Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les écrivains, les lecteurs et le vin.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Dindon
pilier
avatar

Nombre de messages : 2737
Date d'inscription : 20/07/2008

MessageSujet: Les écrivains, les lecteurs et le vin.   Mer 09 Nov 2011, 16:37

J'ai nommé...la bouteille ! top

écrivains alcoolos ?

Allez, des noms : Hemingway, Carver, Faulkner, Bukowski.

Questions :

Ce phénomène vous semble t-il spécifique aux USA ?

D'après ce que vous savez, comment les écrivains gèrent leurs bitures ? (ils écrivent avant, après, pendant ?)



Et les Russes ?


Qui ne boit pas ? (Les Chinois, il me semble...et moi, et moi, et moi Laughing )


Dernière édition par Dindon le Ven 11 Nov 2011, 18:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nestor
Admin
avatar

Nombre de messages : 1576
Date d'inscription : 25/12/2005

MessageSujet: Re: Les écrivains, les lecteurs et le vin.   Mer 09 Nov 2011, 17:01

je ne crois pas que le phenomène soit typiquement americain, mais on peut suivre deux pistes :

- les auteurs américains bien imbibés et dont l'oeuvre révèle ce "fâcheux penchant"

je pense à William Styron, mais sans connaître ses oeuvres. Chez Hemingway dans pour qui sonne le glas, ce n'est pas Jordan qui boit, mais le responsable du camp espagnol, surnommé le borracho, ce qui veut tout dire.

- les autres auteurs, je commence par les Russes, avec guelassimov dont je te recommande la lecture chez Actes sud.

vin
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net
Dindon
pilier
avatar

Nombre de messages : 2737
Date d'inscription : 20/07/2008

MessageSujet: Re: Les écrivains, les lecteurs et le vin.   Ven 11 Nov 2011, 18:01

Un sujet qui visiblement n'intéresse personne !


rire
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Les écrivains, les lecteurs et le vin.   Ven 11 Nov 2011, 18:08

A mon avis, c'est ton titre qu'il faudrait revoir, genre les écrivains alcooliques... sans parler des lecteurs ange
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Dindon
pilier
avatar

Nombre de messages : 2737
Date d'inscription : 20/07/2008

MessageSujet: Re: Les écrivains, les lecteurs et le vin.   Ven 11 Nov 2011, 18:10

Eh oui mais attends !

J'suis une romantique, moi !

Si j'annonce la couleur aussi brutalement, je fais fuir tout le monde !

Quoique... scratch
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Les écrivains, les lecteurs et le vin.   Ven 11 Nov 2011, 18:16

Pas plus sentimental qu'un homme ivre, il te promet tout, y compris "demain, j'arrête !"

Certains romans de Simenon ont été classés comme romans alcooliques, vu le nombre de petits verres de blanc que s'enfilaient les protagonistes au cours du récit.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les écrivains, les lecteurs et le vin.   Ven 11 Nov 2011, 18:33

Le dernier roman de Nicolas Rey Un léger passage à vide porte sur l'addiction à l'alcool et autres déboires (la drogue notamment). Il aborde cela avec, comme son titre l'indique, une certaine légèreté et un humour ravageur, car s'amuser de tout et rire du pire, il n'y a pas plus drôle!
Revenir en haut Aller en bas
Simon BRODSKY
pilier
avatar

Nombre de messages : 138
Age : 51
Localisation : Verneuil/Seine
Date d'inscription : 28/07/2010

MessageSujet: Re: Les écrivains, les lecteurs et le vin.   Ven 11 Nov 2011, 18:45

Tiens, je tombe sur ce sujet alors que je viens de me servir un verre de sky... Marrant...
Dans le bouquin que je viens d'écrire, le héros tente de guerir d'un chagrin d'amour à l'aide de sa bouteille. L'ddiction à l'alcool est omniprésente durant la moitié du livre, jusqu'à ce que les choses s'arrangent, et qu'il recommence à écrire. Toute ressemblance avec des personnes existantes, ou ayant existées étant bien entendu totalement fait exprés...

Mais en réalité, les artistes qui créent sous l'emprise de l'alcool ou de la drogue sont trés minoritaires.
Bukowski l'explique trés bien dans une de ses nouvelles. Il n'écrivait jamais en étant saoul... Par contre, la création d'une oeuvre exigeait qu'il déballe ses tripes et les pose sur la table. Après, il était dans un état second, totalement vidé, et avait besoin de "remontant". Alors seulement il se biturait...

Même témoignage reçu par une ancienne connaissance, amie de Gainsbourg.
Il ne composait jamais sous l'emprise de l'alcool. Par contre, il se saoulait après... Ou alors juste avant une émission télé ou une interview, afin d'être capable de jouer le rôle qu'on attendait de lui. Il disait alors : "Gainsbourg se barre quand Gainsbarre se bourre."

Tiens, je viens de terminer mon verre.
Je fais quoi maintenant... Je m'en resserre un ou je fume une clope ?
A moins que je ne sorte promener le chien...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les écrivains, les lecteurs et le vin.   Ven 11 Nov 2011, 19:03

Simon BRODSKY a écrit:

Mais en réalité, les artistes qui créent sous l'emprise de l'alcool ou de la drogue sont trés minoritaires.

Je ne sais pas s'ils sont minoritaires mais ils ont du génie.

A consulter sur ce sujet: L'imaginaire des drogues de Max Milner

PS: ceci n'est pas une invitation à la drogue bien entendu!
Revenir en haut Aller en bas
Amadak
pilier
avatar

Nombre de messages : 3859
Localisation : Buenos-Aires
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: les écrivains alcoolos   Sam 12 Nov 2011, 00:19

pour Simon Brodsky:
acceptez mon petit conseil; sortez promener le chien, c'est mieux pour vous deux
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Les écrivains, les lecteurs et le vin.   Sam 12 Nov 2011, 05:50


Du côté des écrivains de polars noirs, je ne sais pas ce qu'il en était dans leurs vies, mais leurs récits sont peuplés de détectives buveurs.

Les maux de têtes suivent leurs cuites de la veille, et une fois l'enigme résolue, et la dame perdue (morte ou évaporée), ils retombent dans le desespoir et l'alcoolisme qui va avec.

Parmi eux Chandler, Hammett, james lee Burke, des auteurs bien représentés sur GDS*.

Avec Dave Robicheaux, James Lee Burke aborde le thème du passé douloureux, et de l'enquête présente comme possibilité de rédemption.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
laure
pilier
avatar

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 06/11/2011

MessageSujet: ecrivains alcool   Sam 12 Nov 2011, 09:17

Vous souvenez vous de Bukowski chez Pivot ,de Gainsbourg au journal de la 2 , et plus loin de Vanghog et l'absinthe etc.....
les génies ont ils besoin de s'auto détruire , Camille Claudel c'était la passion , c'est pas mieux!
Revenir en haut Aller en bas
Simon BRODSKY
pilier
avatar

Nombre de messages : 138
Age : 51
Localisation : Verneuil/Seine
Date d'inscription : 28/07/2010

MessageSujet: Re: Les écrivains, les lecteurs et le vin.   Sam 12 Nov 2011, 10:57

laure a écrit:
Vous souvenez vous de Bukowski chez Pivot ,de Gainsbourg au journal de la 2 , et plus loin de Vanghog et l'absinthe etc.....
les génies ont ils besoin de s'auto détruire , Camille Claudel c'était la passion , c'est pas mieux!

Pour toi, Laure,

,

Et si tu veux une histoire d'alcoolo, j'en avais posté une il y a quelque temps :
http://grain-de-sel.cultureforum.net/t8346-un-grand-ecrivain

Amadak,

J'ai suivi ton conseil, et j'ai sorti le chien. Devant chez moi, le bar était ouvert, alors on est entré, lui et moi...

- Un sky, j'ai dit au patron.
- Moi aussi à dit le chien
- Y parle vot' clebs ? qu'il a demandé le patron
- Ouais qu'j'ai dit... Quand il est à jeun, il arrette pas de me saouler avec ses paroles...
- Mais si je parle pas, il se saoule au sky qu'il a répondu, le chien.
- J'crois bien qu'j'ai trop bu qu'il a dit le patron, j'arrive plus à comprendre ce que vous dîtes...

On a parlé comme ça, pendant une heure ou deux. Après, j'me souviens plus... J'me suis réveillé au commissariat, en cellule de dégrisement. Le chien m'attendait en jouant au cartes avec un flic.

Je viens de rentrer... C'est la dernière fois que je suis ton conseil Adamak...

Revenir en haut Aller en bas
Amadak
pilier
avatar

Nombre de messages : 3859
Localisation : Buenos-Aires
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: les écrivains alcoolos   Sam 12 Nov 2011, 13:18

pour Simon Brosky:
Desolée que mon conseil t'aies mis dans cet état, mais je vois qu'il a éveillé un talent d'écrivain chez toi!!

je me souviens de beaucoup d'écrivains alcoolos , John Fante, introduit en France par Bukovsky; les auteurs Russes,on dirait le climat si froid, mais ce n'est pas vrai , puisque
dans mon pays il fait chaud et mon auteur préferé de l'Argentine Abelardo Castillo a lui même avoué qu'il avait été un buveur invéteré et presque tous ses livres ont comme sujet des alcoolos, et moi j'adore ses contes comme ceux de Fante et prochainement les tiens, Simon.

je vais jeter un coup d'oeil sur les liens.
Revenir en haut Aller en bas
Amadak
pilier
avatar

Nombre de messages : 3859
Localisation : Buenos-Aires
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: les écrivains alcoolos   Sam 12 Nov 2011, 14:39

Pour Simon Brodsky:

Cher ami ,que penses-tu de l'intuition féminine? j'avais ressenti que tu étais un écrivain en herbe; ton conte que j'ai lu avec plaisir, cette histoire révele une inspiration digne d'éloges, continue, si on t'a refusé sur un autre forum,c'est pire pour eux, nous sur GDS , je vois les avis de plusieurs , nous sommes contents de ta présence.

Ce avec quoi je suis d'accord c'est de mettre si tu veux , la traduction des mots anglais, pour les ignorants comme moi qui ne connais pas un mot, si tu peux le traduire en espagnol, mieux encore, mais français ça suffit.

J'ai été éprise de ce conte ,talent et imagination

Merci chapeau
Revenir en haut Aller en bas
Elsada
pilier
avatar

Nombre de messages : 209
Date d'inscription : 16/08/2011

MessageSujet: Re: Les écrivains, les lecteurs et le vin.   Sam 12 Nov 2011, 15:50

Oh là ! Je ne connais pas assez la biographie des auteurs pour savoir qui picole quoi, mais je ne crois pas que les auteurs américains soient plus touchés que ceux de n'importe quel pays. La déchéance physique et morale de grands noms s'étale bien au-delà de l'alcool, qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Amadak
pilier
avatar

Nombre de messages : 3859
Localisation : Buenos-Aires
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: les écrivains alcoolos-page2   Dim 13 Nov 2011, 01:08

Pour Elsada: ce que je pense moi n'a pas d'importance, mais ajoutons les grands noms d'écrivains , de peintres, d'artistes de tout genre non seulement alcoolos ,mais drogués et pourtant leurs oeuvres ont laissé des traces dans l'histoire, Je ne suis pas psychologue pour expliquer cela, moi je ne bois ni fume pas . Peut-être qu'ils étaient malheureux et dans le fond d'une bouteille ils oubliaient leur chagrin.
Revenir en haut Aller en bas
Simon BRODSKY
pilier
avatar

Nombre de messages : 138
Age : 51
Localisation : Verneuil/Seine
Date d'inscription : 28/07/2010

MessageSujet: Re: Les écrivains, les lecteurs et le vin.   Dim 13 Nov 2011, 10:05

Et si c'était le chagrin, justement, ou le manque de quelque chose qui poussait à écrire ?
A part d'Ormesson, qui explique à longueur d'interview qu'il écrit parce qu'il est heureux, tout les autres expliquent quand même que l'écriture est une sorte de palliatif (à quoi ?) ou de délivrance (de quoi ?).
Revenir en haut Aller en bas
Amadak
pilier
avatar

Nombre de messages : 3859
Localisation : Buenos-Aires
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: les écrivains alcoolos-page2   Dim 13 Nov 2011, 13:47

Pour Simon Brdsky: à quoi? à l'angoisse existentielle, au malaise de vivre
Revenir en haut Aller en bas
Simon BRODSKY
pilier
avatar

Nombre de messages : 138
Age : 51
Localisation : Verneuil/Seine
Date d'inscription : 28/07/2010

MessageSujet: Re: Les écrivains, les lecteurs et le vin.   Dim 13 Nov 2011, 14:16

Tu as certainement raison Adamak...
Revenir en haut Aller en bas
Amadak
pilier
avatar

Nombre de messages : 3859
Localisation : Buenos-Aires
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: les écrivains alcoolos-page2   Dim 13 Nov 2011, 16:52

pour Simon Brodsky:
Amadak te demande où est ton post que tu as ecrit sur Céline. Céline est banni de ma mémoire, mais lisant ton exposé j'ai envie de te répondre quelques mots, pas aujourd`hui, demain peut-être.
merci en avance
Revenir en haut Aller en bas
Simon BRODSKY
pilier
avatar

Nombre de messages : 138
Age : 51
Localisation : Verneuil/Seine
Date d'inscription : 28/07/2010

MessageSujet: Re: Les écrivains, les lecteurs et le vin.   Dim 13 Nov 2011, 17:39

http://grain-de-sel.cultureforum.net/t6355p15-celine-vivant

http://grain-de-sel.cultureforum.net/t8271p45-celine-amour-caniche-et-commemoration

J'ai bien compris que tu n'aimais pas le bonhomme... Et je comprends bien pourquoi.
Pour moi, l'homme privé et l'écrivain ne doivent pas être mis sur le même plan... Et surtout, je trouve qu'il y a également beaucoup de propos de haineux parmis les gens qui le dénigre, et ça m'agace.

Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Les écrivains, les lecteurs et le vin.   Lun 14 Nov 2011, 12:05

ouais, le mieux serait peut-être de poster sur Mort à crédit surce fil.

revenons à la bouteille




sous le signe de Gargantua qui sait parler à ses lecteurs

BEUVEURS tres illustres, et vous, Verolez tres precieux, - car à vous, non à aultres, sont dediez mes escriptz, - [...] tousjours riant, toujours beuvant d'autant à un chascun, tousjours se guabelant, tousjours dissimulant son divin sçavoir;[...].

Crochetastes vous oncques bouteilles? Caisgne ![...]à la composition de ce livre seigneurial, je ne perdiz ne emploiay oncques plus, ny aultre temps que celluy qui estoit estably à prendre ma refection corporelle, sçavoir est beuvant et mangeant.


c'est plus motivant que de la litterature coca cola tchin!
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Maya
pilier
avatar

Nombre de messages : 4596
Age : 64
Localisation : Thrace
Date d'inscription : 16/07/2009

MessageSujet: Re: Les écrivains, les lecteurs et le vin.   Lun 14 Nov 2011, 12:14


Marguerite Duras si appreciee par moi dit:

« Dès que j’ai commencé à boire,
je suis devenue une alcoolique »


Marguerite Duras, l'alcool et "la permanence de la blessure"
Revenir en haut Aller en bas
Simon BRODSKY
pilier
avatar

Nombre de messages : 138
Age : 51
Localisation : Verneuil/Seine
Date d'inscription : 28/07/2010

MessageSujet: Re: Les écrivains, les lecteurs et le vin.   Mer 16 Nov 2011, 11:36

Jean Louis
Ou le monologue du client (par Yves Jamait)

Vois-tu mon vieux Jean-Louis,
J'ai comme des langueurs.
C'est semblable à des cris,
ça vient de l'intérieur.
ça me déchire un peu,
jusque dans les artères,
Comme ce vin trop vieux,
Qu't'aurais laissé ouvert.
Ce monde-là m'écoeure.
Regarde-les, nos chefs,
Qui font pousser des fleurs au bord des SDF
On les emmerde tous, sers-moi n'importe quoi, j'm'en fous !
Pourvu qu'ça mousse, et toi, qu'est ce que tu bois ?

S'ils nous prennent pour des cons,
Ne fait-on pas tout pour ?
Y'a plus d'révolutions mais y'a toujours une cour.
Ils nous fliquent, ils nous guettent,
Nous brident et nous contemplent.
Moi j'veux bien être honnête, mais je manque d'exemple.
Ils n'en ont pas fini de nous laisser pour dupes.
Pratiquant l'alchimie, celle du parachute.
Pendant qu'on se bat pour, ramasser quelques miettes,
Ces coqs de basse-cour, enfoirés, nous raquettent.

On parle, on parle mais il se fait tard,
C'est bientôt la fin du monde et j'ai plus rien à boire.

Ce monde nous échappe
On n'est plus que des cons,
À passer à la trappe,
Celle des générations.
Je regarde mon ombre,
Elle ne me ressemble pas.
Elle est plus grande que moi,
Tiendra-t-elle dans ma tombe ?

En attendant ce jour,
Qui s'ra peut être une nuit,
J'voudrais un peu l'amour
D'une femme jolie
Qui oublierait mon âge
Et serait amoureuse,
Enfin, même de passage,
Que je rendrais heureuse.
Je voudrais de son corps, parcourir les silences,
Ne faire en m'approchant pas plus de bruit qu'une ombre,
Qu'elle m'ouvre les bras et accepte la danse,
D'un sourire éclairant son visage trop sombre.

Vois-tu ? J'ai mal aimé,
Tu vois, j'ai mal au corps.
Et j'en ai mal encore tellement j'ai mal aimé.
Mais j'en ai vu passer, des pachydermes roses;
Bien plus souvent, c'est vrai,
Que j'l'ai cueillie... la rose.

On parle, on parle mais il se fait tard,
C'est bientôt la fin du monde et j'ai plus rien à boire.

Je me sens tellement seul,
Que j'en ai le vertige.
Je sais, je suis pas l'seul,
Mais toi, au moins, tu piges.
De cette solitude,
j'ai fait mon ordinaire.
Pour prendre l'habitude
J'ai laissé le temps faire.

Tu vois, mon vieux Jean-Louis,
Là-haut la lune est pleine.
Je sens bien qu'moi aussi,
Mais j'ai tellement de peine.
Boire, ça réchauffe le coeur,
Même si ça nique le foie.
Pour sortir d'la torpeur
Que veux tu, je bois.

Allez mon vieux Jean-Louis,
Sers m'en donc une dernière,
Je m'sens un peu aigri,
Pour tout dire, j'suis amer.
Nos vies se recroquevillent,
Il va falloir s'y faire,
Le monde part en vrille,
Mais qu'il aille donc se faire...

On parle, on parle mais il se fait tard,
C'est bientôt la fin du monde et j'ai plus rien à boire...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les écrivains, les lecteurs et le vin.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les écrivains, les lecteurs et le vin.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dans le courrier des lecteurs de Télérama
» Une histoire des parents d'écrivains
» Les écrivains combattants
» approche psychologique des écrivains de la bible
» recherche lettres d'amour d'écrivains ou personnes célèbres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: "Autres lectures" :: Sciences humaines et documents-
Sauter vers: