Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 De l'universalité des cultures et des civilisations…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Domino
habitué(e)
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 18/09/2011

MessageSujet: De l'universalité des cultures et des civilisations…   Mar 07 Fév 2012, 10:55

Comment concilier religions et traditions, tout en respectant leurs particularités ?
Comment fédérer les cultures, sous quelle bannière accepteraient-elles de s’unir tout en sauvegardant leur identité ?
Les poètes ont pressenti la nécessité de ce projet universalisant. Goethe, Whitman, Paul Valéry, Stéphane Mallarmé aiguisaient leur plume, désirant toucher l’énigme de cristal. Teilhard de Chardin en a eu l’intuition. Mais quelle philosophie, quelle science, quelle politique donneraient aujourd’hui corps à ces perceptions ?
D’éminents chercheurs soupçonnent l’existence d’un motif unique régissant le réel. Mais le corps éparpillé des disciplines scientifiques, malgré ses efforts d’interdisciplinarité, a-t-il identifié la constante universelle ? De leur côté, mythologies et religions, depuis longtemps affirment la cohérence qui unit les camps du Sacré. Mais comment isoler le vecteur universel, fondateur d’unité ? C’est cette enquête-là que présente La Face cachée du Cerveau. Quarante ans de travail ont été nécessaires à cette investigation. Il en résulte un ouvrage magistral qui met au jour le code cortical, révélant la puissance qu’il a d’être le code des archétypes du réel.

Il ne s'agit pas ici de faire la publicité d'un livre qui en est à sa quatrième ré-édition : mais de s'étonner que les médias n'en aient nullement relayé l'importance civilisatrice.

L’auteur libère les visions du soufi IBN’ARABI de l’hermétisme médiéval. Elle rapproche le Livre des Demeures de Sainte THERESE d’AVILA du Traité des Palais (le Zohar) de MOISE DE LEON. Elle offre l’explication systémique de l’enseignement chamanique du sorcier amérindien JUAN MATUS, rendu célèbre sous la plume de CARLOS CASTANEDA. Sans oublier les Inuits, les Dogons ou la tradition bouddhiste du Tch’an et du Zen, l’auteur démontre que c’est sur le modèle d’une structure corticale que s’expliquent rites et traditions. Le lecteur est convié à un voyage aux confins des lois fonctionnelles du cortex humain qui restitue l’image de la structure d’universel : disposant de cet outil, chacun peut éprouver par lui-même la validité de ces découvertes.

Ce livre est à mon sens l'ouvrage le plus puissant jamais paru au regard du dialogue des cultures.

"La Face cachée du Cerveau"
par Dominique Aubier.
(ouvrage en deux volumes)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dbr-radio.com
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: De l'universalité des cultures et des civilisations…   Mar 07 Fév 2012, 11:02

Domino a écrit:


L’auteur libère les visions du soufi IBN’ARABI de l’hermétisme médiéval. Elle rapproche le Livre des Demeures de Sainte THERESE d’AVILA du Traité des Palais (le Zohar) de MOISE DE LEON. Elle offre l’explication systémique de l’enseignement chamanique du sorcier amérindien JUAN MATUS, rendu célèbre sous la plume de CARLOS CASTANEDA.

j'en ai entendu parler, ou plutôt j'ai lu quelques articles sur lui. Objet, paraît-il, d'un véritable engouement, il donne lieu à des articles sceptiques

cf. Wikipedia
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Razorbill
Animation


Nombre de messages : 4361
Date d'inscription : 07/10/2011

MessageSujet: Re: De l'universalité des cultures et des civilisations…   Mar 07 Fév 2012, 13:17

s'il pouvait être vrai que les cultures et civilisations puissent se rencontrer sans heurts ce serait une avancée énorme sur cette Terre de violences....

_________________
Illusion......Tout n'est qu'illusion.....Adios....
Revenir en haut Aller en bas
Domino
habitué(e)
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 18/09/2011

MessageSujet: Re: De l'universalité des cultures et des civilisations…   Mar 07 Fév 2012, 13:59

rotko a écrit:
Domino a écrit:


L’auteur libère les visions du soufi IBN’ARABI de l’hermétisme médiéval. Elle rapproche le Livre des Demeures de Sainte THERESE d’AVILA du Traité des Palais (le Zohar) de MOISE DE LEON. Elle offre l’explication systémique de l’enseignement chamanique du sorcier amérindien JUAN MATUS, rendu célèbre sous la plume de CARLOS CASTANEDA.

j'en ai entendu parler, ou plutôt j'ai lu quelques articles sur lui. Objet, paraît-il, d'un véritable engouement, il donne lieu à des articles sceptiques

cf. Wikipedia

J'ai lu l'article sur wikipedia consacré à l'auteur de ce livre. Dans wikipedia on rencontre toujours toutes sortes d'opinions, pas toujours clairement établies. Moi j'ai lu un article sur "La Face cachée du Cerveau" dans la revue "Pour la science" et je sais qu'en Allemagne, où le livre a été traduit, plusieurs chercheurs appouient leur thèse universitaire sur ce livre. Il est très prisé par les spécialistes de coaching, de gestion des relations humaines car il présente les lois archétypales universelles actives dans les groupes humains.
L'universalité est certainement réalisable (le rêve du Poète Léopold Senghor !) dès lors que l'identité du motif d'universalité est connu.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dbr-radio.com
soussou
pilier


Nombre de messages : 14224
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: De l'universalité des cultures et des civilisations…   Sam 16 Mar 2013, 19:32

un article paru dans le monde diplomatique parlant des barrières ,des frontières, les cloisonnements entre les peuples, limitant les cultures.

Citation :
Les deux manières de se perdre
par Benoît Bréville, avril 2013
La rengaine se récite sans peine : nous vivons dans un village planétaire où les nouvelles technologies, le commerce, la finance, mais aussi l’information, le sport et la culture ont fait voler en éclats les barrières nationales. Mobilité, fluidité, adaptabilité, le tiercé semble paré de toutes les vertus et chaque métier peut désormais revendiquer le label « sans frontières ». Médecins, pharmaciens, reporters, électriciens, architectes, archivistes... « On ne donne pas cher des professions et associations qui oublieraient sur leur carte de visite ce “Sésame, ouvre-toi” des subventions et des sympathies. “Douanier sans frontières”, c’est pour demain », ironise un intellectuel français.

Pourtant, loin du « décloisonnement » tant vanté, des séparations de toutes sortes (physiques, culturelles, symboliques...) continuent de fragmenter les sociétés. Dans les villes, les nantis se barricadent dans des gated communities, lotissements-bunkers et résidences privées où alarmes, vigiles, digicodes et caméras de surveillance veillent à leur quiétude ; ils protègent la réputation de leurs écoles grâce à une carte scolaire aux contours rigides qui enferme les jeunes des quartiers populaires dans des « zones urbaines sensibles » au découpage géométrique.Lors de ses loisirs ou sur son lieu de travail, il est rare qu’un cadre supérieur croise un ouvrier : au sein d’un même pays, l’entre-soi domine, le fossé social se creuse.

Quant aux frontières nationales, elles n’ont pas davantage disparu. Au centre de multiples conflits territoriaux, elles se sont même étendues — depuis 1991 et l’implosion de l’URSS, plus de vingt-sept mille kilomètres de frontières ont été créés dans le monde, venant s’ajouter aux deux cent vingt mille kilomètres déjà existants — et renforcées. Aux quatre coins de la planète, des dizaines de milliers de policiers et de militaires, fusil en main, empêchent le passage d’intrus. Entre l’Ouzbékistan et le Kirghizstan, l’Inde et le Bangladesh, le Botswana et le Zimbabwe, les Etats-Unis et le Mexique, des murs se dressent pour écarter les voisins indésirables.

Mais ils n’arrêtent pas les migrations : ils les filtrent. Minutieusement gardée, avec sa barrière haute de cinq mètres, ses mille huit cents tours de surveillance et ses vingt mille agents de sécurité, la frontière américano-mexicaine est aussi la plus souvent franchie au monde, en toute légalité, avec plus de cinquante millions de passages par an. Même le mur israélien, construit pour encercler le peuple palestinien, abrite trente et un points de passage .Puisqu’il est impossible d’empêcher le mouvement des hommes, faut-il lever toute entrave à la liberté de circulation ?

ans une lettre à Michel Thorez, Aimé Césaire lui écrit:
Il y a deux manières de se perdre : par ségrégation murée dans le particulier ou par dilution dans l’ « universel ».

Ma conception de l’universel est celle d’un universel riche de tout le particulier, riche de tous les particuliers, approfondissement et coexistence de tous les particuliers. Alors ? Alors il nous faudra avoir la patience de reprendre l’ouvrage, la force de refaire ce qui a été défait ; la force d’inventer au lieu de suivre ; la force « d’inventer » notre route et de la débarrasser des formes toutes faites, des formes pétrifiées qui l’obstruent. En bref, nous considérons désormais comme notre devoir de conjuguer nos efforts à ceux de tous les hommes épris de justice et de vérité pour bâtir des organisations susceptibles d’aider de manière probe et efficace les peuples noirs dans leur lutte pour aujourd’hui et pour demain : lutte pour la justice ; lutte pour la culture ; lutte pour la dignité et la liberté ; des organisations capables en un mot de les préparer dans tous les domaines à assumer de manière autonome les lourdes responsabilités que l’histoire en ce moment même fait peser si lourdement sur leurs épaules.
Aimé Césaire.
le 24 octobre 1956

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De l'universalité des cultures et des civilisations…   

Revenir en haut Aller en bas
 
De l'universalité des cultures et des civilisations…
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'universalité de la compassion (soeur Emmanuelle)
» Cultures de Neurones ...
» Discours sur l'universalité de la langue française
» Photographie : Cultures et élevage dans l'altiplano a la frontière entre Bolivie et Pérou, à proximité de Puno - Lac Titicaca
» Prier pour les cultures,les animaux 3 jours des Rogations avant l'Ascension.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: "Autres lectures" :: Sciences humaines et documents-
Sauter vers: