Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Dany Laferrière

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 115
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: dany Laferrière   Sam 17 Avr 2010, 07:08

bonjour Nicyrle, hou ! ça ne donne guère envie de le lire !
j'avais englouti "l'odeur du café" avec un réél plaisir et je n'aime pas trop enchainer sur un même auteur. En ce moment, je lis "Désert" de Le Clezio. Bonne journée à toi
Revenir en haut Aller en bas
nicyrle
pilier
avatar

Nombre de messages : 5882
Age : 75
Localisation : Tout en bas, sous les orangers
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Dany Laferrière   Sam 17 Avr 2010, 20:06

Lysandre a écrit:
bonjour Nicyrle, hou ! ça ne donne guère envie de le lire !
j'avais englouti "l'odeur du café" avec un réél plaisir et je n'aime pas trop enchainer sur un même auteur. En ce moment, je lis "Désert" de Le Clezio. Bonne journée à toi
Un livre magnifique, celui-là !
Pour ma part, j'hésiterai à me lancer dans un autre Laferrière !
Bonne soirée, Lysandre !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Harelde
pilier
avatar

Nombre de messages : 7283
Age : 43
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 18/09/2008

MessageSujet: Re: Dany Laferrière   Lun 26 Avr 2010, 07:47

nicyrle a écrit:
Pour ma part, j'hésiterai à me lancer dans un autre Laferrière !
Pas moi !
La suite de l'Odeur du Café est d'ores et déjà programmée dans les semaines à venir... Si GDS* ne vient pas bouleverser ce plan de lecture !
Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://www.corif.net/site/
nicyrle
pilier
avatar

Nombre de messages : 5882
Age : 75
Localisation : Tout en bas, sous les orangers
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Dany Laferrière   Lun 26 Avr 2010, 11:35

Si j'arrive à trouver L'odeur du café, je vais me laisser tenter à cause de ce que vous en dites les uns et les autres ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Harelde
pilier
avatar

Nombre de messages : 7283
Age : 43
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 18/09/2008

MessageSujet: Re: Dany Laferrière   Lun 26 Avr 2010, 11:38

nicyrle a écrit:
Si j'arrive à trouver L'odeur du café, je vais me laisser tenter à cause de ce que vous en dites les uns et les autres ! Wink
Je l'ai repassé à mon épouse qui apprécie également beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.corif.net/site/
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 115
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: dany Laferrière   Lun 26 Avr 2010, 12:00

je l'ai repassé à ma fille qui a adoré
Revenir en haut Aller en bas
DonaSol
habitué(e)
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Dany Laferrière   Sam 12 Fév 2011, 18:11

Il vient de sortir un nouveau roman : Tout bouge autour de moi. En échos au drame haïtien.
J'ai bien envie de le lire...
Quelqu'un a tenté l'expérience ?
Revenir en haut Aller en bas
Dindon
pilier
avatar

Nombre de messages : 2737
Date d'inscription : 20/07/2008

MessageSujet: Re: Dany Laferrière   Sam 05 Nov 2011, 19:54

Comment faire l'amour avec un nègre sans se fatiguer


Je vais revenir sur ce livre, mais d'ores et déjà, pour donner le ton, 2 citations (dans les 2 cas, le "elle" signifie une fille blanche et de bonne famille) :

"Tu t'imagines, elle étudie à McGill (une vénérable institution où la bourgeoisie place ses enfants pour leur apprendre la clarté, l'analyse et le doute scientifique) et le premier Nègre qui lui raconte la première histoire à dormir debout la baise. Pourquoi ? Parce qu'elle peut se payer ce luxe. (...) Miz Littérature* peut bien se permettre d'avoir une conscience pure, claire et honnête. Elle en a les moyens. Quant à moi, j'ai su très tôt qu'il fallait en finir avec ce produit de luxe. Pas de conscience. Pas de paradis perdu. Pas de terre promise".


*surnom de la fille blanche

"Elles* sont tellement infectées par la propagande judéo-chrétienne que dès qu'elles parlent à un Nègre, elles se mettent à penser en primitives. Pour elles, un Nègre est trop naïf pour mentir. C'est pas leur faute, il y a eu auparavant, la Bible, Rousseau, le blues, Hollywood."


*les blanches huppées



A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Dindon
pilier
avatar

Nombre de messages : 2737
Date d'inscription : 20/07/2008

MessageSujet: Re: Dany Laferrière   Lun 07 Nov 2011, 09:01

L'histoire se passe à Montréal et met en scène deux jeunes Africains au chômage. En gros, un sage, une sorte d'ermite qui dort ou médite et un futur romancier. Ils vivent dans un taudis, qui devient pourtant le 7è ciel des WASP du coin, qui aiment profiter des corps endurants de ces braves types.

L'auteur se sert en effet du sexe comme moyen d'exprimer les rapports entre 2 commuanutés qui ne se ressembleront jamais, ne se comprendront jamais.

Le sexe devient même un vecteur de veangeance quand il se charge de rage et de violence.

L'ensemble n'est pas pornographique, mais simplement cru à certains passages où l'on ressent le désarroi de ces Africains toujours traités en singes par les blancs.

Si l'égalité sociale est apparente, les préjugés sont toujours présents, simplement teintés de compassion pour ces pauvres anciens esclaves.

Derrière les scènes drôles, j'ai ressenti le poids d'un passé qui ne se gommera jamais, quoiqu'on fasse.

DL utilise les clichés qu'on assimile aux Africains : le jazz, l'érotomanie, l'alcool, et l'ignorance.

Ca tombe bien, nos deux héros sont érudits et très amateurs de (bonne) littérature. Henry Miller apparaît en filigrane de ce court texte vivant, plein de réalisme et aussi d'espoirs (à la fin, le romancier est publié !).

Le mythe Africain est revisité, tonifié et inversé.

Il y a beaucoup de philosophie dans les réparties, les observations, et cela sans pathos. Même sans rancune. On finit par plaindre ces WASP qui continuent à faire semblant d'être gentils avec les Noirs mais ne sortent jamais vraiment de leur douillette idéologie de "race supérieure et éduquée".

A lire donc, pour le style alerte et la joie qui découle de l'ensemble.

Eh non, pas de haine ! cheers

lire

----

Revenir en haut Aller en bas
Kervinia
pilier
avatar

Nombre de messages : 3822
Age : 30
Localisation : Seine-et-Marne
Date d'inscription : 04/04/2010

MessageSujet: Re: Dany Laferrière   Sam 21 Avr 2012, 11:03

Ah tiens, on n'a pas encore parlé de Chronique de la dérive douce, par ici. ^^

J'ai fini ce livre hier soir.

Quatrième de couverture
Un jeune homme du Sud arrive dans une ville du Nord.
On le voit dériver dans les rues d'un monde si neuf.
Par petites touches singulières, il tente de savoir où il se trouve.
Si L’Énigme du retour (Grasset, prix Médicis 2009) était le roman du retour à Port-au-Prince de Dany Laferrière, Chronique de la dérive douce relate son arrivée à Montréal, à l'âge de 23 ans.

Mon avis

Je suis tombée involontairement dans une période où les genres se mélangent. D'abord avec Merci, de Daniel Pennac, qui se présente sous la forme d'un roman, mais qui concrètement tient davantage du théâtre. Ensuite avec Un assassin blanc comme neige, qu'on peut assimiler à de la prose poétique. Enfin, avec cette Chronique de la dérive douce, qui tient elle aussi de la prose poétique. Une prose moins poétique, dans l'absolu, que la précédente, mais qui d'un point de vue formel fait vraiment penser à de la poésie : nous n'avons pas de vraies lignes, plutôt des vers libres, et un refrain revient, entêtant, celui de l'Africain qui affirme au narrateur qu'il est arrivé trop tard.
En dépit de cette forme particulière, il s'agit clairement d'un roman, et plus précisément d'un roman d'initiation. Comme je l'ai vu écrit sur un lien, ce roman d'initiation "relate à la fois une entrée dans la ville et une entrée dans la vie." Ces deux entrées, qui font suite à un exil, frappent par leur dureté, qui contraste avec la naïveté première du narrateur. Durant cette épreuve, il aura trois soutiens : la littérature, l'alcool et les filles.
Un roman qui se lit sans accrocs, mais où il ne faut pas hésiter à faire des pauses pour ne pas saturer.

Extrait n°1
Citation :
Le chauffeur de taxi ouvre la radio.
Une voix haut perchée
annonce la présence en ville
de rock-stars, de mannequins,
et autres dieux du stade.
Il éteint le poste en murmurant :
"C'est Babylone."

Un homme complètement nu
courant sur le trottoir.
Les policiers font semblant
de ne rien voir.
La foule applaudit.
"Sodome" dit le chauffeur.

Extrait n°2
Citation :
Je suis allé ce matin au bureau de dépannage des
immigrés sur la rue Sherbrooke. Le type qui
s'occupe de mon dossier m'a dit que si j'acceptais
de déclarer que je suis un exilé, et non un
voyageur comme je m'obstine à le répéter, il
pourra me donner soixante dollars au lieu des
vingt qu'il distribue aux immigrés. Je
n'ai pas été exilé, j'ai fui avant d'être tué.

On ment en Haïti pour
survivre, et ça je peux
le comprendre, mais
qu'on ne nous demande
pas de mentir ici aussi.
A peine sur le trottoir,
j'ouvre l'enveloppe pour
trouver cent vingt dollars.
Juste assez pour me louer
une chambre
dans ce quartier ouvrier.

4/5
Un bon moment de lecture
Revenir en haut Aller en bas
Julien Green
pilier
avatar

Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 23/05/2010

MessageSujet: Re: Dany Laferrière   Jeu 03 Mai 2012, 20:56

J'ai lu L'odeur du café il y a un bout et c'est un livre des plus ordinaire.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Dany Laferrière   Ven 04 Mai 2012, 05:03

Citation :
J'ai lu L'odeur du café il y a un bout et c'est un livre des plus ordinaires


c'était aussi mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Dany Laferrière   Ven 13 Déc 2013, 07:37

A l'académie !

retrospective :

Il est né à Port-au-Prince en 1953, il a vécu une partie de son enfance à Petit-Gôave pendant que son père prenait le chemin de l’exil, et dû fuir à son tour son pays en 1976, pour échapper aux sinistres tontons macoutes qui venaient de fracasser le crâne d’un de ses meilleurs amis. Il s’est alors réfugié à Montréal. Il y est encore, entre deux voyages ici ou là.

Quand il a atterri à Montréal, Laferrière a commencé par vivre comme un gueux. Il a mangé ce qu’il trouvait, travaillé dans une usine. Il lui restait à transformer son existence en roman. Il s’est donc procuré une machine à écrire, avec ce raisonnement imparable:

Arrivé en Amérique, je devais passer de la roue au tracteur, échapper à mon sort d’écrivain du Tiers-Monde. Je rejoignais Bukowski et Hemingway. Je me racontais que cette machine avait appartenu à Chester Himes. J’avais toute une mythologie, une machine pouvait écrire un best-seller. Cette machine est aujourd’hui complètement déglinguée, je la garde comme une relique.»


tout l'article de son sacre  Smile 
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 115
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Dany Laferrière   Ven 13 Déc 2013, 08:12

oui! A l'Académie, Laferrière, parce qu'IL LE VAUT BIEN !!! cheers 
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 115
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Dany Laferrière   Ven 13 Déc 2013, 08:33

j'avais beaucoup aimé l'odeur du café et non, je ne l'avais pas trouvé "ordinaire", chacun ses machins ! tongue  je m'étais dit que je lirais comment faire l'amour avec un nègre sans se fatiguer (ça manque à ma culture !). Je vais le lire maintenant, à l'occasion de son entrée à l'Académie et pour fêter ça ! flower tchin! 
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Dany Laferrière   Sam 14 Déc 2013, 05:41


Citation :
«Laferrière, notre Citadelle à l'Académie française»,
titrait en une vendredi le seul quotidien francophone d'Haïti, Le Nouvelliste - une référence à la Citadelle Laferrière, un fort situé dans le nord du pays. Son élection constitue «un geste combien historique qui vient de nous remettre sur la carte du monde», se réjouissait un journaliste du Nouvelliste. Radios et journaux étaient à l'unisson pour saluer un «honneur» fait au pays, qui peine toujours à se relever du terrible séisme de 2010.


on oubliera pas pour autant Lyonel Trouillot, écrvain haitien de talent, et il sera question de la parabole du failli prochainement.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Terpsichore_Zanghay
neophyte
avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 18/12/2013

MessageSujet: Le charme sans se fatiguer   Mer 08 Jan 2014, 14:39

Bien d'accord avec toi, mon cher Rotko,
Même si le Charme des Après-midi sans fin diffuse de façon durable ses effluves délicats, et offre comme un écho à l'énigme du retour - de la jeunesse aux années de raison - et je ne saurai que conseiller l'irrésistible Comment faire l'amour avec un nègre sans se fatiguer, pour les nostalgiques de colocations déglinguées, alcoolisées et pour le moins libidineuses.
Zanghayement,
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Dany Laferrière   Lun 27 Jan 2014, 15:54


Citation :
Dès mon premier livre, j'ai su que j'étais un écrivain primitif. Mon but était d'annuler l'esprit critique du lecteur en l'intoxiquant d e saveurs, d'odeurs, de couleurs. Jusqu'à li donner l'impression que je le pénètre autant qu'il me pénètre.

Dany Laferrière in "journal d'un écrivain en pyjama", petit recueil de conseils pour qui se mêle d'écrire. De petites notices, fondées sur son expérience, et qui signalent à l'écrivain débutant quelques erreurs à ne pas commettre.

Simple, pratique, et sensé, Lobservation de ces préceptes ne garantit pas pour autant l'entrée à l'académie française  Laughing 

D'ailleurs on trouve dans cette institution VGE, dont un seul et maigre récit ne lui conférera ni l'immortalité ni la gloire posthume...
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dany Laferrière   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dany Laferrière
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: FICTION :: Auteurs français et d'expression française-
Sauter vers: