes ? les OSS 117 qui sont du vrai cinéma populaire que l'on peut lire à différents degrés ? La Première Étoile de Lucien Jean Baptiste (qui ??? ah ben oui, là on n'a pas les acteurs labellisés C+ ! :-)), il y aurait bien les délires de Dupontel qui va toujours très loin, mais bien sur, bien moins lisse, consensuel et sans handicapés ;-), ah si, il y a les comédies (?) de Jolivet comme Zim and Co ou la sublime comédie poético-désabusée Les Apprentis de Salvadori ? La grosse cavalerie Weber avec Le dîner de cons ? la comédie (musicale) légère et brillantissime d'Olivier Ducastel, Crustacés et coquillages ? les Huit Femmes et la Potiche d'Ozon ? la farce Palais Royal ! de Lemercier ? Les Randonneurs de P.Harel ? le burlesque de Ni à vendre ni à louer ?
Bref en me relisant, je mesure le fossé avec Intouchables... bien sûr, comme d'hab, pas grave de communier comme un seul homme, ça donne presque envie de faire du parapente... Mais quand on entend que cette année est record en terme de fréquentation, que le cinéma français marche du tonnerre, on est esbaudi... quel cinéma : http://www.reviewdepresse.com/article-cinema-les-films-francais-qui-ont-depasse-1-million-d-entrees-au-box-office-bilan-2011-95484181.html Est-ce que cela fait vivre le cinéma du milieu cher au groupe des 13 ? Que nenni... Donc continuons de célébrer Intouchables, mais ne nous plaignons par comme le dit Todd dans Après la Démocratie (à lire avant les élections en France !!) de la "stagnation éducative" (mes collègues pour "récompenser les bons élèves" - sic ! qui est bon en 2012 ? Récompenser comme sous les hussards ? - ont emmené voir une de mes classes Intouchables pendant que j'essaye de leur faire découvrir les films du patrimoine en noir et blanc serbo croate sous titré en russo tchétchène ;-)) et du "pessimisme culturel"... Pour citer un des films icone des 90', "jusqu'ici tout va bien, l'important, ce n'est pas la chute mais l’atterrissage" (La Haine, 1995)


Dernière édition par Guimauve le Dim 22 Jan 2012, 17:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rem
pilier
avatar

Nombre de messages : 791
Age : 27
Localisation : Vosges
Date d'inscription : 30/07/2011

MessageSujet: Re: Toledano et Nakache : Intouchables.    Dim 22 Jan 2012, 17:11

Albert a écrit:
Il y a du racisme dans le fait d'ignorer la personne noire (en l'occurrence le chanteur togolais) qui vient de chanter pour vous, au profit du blanc qui a le pouvoir.

Ce n'est pas du racisme, car cette préférence pour le Premier Ministre n'a rien à voir avec la couleur de peau du chanteur (il eut-été blanc que cela aurait changé peu de choses).

Franchement, je le dis sans méchanceté aucune, mais j'en ai marre d'entendre des fausses leçons de racisme, ça banalise complètement le véritable racisme.
Revenir en haut Aller en bas
http://blogactualite.org
Albert
pilier
avatar

Nombre de messages : 2302
Localisation : île de france
Date d'inscription : 22/06/2010

MessageSujet: Re: Toledano et Nakache : Intouchables.    Dim 22 Jan 2012, 19:26

Je ne peux que te recommander la lecture de Peaux noires et masques blancs de Fanon, même si le livre date un peu et présente des thèses discutables, ou bien plus facile Black boy de Richard Wright. Les grains ici, pourraient donner bien d'autres références.

Il ne s'agit pas de donner des leçons, mais de dire que le racisme, ça peut être aussi de devenir transparent. Le racisme, n'est pas dans les actes ou les paroles seulement, mais dans les regards, les préjugés, les oublis, dans certaines bonnes paroles aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Rem
pilier
avatar

Nombre de messages : 791
Age : 27
Localisation : Vosges
Date d'inscription : 30/07/2011

MessageSujet: Re: Toledano et Nakache : Intouchables.    Dim 22 Jan 2012, 19:47

Albert a écrit:
Je ne peux que te recommander la lecture de Peaux noires et masques blancs de Fanon, même si le livre date un peu et présente des thèses discutables, ou bien plus facile Black boy de Richard Wright. Les grains ici, pourraient donner bien d'autres références.

Il ne s'agit pas de donner des leçons, mais de dire que le racisme, ça peut être aussi de devenir transparent. Le racisme, n'est pas dans les actes ou les paroles seulement, mais dans les regards, les préjugés, les oublis, dans certaines bonnes paroles aussi.


Bien sûr.

Mais avec les deux trois phrases d'une situation anodine dépeinte sur internet, tu arrives à y voir un racisme, rien qu'avec un peu de volonté et de comportement ?
Revenir en haut Aller en bas
http://blogactualite.org
Albert
pilier
avatar

Nombre de messages : 2302
Localisation : île de france
Date d'inscription : 22/06/2010

MessageSujet: Re: Toledano et Nakache : Intouchables.    Dim 22 Jan 2012, 20:10

C'est peut être un peu compliqué à expliquer, mais le chanteur togolais n'était là que comme alibi, pas pour donner à ces enfants le goût et l'envie de découvrir une culture différente,et tout aussi respectable que la notre.
C'est dans ce non-intérêt que je vois le racisme.

De même, le film Intouchables, bien que les deux acteurs aient beaucoup de talent, présente un homme noir représentatif du cliché du noir en France: pauvre, inculte, non respectueux des lois, fuyant le travail et passant sa vie à rigoler.

Effectivement ce ne sont que deux lignes, mais ces attitudes de mépris sont tellement habituelles, que nous ne les voyons plus, surtout quand nous ne sommes pas directement concernés. Je peux te rapporter les propos d'une femme qui était proviseur de lycée en Afrique, et qui est femme de ménage en France.

"Je suis une femme grosse et noire, quand je cherche du travail, je ne peux être qu'une femme de ménage aux yeux des français. "
Devenir invisible, non-humain dirait Fanon, c'est un effet du racisme.
Revenir en haut Aller en bas
Rem
pilier
avatar

Nombre de messages : 791
Age : 27
Localisation : Vosges
Date d'inscription : 30/07/2011

MessageSujet: Re: Toledano et Nakache : Intouchables.    Dim 22 Jan 2012, 20:41

Albert a écrit:
C'est peut être un peu compliqué à expliquer, mais le chanteur togolais n'était là que comme alibi, pas pour donner à ces enfants le goût et l'envie de découvrir une culture différente,et tout aussi respectable que la notre.
C'est dans ce non-intérêt que je vois le racisme.

Ce n'était peut-être qu'un alibi, je n'en sais rien. Mais les gens assistant à la cérémonie n'y sont pour rien, et je ne vois pas en quoi ne pas s'intéresser à d'autres cultures tient du racisme.
Revenir en haut Aller en bas
http://blogactualite.org
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Toledano et Nakache : Intouchables.    Lun 10 Sep 2012, 04:59



Intouchables vient de battre le record détenu par Amélie Poulain du film français le plus vu à l'étranger, passant le seuil des 23,1 millions d'entrées dans les salles obscures à travers le monde, selon UniFrance.

sa sortie est encore attendue en Angleterre, en Australie et en Nouvelle-Zélande, il "file vers les 25 millions d'entrées" à l'étranger.

Le film doit être adapté sur les écrans aux Etats-Unis.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Toledano et Nakache : Intouchables.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Toledano et Nakache : Intouchables.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» PHILIPPE POZZO DI BORGO "LES INTOUCHABLES" SIMON DE CYRENE
» intouchables
» Si vous avez été ému par le film « Intouchables »....
» "Intouchables", un film raciste ?
» [3e] Génocide juif et autres génocides: que répondre à une élève?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: SPECTACLES :: Ecrans: cinéma et télévision-
Sauter vers: