Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Khaled Osman [Egypte]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Khaled Osman [Egypte]   Ven 18 Nov 2011, 18:15

Il est né en Égypte mais a grandi en France ; il s’est toujours intéressé à la littérature arabe, d’abord comme lecteur, puis comme traducteur vers le français. Après avoir commencé en traduisant Naguib MAHFOUZ, il s’est orienté vers l’œuvre de Gamal GHITANY, dont il a à ce jour traduit une dizaine d’ouvrages, parmi lesquels le chef-d’œuvre, Le livre des Illuminations (Seuil, 2005, prix Laure-Bataillon, prix Amédée-Pichot).

Parallèlement il vient de se lancer dans l’écriture : son premier roman, Le Caire à corps perdu, est paru en septembre 2011 aux éditions Vents d’ailleurs.

Depuis longtemps passionné de photographie, il a une prédilection pour les portraits saisis dans les lieux emblématiques des grandes métropoles (série sur le métro new-yorkais). Sa série « Les cafés du Caire » publié dans la revue meet n°15, met en avant le rôle de ces derniers comme hauts lieux de la sociabilité égyptienne




un roman : Le Caire à corps perdu, Khaled Osman, Vents d’ailleurs, 2011

De retour au pays, l'exilé est atteint d'amnésie, avec des résurgences ponctuelles, non de données administratives, bien peu constitutives de l'identité, mais de poèmes, de films et de sensations de l'enfance.

Placé dans une pension, il est pris en charge par de jeunes étudiants qui se mobilisent pour l'aider.

La présentation du livre permet à l'auteur de rappeler l'importance de la poésie dans le monde arabe (VIe siècle) par rapport au roman d'apparition tardive (XIXe siècle).
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Khaled Osman [Egypte]   Ven 14 Déc 2012, 13:08

le livre est écrit en français, l'auteur vit en France, je le mets ici parce qu'il parle de l'Egypte/

1/3

J’ai fini la première partie du Caire à corps perdu, et j’aime cette prose naturelle, humoristique et chaleureuse, tout en me disant que les Égyptien(ne)s lui trouveraient encore d’autres qualités fondées sur la connaissance du quotidien présent dans le récit.

Quoi de plus naturel que de vouloir revisiter le pays dont on est originaire et qu’on a quitté depuis plusieurs années ? pourtant, à la douane, pour le capitaine Mounir, revenir est suspect : il inclut le risque d’introduire des idées nouvelles dans des pratiques anciennes, de « vouloir changer les choses » !

Le passage à la douane est une petite comédie : on en rit après coup, une fois les tampons obtenus, les frayeurs de l’arbitraire passées.

Khaled Osman n’a pas la plume cruelle qui griffe, elle égratigne seulement les usages, sans nuire aux personnes. Le chauffeur de taxi se conduit comme un voleur, mais qu’auriez-vous fait à sa place ?

L’humour et la verve permettent à l’auteur de placer son héros, devenu amnésique dans une pension de famille : la gentillesse de la patronne, les traditions d’accueil, et les plaisanteries étudiantes font bon ménage. Le récit est donc chaleureux et malicieux, épicé aussi quand le contexte le mérite.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Khaled Osman [Egypte]   Sam 15 Déc 2012, 06:40

2/3 Le Caire à corps perdu

Que faut-il lire dans les journaux égyptiens ?

la caricature de la page deux : elle donne la clé pour décrypter toutes les informations, c’est la clé de voûte de « l’humour dévastateur et de l’autodérision égyptienne ».

« les faits divers du jour [..] des enquêtes criminelles déjà élucidées (les autres n’avaient pas droit de cité), qui toutes mettaient en avant le dévouement et la perspicacité des policiers autant que l’effroyable absence de moralité des citoyens.

L’objectif était de rendre hommage aux premiers (mais les vertus qu’on leur attribuait étaient tellement à rebours de ce qu’on leur connaissait que plus personne n’y prêtait attention) et de dissuader les seconds (mais comme les lecteurs se débattaient dans des difficultés considérables, ils avaient tendance à s’identifier aux malfaiteurs davantage qu’aux victimes, et voyaient plutôt dans ces récits un réservoir d’idées ingénieuses)»


Voila une bonne connivence qui me décide à aborder de bonne humeur la 2e partie !
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Khaled Osman [Egypte]   Sam 15 Déc 2012, 14:57


Malheureusement j'ai pas trouve le livre chez moi mais je vais continuer la recherche peut etre c'est disponible dans une autre region.

voilà un entretien avec l'auteur à propos de son livre http://www.lelitteraire.com/?p=2384

belle analyse,rotko merci beaucoup chapeau et bonne lecture study
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Khaled Osman [Egypte]   Sam 15 Déc 2012, 16:01


je suis très intéressé par ce récit qui mêle des poèmes, des passages de romans, des synopsis de films, en parallèle avec des situations du roman. N'oublions pas que l'auteur est traducteur et au courant de la vie culturelle égyptienne.

A la fin de l'ouvrage, les extraits sont identifiés (ils ne peuvent l'être au cours de l'action car le personnage est amnésique, même si des extraits d'oeuvres lui reviennent en mémoire).

Dis-moi, Ginchiyo, si tu le veux, dans quelle région ou dans quelle ville tu vis, pour que je me renseigne sur la présence du livre dans les librairies.

tu pourrais aussi nous parler des bibliothèques auxquelles tu as accès. Nous sommes bien ignorants (moi, en tout cas) sur les pratiques et possibilités de lecture en Egypte - et ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Khaled Osman [Egypte]   Sam 15 Déc 2012, 18:06

Ginchiyo a écrit:

Malheureusement j'ai pas trouve le livre chez moi mais je vais continuer la recherche peut etre c'est disponible dans une autre region.

En principe, le roman est disponible au Caire à la librairie Oum el Dounia.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Khaled Osman [Egypte]   Dim 16 Déc 2012, 19:12



ok rotko je verrai ce que je pourrai faire,merci respect
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Khaled Osman [Egypte]   Lun 17 Déc 2012, 09:18

Citation :
bonne connivence qui me décide à aborder de bonne humeur la 2e partie !

3/3 Le Caire à corps perdu, Vents d'Ailleurs.

Khaled Osman présente, par l’intermédiaire des savoureuses aventures de son personnage, un panorama « légèrement critique » de l’Égypte officielle de Moubarak, prompte à suspecter tout le monde, à l’image du capitaine Mounir, qui hait les « pousse-crayons à l’esprit torturé » :

« il avait toujours détesté la littérature, les poètes, les philosophes, les scribouilleurs de tout poil. Et maintenant les traducteurs ! Pour qui se prenaient-ils, ces drogmans tout juste bons à accompagner les groupes de touristes dans leurs promenade en chameau ? »;

Il égratigne en passant les fonctionnaires qui se livrent lucrativement au trafic de papiers, les mouchards chargés de surveiller les Égyptiens à l’étranger Alaa el Aswany les mentionnait dans Chicago, chez Actes Sud], les dévots/délateurs obsédés par l’usage de l’alcool etc.

L’interdiction de l’alcool dans l’islam, que tout le monde tient aujourd’hui pour acquise n’est pas toujours allée de soi,

sinon ce verset du Coran n'aurait pas lieu d'être :

« Tenez-vous éloignés de la prière quand vous êtes ivres ... »

Au lecteur de percevoir ces critiques, et de s’interroger à la fin du récit sur l’identité de l’exilé par rapport à l’Égyptien résident, comme sur celle du traducteur par rapport à l’auteur ;

question pertinente pour Khaled Osman qui, dans ce premier roman je crois, associe à son entrée personnelle en littérature, nombre d’auteurs comme Gamal Ghitani que nous connaissons grâce à lui. cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Khaled Osman [Egypte]   Mer 19 Déc 2012, 14:22



L'auteur, Khaled Osman, à El Watan :

c’est un roman sur la quête de l’identité, avec la double particularité que cette quête s’effectue sous la contrainte et dans l’urgence. Puisque le personnage doit retrouver le plus vite possible les éléments de sa personnalité, sous peine de rester dans une indétermination douloureuse, cette urgence et cette nécessité font que la quête s’apparente à une enquête policière.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Khaled Osman [Egypte]   Lun 21 Jan 2013, 10:37


Oui, ce n’est pas une simple promenade au Caire, mais une exploration de la condition de l’exilé, une quête de sa vraie identité, peut-être liée à ses racines, et au sentiment d’une appartenance à laquelle il décide d‘adhérer.
J’y vois aussi, mais c’est ma propre optique, le passage réussi d’un traducteur, passeur des écrits de très grands écrivains, comme nous le savons, vers sa propre personnalité littéraire. Khaled Osman fait, avec ce premier roman, son entrée dans la cour des grands.

J’ajoute le billet très complet de Mustapha Harzoune

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Khaled Osman [Egypte]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Khaled Osman [Egypte]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Egypte : l’Eglise copte condamnée parce qu’elle ne reconnaît pas le divorce
» Oiseau d'Egypte
» Egypte: une reine sort de l'anonymat
» Egypte ou Mésopotamie ?
» Toute la vérité dans les événements d'Algérie - Egypte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: FICTION :: Afrique et Moyen Orient-
Sauter vers: